STIJL DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Il y a trois manières de définir De Stijl, toutes trois adoptées simultanément par Theo van Doesburg dans l'article rétrospectif qu'il consacra au mouvement en 1927 (« Dates et faits », in De Stijl, numéro spécial du dixième anniversaire) : en tant que revue, en tant que groupe constitué autour de la revue, en tant qu'idée partagée par les membres de ce groupe.

La première définition est la plus commode, car elle part d'un corpus très défini : le premier numéro de la revue paraît à Leyde en octobre 1917, le dernier à Paris peu de temps après la mort de Theo van Doesburg, son fondateur et rédacteur, survenue en mars 1931. Néanmoins, l'éclectisme même de la revue, son ouverture à toute l'avant-garde européenne pourraient faire douter de l'identité du mouvement : à ranger (comme le fit Van Doesburg dans l'article cité) les dadaïstes Hugo Ball, Hans Arp et Hans Richter, le futuriste italien Gino Severini, le constructiviste russe El Lissitzki et le sculpteur Constantin Brancusi parmi les « principaux collaborateurs » du Stijl (sans compter Aldo Camini et I. K. Bonset, qui ne sont autres que Van Doesburg lui-même en habit futuriste ou dadaïste), on s'interdit l'appréhension de ce qui fit la force et l'unité du groupe hollandais.

C'est d'ailleurs la deuxième définition, celle du Stijl en tant que groupe restreint, qui est la plus communément admise : elle établit une hiérarchie simple, fondée sur la seule antériorité historique, entre une poignée de pères fondateurs hollandais et de nouvelles recrues cosmopolites venues combler les vides laissés par certaines défections. Les pères fondateurs sont grosso modo les signataires du Premier Manifeste du Stijl (paru en novembre 1918), à savoir les peintres Piet Mondrian et Vilmos Huszár, les architectes Jan Wils et Robert van't Hoff, le sculpteur belge [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  STIJL DE  » est également traité dans :

MONDRIAN / DE STIJL (expositions)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 983 mots
  •  • 1 média

La dernière exposition monographique et rétrospective consacrée en France à l'œuvre de Piet Mondrian (1872-1944) datait de 1969 ; présentée à l'Orangerie des Tuileries, elle avait également été la première dans ce pays où l'artiste, Hollandais d'origine, avait pourtant passé près de trente années de sa vie. Depuis, et malgré le succès rencontré alors, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mondrian-de-stijl-expositions/#i_12290

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les avant-gardes »  : […] L'art de l'affiche en vient à bouleverser le regard communément porté sur la représentation picturale. Ainsi, à partir de 1910, Braque et Picasso, attentifs à la réalité du quotidien, et en particulier aux trouvailles plastiques de l'affichage mural, inscrivent des lettres peintes au pochoir et introduisent des éléments de textes découpés dans des journaux et autres imprimés, directement sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affiche/#i_12290

AMSTERDAM

  • Écrit par 
  • Élodie VITALE
  • , Universalis
  •  • 2 810 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Régression architecturale au xixe, renaissance au xxe siècle »  : […] Mais les guerres avec l'Angleterre épuisent la ville qui souffre d'un appauvrissement général. On ne bâtit plus. Plusieurs familles s'installent dans des maisons conçues pour une seule. À l'époque de la domination française, sous Napoléon, la population diminue. Le blocus continental et l'ensablement de l'IJ font mourir le commerce, jadis si florissant. Les guildes sont dissoutes et avec elles dis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amsterdam/#i_12290

CONSTRUCTIVISME

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 3 374 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Enseignement et pratique »  : […] Les fréquents contacts des artistes russes avec le milieu allemand contribuèrent à la diffusion rapide des idées constructivistes en Europe. Plusieurs architectes occidentaux vont construire de grands ensembles pour le jeune État socialiste : Le Corbusier réalise sa première grande construction à Moscou, le Centrosoyouz (1930). En 1921, l'exode des artistes russes commence : Kandinsky, Gabo, Pevs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constructivisme/#i_12290

DEL MARLE FÉLIX (1889-1952)

  • Écrit par 
  • Michel FRIZOT
  •  • 365 mots

La carrière du peintre Félix Del Marle s'organise autour de deux périodes principales, l'une futuriste, l'autre néo-plastique. Del Marle, très intéressé par le Manifeste de Marinetti publié le 20 février 1909 dans Le Figaro , fréquente à Paris les peintres futuristes Boccioni et Severini. Il fait sienne leur théorie mais donne à celle-ci une résonance lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-del-marle/#i_12290

DOMELA CÉSAR (1900-1992)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 681 mots

Véritable militant de la cause abstraite, César Domela est né avec le siècle à Amsterdam. Si le terme de géométrique peut qualifier d'emblée les premiers travaux de paysages et de natures mortes qu'il exécute à l'âge de dix-neuf ans, il s'applique encore plus justement à toute la production d'images non figuratives qu'il réalise à partir des années 1920. En séjour à Paris en 1924, où il s'installe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-domela/#i_12290

DUIKER JOHANNES (1890-1955)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 70 mots

Architecte néerlandais, membre du Stijl, Johannes Duiker travaillera toute sa vie à Amsterdam en association avec Bernard Bijvoet. Son sanatorium d'Hilversum (1926-1928) sert de modèle à celui d'Alvar Aalto. Son école de plein air d'Amsterdam (1930-1932), avec ses cinq étages vitrés et des terrasses pour l'enseignement à l'extérieur, suscite les critiques des traditionnalistes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-duiker/#i_12290

GRAPHISME

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 7 442 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les avant-gardes constructivistes »  : […] En Allemagne, l'école du Bauhaus est fondée à Weimar, en 1919, avec pour objectif de rationaliser et de démocratiser l'ensemble des productions, de l'architecture à l'objet usuel, en passant par l'imprimé. En U.R.S.S., les artistes constructivistes, autour d'Alexandre Rodtchenko, de l'architecte Lazar El Lissitzky et du poète Vladimir Maïakovski, prônent également la cohérence formelle et la rech […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graphisme/#i_12290

MALLET-STEVENS ROBERT (1886-1945)

  • Écrit par 
  • Richard KLEIN
  •  • 1 496 mots

Dans le chapitre « Dans une lignée viennoise »  : […] Né le 24 mars 1886 à Paris, fils de Maurice André Mallet, expert en tableaux et de Juliette Stevens, petit-fils d'Arthur Stevens, collectionneur et critique belge, Robert Mallet-Stevens passe son enfance à Maison-Laffitte. Il est formé à l'École spéciale d'architecture à Paris de 1903 à 1906. Ses premiers articles, écrits en collaboration avec Jacques Rœderer, sont publiés en 1907 et 1908 dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-mallet-stevens/#i_12290

MIES VAN DER ROHE LUDWIG (1886-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre GRANVEAUD
  •  • 2 135 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un rationaliste »  : […] Mies ne construit presque pas pendant sa période allemande et il s'exprime surtout par ses dessins et ses textes ; c'est aux États-Unis qu'il construira la plus grande partie de sa production. À Berlin, après s'être détaché de l'influence de Behrens et, à travers cet architecte, de celle de l'art néo-classique de Karl Friedrich Schinkel, il travaille à des projets qui seront exposés par le Novembe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-mies-van-der-rohe/#i_12290

MOHOLY-NAGY LÁSZLÓ (1895-1946)

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 2 380 mots

Dans le chapitre « Berlin, capitale des avant-gardes »  : […] C'est dans le domaine graphique que s'oriente d'emblée la création de Moholy-Nagy. En 1919, il commence à Budapest une série de portraits au crayon qui semblent vouloir assimiler expressionnisme, cubisme et futurisme pour former à partir de ces styles un vocabulaire nouveau et personnel. Dans le Portrait du Dr Schairer (crayon sur papier, 61 cm × 48 cm, coll. Hattula Moholy- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laszlo-moholy-nagy/#i_12290

OUD JACOBUS JOHANNES PIETER (1890-1963)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 745 mots

Braque et Picasso, les fondateurs du cubisme, n'ont jamais dessiné ou peint un seul cube : bien au contraire, ils se sont attachés à briser l'illusion scénographique qui, depuis la fin du xiv e  siècle, se déployait, en Occident, dans l'espace imaginaire de ce volume. Aussi est-ce un non-sens (on le commet fréquemment) de parler d'architecture cub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacobus-johannes-pieter-oud/#i_12290

RIETVELD GERRIT THOMAS (1888-1964)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 243 mots

L'œuvre de l'architecte hollandais Rietveld peut être considérée comme une brillante et convaincante traduction dans l'espace des conceptions plastiques élaborées par les fondateurs du groupe et de la revue De Stijl (1917-1931), groupe auquel Rietveld devait adhérer en 1918, avant de travailler, durant l'année 1923, en étroite association avec Van Doesburg et avec l'architec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerrit-thomas-rietveld/#i_12290

SARTORIS ALBERTO (1901-1998)

  • Écrit par 
  • Marilù CANTELLI
  •  • 896 mots

L'architecte italien Alberto Sartoris a toujours montré sa prédilection pour le dessin axonométrique, ce mode de représentation étant pour lui une technique descriptive qui, en intégrant plans et coupes, nous renseigne de manière concise sur tous les aspects du projet architectural, y compris sa disposition dans l'espace. Le nom de Sartoris reste davantage lié à ses créations de dessins et à ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-sartoris/#i_12290

STYLE 1925

  • Écrit par 
  • Yvonne BRUNHAMMER
  •  • 4 659 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Autriche, Allemagne, Hollande »  : […] Sauf exception, le style 1925 est œuvre d'équipe. Le ton est donné dès le début du siècle à Vienne dans les ateliers d'art – les Wiener Werkstätte – et à Munich dans l'association du Deutscher Werkbund – le lien pour l'œuvre. Le Bauhaus, fondé en 1919 par Walter Gropius (1883-1969), apporte un élément nouveau dans la mesure où il défend « le métier » et refuse « la différence de nature entre l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/style-1925/#i_12290

THE NEW ART - THE NEW LIFE, THE COLLECTED WRITINGS, Piet Mondrian - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 1 220 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Prise de conscience »  : […] Un épais volume réunit les textes, les essais et diverses notes théoriques de Mondrian – à l'exclusion des carnets de 1913-1914 (publiés en fac-similé) et de sa correspondance (dont de nombreux extraits illustrent dans l'ouvrage les introductions aux textes de l'artiste). L'ensemble couvre ainsi une période comprise entre 1915 et 1944, durant laquelle Mondrian n'a jamais cessé de clarifier par l'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-new-art-the-new-life-the-collected-writings/#i_12290

TYPOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 589 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Débuts du design et « synthèse des arts » »  : […] Au tournant du xx e  siècle, les procédés de composition mécanique, Linotype et Monotype, commencent d'équiper les grandes imprimeries aux États-Unis et en Grande-Bretagne. Il en résulte l'élaboration de caractères d'une grande lisibilité pour la presse écrite et la réclame, dont le Century, créé par Linn Boyd Benton (1844-1932) en 1894, ou le Ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/typographie/#i_12290

VAN DER LECK BART (1876-1958)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 242 mots

Peintre hollandais originaire d'Utrecht, ami de Mondrian, actif militant du néo-plasticisme, Van der Leck s'est joint dans le courant de l'année 1917 au groupe des fondateurs du mouvement et de la revue De Stijl . Ses positions métaphysiques et son idéalisme sont très apparentés aux théories de Van Doesburg. Comme ce dernier, il s'est attaché à analyser les rapports entre la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bart-van-der-leck/#i_12290

VAN DOESBURG CHRISTIAN EMIL MARIE KÜPPER dit THEO (1883-1931)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 607 mots

Peintre originaire d'Utrecht, Van Doesburg termine ses études à l'académie de sa ville natale en 1889. Il s'attache aussitôt à une réflexion sur les problèmes de l'art contemporain, les sources, la signification, la portée des recherches dont il est témoin (cubisme, futurisme), réflexion qui fait l'objet d'articles critiques publiés, à partir de 1912, dans différents périodiques hollandais. La que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/van-doesburg-christian-emil-marie-kupper-dit-theo/#i_12290

VAN EESTEREN CORNELIS (1897-1988)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 767 mots

Architecte-urbaniste hollandais, théoricien et praticien du mouvement rationaliste et fonctionnaliste orienté par le groupe et la revue De Stijl , Van Eesteren a apporté une contribution substantielle à l'élaboration d'une nouvelle codification de l'architecture (déterminations planimétriques rigoureusement orthogonales, logique structurale fondée sur des articulations de pla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cornelis-van-eesteren/#i_12290

VANTONGERLOO GEORGES (1886-1965)

  • Écrit par 
  • Nicole BARBIER
  •  • 307 mots

Artiste belge, Vantongerloo étudia la sculpture et l'architecture à Anvers et à Bruxelles avant la Première Guerre mondiale durant laquelle il fut blessé et hospitalisé en Hollande. Il y rencontre Mondrian et Van Doesburg qui viennent de fonder le mouvement De Stijl auquel il va collaborer jusqu'en 1921. Il créa alors une série de sculptures abstraites fondées sur des volumes élémentaires, général […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-vantongerloo/#i_12290

VORDEMBERGE-GILDEWART FRIEDRICH (1899-1962)

  • Écrit par 
  • Michel FRIZOT
  •  • 324 mots
  •  • 1 média

En 1919, Vordemberge-Gildewart étudie la sculpture et l'architecture à Hanovre, alors foyer actif d'art contemporain, où il vit de 1919 à 1935, période entrecoupée de nombreux voyages. Il pratique, à ce moment, un art géométrique à partir d'éléments simples. En 1924, il fonde avec Hans Nitzschke le groupe K, participe au mouvement Sturm, rencontre Jean Arp et Kurt Schwitters, qui habite Hanovre. S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-vordemberge-gildewart/#i_12290

Voir aussi

Pour citer l’article

Yve-Alain BOIS, « STIJL DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-stijl/