TECHNIQUES HISTOIRE DES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les origines

L'histoire technique de l'humanité commence avec l'homme lui-même. Les premiers hommes qui utilisent des outils et les façonnent (Homo habilis) constituent déjà une lignée bien délimitée, il y a environ 2,5 millions d'années. Les outils primitifs, simples éclats de silex, connaissent un développement considérable tant dans leur forme et leur usage que dans leurs méthodes de fabrication. Compte tenu de leur longévité, puisqu'ils ne disparaîtront pas avec l'avènement de la métallurgie du cuivre il y a près de 5 000 ans, ils constituent les outils les plus utilisés de tous les temps. Les premiers de cette longue lignée d'outils de pierre sont de simples galets tronqués servant à racler. Le biface, façonné dans sa totalité par un travail d'éclatement beaucoup plus fin, leur succédera autour de 600 000 ans.

La structuration sociale commence bien avant l'arrivée de l'agriculture, en particulier autour du feu. Dès sa domestication, vers — 400 000 ans, le feu a modifié la perception de l'espace et du temps des hommes. Avec la cuisson des aliments s'est mise en place une division du temps pour permettre au groupe de prendre ses repas en commun. De même, une division des tâches a réparti l'espace de vie selon les activités : travail de la pierre, préparation alimentaire, etc.

Quelques centaines de milliers d'années seront nécessaires pour aboutir au complexe levalloisien, ensemble technique né avec les premiers hommes de Néandertal et qui culmine entre — 100 000 et — 40 000 ans. Ce nouveau mode de débitage des silex autorise alors la réalisation d'outils très diversifiés – racloirs, pointes, couteaux... – issus d'éclats larges et minces. Le silex sera également complété par l'usage du bois de cerf ou de la corne d'antilope comme massue, pour chasser les grands mammifères. La vie sociale s'organise progressivement autour de la nourriture et des techniques de consommation où le feu joue un rôle crucial, en particulier pour la cuisson des produits de la chasse.

Les hommes de Cro-Magnon, entre — 30 000 et — 10 000 ans, hériteront d'outils et de techniques déjà très perfectionnés, qu'ils affineront à leur tour pour fabriquer des herminettes, des haches, des couteaux, des perçoirs, toute une panoplie d'outils variés avec lesquels ils travailleront les peaux pour se faire des vêtements, se bâtiront des huttes et des tentes, feront de la vannerie.

Autour du VIIIe millénaire commence le Néolithique qui voit le rythme des acquisitions techniques s'accélérer grâce notamment à un climat plus doux. Les populations commencent à se fixer en certaines zones propices et l'un des foyers les plus féconds de cette civilisation naissante se concentre entre la Méditerranée et la mer Noire, dans une zone qui englobe grossièrement la Grèce et la Turquie actuelles. De l'avènement de l'agriculture et de l'élevage découle un mouvement de concentration humaine en villages. Des faucilles en silex permettent de récolter les céréales cultivées, les outils à travailler le bois se perfectionnent pour la fabrication d'habitations et de mobilier.

Au-delà du Moyen-Orient, les vallées de l'Indus et du Gange d'un côté, celles du fleuve Jaune et du fleuve Bleu en Chine de l'autre, concentrent des populations autour de la culture des différentes espèces de millet et de riz. La houe joue un rôle essentiel dans l'agriculture et elle voit le jour sous des formes très semblables dans la plupart des sociétés rurales. Avec la domestication des plantes et des animaux se mettent en place nombre d'activités connexes relatives au portage (vannerie), à l'habillement (tissage), au mobilier (travail du bois), etc.

Dès — 6 000 ans apparaissent des figurines d'argile cuite et la céramique primitive voit le jour au cours du millénaire suivant grâce à un contexte agricole propice : le besoin de récipients et le passage à la sédentarité. Cette nouvelle technique émane aussi d'un milieu où l'argile, sous forme de briques crues, commence à être utilisée couramment pour édifier les habitations. L'obtention du plâtre exige une température de cuisson élevée (500-700 0C), et donc des artisans spécialisés. Cette pratique des potiers et des chaufourniers servira d'assise à l'émergence de la métallurgie.

À la métallurgie primitive du cuivre et de l'or succéderont, jusqu'au début du IIIe millénaire, celle du bronze et, en dernier lieu, celle du fer qui requiert une haute température de fusion et, donc, des progrès dans l'appareillage des fours. Mais alors que des armes et des outils métalliques commencent à être produits, les hommes de la fin du Néolithique continueront d'utiliser couramment un outillage de pierre alors arrivé à sa maturité et à l'étape ultime de son évolution. Avec le façonnage de manches adaptés aux différents gestes, le polissage de la pierre et son perçage, les hommes du Néolithique fabriquent des outils de pierre proches de la perfection, et dont certaines civilisations poursuivront la tradition parfois jusqu'au xixe siècle, tels les Polynésiens, les Mélanésiens et les Indiens d'Amérique.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Brouette chinoise

Brouette chinoise
Crédits : AKG

photographie

Moulin à eau, enluminure

Moulin à eau, enluminure
Crédits : British Library/ AKG

photographie

Besançon : la citadelle

Besançon : la citadelle
Crédits : Catherine Mouly

photographie

Encyclopédie de Diderot et d’Alembert

Encyclopédie de Diderot et d’Alembert
Crédits : AKG-Images

photographie

Afficher les 6 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  TECHNIQUES HISTOIRE DES  » est également traité dans :

AGRICULTURE - Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 6 078 mots
  •  • 2 médias

Il y a dix mille ans, au début du Néolithique, les quelque cinq millions d'êtres humains, généralement nomades, qui peuplaient la Terre se nourrissaient des produits de la chasse, de la pêche et de la cueillette. Cependant, dans quelques rares régions du monde, certaines communautés sédentarisées ont commencé de cultiver des plantes et d'élever des animaux et se sont transformées, très lentement […] Lire la suite

AGRICULTURE - Histoire des agricultures depuis le XXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 9 956 mots
  •  • 3 médias

Au début du xx e  siècle, après dix mille ans d'évolution et de différenciation, les agricultures du monde étaient très diversifiées. Elles avaient atteint des niveaux relativement inégaux d'équipements et de productivité du travail (production annuelle par agriculteur à temps plein) : l'écart entre les agricultures manuelles, les moins performantes du monde, et les agricultures à traction animal […] Lire la suite

AGRICULTURE - Agriculture et industrialisation

  • Écrit par 
  • François PAPY
  •  • 7 394 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Territoires, cultures, élevages »  : […] Au milieu du xix e  siècle, le territoire agricole français est cultivé à 58 p. 100 de sa surface, dont 4 p. 100 en vignes et 4 p. 100 en jardins, le reste, les « terres arables », étant consacré aux espèces annuelles et à la jachère. Les 42 p. 100 restant sont constitués de forêts, de prairies naturelles, de landes et de pâtis, espaces « laissés aux forces spontanées de la nature », comme dit de […] Lire la suite

AGRONOMIE

  • Écrit par 
  • Stéphane HÉNIN, 
  • Michel SEBILLOTTE
  •  • 9 159 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les premières étapes, de l'Antiquité au XVIIIe siècle »  : […] L'importance de l'agriculture dans la vie humaine, et en particulier dans les premières civilisations, a fait que très tôt des écrivains, souvent poètes, ont cru utile soit d'en célébrer les mérites, soit d'en préciser les recettes. Ces auteurs sont souvent qualifiés d'agronomes, encore que leurs explications soient rarement scientifiques. On trouve dans Virgile, par exemple, une description de la […] Lire la suite

APPAREIL, architecture

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 321 mots
  •  • 2 médias

En termes d' architecture, l'appareil désigne les modalités d' assemblage, de liaison et de mise en valeur des matériaux de la construction. Il est un des éléments essentiels du caractère de l'édifice dont il souligne au premier coup d'œil les structures et souvent la fonction. L'appareil, pour une part lié à la nature des matériaux, n'est pas exclusivement dépendant d'eux ; des modes d'appareilla […] Lire la suite

APPARITION DES ARMES À FEU

  • Écrit par 
  • Patrice BRET
  •  • 287 mots
  •  • 1 média

En Chine, la poudre noire sert à lancer des projectiles à partir de tiges de bambou vers 1200, mais le canon n'est attesté avec certitude qu'en 1313 à Gand. Son emploi se généralise durant les sièges et sur mer pendant la guerre de Cent Ans (1337-1453). De petit calibre et de faible portée, le canon de fer forgé ne peut d'abord rivaliser avec l'artillerie traditionnelle (artillerie à jet mécanique […] Lire la suite

AQUACULTURE

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 11 431 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Bref historique »  : […] L' idée d'élever des organismes aquatiques n'est pas nouvelle. C'est en Chine et en Inde qu'une pisciculture d'eau douce très simple s'est développée 1 500 ans avant notre ère. Le premier traité de pisciculture connu a été écrit par Fan-Li en 475 avant J.-C. Sur les rives de la Méditerranée, à peu près à la même époque, la pisciculture extensive en lagune est développée par les Étrusques et les R […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture, sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 7 907 mots
  •  • 6 médias

Comme production matérielle, mais aussi comme art investi d'une finalité expressive, l'architecture entretient de nombreux rapports avec les sciences et les techniques. De tels rapports peuvent être rangés sous deux rubriques. L'architecture fait tout d'abord appel à des savoirs et à des procédés scientifiques et techniques qui interviennent directement dans la conception et la réalisation des éd […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Acier

  • Écrit par 
  • Philippe BOUDON
  •  • 3 249 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Influence de l'acier sur la construction »  : […] Le xix e  siècle est redevable à l'acier des nouvelles techniques de construction qu'il a promues – béton armé et construction métallique – et qui ont remis en question d'une manière fondamentale la syntaxe élaborée depuis des siècles par les constructeurs. Dans l'un et l'autre cas, le caractère technologique fondamental de l'acier est sa haute résistance à la traction. Sa résistance à la compres […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Bois

  • Écrit par 
  • Yves LESCROART
  •  • 4 634 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « La mise en œuvre »  : […] La nature du bois, sa texture et sa légèreté obligent le bâtisseur à en concevoir les éléments non pas comme des pièces simplement juxtaposables ou empilables, mais comme des membres articulés, rendus solidaires par des assemblages dont la nature varie selon la fonction de l'élément : traction, flexion ou compression. La fourche naturelle de la branche a fourni le modèle primitif de l' assemblage […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

25 novembre 2014 Vatican. Visite du pape François au Parlement de Bruxelles et au Conseil de l'Europe

techniques et économiques au centre du débat politique, au détriment d'une authentique orientation anthropologique ». Il regrette que l'individu y ait supplanté « l'être relationnel » et que les plus faibles y soient mis au rebut. Le pape François encourage l'Europe à redécouvrir « sa bonne âme » liée au christianisme par « une histoire bimillénaire […] Lire la suite

21 juin 1990 Iran. Violent séisme

l'histoire de ce pays particulièrement exposé aux secousses sismiques. Passant outre aux réticences des extrémistes opposés à l'accueil des équipes médicales et techniques étrangères, les autorités iraniennes acceptent finalement l'aide humanitaire occidentale. Celle-ci est l'occasion de nombreux contacts entre la population et les sauveteurs et d'une […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bruno JACOMY, « TECHNIQUES HISTOIRE DES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-techniques/