VANTONGERLOO GEORGES (1886-1965)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste belge, Vantongerloo étudia la sculpture et l'architecture à Anvers et à Bruxelles avant la Première Guerre mondiale durant laquelle il fut blessé et hospitalisé en Hollande. Il y rencontre Mondrian et Van Doesburg qui viennent de fonder le mouvement De Stijl auquel il va collaborer jusqu'en 1921. Il créa alors une série de sculptures abstraites fondées sur des volumes élémentaires, généralement sphériques. Son intérêt pour les sciences mathématiques se manifeste à travers ces œuvres dont les titres sont des équations, des rapports de volumes ou de longues descriptions scientifiques. Il considère, en effet, les mathématiques comme un instrument et la géométrie est plus importante pour lui que la reproduction ou que l'adaptation de la nature. Ses recherches en font un des pionniers de la sculpture abstraite et il développe ses théories dans des ouvrages comme L'Art et son avenir, publié à Anvers en 1924. Installé à Paris en 1927, il est vice-président du groupe Abstraction-Création de 1931 à 1937. Durant cette période, la ligne droite domine encore son œuvre, et il travaille à plusieurs projets architecturaux (pont, aéroport...) qui annoncent l'architecture de verre et de béton. À partir de 1937, Vantongerloo montre une nette prédilection pour la courbe, aussi bien dans sa peinture que dans sa sculpture, et il utilise le Plexiglas translucide ou coloré pour traduire son aspiration à l'incommensurable. Malgré une rétrospective organisée à Londres en 1962, l'œuvre de ce précurseur reste méconnue alors qu'elle a nourri les recherches d'artistes plus jeunes, tel Max Bill selon qui l'œuvre de Vantongerloo répond totalement à la pensée expérimentale de notre siècle.

—  Nicole BARBIER

Écrit par :

Classification


Autres références

«  VANTONGERLOO GEORGES (1886-1965)  » est également traité dans :

CONCRET ART

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 2 729 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Van Doesburg et le groupe « Art concret » »  : […] Les quatre artistes qui se rassemblent en 1930 autour de Theo Van Doesburg (Jean Hélion, Otto Carlsund, Léon Tutundjian et Marcel Wantz) adhèrent à un manifeste, intitulé « Base de la peinture concrète », publié dans le numéro unique d'une revue éponyme, Art concret . Les signataires, qui se placent sous l'exigence d'un « effort pour la clarté absolue », proclament notamment : « L'œuvre d'art d […] Lire la suite

STIJL DE

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 4 857 mots

Il y a trois manières de définir De Stijl , toutes trois adoptées simultanément par Theo van Doesburg dans l'article rétrospectif qu'il consacra au mouvement en 1927 (« Dates et faits », in De Stijl , numéro spécial du dixième anniversaire) : en tant que revue , en tant que groupe constitué autour de la revue, en tant qu' idée partagée par les membres de ce groupe. La première définition est la […] Lire la suite

Pour citer l’article

Nicole BARBIER, « VANTONGERLOO GEORGES - (1886-1965) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-vantongerloo/