HYDRAULIQUE

Médias de l’article

Blaise Pascal

Blaise Pascal
Crédits : Hulton Getty

photographie

Osborne Reynolds

Osborne Reynolds
Crédits : D.R.

photographie

Écoulement de fitration à potentiel

Écoulement de fitration à potentiel
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Abaque de Moody

Abaque de Moody
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique


L'hydraulique est une des activités les plus anciennes de la civilisation humaine, puisqu'elle commande toutes les utilisations de l'eau.

Dès l'Antiquité, on retrouve les traces d'ouvrages hydrauliques (canaux d'assainissement de la vallée du Nil, 4 000 ans avant l'ère chrétienne). Mais jusqu'à la Renaissance et la clarification des principes élémentaires de la mécanique, cette activité est demeurée un art sans bases scientifiques. Cela n'a pas empêché les anciens constructeurs d'édifier des ouvrages admirables tels que les aqueducs romains ou, sous l'impulsion de Louis XIV à Versailles, la célèbre machine de Marly.

Le développement ultérieur de l'hydraulique repose essentiellement sur l'amélioration des outils mathématiques et sur les notions de mécanique qui prirent un large essor au xviie siècle. Pascal (1623-1662) apporta ainsi une très importante contribution à l'hydraulique en donnant sa forme définitive à la théorie de l'hydrostatique. Daniel Bernoulli (1700-1782), dans son ouvrage Hydrodynamica, passe en revue la plupart des problèmes hydrauliques de l'époque. On lui doit le célèbre « théorème de Bernoulli » qui est constamment utilisé dans cette science.

Blaise Pascal

Blaise Pascal

photographie

Le Français Blaise Pascal (1623-1662). Philosophe, théologien et homme de lettres, Pascal fut également homme de science. On lui doit l'invention d'une machine arithmétique et la conception du baromètre, de la seringue et de la presse hydraulique. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Du xviie au xxe siècle, le développement de l'hydraulique accompagne alors le progrès général des sciences et des techniques, avec les contributions magistrales de Léonhard Euler (1707-1783), Louis de Lagrange (1736-1813), Pierre du Buat (1734-1809), Jean-Louis Marie Poiseuille (1799-1869), Adhémar Barré de Saint-Venant (1797-1886), William Froude (1818-1879), Henri Navier (1785-1836), Joseph Boussinesq (1842-1929), Osborne Reynolds (1842-1912), pour ne citer que quelques-uns des principaux fondateurs de l'hydraulique moderne.

Osborne Reynolds

Osborne Reynolds

photographie

Le physicien anglais Osborne Reynolds (1842-1912) a réalisé de nombreuses études en hydrodynamique, notamment sur les divers régimes d'écoulement des liquides et des fluides visqueux. 

Crédits : D.R.

Afficher

Cette science maintenant étend ses frontières au-delà de son domaine traditionnel. La recherche hydraulique se développe très largement dans des laboratoires industriels ou universitaires. Aux outils traditionnels tels que les essais sur modèles réduits, sont venues s'ajouter les tech [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : docteur-ingénieur en hydrodynamique, chef de service adjoint à la direction des études et recherches, Électricité de France, Chatou

Classification


Autres références

«  HYDRAULIQUE  » est également traité dans :

AQUEDUCS, Antiquité

  • Écrit par 
  • Philippe LEVEAU
  •  • 4 675 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Qu'est-ce qu'un aqueduc ? »  : […] dit « de tuileau » est utilisé dans l'Antiquité pour réaliser l'étanchéité des ouvrages hydrauliques. Il doit son nom à sa composition : un mélange de chaux grasse, obtenue à partir de calcaire blanc pur et d'argile cuite pulvérisée (c'est-à-dire des débris concassés de briques et de poteries). La couverture du canal est assurée par une voûte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aqueducs-antiquite/#i_12043

BELGRAND EUGÈNE (1810-1878)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 189 mots

Ingénieur hydrologue, Belgrand effectue à Avallon des travaux remarqués par Haussmann, alors préfet de l'Yonne. Ce dernier, nommé à Paris, se souviendra de Belgrand lorsqu'il faudra transformer l'équipement hydraulique de la capitale (1854). Les Parisiens ne consomment alors que les eaux de la Seine et de l'Ourcq, déjà […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-belgrand/#i_12043

CANAUX

  • Écrit par 
  • Pierre PINON
  •  • 5 667 mots
  •  • 5 médias

Le canal est un objet technique, un ensemble d'ouvrages qui doit d'abord être envisagé comme une machine hydraulique, à l'échelle du territoire. Mais ses dimensions architecturales et ses rapports avec le paysage ne sont jamais, dans son cas, des données arbitraires. Il ne s'agit pas de qualités ajoutées, tel un décor, une fois les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canaux/#i_12043

EAU - Approvisionnement et traitement

  • Écrit par 
  • Georges BREBION, 
  • Cyrille GOMELLA, 
  • Bernard LEGUBE
  •  • 10 033 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Eaux superficielles »  : […] Dans le cas le plus simple (eaux peu chargées, niveau constant), le captage se résume à l'introduction, à une profondeur suffisante pour éviter la formation d'un vortex, de la canalisation d'aspiration ou d'écoulement gravitaire. Cependant, on procède souvent à la construction, sur la berge, d'une chambre de puisage reliée à la ressource par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eau-approvisionnement-et-traitement/#i_12043

FOURNEYRON BENOÎT (1802-1867)

  • Écrit par 
  • Florence HACHEZ-LEROY
  •  • 926 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un inventeur fécond et estimé »  : […] Fourneyron crée le concept de cabinet de consultations industrielles. Il installe un laboratoire d’essais hydrauliques près de Saint-Étienne, dans un établissement de construction mécanique doté d’une fonderie et d’un atelier de machines-outils très perfectionnées. Il y conçoit des projets novateurs, réalisés ou non. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benoit-fourneyron/#i_12043

HYDROLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre HUBERT, 
  • Gaston RÉMÉNIÉRAS
  •  • 9 873 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Des fondements au développement »  : […] de bonnes connaissances empiriques sur l'hydrologie, au cours de la construction et de l'exploitation d'ouvrages hydrauliques admirables, comme les réseaux d'irrigation de Mésopotamie et d'Égypte, les puits d'Arabie et les kanats de Perse, les aqueducs de Rome et de l'Indus, les ouvrages de protection contre les crues réalisés par les premières […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrologie/#i_12043

JARDINS - Sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Hervé BRUNON, 
  • Monique MOSSER
  •  • 2 899 mots

Dans le chapitre « La terre et l'eau »  : […] Des compétences hydrauliciennes, qui vont de la localisation et du captage des sources à l'exécution des tuyauteries et des bassins, sont nécessaires pour la mise en place des réseaux d'adduction, de stockage et de distribution sans lesquels la magie des eaux décoratives, ruisselantes ou jaillissantes, ne peut se produire avec le raffinement que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jardins-sciences-et-techniques/#i_12043

LÉONARD DE VINCI (1452-1519)

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 12 070 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le monde de la technique »  : […] milanais, puis de la seconde période florentine. Des essais ont dû être faits. Pour l'hydraulique, il n'est pas excessif de parler d'une passion de Léonard : la curiosité qu'il marque pour l'eau s'adresse aux applications pratiques, telles que canaux, navigation, écluses, machines à roue, jeux d'eau, mais aussi aux singularités des remous, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-de-vinci/#i_12043

MARIOTTE EDME (1620-1684)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 238 mots

Physicien français né à Dijon et mort à Paris, Edme Mariotte est l'un des savants du xviie siècle qui ont continué en France la grande tradition de Galilée, comme l'ont fait en Angleterre R. Boyle et I. Newton […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edme-mariotte/#i_12043

MONT-SAINT-MICHEL BAIE DU

  • Écrit par 
  • Jean Claude LEFEUVRE
  •  • 3 258 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Nouvelle conception des aménagements et modèles actuels »  : […] par une commission scientifique internationale dirigée par le géographe Fernand Verger. En 1997, la Sogreah, Société grenobloise d'études et d'applications hydrauliques, est chargée de construire un nouveau modèle physique destiné à tester les aménagements envisagés. Grâce à un système hydraulique fondé sur des réservoirs, des pompes et des valves […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baie-du-mont-saint-michel/#i_12043

MOULIN À EAU

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 544 mots

L'existence du moulin à eau est attestée, peu avant l'ère chrétienne, en Illyrie. Sa roue à palettes, en position horizontale dans le courant qui l'entraîne, est surmontée d'un axe vertical. Ce dernier, soumis à un mouvement de rotation, traverse une meule inférieure gisante et fait tourner la meule supérieure dont il est solidaire. Les Romains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moulin-a-eau/#i_12043

PATRIMOINE INDUSTRIEL EN SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 3 015 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'énergie hydraulique et hydroélectrique, un fantastique facteur d'entraînement industriel »  : […] C'est en Norvège que s'observent de la façon la plus spectaculaire les effets de la capacité hydraulique de la Scandinavie. À partir du xvie siècle, l'expansion rapide de la demande européenne en bois de construction a provoqué l'équipement en scieries hydrauliques des fjords de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-en-scandinavie/#i_12043

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 589 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Relief et hydrographie »  : […] vers Anvers, dont les digues bordières sont rehaussées. Le plan Delta est un exemple unique au monde de génie hydraulique. Il a réduit de 800 à 80 kilomètres la longueur du front de mer entre l'extrémité occidentale de l'île de Walcheren et le Brielse Maas, au sud de la Maasvlakte, vaste terrain portuaire gagné sur la mer à l'embouchure de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_12043

SEL

  • Écrit par 
  • Jean Claude HOCQUET
  •  • 11 194 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La récolte du sel marin »  : […] L'installation d'un marais salant exige des connaissances en hydraulique. La circulation d'eau est constante et il existe deux circuits de l'eau de sens inverse : l'un transporte la saumure jusqu'aux cristallisoirs ; l'autre évacue les eaux de pluie et de ruissellement ou les eaux mères. Chacun de ces circuits dispose de sa propre pente sur des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sel/#i_12043

TECHNIQUES HISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 7 217 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  L'âge classique »  : […] Lumières par une phase de réalisations où les différents dispositifs hydrauliques se perfectionnent pour le plaisir des cours princières. Pour le plaisir et la curiosité sont aussi réalisés nombre d'automates, d'androïdes et de tableaux animés. Si tous ces mécanismes sont l'œuvre de mécaniciens ou d'horlogers chevronnés, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-techniques/#i_12043

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre CORMAULT, « HYDRAULIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydraulique/