Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

INNOVATION

La notion d'innovation renvoie intuitivement à l'idée de nouveauté, de changement et de progrès. Dans une acception large, l'innovation peut être assimilée à tout changement introduit dans l'économie par un agent quelconque et qui se traduit par une utilisation plus efficace des ressources. En réalité, l'innovation constitue un phénomène économique multiforme, spécifique et complexe. Un phénomène multiforme car, comme l'a montré l'économiste autrichien Joseph Schumpeter dès 1912, dans Théorie de l'évolution économique, l'innovation recouvre cinq grands types de changements (de « combinaisons nouvelles ») de nature très différente : la fabrication d'un bien nouveau, l'introduction d'une méthode de production nouvelle ou de nouveaux moyens de transport, la réalisation d'une nouvelle organisation, l'ouverture d'un débouché nouveau, la conquête d'une nouvelle source de matières premières. D’autres sources importantes de combinaisons nouvelles ont depuis lors été mises en évidence, notamment dans les domaines financier et social.

L'innovation est aussi un phénomène spécifique et complexe. D'une part, parce que toute nouveauté ne représente pas nécessairement une innovation. D'autre part, parce que l’innovation peut être destructrice de valeur (déclin ou disparition d’activités devenues obsolètes) en même temps qu’elle crée des sources de richesse nouvelle. C’est ce phénomène que Joseph Schumpeter a qualifié de processus de « destruction créatrice ». Enfin, parce que l'origine et l'impact potentiel des innovations soulèvent des questions cruciales pour lesquelles ni la théorie économique ni la pratique industrielle n'ont réussi à fournir jusqu'à présent des réponses claires et tranchées. L'innovation découle-t-elle nécessairement d'inventions ou d'activités volontaires et formalisées de recherche-développement (R&D) ou peut-elle, également, apparaître de manière plus ou moins spontanée ? Quels sont les agents clés de l'innovation et de sa diffusion, et quels en sont les mécanismes et les processus fondamentaux ? Le « progrès technique » et sa contribution à la croissance économique sont-ils les seules implications importantes de l'innovation, ou doit-on aussi en considérer les effets en termes de développement économique et social ? Comment expliquer les différences significatives persistantes entre nations et entre régions en matière d'initiation et de valorisation de l'innovation ? Les politiques publiques jouent-elles un rôle important à ce niveau, et si oui, à quelles conditions et grâce à quels mécanismes ?

L'innovation : manifestations et implications

Du point de vue économique, le concept d'innovation a une signification analytique précise qui le distingue d'autres phénomènes voisins ou liés faisant également référence à la notion de nouveauté. Cela étant, l'innovation recouvre un vaste champ de manifestations et de supports d'application variés qui dépasse très largement le strict domaine de l'industrie et de la technologie. Parallèlement, les innovations se distinguent par leur portée et leurs implications différenciées aux niveaux économique et social.

Un phénomène économique spécifique

L' innovation entretient des rapports étroits à la fois avec les phénomènes de découverte scientifique et technique (c'est-à-dire de production de connaissances nouvelles, fondamentales ou appliquées) et d'invention (idée technique susceptible d'applications potentiellement utiles), et avec les activités de recherche-développement (R&D). Mais ces liens ne sont ni systématiques, ni exclusifs.

D'une part, en effet, beaucoup de découvertes et d'inventions ne se transforment pas en innovations, et[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur des Universités, directeur adjoint du département Aménagement de l'École polytechnique de l'université de Tours

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

John Kenneth Galbraith

John Kenneth Galbraith

Autres références

  • INNOVATION, notion d'

    • Écrit par Abdelillah HAMDOUCH
    • 1 536 mots

    Si l'innovation renvoie intuitivement à l'idée de nouveauté, de changement et de progrès, elle constitue, du point de vue de la théorie économique, un phénomène spécifique, multiforme et complexe. Un phénomène spécifique, tout d'abord, car on ne peut parler d'innovation que si le changement est...

  • AGHION PHILIPPE (1956- )

    • Écrit par Olivier MARTY
    • 1 172 mots
    • 1 média
    ...d’économie à l’université Harvard. À cette époque, ses travaux engagés une décennie plus tôt avec l’économiste canadien Peter Howitt sur l’importance de l’innovation dans la croissance économique sont particulièrement remarqués. Dépassant les théories traditionnelles, qui relient la création de richesse...
  • AUTOFINANCEMENT

    • Écrit par Geneviève CAUSSE
    • 5 257 mots
    ...flux financiers interentreprises sont devenus très importants ; une grande part des titres émis par les sociétés sont souscrits par d'autres sociétés. Beaucoup d'innovations (exploitation de nouveaux procédés, fabrications de nouveaux produits ou créations de nouveaux services) sont rendues possibles...
  • AUTRICHIENNE ÉCOLE, économie

    • Écrit par Pierre GARROUSTE
    • 1 607 mots
    .... Partant d'une situation économique stationnaire, il fait l'hypothèse que quelques entrepreneurs introduisent, au sein du circuit économique, de nouveaux produits, de nouvelles technologies, de nouvelles manières d'organiser la production, de nouveaux marchés ou de nouvelles matières premières...
  • BREVET D'INVENTION

    • Écrit par Jacques AZÉMA, Bernard EDELMAN, Michel VIVANT
    • 10 776 mots
    ...technique et donc, postule-t-on, le progrès de la société. Il y a quelque chose de faustien dans le brevet. Le droit des brevets moderne est un droit de l'innovation et, comme l'innovation coûte cher, il est aussi, dans le même temps, un droit de l'investissement. C'est sous ce double...
  • Afficher les 27 références

Voir aussi