SOCIÉTÉS DROIT DES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'évolution historique

L'évolution historique, non seulement en France mais dans l'Europe tout entière, s'est trouvée marquée par le passage de la création de la société par le fait du prince, ou sur son autorisation, à la libre constitution de la société dans un cadre réglementé. Il en résulte qu'une des questions les plus classiques du droit des sociétés consiste à s'interroger sur la nature contractuelle ou institutionnelle de ces dernières.

L'héritage médiéval

Il est indéniable que c'est dans les statuts des cités commerçantes du Moyen Âge, spécialement des cités italiennes, qu'il convient de chercher l'origine historique des diverses formes de sociétés commerciales actuellement usitées.

Cette filiation historique, tout d'abord, est très apparente en ce qui concerne la société en nom collectif, dont tous les caractères spécifiques apparaissent déjà dans la société commerciale privée du Moyen Âge. Tous les associés sont solidairement obligés envers les créanciers sociaux ; la société se révèle au public par une raison sociale ; son patrimoine, constitué par la mise en commun des apports de chaque associé, forme un bloc distinct des biens particuliers de ce dernier. Ces principes, affirmés déjà dans les statuts de la République de Gênes, se retrouvent dans l'ordonnance de Colbert pour le commerce terrestre de 1673.

Il n'est pas moins certain que la commandite moderne procède du contrat de commande médiéval, malgré les différences profondes qui, jusqu'à l'époque moderne, séparent les deux formes contractuelles.

Le contrat de commande de l'époque médiévale est moins un type de société défini qu'un cadre très souple, ouvert aux combinaisons les plus diverses, permettant aux banquiers de prêter à intérêt sans encourir les censures canoniques ou aux nobles de commercer sans déroger. On y découvre même le germe de l'assurance, la commenda médiévale n'étant pas sans analogie avec le nauticum foenus des Romains.

D'abord usité dans le commerce maritime (statuts des républiques italiennes, de Marsei [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

  • : avocat à la cour d'appel de Paris, ancien premier secrétaire de la Conférence des avocats à la cour de Paris

Classification

Autres références

«  SOCIÉTÉS DROIT DES  » est également traité dans :

ABUS DE BIENS SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Christian HERMANSEN
  •  • 856 mots

Introduite dans la législation française par un décret-loi du 8 août 1935, l’infraction d'abus de biens sociaux est une infraction pénale spécifique du droit des sociétés. Sa définition fut reprise à l'identique dans la loi du 24 juillet 1966 qui refondit le régi me des sociétés commerciales. L'article 437-3 qui l'expose, à côté des délits de répartition de dividendes fictifs, de présentation ou d […] Lire la suite

ACTIONNAIRES

  • Écrit par 
  • Pierre BALLEY
  •  • 8 143 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Contexte juridique et fonction de l'actionnaire »  : […] Une action, valeur mobilière, titre de propriété portant sur une quote-part du patrimoine d'une entreprise (société anonyme ou société en commandite par actions), représente les droits d'un copropriétaire. Il s'agit toutefois d'une copropriété d'un type particulier. D'abord en raison de ses dimensions. Élément moteur du prodigieux développement du capitalisme, la société anonyme peut en effet regr […] Lire la suite

CHINE - Droit

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CABESTAN
  •  • 10 297 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La personnalité juridique »  : […] Depuis 1986, la personnalité juridique est accordée aux « citoyens » ( gongmin ) et aux personnes morales ( faren ). Si la Chine populaire, par opposition à Taïwan par exemple, n'utilise pas la notion de « personne naturelle » ( ziran ren ), elle accorde les mêmes droits aux étrangers et aux apatrides. Le terme « personne morale » ne constitue qu'une traduction approximative du mot chinois. En eff […] Lire la suite

COGESTION

  • Écrit par 
  • Lydie LAGRANGE
  •  • 3 928 mots

Dans le chapitre « La cogestion par la participation au capital »  : […] Le pouvoir de gestion étant traditionnellement lié à la propriété, il n'est guère surprenant que les premières expériences d'accès des salariés à la gestion des entreprises soient passées par un transfert à ces derniers de tout ou partie du capital de l'entreprise. L'idée s'est traduite par la recherche de structures juridiques adaptées et, plus récemment, par le développement, dans un cadre plus […] Lire la suite

COMMERCIAL DROIT

  • Écrit par 
  • Yves GUYON
  •  • 5 739 mots

Dans le chapitre « Les personnes en droit commercial »  : […] Le principe de la liberté du commerce, qui a valeur constitutionnelle, implique que toute personne puisse s'établir dans une activité commerciale ou industrielle sans avoir besoin d'une autorisation administrative. Seuls les étrangers non ressortissants communautaires doivent être titulaires d'une carte spéciale, délivrée par le préfet. De même, quelques activités spécialement réglementées en rai […] Lire la suite

CONCURRENCE, droit

  • Écrit par 
  • Alain BIENAYMÉ, 
  • Berthold GOLDMAN, 
  • Louis VOGEL
  •  • 12 092 mots

Dans le chapitre « Le contrôle des concentrations »  : […] À des degrés divers, l'accroissement de la dimension des entreprises est un phénomène constant et général. Il peut se réaliser par croissance interne : l'entreprise se développe par autofinancement ou apports de capitaux frais, sans s'unir ni se grouper avec d'autres entreprises. Mais il se réalise plus souvent encore par croissance externe, c'est-à-dire par groupement d'entreprises préexistantes […] Lire la suite

DIRECTOIRE, droit des sociétés

  • Écrit par 
  • Martine BABE
  •  • 275 mots

Au terme de la loi du 22 juillet 1966 sur les sociétés commerciales, les statuts des sociétés anonymes peuvent prévoir, au lieu d'un conseil d'administration et d'un président directeur général, un conseil de surveillance composé de trois membres au moins et de douze au plus, qui exerce le contrôle permanent de la gestion de la société par le directoire, et un directoire qui dirige la société. (Au […] Lire la suite

ENTREPRISE - Gouvernance d'entreprise

  • Écrit par 
  • Gérard CHARREAUX
  •  • 4 747 mots

Le champ de la corporate governance , du « gouvernement » ou de la « gouvernance » d'entreprise s'est constitué principalement au cours des années 1990. On en attribue cependant l'origine à la thèse d'Adolf Berle et Gardiner Means ( The Modern Corporation and Private Property , 1932) : au début du xx e  siècle, selon leur analyse, la séparation, fortement prononcée dans les grandes sociétés améric […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - Le droit français

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HALPÉRIN
  •  • 7 138 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Pressions internationales et tensions internes »  : […] Sur tous les sujets qui font l'objet des débats actuels, la modernisation du droit français dépend du jeu complexe de ces facteurs internes et externes. Les bases constitutionnelles sont elles-mêmes affectées par l'accélération des révisions partielles (17 de 1992 à 2007) et la constante réinterprétation des principes d'égalité et de liberté. Le droit français s'est longtemps caractérisé par l'uni […] Lire la suite

FUSIONS-ACQUISITIONS

  • Écrit par 
  • Patricia CHARLÉTY, 
  • Saïd SOUAM
  •  • 9 406 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Droit des sociétés et contrôle par les autorités boursières »  : […] Du point de vue des associés des entreprises, les opérations de croissance externe relèvent du droit des sociétés, auquel s'ajoute le droit boursier quand l'une au moins des entreprises est cotée. Le régulateur part du principe que la réglementation ne doit pas empêcher la réalisation de restructurations souhaitables d'un point de vue industriel, mais doit néanmoins garantir la protection des act […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

15-30 juillet 2020 Tunisie. Démission du Premier ministre Elyes Fakhfakh.

droit de désigner le nouveau chef du gouvernement. Ennahda, qui n’était pas parvenu à imposer son candidat au poste de Premier ministre à l’issue des élections législatives d’octobre 2019, accuse Elyes Fakhfakh de conflit d’intérêts pour avoir conservé des parts de sociétés ayant bénéficié de contrats publics. Le 25, le président Kaïs Saïed charge  […] Lire la suite

27-30 janvier 2019 France – Égypte. Visite du président Emmanuel Macron en Égypte.

droit ». Le président Sissi lui répond qu’« on ne peut pas imposer à toutes les sociétés un seul chemin », soulignant que l’Égypte ne sera « pas construite par les blogueurs, mais par le travail, l’effort et la persévérance ». Selon Amnesty International, l’Égypte, où la répression de l’opposition, des médias et des réseaux sociaux s’est fortement  […] Lire la suite

18 juillet 2018 Suisse. Démission du directeur général de la banque Raiffeisen.

sociétés financières liées à Raiffeisen, son prédécesseur Pierin Vincenz, dont Patrik Gisel était le bras droit, a été placé en détention préventive de février à juin dans le cadre d’une enquête pour gestion déloyale. Le président de Raiffeisen, Johannes Rüegg-Stürm, a démissionné en mars. […] Lire la suite

4 octobre 2017 Union européenne. Sanction contre Amazon pour avantages fiscaux indus.

droit européen. Cette situation résulte d’un accord fiscal – ou rescrit – signé en 2003 entre Amazon et le Luxembourg, qui a permis à la firme américaine de ne payer l’impôt sur les sociétés que sur environ un quart de ses bénéfices entre 2006 et 2014. En novembre 2014, le scandale LuxLeaks a révélé que le Luxembourg avait passé des centaines de rescrits […] Lire la suite

13 avril 2015 États-Unis. Condamnation de mercenaires de la société Blackwater.

sociétés privées, déployait des milliers d’hommes en Irak en soutien aux soldats américains. Ces mercenaires ont été régulièrement accusés de ne pas respecter les règles de droit qui s’imposent aux militaires.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard FAU, « SOCIÉTÉS DROIT DES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-des-societes/