HÔTEL DE VILLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les hôtels de ville en Europe

Les premiers grands hôtels de ville datent des xiiie et xive siècles. Au xiiie siècle, les plus importants sont édifiés par les cités indépendantes du centre de l'Italie : Massa Marittima, Sienne, Pise, Todi, Plaisance, Pérouse. Avec leurs hauts murs crénelés, ces palais municipaux ont des allures de forteresses. Celui de Pérouse (1292-1297), élevé par les architectes ombriens Servadio et Benvenuto, est une construction massive et austère dont les façades seront plus tard percées de larges ouvertures de style gothique. Le xive siècle est riche en constructions municipales, en Ombrie toujours avec le palais des Consuls de Gubbio dû à l'architecte Angelo da Orvieto, mais aussi dans le nord du pays avec le palais de la Raison de Padoue (1219), et surtout le palais des Doges de Venise dont le chantier reste ouvert jusqu'au xve siècle.

En Allemagne, les cités hanséatiques de Brême et de Lübeck ont des hôtels de ville importants ; celui de la ville de Brunswick est doté de nombreuses galeries extérieures et d'une abondante ornementation sculptée (xive s.).

Aux xve et xvie siècles, des palais gothiques sont élevés par les villes commerçantes de la Flandre et des Pays-Bas : Douai, Arras, Saint-Quentin, Bruges, Bruxelles, Louvain, Cologne, Gand. Distribuées autour d'une cour ou constituées d'un seul bloc homogène, ces constructions sont parées de bretèches et de portiques richement sculptés. L'hôtel de ville de Louvain (1448-1462), œuvre principale de l'architecte Matthijs de Layens, confine à la surcharge décorative avec ses deux cent trente niches ornées de statues et les nombreux clochetons qui le surmontent.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  HÔTEL DE VILLE  » est également traité dans :

BEFFROIS

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 2 509 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Structure »  : […] Par son symbolisme même, la tour du beffroi est nécessairement élevée : elle doit rivaliser avec le donjon du château et les clochers des églises ou des abbayes. Il en résulte pour les villes des silhouettes hérissées de tours et de clochers, que les graveurs de pourtraicts de villes soulignent tout particulièrement. Les plus hauts beffrois se dressent en Belgique et dépassent souvent cent mètres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beffrois/#i_5073

HERRERA JUAN DE (1530-1597)

  • Écrit par 
  • Catherine WILKINSON-ZERNER
  •  • 4 877 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Édifices publics »  : […] À la fin du xviii e  siècle, on disait que Philippe II et Herrera se réunissaient toutes les semaines pour corriger les dessins de tous les édifices publics qui étaient à construire en Espagne. Cette légende a certainement un fond de vérité. En 1574, Herrera fit douze dessins de l' hôtel de ville de Tolède qui coûtèrent 1 500 ducats à la ville : prix énorme qui révèle le prestige de Herrera à l'ép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-herrera/#i_5073

VAN BAURSCHEIT JEAN-PIERRE, dit LE JEUNE (1699-1768)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 260 mots

Fils du sculpteur du même nom (1669-1728), Van Baurscheit reçoit d'abord sa formation dans l'atelier de son père : il sera l'auteur, en 1740, d'un Christ en pierre et d'un autel pour la cathédrale d'Anvers, ainsi que des confessionnaux de l'église Saint-Pierre à Turnhout. En 1728, il se consacre à l'architecture (premières œuvres en Zélande à Flessingue et Middelburg). À partir de 1737, il reçoit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-van-baurscheit/#i_5073

Voir aussi

Pour citer l’article

Pascal LIÉVAUX-SENEZ, « HÔTEL DE VILLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hotel-de-ville/