Fernando GIL

docteur en philosophie, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

ANAXAGORE (env. 500-428 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Fernando GIL, 
  • Pierre-Maxime SCHUHL
  •  • 1 868 mots

Anaxagore est sans doute le plus « moderne » des philosophes archaïques. Né à Clazomènes vers 500 avant J.-C., il vint se fixer à Athènes, où il introduisit la philosophie, et appartint au cercle éclairé qui entourait Périclès. Condamné pour impiété parce qu'il avait soutenu une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anaxagore/#i_0

CATÉGORIES

  • Écrit par 
  • Fernando GIL
  •  • 6 080 mots

Imprécise dans ses contours, la pensée catégoriale semble participer de la connaissance et du langage, de la logique, de l'ontologie, de la psychologie. Aussi sera-t-on porté à accentuer l'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/categories/#i_0

CONTROVERSE

  • Écrit par 
  • Fernando GIL
  •  • 1 072 mots

À l'opposé de ce qui s'est passé en théologie, où l'on cultivait l'art de la controverse (le cardinal Bellarmin occupa, pour l'enseigner, une chaire à Louvain, puis, à partir de 1576, au Collège romain, et il écrivit un traité des Controverses), l'existence de controverses a pu apparaître comme une sorte de péché originel et une honte s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/controverse/#i_0

DÉMOCRITE (460 av. J.-C.?-? 370 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Fernando GIL, 
  • Pierre-Maxime SCHUHL
  •  • 1 639 mots

Démocrite d'Abdère est un contemporain (un peu plus jeune) de Socrate (468-399), auquel il a longtemps survécu. Son nom est lié à celui d'un maître plus ancien, Leucippe, sur lequel nous savons peu de choses, mais qui passe pour avoir été l'élève de Zénon d'Élée. Nous sommes également mal renseignés sur la vie de Démocrite auquel on prêta de grands voyages en Orient. Il était l'auteur de nombreux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democrite/#i_0

IDENTITÉ

  • Écrit par 
  • Annie COLLOVALD, 
  • Fernando GIL, 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Pierre TAP
  •  • 13 254 mots

Gottlob Frege (1894) a observé que l'identité est indéfinissable : « Puisque toute définition est une identité, l'identité elle-même ne saurait être définie. » Le même (to auto, idem) appartient à la liste des « tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/identite/#i_0

PREUVE, épistémologie

  • Écrit par 
  • Fernando GIL
  •  • 3 344 mots

Une proposition est dite prouvée si, ayant été établie par une méthode reconnue, elle fait l'objet d'une croyance. Cette formulation permet de distinguer quatre versants dans la théorie de la preuve : 1o un élément sémantico-formel, la proposition qu'il s'ag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/preuve-epistemologie/#i_0