Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

EAU Propriétés physico-chimiques

Composé chimique de formule H2O, l'eau se rencontre à la surface du globe, sous les trois états de la matière. Bien connue sous la forme de glace ou de neige, l'eau solide est également présente dans d'innombrables minéraux, les hydrates naturels. Les eaux naturelles sont des mélanges, le dioxyde d'hydrogène étant souillé par des impuretés minérales ou organiques. La vapeur d'eau est un important constituant de l'atmosphère. Bien que très étudiées, les propriétés physico-chimiques de l'eau se révèlent encore relativement complexes. Liquide aux propriétés thermodynamiques anormales, c'est cependant l'eau qui est, encore aujourd'hui, l'élément de référence dans la définition de l'échelle thermométrique Celsius. Ces mêmes propriétés ont cependant déterminé la nature de notre monde physique et biologique.

Eaux naturelles et purifiées

À l'état liquide, l'eau constitue de 50 à 75 p. 100 du poids des végétaux, 70 p. 100 du poids du corps humain. Intimement intégrée dans des groupes fonctionnels, elle apparaît dans la dégradation de certaines substances comme les sucres. L'eau naturelle est en général souillée par des impuretés minérales et organiques, et pratiquement toujours par des gaz dissous (air et dioxyde de carbone CO2). Un litre d'eau à 20 0C dissout 19 millilitres d'air. Celui-ci s'y enrichit en oxygène (de 20,9 à 34 p. 100 en volume). L'eau de montagne contient surtout des produits minéraux mais peut être très pure. L'eau des plaines contient peu de dioxyde de carbone ; moins minéralisée, elle est souvent polluée par des substances organiques (albuminoïdes) qui s'y dégradent et par des micro-organismes. Les mers bordières, épicontinentales et intracontinentales contiennent de quelques grammes à plusieurs décagrammes de sels par litre d'eau. La salinité moyenne de l'océan mondial est de l'ordre de 35 grammes par litre.

La qualité d'une eau est caractérisée par sa dureté rapportée à la teneur en carbonate de calcium. À ce critère, on préfère souvent une étude complète de la composition ionique.

On traite les eaux naturelles en vue de l'obtention d'eaux potables et d'eaux à usage industriel ou agricole. L'eau potable peut contenir jusqu'à 600 milligrammes de sels par litre. L'eau des chaudières doit être de faible dureté. La méthode la plus efficace de désionisation est l'échange d'ions. La distillation en récipient de silice et à l'abri de l'air (absence de dioxyde de carbone) conduit à l'eau la plus pure, dite eau de conductivité.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à la faculté des sciences et techniques du Languedoc

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Eau : propriétés - crédits : Encyclopædia Universalis France

Eau : propriétés

Stabilité et électrolyse - crédits : Encyclopædia Universalis France

Stabilité et électrolyse

Molécule d'eau et cristal de glace - crédits : Encyclopædia Universalis France

Molécule d'eau et cristal de glace

Autres références

  • EAU (notions de base)

    • Écrit par Jean-Paul DELÉAGE
    • 6 238 mots
    • 5 médias

    De toutes les planètes du système solaire, la Terre est la seule à être pourvue d'une hydrosphère. Celle-ci recouvre plus des deux tiers de sa surface. Les propriétés de l'eau sont tout à fait exceptionnelles : condition de la vie, solvant quasi universel, vecteur de chaleur, puissant régulateur thermique,...

  • EAU DU MANTEAU TERRESTRE

    • Écrit par Édouard KAMINSKI
    • 2 666 mots
    • 3 médias

    On qualifie souvent la Terre de « planète bleue » parce que l'eau des océans recouvre plus des deux tiers de sa surface. Les géologues spécialistes de l'intérieur de la Terre pourraient la qualifier plutôt de « planète verte », car le manteau – enveloppe la plus importante de la planète qui s'étend...

  • EAU TERRESTRE (ORIGINE DE L')

    • Écrit par Francis ALBARÈDE, Marie-Laure PONS
    • 2 121 mots
    • 5 médias

    La Terre, troisième planète du système solaire, est un corps tellurique aujourd'hui couvert d'eau (H2O) liquide sur plus de 70 p. 100 de sa surface. Outre cette eau océanique, notre planète se caractérise également par la présence de glace et de vapeur d'eau à l'air libre : l'eau...

  • ABSORPTION VÉGÉTALE

    • Écrit par René HELLER, Jean-Pierre RONA
    • 4 440 mots
    • 6 médias

    Les plantes, pour la plupart, tirent du sol l'eau et les sels minéraux qui leur sont nécessaires. Les racines – qui forment l'appareil radiculaire – et les poils absorbants localisés sur les plus jeunes d'entre elles, jouent pour cela un rôle essentiel. En effet, elles absorbent les éléments...

  • AGENCE FRANÇAISE POUR LA BIODIVERSITÉ

    • Écrit par Denis COUVET
    • 1 558 mots
    • 1 média

    La création de l’Agence française pour la biodiversité (A.F.B.), promise dès 2012 par le gouvernement, a été votée en première lecture par l’Assemblée nationale le 18 mars 2015. Instrument d’une politique générale et ambitieuse de la biodiversité, elle a comme objectifs la préservation, la gestion...

  • ALGÉRIE

    • Écrit par Charles-Robert AGERON, Universalis, Sid-Ahmed SOUIAH, Benjamin STORA, Pierre VERMEREN
    • 41 835 mots
    • 22 médias
    L'Algérie est un pays aux ressources en eau très limitées, une situation qui est aggravée par la faiblesse des précipitations, l'insuffisante mobilisation de cette ressource et la forte concurrence entre les différentes consommations (domestique, industrielle et agricole).
  • AQUAPORINES

    • Écrit par Pierre LASZLO
    • 2 344 mots

    Les aquaporines sont des protéines qui favorisent le passage des molécules d'eau à travers les membranes cellulaires, réalisant une ingénieuse hydraulique au service des organismes.

    Un petit sac, au contenu immuable, baignant dans une eau minérale, de composition plus ou moins variable...

  • Afficher les 65 références

Voir aussi