HÔTEL DE VILLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les fonctions de l'hôtel de ville

L'hôtel de ville a pour fonction première d'abriter les réunions des notables et du conseil de ville, et se compose au minimum d'une vaste salle. Les édiles, lorsqu'ils ne disposent pas d'un édifice qui leur soit exclusivement consacré (construit, acheté ou simplement loué), se réunissent chez un particulier, dans une église ou dans la salle d'un couvent. La municipalité doit en outre pouvoir disposer d'un lieu où conserver la charte, fondement de l'institution. C'est le chartier, ou salle des archives, que l'on construit souvent en pierre pour éviter les incendies.

Dans les cités importantes, le corps de ville intervient dans tous les domaines de la vie urbaine : police, justice, commerce, voirie, santé, ravitaillement... Il dispose à cet effet d'une administration dont l'importance augmente considérablement au cours des xviie et xviiie siècles. Les nécessités de son bon fonctionnement conduisent les municipalités à entreprendre la construction d'hôtels de plus en plus vastes. L'hôtel de ville est enfin le cadre privilégié dans lequel se déroulent les grands moments de la vie de la cité. Cette fonction festive devient prépondérante au cours du xviie siècle. Privés par le roi de la réalité du pouvoir, consuls et échevins s'étourdissent en fêtes et en cérémonies réglées par une stricte étiquette. Les manifestations traditionnelles de la vie municipale perdent l'aspect populaire et spontané qui les caractérisait jusqu'alors. Organisées pour une élite urbaine, elles quittent la rue pour l'hôtel de ville qui, telle une grande demeure, doit comporter un vaste vestibule, un escalier majestueux et des salles d'apparat.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  HÔTEL DE VILLE  » est également traité dans :

BEFFROIS

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 2 509 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Structure »  : […] Par son symbolisme même, la tour du beffroi est nécessairement élevée : elle doit rivaliser avec le donjon du château et les clochers des églises ou des abbayes. Il en résulte pour les villes des silhouettes hérissées de tours et de clochers, que les graveurs de pourtraicts de villes soulignent tout particulièrement. Les plus hauts beffrois se dressent en Belgique et dépassent souvent cent mètres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beffrois/#i_5073

HERRERA JUAN DE (1530-1597)

  • Écrit par 
  • Catherine WILKINSON-ZERNER
  •  • 4 877 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Édifices publics »  : […] À la fin du xviii e  siècle, on disait que Philippe II et Herrera se réunissaient toutes les semaines pour corriger les dessins de tous les édifices publics qui étaient à construire en Espagne. Cette légende a certainement un fond de vérité. En 1574, Herrera fit douze dessins de l' hôtel de ville de Tolède qui coûtèrent 1 500 ducats à la ville : prix énorme qui révèle le prestige de Herrera à l'ép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-herrera/#i_5073

VAN BAURSCHEIT JEAN-PIERRE, dit LE JEUNE (1699-1768)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 260 mots

Fils du sculpteur du même nom (1669-1728), Van Baurscheit reçoit d'abord sa formation dans l'atelier de son père : il sera l'auteur, en 1740, d'un Christ en pierre et d'un autel pour la cathédrale d'Anvers, ainsi que des confessionnaux de l'église Saint-Pierre à Turnhout. En 1728, il se consacre à l'architecture (premières œuvres en Zélande à Flessingue et Middelburg). À partir de 1737, il reçoit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-van-baurscheit/#i_5073

Pour citer l’article

Pascal LIÉVAUX-SENEZ, « HÔTEL DE VILLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hotel-de-ville/