Identité


ALTÉRITÉ, philosophie

  • Écrit par 
  • Sylvie COURTINE-DENAMY
  •  • 5 344 mots
  •  • 3 médias

Soi et Autrui, identité et différence. D'une part, être conscient de soi, se saisir comme un Je, un sujet, privilège exclusivement humain. D'autre part, autrui, le différent, ce qui m'est étranger, un moi qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alterite-philosophie/#i_0

DIFFÉRENCE, philosophie

  • Écrit par 
  • Alfredo GOMEZ-MULLER
  •  • 1 546 mots

Avant de devenir une catégorie centrale de la réflexion éthique, politique et anthropologique, la notion de différence a longtemps été comprise d'une manière négative. Dans la philosophie de la Grèce antique, et, en particulier, dans la pensée de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/difference-philosophie/#i_0

IDENTIFICATION

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 3 382 mots

Dans l'acception psychologique de la notion, la forme d'identité la plus directement accessible est celle qu'a dégagée, en rupture avec la tradition cartésienne, la critique de la substantialité du moi. « Le soi (Self), écrit Locke, est cette chose pensante consciente (de quelle substance elle est form […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/identification/#i_0

IDENTITÉ

  • Écrit par 
  • Annie COLLOVALD, 
  • Fernando GIL, 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Pierre TAP
  •  • 13 254 mots
  •  • 1 média

Gottlob Frege (1894) a observé que l'identité est indéfinissable : « Puisque toute définition est une identité, l'identité elle-même ne saurait être définie. » Le même (to auto, idem) appartient à la liste des « tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/identite/#i_0

MOI

  • Écrit par 
  • Catherine CLÉMENT, 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 12 476 mots

Pour Pascal, le moi était haïssable : formule de moraliste, qui estime que le moi est « injuste », « tyrannique », qu'il se fait « centre du tout ». Loin du texte, près des réalités, Paul Valéry commente : « Le moi est haïssable..., mais c'est celui des autres. »Pour nos contemporains, pour les prophètes de la « mort de l'homme », le moi n'est pas seulem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moi/#i_0

SOI (psychologie sociale)

  • Écrit par 
  • Delphine MARTINOT
  •  • 922 mots

Le soi correspond à ce que nous voulons signifier en disant « je ». Les informations accumulées par l’individu sur lui-même sont si nombreuses et diverses qu’elles font de ce concept un objet complexe à étudier. Depuis la fin des années 1970, de très nombreuses recherches menées en psychologie sociale ont eu pour obj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soi-psychologie-sociale/#i_0