IDENTITÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sociologie

L'identité a d'abord été un objet d'étude avant de devenir un concept sociologique posant des problèmes épistémologiques importants. Elle s'impose à l'attention des sociologues, notamment nord-américains, dans un contexte intellectuel et politique particulier qui ne sera pas sans conséquences sur son succès en sciences sociales et sur les critiques qu'elle provoque aujourd'hui. Des auteurs comme Erving Goffman, Howard Becker ou Anselm Strauss, rattachés à la « seconde école de Chicago », la placent, après la Seconde Guerre mondiale, au centre de leurs analyses quand, au même moment, toute une série de mouvements politiques émergent au nom de la défense de leur « identité » ou de leurs revendications « identitaires » (mouvements des Blacks Panthers ou féministes, mobilisations des Indiens des Appalaches). Si pour ces derniers l'identité est naturelle et constitue le support empirique et inébranlable de leur action collective, chez les sociologues, la conception est tout autre : l'identité n'est pas une donnée intangible, elle est comprise comme une fiction qui a réussi en résultant d'un processus social de construction et d'imposition. Enjeu politique et enjeu sociologique vont ainsi s'entrecroiser pour faire de l'identité une notion traversée de tensions difficilement conciliables au point de susciter actuellement de vives controverses politiques et savantes.

Une production collective

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, de nombreuses transformations sociales se sont conjuguées pour perturber la transmission héréditaire d'une place définie dans la société et rendre de plus en plus incertaines les identifications sociales. Comment penser désormais l'ordre social et l'action sociale ? Comment les individus construisent-ils leur personnalité et lui confèrent-ils une unité et une signification malgré les expériences multiples qu'ils vivent ? Ces questions sont au cœur des divers courants de la sociologie américaine après [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 20 pages


Écrit par :

  • : professeur de psychologie, directeur de l'U.E.R. des sciences du comportement et de l'éducation à l'université de Toulouse-le-Mirail
  • : docteur en philosophie, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales
  • : chargée de recherche au CNRS
  • : maître de conférences en science politique à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  IDENTITÉ  » est également traité dans :

ALTÉRITÉ, philosophie

  • Écrit par 
  • Sylvie COURTINE-DENAMY
  •  • 5 371 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Paul Ricœur : une dialectique du soi et de l'autre »  : […] La construction d'une dialectique unilatérale du Même et de l'Autre s'avérant impossible, aussi bien avec Husserl qui dérive l' alter ego de l' ego , qu'avec Levinas pour qui c'est l'Autre qui assigne le moi à sa responsabilité, Paul Ricœur va alors tenter d'opposer une troisième modalité de l'altérité : « l'être-enjoint en tant que structure de l'ipséi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alterite-philosophie/#i_20788

AUTOBIOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Daniel OSTER
  •  • 7 548 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une rhétorique du moi »  : […] « Celui qui ne donne de la réalité que ce qui peut en être vécu ne reproduit pas la réalité » (Bertolt Brecht, Sur le cinéma ). Si l'autobiographie en position classique ne doute pas de ce moi , qu'elle prend pour origine alors qu'il n'est peut-être que son produit, c'est parce que cette forme perverse du « discours vrai » (Foucault) est d'abord un per […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autobiographie/#i_20788

AVANT-GARDE

  • Écrit par 
  • Marie-Laure BERNADAC, 
  • Nicole BRENEZ, 
  • Antoine GARRIGUES, 
  • Jacinto LAGEIRA, 
  • Olivier NEVEUX
  •  • 10 101 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Vers un art global »  : […] Art contemporain international, art contemporain non occidental, art global, art mondial ? Toutes ces expressions désignent avec plus ou moins de précision la réalité mouvante que constitue depuis les années 1990 la nouvelle géographie de l'art contemporain. Cette variété rend bien compte de la complexité des concepts mis en œuvre, de l'inadéquation de la terminologie en vigueur, ainsi que de la r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avant-garde/#i_20788

BUTLER JUDITH (1955- )

  • Écrit par 
  • Françoise COLLIN
  •  • 1 094 mots

Dans le chapitre « Une dialectique des sexualités »  : […] C'est à la lumière de la problématique des (homo)sexualités que se radicalise le questionnement de Judith Butler, jetant le « trouble » dans la définition du genre, trouble qui signale son instabilité à partir du moment où la normativité du désir ne lui sert plus de caution ou de repère. Pour l'auteur, le « corps est lui-même une construction » que détermine de manière duelle l'ordre hétérosexuel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judith-butler/#i_20788

CHINOISE (CIVILISATION) - La pensée chinoise

  • Écrit par 
  • Claude GRÉGORY
  •  • 3 454 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Wu et dao »  : […] Avant d'évoquer le dao – et l'on ne peut guère que l'évoquer – il faut mettre en exergue le mot wu , sans doute le plus important de la langue chinoise. Jusqu'en 1911, année de son effondrement, le trône des empereurs de Chine était surmonté d'un panneau de laque qui portait l'inscription wuwei , généralement rendue par : non-agir, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-pensee-chinoise/#i_20788

CORPS - Cultes du corps

  • Écrit par 
  • Bernard ANDRIEU
  •  • 5 041 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La tentation du narcissisme »  : […] Le culturisme ou body-building est l'une des pratiques principales qui, avec le fitness, le stretching, le cardio-training, ont développé depuis les années 1970 l'estime de soi par la remise en forme physique. Cette religion du corps repose sur une croyance performative qui ne relève plus de l'énoncé – « quand dire, c'est faire » selon la formule de John Austin −, mais de l'acte : quand faire, c' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-cultes-du-corps/#i_20788

DESCRIPTION ET EXPLICATION

  • Écrit par 
  • Jean LARGEAULT
  •  • 9 337 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La critique de Meyerson »  : […] Le paradigme relationnel, avec sa variante logiciste, représente l'orthodoxie positiviste, qui réduit l'explication à la description légale, c'est-à-dire en termes d'énoncés de rapports quantitatifs constants. Meyerson a critiqué ce réductionnisme en montrant qu'il ne rend pas justice à la tendance explicative des sciences. D'abord, la physique – la discipline qui passe, à l'époque contemporaine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/description-et-explication/#i_20788

DIALECTIQUE

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 8 039 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Origine éléatique ? »  : […] D'après un texte d'Aristote rapporté par Diogène Laërce (IX, 29), Zénon d'Élée serait l'« inventeur de la dialectique ». Cette proposition, qui n'a de sens que dans le cadre de l'interprétation logique donnée par Aristote des anciens philosophes, n'a guère de chance d'être plus assurée que la précédente ; elle mérite pourtant d'être analysée. Zénon ne nous est en effet pas connu comme un penseur o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialectique/#i_20788

DIFFÉRENCE, philosophie

  • Écrit par 
  • Alfredo GOMEZ-MULLER
  •  • 1 542 mots

Dans le chapitre « La pensée du Même »  : […] En se déployant sur les plans anthropologique et normatif, cette « métaphysique » qui dévalue la différence s'articule avec une compréhension spécifique de l'éthique et du politique. Chez Aristote et une bonne partie de la tradition aristotélicienne, la dépréciation de la différence sous-tend, en éthique, le principe selon lequel le devoir de justice est hiérarchisé en fonction du degré de ressem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/difference-philosophie/#i_20788

EMPIRISME

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 13 313 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'équivoque du mot « analytique » »  : […] « La méthode analytique, écrit Kant, est tout autre chose qu'un ensemble de propositions analytiques ; elle signifie seulement que l'on part de ce que l'on cherche comme d'une donnée et que l'on remonte aux conditions sous lesquelles seules il est possible. Dans cette méthode d'enseignement, on n'emploie souvent que des propositions synthétiques ; l'analyse mathématique en fournit un exemple ; et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empirisme/#i_20788

FAMILLE - Évolution contemporaine

  • Écrit par 
  • Abel JEANNIÈRE, 
  • François de SINGLY
  •  • 9 788 mots

Dans le chapitre « Chacun veut être reconnu comme une personne à part entière »  : […] Pour comprendre les transformations autrement que dans la logique de la dégradation du modèle précédent, il faut se poser la question des fonctions de la famille. On oublie souvent que la famille n'a pas pour objectif de se reproduire en tant que telle ; elle doit préparer les individus dont la société d'aujourd'hui et celle de demain ont besoin. Il est impossible d'analyser la famille en se centr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-evolution-contemporaine/#i_20788

GENRE ET HISTOIRE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Fabienne DUMONT
  •  • 2 498 mots
  •  • 3 médias

En histoire de l’art, les études de genre s’intéressent aux diverses représentations de la masculinité et de la féminité, aux rapports sociaux de sexe et aux sexualités, et à leurs transformations au cours du temps. Le concept de genre se réfère à la répartition hiérarchique des rôles selon le sexe dans une société donnée, répartition qui contribue à la construction sociale des normes masculine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genre-et-histoire-de-l-art/#i_20788

L'HERMÉNEUTIQUE DU SUJET (M. Foucault) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Frédéric GROS
  •  • 951 mots
  •  • 1 média

L'Herméneutique du sujet (Le Seuil-Gallimard, Paris, 2001) est la retranscription annotée du cours prononcé par Michel Foucault en 1982 au Collège de France. L'entreprise de publication des cours, commencée avec Il faut défendre la société (cours de 1976 publié en 1997) et Les Anormaux (cours de 1974 publié en 1999), se poursuiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-hermeneutique-du-sujet/#i_20788

HISTOIRE DE LA CARTE NATIONALE D'IDENTITÉ (P. Piazza)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude BUSSIÈRE
  •  • 1 042 mots

Histoire de la carte nationale d'identité (Odile Jacob, 2004) entraîne le lecteur dans le dédale des décisions et des retournements dont elle a été l'objet en France pendant plus d'un siècle. Même si la carte nationale d'identité est intimement liée à l'État, son avènement n'est pas l'expression d'une toute-puissance de celui-ci, qui se déploierait san […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-carte-nationale-d-identite-p-piazza/#i_20788

INDIVIDU

  • Écrit par 
  • Catherine CLÉMENT
  •  • 4 626 mots

Dans le chapitre « La qualification de l'État »  : […] Division en membres, mort et génération, voire mort par génération : telles sont les caractéristiques de la dialectique de la société, analogue à celle qu'on vient de décrire. Il importe de noter tout d'abord que l'individualité porte ici le nom de particularité , au sens où l'on peut dire plaisamment « un particulier », pour parler d'un individu. La pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/individu/#i_20788

LABORIE PIERRE (1936-2017)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GUILLON
  •  • 1 025 mots

L’œuvre de l’historien Pierre Laborie est fondamentale pour comprendre les attitudes des Français entre 1940 et 1944 et, plus encore, pour interpréter les représentations qui en ont été données depuis la Libération. Pierre Laborie est né le 4 janvier 1936 à Bagnac-sur-Célé (Lot), dans une région marquée par la politique de terreur menée par l’armée allemande contre les résistants en 1944. C’est d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-laborie/#i_20788

LYRISME

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Jean-Michel MAULPOIX, 
  • Vincent MONTEIL, 
  • René SIEFFERT
  •  • 10 721 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les paradoxes du sujet lyrique »  : […] Le sujet lyrique est une entité paradoxale, complexe, problématique. Il se veut une créature terrestre, soucieuse de l'« ici » et du « maintenant ». Mais, par ailleurs, il aspire à l'infini, à l'absolu, au céleste, à l'idéal. Il cultive son intimité, mais il se théâtralise. Il est solitaire et secret, mais il dévoile parfois avec ostentation son intériorité. Possédé et dépossédé, il apparaît, tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyrisme/#i_20788

MAHLER MARGARET (1897-1985)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 139 mots

Psychanalyste américaine d'origine autrichienne, Margaret Mahler compte parmi les plus grands théoriciens du développement du très jeune enfant. Née à Sopron (actuellement en Hongrie), elle s'installa comme pédiatre à Vienne, où elle poursuivit son analyse avec Helen Deutsch et fréquenta le cercle des disciples et des proches de Freud. Lors de l'Anschluss, elle gagna New York, où elle s'établit co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/margaret-mahler/#i_20788

MÉMOIRE AUTOBIOGRAPHIQUE

  • Écrit par 
  • Arnaud D' ARGEMBEAU
  •  • 1 952 mots

Dans le chapitre « Fonctions de la mémoire autobiographique »  : […] La mémoire autobiographique remplit trois fonctions principales : directive, identitaire et sociale. Sa fonction directive est de guider nos comportements présents et futurs. La mémoire autobiographique nous permet de mieux comprendre les situations de vie auxquelles nous sommes confrontés, elle oriente nos choix et nous aide à résoudre certains problèmes actuels. Elle nous permet également d’env […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-autobiographique/#i_20788

MITTELEUROPA

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 8 386 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La modernité, une pensée du chaos ? »  : […] La modernité, dans l'ordre esthétique et théorique, peut être interprétée comme la représentation et l'interprétation de la crise culturelle provoquée par la modernisation. Si la modernité viennoise et la modernité des métropoles centre-européennes restent une de nos références intellectuelles les plus importantes, c'est parce qu'elles ont pensé la modernité sur fond de prémonition de la fin d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitteleuropa/#i_20788

MOI

  • Écrit par 
  • Catherine CLÉMENT, 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 12 471 mots

Dans le chapitre « La psychanalyse comme « science des mirages » »  : […] Jacques Lacan , appliquant à la formulation du cogito les pratiques réflexives conjuguées de la psychanalyse et de certains aspects de la linguistique, effectue sur la réflexion du sujet par lui-même une transformation qui résume clairement l'opération freudienne. Soit la formule : « Je suis celui qui pense, donc je suis », ou plus simplement celle de Descartes : « Je pense, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moi/#i_20788

ONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 15 647 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Aristote et la métaphysique »  : […] L'ontologie d'Aristote diffère de celle de Platon en ceci que ce qui est fondamentalement, ce ne sont pas les idées, mais les individus concrets : Callias, cet arbre, ce temple. Les idées sont ramenées à leur statut de genres, dont l'existence n'est que virtuelle, comme l'homme en Callias. L'Être, c'est à titre primordial la substance ( ousia , étance) sensible. Une ontologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ontologie/#i_20788

OPPOSITION CONCEPT D'

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 18 813 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Fichte »  : […] Fichte et son disciple puis adversaire Schelling sont les inventeurs, dans une forme encore enrobée de gangue métaphysique, de catégories essentielles dont il est impossible de ne pas percevoir le destin historique lointain, compte tenu des transpositions indispensables, dans la genèse de certains des instruments de la pensée métapsychologique de Freud, ainsi que, d'ailleurs, de la psychologie mod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concept-d-opposition/#i_20788

PIERCING

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 2 172 mots

Dans le chapitre « Du rituel à l'infamie »  : […] Traditionnellement, le percement du corps intervient dans un ensemble d'actes ritualisés porteurs de sens symboliques. L'introduction de labrets dans les lèvres, de pastilles de bois dans le nez ou de pendants d'oreilles témoigne à la fois d'une recherche esthétique et d'obligations rituelles. Comme toute marque corporelle, l'objet inclus dans la peau se trouve placé au carrefour du symbolique e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piercing/#i_20788

RACE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Universalis
  •  • 4 633 mots

Dans le chapitre « Un faux évolutionnisme »  : […] La première attitude est « une tentative pour supprimer la diversité des cultures, tout en feignant de la reconnaître pleinement. Car, si l'on traite les différents états où se trouvent les sociétés humaines, tant anciennes que lointaines, comme des stades ou des étapes d''un développement unique qui, partant du même point, doit les faire converger ver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/race/#i_20788

RICŒUR PAUL (1913-2005)

  • Écrit par 
  • Jean GREISCH
  •  • 2 371 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La vie bonne, la norme morale et la sagesse pratique »  : […] L'articulation entre les approches analytiques et phénoménologico-herméneutiques de l'action reçoit son expression la plus mûre dans Soi-même comme un autre (1990). En déployant successivement les questions : « qui parle ? », « qui agit ? », « qui se raconte ? », « qui est le sujet de l'imputation morale ? », Ricœur laisse définitivement derrière lui la Scylla des philosophi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-ricoeur/#i_20788

SCHELLING FRIEDRICH WILHELM JOSEPH VON (1775-1854)

  • Écrit par 
  • Jean-François MARQUET
  •  • 4 155 mots

Dans le chapitre « La première tentative de synthèse : la philosophie de l'identité (1801-1808) »  : […] À l'automne de 1800, Schelling regagne Iéna, après un séjour de quelques mois à Bamberg où il a essayé, non sans de cruels déboires, de s'initier à la médecine. Le Journal de physique spéculative , qu'il vient de fonder, publie au début de 1801, après quelques articles annonciateurs, l' Exposé de mon système de philosophie ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-wilhelm-joseph-von-schelling/#i_20788

GENRE

  • Écrit par 
  • Christine GUIONNET
  •  • 2 118 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le genre comme construit social »  : […] Mais réaliser des études sur les femmes s'avéra rapidement insuffisant. Cela permettait tout au plus de lutter pour une amélioration de leurs conditions de vie, sans pour autant souligner le caractère contingent, historiquement construit – et donc relatif – de la répartition des tâches entre sexes dans les différentes sociétés. Pour souligner combien les « rôles sexuels » analysés par l'anthropol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genre/#i_20788

SEXE ET GENRE

  • Écrit par 
  • Christine GUIONNET
  •  • 2 118 mots
  •  • 1 média

Indissociables des mouvements de libération des femmes des années 1960-1970, les études consacrées aux femmes, « études féministes » ou encore women studies, sortes d'« effets théoriques de la colère des opprimées », selon la formule de Colette Guillaumin, se développèrent dans les pays anglo-saxons et en Europe occidentale afin de dénoncer les inégalités de traitement dont cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexe-et-genre/#i_20788

SEXE ET GENRE - Enseigner les études sur le genre au lycée

  • Écrit par 
  • Christine GUIONNET
  •  • 2 556 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « À l'origine du débat : deux pages abordant identités et orientations sexuelles »  : […] Le chapitre « Féminin, masculin » du manuel Hachette consacre deux pages à la question de l'identité et de l'orientation sexuelles. En citant plusieurs études de sciences sociales, l'ouvrage présente des thèses selon lesquelles l'identité sexuelle serait « déterminée par la perception subjective que l'on a de son propre sexe et de son orientation sexuelle ». Celle-ci serait à la fois le fruit d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexe-et-genre-enseigner-les-etudes-sur-le-genre-au-lycee/#i_20788

TATOUAGE

  • Écrit par 
  • Catherine GROGNARD, 
  • Dominique PAQUET
  •  • 6 782 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Signes culturels codifiés »  : […] Pratique attestée dès le paléolithique – le premier exemple retrouvé sur un défunt, en Italie, date de 5300 avant J.-C. –, le tatouage est une marque corporelle formant des motifs graphiques, réalisée grâce à une encre indélébile instillée sous la peau, et chargée de significations identitaires et symboliques. Il semble qu'il ait eu aussi une visée prophylactique, bien qu'il soit difficile de démê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tatouage/#i_20788

TAYLOR CHARLES (1931- )

  • Écrit par 
  • Ruth ABBEY
  •  • 1 495 mots

Le philosophe canadien Charles Taylor est connu pour ses travaux sur l'identité moderne. Il est l'auteur d'une œuvre d'une portée considérable, tant par la variété de domaines et de questions abordés que par l'ampleur de l'érudition sur laquelle il s'appuie. Ses œuvres ont été traduites dans de nombreuses langues. Né le 5 novembre 1931 à Montréal, d'un père anglophone protestant et d'une mère fran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-taylor/#i_20788

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre TAP, Fernando GIL, Nicole SINDZINGRE, Annie COLLOVALD, « IDENTITÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/identite/