Pensée indienne


ADVAITA

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 556 mots

L'advaita, dont le nom signifie « non-dualité », est une des doctrines majeures de la philosophie indienne, et la forme la plus répandue de la philosophie dite Vedānta, aboutissement du Savoir par excellence. Les advaitavạ̄din sont ceux qui professent la doctrine selon laquelle il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/advaita/#i_0

ALCHIMIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Universalis
  •  • 13 669 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'alchimie indienne »  : […] Bien que l'alchimie, comme technique spirituelle fondée sur des pratiques physiologiques particulières, principalement tantriques, semble avoir été connue de l'Inde antique, peut-être à une époque plus ancienne que celle où elle le fut en Chine, le problème de ses origines historiques n'a pas encore reçu de solution définitive. On a supposé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alchimie/3-l-alchimie-indienne/

ARTHASĀSTRA

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 2 766 mots

Dans son acception large, le mot sanscrit artha couvre le champ sémantique du français « objet ». En un sens restreint, l'artha est l'action intéressée ou l'intérêt pour la richesse matérielle et la puissance. À ce titre, l'artha figure dans la liste hiérarchisée des « buts de l'homme » : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthasastra/#i_0

AUROBINDO SRĪ (1872-1950)

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 485 mots

La philosophie de Śrī Aurobindo a essentiellement pour élément européen la doctrine de l'évolution biologique, et pour élément indien son ontologie. Celle-ci affirme l'unicité de l'Être, substrat commun de toute réalité matérielle ou psychologique du monde phénoménal ou humain ; dans cette ontologie, l'Être est donc immanent à ce monde, mais en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sri-aurobindo/#i_0

BRAHMA-SŪTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 226 mots

Pour chacun des six darshana (« points de vue ») qui, ensemble, constituent la tradition philosophique de l'Inde brahmanique, le texte de base est une chaîne (sūtra) de propositions elliptiques, formant en quelque sorte le sommaire de la doctrine de l'école. Le Vedānta ne fait pas exception : à l'origine du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahma-sutra/#i_0

DHARMA

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 228 mots

Le mot sanskrit dharma désigne la « disposition » normale de toutes choses (de la racine Dhṟ, soutenir), ou l'Ordre, la Norme. La forme la plus ancienne du mot, la forme védique, est dharmán, la forme classique dharma, en moyen-indien (pâli, prâkrit) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dharma/#i_0

DINNĀGA ou DIGNĀGA (VIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 154 mots

L'un des maîtres les plus importants de la logique bouddhique vivant au vie siècle. Dinnāga (on écrit aussi Dignāga) appartenait à l'école illustrée par Vasubhandu (de peu son aîné), qui tenait que les prétendues réalités du monde phénoménal ne sont, en fait, que des représentations ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinnaga-dignaga/#i_0

GRAMMAIRES (HISTOIRE DES) - Grammaire et langage dans l'Inde ancienne

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 3 027 mots

L'Inde a produit une littérature grammaticale très importante par son étendue et par sa profondeur. On peut y distinguer trois catégories d'ouvrages, trois directions d'activité intellectuelle. Tout d'abord, il y a des spéculations philosophiques et religieuses sur la parole attestées dès les Veda  : la faculté de parler est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaires-histoire-des-grammaire-et-langage-dans-l-inde-ancienne/#i_0

INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 689 mots
  •  • 3 médias

Les littératures philosophiques de l'Inde sont parmi les plus variées et les plus abondantes du monde ; elles correspondent à une production ininterrompue depuis la fin du deuxième millénaire avant notre ère jusqu'à nos jours et dans une aire culturelle immense. Elles se sont d'autre part largement répandues à travers toute l'Asie centrale et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-doctrines-philosophiques-et-religieuses/#i_0

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 212 mots
  •  • 3 médias

L'histoire des sciences, au sens où nous l'entendons en Occident, a bénéficié d'apports spécifiques de l'Inde, au moins dans trois domaines : l' astronomie , les mathématiques et les sciences médicales. D'autres disciplines scientifiques, la physique par exemple, n'ont pas été cultivées en Inde, sinon sous une forme purement spéculative. À bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-sciences/#i_0

JÑĀNA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 372 mots

La réflexion philosophique indienne (tant bouddhiste qu'hindoue) est déterminée par un certain nombre de présupposés, parmi lesquels l'idée que le sujet pensant est modifié, dans sa nature même, par le type de connaissance qu'il acquiert au cours de son existence. Ainsi le salut est-il fonction de ce que l'on sait plutôt que de ce que l'on fait. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jnana/#i_0

KĀMA

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 4 139 mots
  •  • 2 médias

Le terme sanscrit kāma couvre à peu près le même champ sémantique que le grec erôs : s'y combinent, pour former des configurations variables suivant les textes et les contextes, les notions de « désir » et de « plaisir ». Le kāma sanscrit est avant tout le désir du plaisir des sens, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kama/#i_0

LOGIQUE INDIENNE

  • Écrit par 
  • Kuno LORENZ
  •  • 6 576 mots

Les questions de raisonnement logique occupent une place aussi importante dans la philosophie indienne, d'un bout à l'autre de son histoire, que dans la tradition occidentale. Ce n'est que dans les années 1930 que la plupart des Occidentaux ont fini par reconnaître ce fait, dont l'étude reste encore aujourd'hui exposée à la négligence. Il y a deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logique-indienne/#i_0

MADHVA (1238-1317)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 595 mots

Penseur hindou dont le nom reste attaché à une tentative pour instaurer une philosophie qui, tout en restant fidèle aux principes du vedānta, permette le plein exercice de la dévotion. L'une des propositions majeures du vedānta étant l'affirmation selon laquelle l'ātman (« âme ») est identique au brahman (l'« absolu », le « principe » de toutes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madhva/#i_0

MOUSSON

  • Écrit par 
  • René CHABOUD, 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 6 638 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Anthropologie de la mousson »  : […] Un terme de navigation Le mot « mousson » fut inventé par les navigateurs utilisant les vents alternants qu'ils désignaient ainsi pour traverser la mer d'Oman à la voile. Depuis l'Antiquité, en effet, les entrepôts de la côte du Malabar au sud-ouest de l'Inde (Cranganore et, plus tard, Calicut, Cochin) n'ont cessé d'exporter des épices […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousson/2-anthropologie-de-la-mousson/

MĀYĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 728 mots

Notion particulière et difficile à cerner avec précision, dont fait grand usage la littérature philosophique de l'Inde traditionnelle et notamment celle qui relève du Vedānta. Le mot māyā est ancien puisqu'il apparaît déjà dans les hymnes du Rig-Veda, partie la plus archaïque du Veda lui-même (tout au début du ~ II […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maya/#i_0

NYĀYA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 719 mots

L'un des darshanas de la tradition brahmanique, celui qui correspond à la logique . Cette tradition, en effet, répartit la matière des spéculations philosophiques visant à l'interpréter en six approches possibles, qu'elle nomme darshanas (darśana), c'est-à-dire « points de vue », « façons de voir les problèmes ». Il ne s'agit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nyaya/#i_0

NĀGĀRJUNA (150?-? 250)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 513 mots

Du plus célèbre philosophe bouddhiste, de Nāgārjuna, on ne sait rien de certain, pas même l'époque exacte où il vécut, et l'on est obligé de s'en tenir à ce que dit de lui la tradition. Celle-ci assure qu'il naquit dans le sud-est de l'Inde (Andhra Pradesh), donc en pays dravidien. Brahmane de naissance, il dut recevoir l'éducation traditionnelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nagarjuna/#i_0

PADMASAMBHAVA (2e moitié VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 472 mots
  •  • 2 médias

Philosophe indien du bouddhisme tantrique, Padmasambhava est aussi appelé Padmavajra, Padmākāra. Bien que la littérature hagiographique ait fait de lui l'introducteur du bouddhisme au Tibet , le Padmasambhava historique fut, en réalité, un personnage nettement plus effacé. Né dans l'Uddiyāna au sein d'une famille apparentée à la dynastie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/padmasambhava/#i_0

PATAÑJALI LE GRAMMAIRIEN (-IIe s.?)

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 1 884 mots

Le nom de Patañjali est attaché à une œuvre majeure de la littérature grammaticale sanskrite, le Mahābhāṣya, qui, vraisemblablement du iie siècle avant J.-C., est un commentaire sur la célèbre grammaire de Pāṇini. Rédigé sous forme de dialogue , cet ouvrage va beaucoup plus loin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patanjali-le-grammairien/#i_0

PURUṢA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 309 mots

Parmi les présupposés qui règlent le cours de la réflexion philosophique indienne se trouve l'affirmation qu'à l'existence phénoménale, seule accessible à nos sens, s'oppose une essence à la fois transcendante et immanente. Ainsi dans les upaniṣad et chez les philosophes du Vedānta lit-on que le brahman (l'« absolu »), unique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purusa/#i_0

PĀṆINI (-Ve s. env.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 2 011 mots

Pāṇini, dont on situe l'activité au vie ou au ve siècle avant J.-C., est l'auteur d'un traité remarquablement systématique sur la langue sanskrite de son temps. Cet ouvrage se distingue par la profondeur des concepts linguistiques fondamentaux, par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panini/#i_0

RĀDHĀKRISHNAN SARVEPALLI (1888-1975)

  • Écrit par 
  • Balveer ARORA
  •  • 827 mots

La vie de Rādhākrishnan symbolise la vieille tradition hindoue des savants-philosophes qui situent les problèmes de leur époque dans le cadre toujours renouvelé d'une pensée religieuse millénaire. Rādhākrishnan est probablement le plus accessible des interprètes d'une philosophie complexe, et marque, de ce fait, l'initiation spirituelle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarvepalli-radhakrishnan/#i_0

RĀMAKRISHNA (1836-1886)

  • Écrit par 
  • Marie-Simone RENOU
  •  • 1 712 mots

C'est au Vedānta shankarien, qui inspira la plupart des philosophes de l'Inde médiévale et des sages de l'Inde moderne, que l'on a tenté de rattacher l'enseignement donné par Rāmakrishna à ses disciples dans ses entretiens familiers, qui, illustrés de paraboles, furent recueillis à la manière des Évangiles. Il n'étudiait pas dans les livres, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramakrishna/#i_0

RĀMĀNUJA (1017-1137)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 1 786 mots

Ce qui caractérise l'attitude de Rāmānuja, c'est l'exaltation de la Personne Suprême, Absolu personnel qui s'oppose à l'Absolu impersonnel de Śaṅkara et de tout le mouvement de l' advaita , du non-dualisme radical. Si le Maître de Śrīraṅgam défend, lui aussi, une position non dualiste, la sienne est beaucoup plus nuancée que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramanuja/#i_0

SANKARA ou ÇAṆKARA (début VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 2 035 mots

Un des noms les plus illustres de la spéculation indienne est celui de Śaṅkara (Shankara), dit aussi Śaṅkarācārya, « maître Śaṅkara », premier grand commentateur des Vedānta ou Brahma Sūtra de Bādarāyaṅa. Un « bouddhiste déguisé » On ignore la date exacte et le lieu de naissance de Śaṅkara ; toutefois, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sankara-cankara/#i_0

SUSRUTASAṂHITĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 238 mots

La littérature médicale indienne en langue sanskrite est dominée par les deux noms de Charaka et de Sushruta (Suśruta), auteurs de deux Samhitâs (« collections », « livres »), qui se complètent l'une l'autre et se situent approximativement à la même époque (ier ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/susrutasamhita/#i_0

VAISEṢIKA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 693 mots

L'ensemble de la tradition hindoue est divisée en « systèmes » (darśana) qui sont, en fait, des « points de vue », des « façons de considérer le réel », et dont chacun tend à se spécialiser dans un certain domaine : le Védânta (vedānta), par exemple, se voue à l'exposé de la métaphysique ; le Yoga enseigne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaisesika/#i_0

VALLABHA (1481-1533)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 448 mots

Philosophe hindou. Vallabha est l'auteur d'une interprétation dualiste du védânta (vedānta). Celui-ci, qui occupe une place privilégiée parmi les grands darshanas de l' hindouisme , a connu, en effet, outre l'expression que lui a donnée le monisme strict (advaïta-vedânta) de Shankara (viii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vallabha/#i_0

VEDĀNTA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 2 711 mots

Signifiant proprement « fin (c'est-à-dire accomplissement, couronnement) du Veda », le mot sanskrit vedānta désigne l'un des plus importants courants de pensée de l' hindouisme classique. À ce titre, il constitue l'un des six grands « systèmes philosophiques » (darśana) brahmaniques et fut illustré par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vedanta/#i_0

VIVEKĀNANDA NARENDRANĀTH DATTA dit (1863-1902)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 1 252 mots

Maître spirituel hindou, Vivékânanda (Vivekānanda) se donna pour tâche de développer l'enseignement de son maître Râmakrishna (Rāmakṛṣṇa) et de le diffuser en Inde et à l'étranger. Sur son initiative, les disciples anciens et nouveaux se constituèrent en un ordre monastique ressemblant à ceux de l'Occident. Grâce aux deux orientations de l'ordre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narendranath-datta-vivekananda/#i_0

ĀTMAN

  • Écrit par 
  • Michel HULIN
  •  • 881 mots

La notion d'ātman est une des notions clés de la pensée indienne, une des plus anciennement attestées aussi. Sa signification première a sans doute été celle de « souffle vital » (en allemand : Atem). Eu égard à son usage comme pronom réfléchi, à l'accusatif, en sanskrit, l'habitude s'est prise de la rendre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atman/#i_0


Affichage 

Inde : repères chronologiques pour une histoire des sciences

Inde : repères chronologiques pour une histoire des sciences

tableau

Repères chronologiques pour une histoire des sciences dans l'Inde. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Meruprastara

Meruprastara

dessin

Le « développement en pyramide » (meruprastara), version indienne du triangle arithmétique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Inde : repères chronologiques pour une histoire des sciences

Inde : repères chronologiques pour une histoire des sciences
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Meruprastara

Meruprastara
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin