VERRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Composition massique

Composition massique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Souffleur de verre à Murano, Italie

Souffleur de verre à Murano, Italie
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Technique du verre soufflé

Technique du verre soufflé
Crédits : D. Dimitrova/ Shutterstock

photographie

Pyrex : composition massique

Pyrex : composition massique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Les verres constituent un ensemble extrêmement varié de produits dont les propriétés sont innombrables. Celles-ci dépendent fortement des traitements subis, thermiques notamment.

Leur mise au point résulte aujourd'hui des progrès des connaissances théoriques sur la structure des matériaux. La caractéristique de tous les verres rencontrés est leur isotropie due à leur nature amorphe, non cristalline, ce qui implique l'absence d'ordre au moins à moyenne et longue distance. L'étude des conditions thermiques et physico-chimiques qui s'opposent à cette mise en ordre est un chapitre important de la science du verre. La représentation de la structure fine des verres, avec indication du détail de la position des atomes, en est un autre (cf. état vitreux). Si la théorie des cristallites a dû être abandonnée, par suite de l'absence d'ordre à moyenne distance, au profit de la théorie du réseau désordonné élaborée par William H. Zachariasen, celle-ci doit être complétée par d'autres considérations. Ainsi un ion sodium Na+ est sûrement voisin d'un oxygène chargé non pontant (−Si−O- par opposition à −Si−O−Si−), mais il est aussi proche d'autres atomes d'oxygène pontants ou non. Leur nombre et leur disposition autour de l'ion sodium sont très importants.

De plus, est-on certain que soit complètement désordonné le réseau formé par les enchaînements −Si−O−Si− ? Un embryon d'ordre, qui ne serait pas décelé par les rayons X, pourrait être produit par des assemblages pentagonaux de cinq atomes de silicium alternant avec cinq atomes d'oxygène. Ces pentagones pourraient se lier en dodécaèdres pentagonaux, liés eux-mêmes à d'autres, formant un ensemble dense, de plus en plus tendu et fragile à mesure qu'on s'éloigne du dodécaèdre central. Cette théorie, élaborée par M. A. Robinson, rendrait compte de certaines ruptures des courbes qui expriment les variations d'une propriété (coefficient de dilatation, indice de réfraction...) en [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  VERRE  » est également traité dans :

VISUALISATION DE LA TRANSFORMATION DU SABLE EN VERRE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 336 mots
  •  • 1 média

Comprendre en détail comment des poudres deviennent un verre lorsqu'on les chauffe à des températures de l'ordre de 1 000 à 1 500 0C afin d'améliorer les procédés de fabrication, tel est le but d'une étude menée par des chercheurs du laboratoire SVI (surface du verre et interfaces), une unité de recherche commune du C.N.R.S. et de Saint- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/visualisation-de-la-transformation-du-sable-en-verre/#i_3336

CHIMIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Élisabeth GORDON, 
  • Jacques GUILLERME, 
  • Raymond MAUREL
  •  • 11 163 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La chimie des matériaux »  : […] Ce domaine recouvre une partie de l'ancienne chimie minérale, dans la mesure où il concerne les problèmes liés aux métaux et aux non-métaux ainsi qu'une part de la traditionnelle chimie organique, avec notamment l'étude des polymères. Depuis le dernier quart du xx e  siècle, la chimie du solide ne se contente plus de créer et d'étudier des matér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-histoire/#i_3336

GEMMES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul POIROT, 
  • Henri-Jean SCHUBNEL
  •  • 6 256 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Les verres »  : […] Produits amorphes fabriqués à partir de silice, d'oxydes alcalins ou alcalino-terreux (sodium, potassium, baryum) et d'oxydes métalliques (plomb, cuivre, cobalt), lesquels engendrent éclat (ex. : strass) et couleur, les verres servent à imiter toutes les gemmes (diamants, rubis, saphir, émeraude, turquoise, cornaline, jade, opale, lapis-lazuli...). Les « crown » , verres à base de silicium, potass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gemmes/#i_3336

INFRAROUGE

  • Écrit par 
  • Pierre BARCHEWITZ, 
  • Armand HADNI, 
  • Pierre PINSON
  •  • 5 431 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Transmission par les matériaux d'optique »  : […] Beaucoup de matériaux d'optique transparents dans le visible le sont aussi dans l'infrarouge plus ou moins proche. En général, tous les verres, flints ou crowns possèdent une zone de transparence limitée à 2,8 μm, cette limite étant due essentiellement à la présence d'eau dans le verre. Certains verres comme le VIR3 (Sovirel), à base de germanate de plomb, sont transparents jusqu'à 5 μm  ; les ve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/infrarouge/#i_3336

LANTHANE ET LANTHANIDES

  • Écrit par 
  • Concepcion CASCALES, 
  • Patrick MAESTRO, 
  • Pierre-Charles PORCHER, 
  • Regino SAEZ PUCHE
  •  • 11 267 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Utilisation des terres rares dans les verres, plastiques et céramiques »  : […] En complément à l'usage des composés vitreux de terres rares comme matériaux luminescents, on aborde ici l'utilisation des terres rares comme additifs dans les verres de silice, en raison de deux de leurs aspects particuliers. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lanthane-et-lanthanides/#i_3336

LASERS

  • Écrit par 
  • Yves LECARPENTIER, 
  • Alain ORSZAG
  •  • 10 803 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les lasers à néodyme dans des verres »  : […] Les atomes de Nd peuvent aussi être incorporés à du verre. Celui-ci ne présente qu'une faible conductivité thermique, ce qui limite sévèrement les puissances moyennes. En revanche, on peut fabriquer avec du verre « dopé » au Nd de très gros barreaux, capables de délivrer – à très faible cadence, pour qu'ils aient le temps de se refroidir – de grandes quantités d'énergie, plusieurs milliers de jou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lasers/#i_3336

MANGANÈSE

  • Écrit par 
  • Bernard DUBOIS, 
  • Jacques FAUCHERRE, 
  • Gil MICHARD, 
  • Clotilde POLICAR, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 467 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Usages »  : […] En sidérurgie, en dehors de son rôle de désoxydant et de désulfurant des aciers, le manganèse est essentiellement un élément d'alliage qui permet d'augmenter la limite d'élasticité des aciers. Il abaisse la température de transformation de l'austénite en ferrite et permet ainsi d'éviter l'accumulation de cémentite aux joints de grains. Il joue aussi sur la structure de la perlite, en apportant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manganese/#i_3336

MATIÈRE (physique) - États de la matière

  • Écrit par 
  • Vincent FLEURY
  •  • 5 801 mots
  •  • 4 médias

D'Aristote à Réaumur, au xviii e  siècle, la nature des solides ou des fluides a posé de grandes énigmes aux savants de jadis. Les découvertes de plus en plus fines de la science moderne sur l'organisation des molécules et des liaisons atomiques dans les matériaux ou dans les composés étudiés au laboratoire, comme dans les corps ordinaires de la v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-physique-etats-de-la-matiere/#i_3336

NUCLÉAIRE - Cycle du combustible

  • Écrit par 
  • Bernard BOULLIS, 
  • Noël CAMARCAT
  •  • 7 074 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les déchets issus du traitement »  : […] En France, les déchets issus du traitement des combustibles usés appartiennent à trois des cinq catégories de déchets (cf.  nucléaire  - Les déchets radioactifs) : – La catégorie des déchets F.M.A.-V.C. (de faible et de moyenne activité, et de vie courte) ne contient que des radionucléides dont la période est inférieure ou égale à trente ans et seulement des traces d'ém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-cycle-du-combustible/#i_3336

OPTIQUE - Principes physiques

  • Écrit par 
  • Pierre CHAVEL, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Christian IMBERT
  •  • 3 792 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Matériaux optiques »  : […] L' optique instrumentale, fondée sur les calculs et les raisonnements de l'optique géométrique et de l'optique ondulatoire, doit tenir compte des propriétés et de l'utilisation des matériaux qu'elle emploie. On peut disposer de verres de compositions diverses, offrant une large gamme de réfringences et de dispersions, avec une transparence suffisante pour les radiations utilisées : certains, trè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/optique-principes-physiques/#i_3336

PATRIMOINE INDUSTRIEL (France)

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ, 
  • Laurent CHANETZ
  •  • 6 538 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des industries de tradition »  : […] Pays de vieille industrie, la France est riche des vestiges de ses activités traditionnelles aux limites de l'artisanat, comme les papeteries, parfumeries, tissages, verreries, taillanderies et distilleries. Ce patrimoine proto-industriel est encore bien représenté. Les industries artisanales employaient et emploient toujours peu de personnes, car la production est minime, les produits fabriqués […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-france/#i_3336

PHOTOGRAPHIE - Procédés argentiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 9 971 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La plaque en verre »  : […] Avec une fabrication bien maîtrisée au cours de la seconde moitié du xix e  siècle et des propriétés optiques satisfaisantes en termes de transparence, le verre a servi dans la mise en œuvre de nombreux procédés photographiques historiques. Utilisé, dans un premier temps, pour le recouvrement des daguerréotypes, il est ensuite employé de manière i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-argentiques/#i_3336

PLATINE ET PLATINOÏDES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GUERLET, 
  • Roger LACROIX, 
  • Jean-Louis VIGNES
  • , Universalis
  •  • 3 049 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Applications »  : […] La plupart des industries qui utilisent les métaux précieux, notamment les platinoïdes, les récupèrent après utilisation : ces métaux, après affinage, sont recyclés. Ce ne sont donc pas des matériaux consommables et seule leur acquisition constitue un investissement. C'est uniquement au niveau des nouveaux développements ou des accroissements de production qu'il est nécessaire de s'approvisionner […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/platine-et-platinoides/#i_3336

PLOMB

  • Écrit par 
  • Claude FOUASSIER, 
  • Michel PÉREYRE, 
  • Michel RABINOVITCH, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 741 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Degré d'oxydation + II »  : […] L'oxyde PbO a été mis en évidence sous deux variétés, l'une rouge (litharge), l'autre jaune (massicot), dont la température de transformation se situe à 486  0 C. Ces deux structures sont caractérisées par l'existence de pyramides (PbO 4 ) assemblées en couches dont la cohésion est assurée par des forces de Van der Waals. Cette configuration particulière du plomb s'expliqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plomb/#i_3336

PYREX

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 679 mots
  •  • 1 média

La marque déposée Pyrex a été créée par la firme américaine Corning Glass Works en 1915 et a été commercialisée la même année pour des usages domestiques. La campagne de publicité lancée par Corning Glass Works dans le mensuel Good Housekeeping sur le thème «  Bake in glass  » (littéralement « cuisinez dans d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyrex/#i_3336

PYROLUSITE

  • Écrit par 
  • Philippe ROSSI
  •  • 382 mots

De formule M n O 2 , la pyrolusite est un oxyde naturel de manganèse. Elle est une pseudomorphose de l'acerdèse MnO(OH) dont elle dérive par déshydratation, le minéral devenant friable et tachant les doigts de noir. La pyrolusite s'observe en masses compactes cristallines ou cryptocristallines, éventuellement en masses pulvérulentes qui rappellent la suie. La véritable forme cristalline de la pyro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyrolusite/#i_3336

SAINT-GOBAIN MANUFACTURE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 916 mots

Manufacture royale (appartenant à des particuliers, mais recevant des subventions du roi). Colbert désirait ravir le monopole des glaces à la Sérénissime république de Venise. À prix d'or, il réussit à faire venir, malgré la surveillance dont ils étaient l'objet de la part des services d'espionnage fort bien organisés de la cité, quatre verriers de Murano, petite île de la lagune. Ils furent insta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manufacture-de-saint-gobain/#i_3336

SUPERCONDUCTEURS IONIQUES

  • Écrit par 
  • Philippe COLOMBAN
  •  • 6 473 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Conducteurs cationiques »  : […] Les conducteurs cationiques peuvent être classés en trois familles selon le degré d'anisotropie de la conductivité : mono-, bi- ou tridimensionnelle. Le chef de file des composés tridimensionnels est l' iodure d'argent. À température ambiante, ce composé (AgIβ) a une structure de type wurtzite (ZnS) et sa conductivité est assez faible. À 147 0 C, une transition de phase co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/superconducteurs-ioniques/#i_3336

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Technologies optiques

  • Écrit par 
  • Irène JOINDOT, 
  • Michel JOINDOT
  •  • 7 033 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'atténuation »  : […] La puissance optique le long de la fibre décroît avec la distance z parcourue par le champ électromagnétique. On caractérise cette décroissance par l'atténuation exprimée en décibels. Entre la puissance envoyée dans la fibre P (0) et celle qui est recueillie à une distance z (en km), il existe la relation suivante : où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-technologies-optiques/#i_3336

TEXTILE

  • Écrit par 
  • Eugène AMOUROUX, 
  • Jean-Yves DRÉAN, 
  • Claude FAUQUE, 
  • André PARISOT, 
  • Marc RENNER, 
  • Richard A. SCHUTZ
  •  • 23 393 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les inorganiques »  : […] Le verre (polysilicate essentiellement) est le plus ancien textile « chimique ». Le verre est obtenu à partir d'un mélange de silice, d'alumine, de carbonates de magnésium, de calcium, de sodium et de potassium. Après mélange, les composants sont portés à une température de 1 550  0 C dans les fours où le verre est élaboré, puis on alimente les filières où le verre est tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/textile/#i_3336

UN TEMPS D'EXUBÉRANCE, LES ARTS DÉCORATIFS SOUS LOUIS XIII ET ANNE D'AUTRICHE (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert DUPIN
  •  • 1 138 mots

Présentée au Grand Palais du 11 avril au 8 juillet 2002, cette exposition inédite avait pour but d'offrir une vue d'ensemble des arts décoratifs en France au milieu du xvii e  siècle. C'était le deuxième grand rassemblement de ce type organisé par le musée du Louvre après l'exposition Un âge d'or des arts décoratifs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/un-temps-d-exuberance-les-arts-decoratifs-sous-louis-xiii-et-anne-d-autriche-exposition/#i_3336

VITREUX ÉTAT

  • Écrit par 
  • Jean FLAHAUT
  •  • 5 093 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Structure des verres »  : […] Nous présenterons, pour commencer, un ensemble de données définissant les structures des verres d'oxydes. Puis nous étendrons ces conclusions à des verres non traditionnels dans lesquels l'oxygène est remplacé par un autre non-métal tel que S, Se, Te ou F. Les verres d'oxydes sont constitués d'un réseau tridimensionnel formé par les atomes d'oxygène et les atomes d'un semi-métal A, tels que Si, G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etat-vitreux/#i_3336

Voir aussi

AIR COMPRIMÉ    ALTARE    ALUMINE (oxyde d'aluminium)    MAX BICHEROUX    BIRÉFRINGENCE    VERRES & CRISTAUX DE BOHÊME    VERRE BOROSILICATE    CÉRIUM    CHALCOGÉNURES    CHAUX (oxyde et hydroxyde de calcium)    COLLAGE technologie    VERRES COLORÉS    COULÉE technologie    CREUSET    VERRE CREUX    CRISTALLITES    CROWN    DÉVITRIFICATION    DISPERSION DE LA LUMIÈRE    ÉTIRAGE    EUROPIUM    FIBRES DE VERRE    FIBRES OPTIQUES    FLINT    FLOAT-GLASS    FLUORURES    FOURS    FUSION    GLACE matériau    HOMOGÉNÉITÉ    INDICE DE RÉFRACTION    LAMINAGE    MAGNÉSIE (oxyde de magnésium)    MATÉRIAUX OPTIQUES    MATÉRIAUX PHOTOCHROMIQUES    MOULAGE    MURANO    ART NORMAND    INDUSTRIE NUCLÉAIRE    OPTIQUE INSTRUMENTALE    OXYDE DE SODIUM    OXYDES    BERNARD PERROT    PHOTOLUMINESCENCE    VERRE PLAT    POLISSAGE    POTASSE    PRÉCIPITATION chimie    VERRE PYREX    PYROCÉRAM    QUARTZ    QUARTZITES    RECUIT    RÉFLEXION & RÉFRACTION DE LA LUMIÈRE    REFROIDISSEMENT technologie    SABLE    VERRES DE SCHOTT    SOUDAGE    SOUDE (hydroxyde de sodium)    SOUFFLAGE    TRAITEMENTS DE SURFACE    HISTOIRE DES TECHNIQUES Antiquité et Moyen Âge    HISTOIRE DES TECHNIQUES XVIIe et XVIIIe s.    TEMPÉRATURE DE FUSION    THERMOLUMINESCENCE    TRANSMISSION optique    TRANSPARENCE    TREMPE technologie    ART VÉNITIEN    VERRES OPTIQUES    VERRE À VITRE    VITROCÉRAMIQUES    VERRE VYCOR

Pour citer l’article

Aniuta WINTER, Micheline PROD'HOMME, Pierre PIGANIOL, « VERRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/verre/