ADHÉMAR JEAN (1908-1987)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Bibliothèque nationale de Paris conserve depuis Colbert (1667) des milliers d'images rassemblées dans le cabinet des Estampes. Gravures, affiches, dessins ou collections iconographiques, photographies enfin sont venus régulièrement s'accumuler au gré des acquisitions et des dons, mais surtout avec le flux du dépôt légal. Lieu de conservation de ces témoignages fragiles, rassemblés de façon unique en aussi grand nombre, mais également instrument de formation pour tous ceux qui ont à créer des images ou qui veulent les étudier. Le rôle du conservateur du cabinet des Estampes est d'être l'indispensable et discret gardien des collections et le guide de ceux qui s'aventurent dans le vaste labyrinthe. De 1961 à 1977, Jean Adhémar a été conservateur en chef du département après y être entré comme assistant en 1932. Archiviste paléographe de formation, c'est l'art médiéval qui a constitué son premier domaine de recherche (son premier article paraît dans le Bulletin monumental, il est consacré à Vézelay) et il publie un essai, les Influences antiques sur l'art du Moyen Âge français, au Warburg Institute de Londres en 1939. À la formation initiale de l'École des chartes s'est donc ajoutée la fréquentation de la Bibliothèque Warburg (dirigée par Fritz Saxl) et d'un milieu de grands érudits, novateurs dans l'analyse de l'œuvre d'art et de sa production, que Jean Adhémar devait mettre plus tard à contribution tels Erwin Panofsky, Meyer Schapiro ou Edgar Wind. Auprès d'Henri Focillon à Paris, il soutient en 1938 sa thèse de doctorat consacrée aux Lithographies de paysage en France à l'époque romantique, marque d'une inlassable curiosité sur l'art et les artistes du xixe siècle. Il développe — dans de nombreuses directions qui vont de la remarque inédite à la publication d'inventaires — une méthode dynamique d'analyse de l'image, usant de rapprochements et d'intuition visuelle mêlant à l'histoire la philologie, la littérature et la sociologie. C'est bien le processus de la création de l'œuvre (pla [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : historien de l'art, chargé de mission à la Caisse nationale des monuments historiques et des sites

Classification


Autres références

«  ADHÉMAR JEAN (1908-1987)  » est également traité dans :

LES INFLUENCES ANTIQUES DANS L'ART DU MOYEN ÂGE FRANÇAIS, Jean Adhémar - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 1 012 mots

Publié à Londres en version française, dans le volume 7 de la collection d'études de l'Institut Warburg, en 1939, le livre de Jean Adhémar (1908-1987) n'eut pourtant presque pas de lecteurs en France. Quand il devint possible d'envisager sa diffusion, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il était épuisé. Pourtant, il compte parmi les grandes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-influences-antiques-dans-l-art-du-moyen-age-francais/#i_98146

Pour citer l’article

Jean-Pierre MOUILLESEAUX, « ADHÉMAR JEAN - (1908-1987) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-adhemar/