APÔTRES & APOSTOLAT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'apostolat est l'activité qu'exercent les chrétiens à la suite de Jésus-Christ, Envoyé du Père – en vertu de la mission donnée par lui à son Église – en mettant en œuvre les énergies qu'il leur communique dans les domaines et pour les fins pour lesquels il est venu lui-même sur terre.

Selon la révélation judéo-chrétienne, Dieu a un dessein sur le monde, qu'il poursuit dans l'histoire des hommes dont il fait une histoire du salut. Après avoir envoyé des prophètes et parlé par eux, il a envoyé son fils ou Verbe : Jésus-Christ est l'envoyé définitif du Père pour le salut des hommes (du monde). Mais lui-même, devant être assumé dans la gloire du Père et voulant communiquer la connaissance du vrai Dieu et la qualité de fils de Dieu par grâce aux hommes de tous les pays et de tous les temps, a choisi parmi ses disciples douze hommes qui ont reçu le nom d'apôtres : ἀπόστολος, mot grec, du verbe ἀποστέλλειν, qui existait dans le grec classique, mais plutôt avec le sens d'expédition (d'une flotte), assez rarement avec celui d'envoyé tel qu'il relève du vocabulaire chrétien. Ce titre a-t-il été donné aux Douze par Jésus lui-même ? Si on le prend au sens déterminé où l'utilisent les Actes et les épîtres pauliniennes, il est plus probable que les Douze ont été désignés comme « les apôtres » par la communauté chrétienne primitive, mais ils l'ont été parce qu'ils avaient été envoyés par Jésus (mission de Galilée).

L'idée d'envoyé, exprimée dans le mot araméen šaliah, était connue dans le judaïsme : l'envoyé représente la personne de son maître et il jouit de son autorité dans le cadre de sa mission. C'est un plénipotentiaire. Bien que certains textes évangéliques se rapprochent de cette idée (Luc, x, 16 ; Jean, xiii, 16 ; xv, 20 sq. ; xvii, 6 sq.), on ne saurait l'identifier avec celle de l'apôtre, qui n'est pas, comme elle, limitée à une mission précise. Deux conditions font l'apôtre [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  APÔTRES & APOSTOLAT  » est également traité dans :

ACTION CATHOLIQUE

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 1 454 mots

Trop multiforme et trop étendue pour constituer une véritable organisation, l'Action catholique est plutôt un ensemble de mouvements obéissant à une sorte d'idée-force ou de loi-cadre qui consiste, dans l'Église contemporaine, à faire participer les laïcs à l'apostolat dont le pape et les évêques sont les premiers responsables. Les mouvements très variés qui ont tenté de mettre en œuvre ce dessein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/action-catholique/#i_86888

ANDRÉ saint (mort vers 60-70)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 345 mots

Né à Bethsaïde Julia en Galilée, mort vers 60-70 à Patras, dans la région d'Achaïe (Grèce), saint André est l'un des douze apôtres de Jésus, frère de Simon (qui deviendra l'apôtre Pierre). Dans les Évangiles synoptiques (Évangiles selon saint Matthieu, saint Marc et saint Luc), il est rapporté que Pierre et André sont appelés par Jésus alors qu'ils jettent leurs filets dans la mer. Le Christ le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre/#i_86888

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 419 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  L'Église primitive »  : […] La période de l'histoire du christianisme qui va de la Pentecôte (30 apr. J.-C.) à la prise de Jérusalem par Titus (70 apr. J.-C.) constitue une unité déterminée. Elle est caractérisée à la fois par l'importance qu'y occupent les Apôtres, d'où son nom d'Église apostolique, et par le fait qu'elle se recrute essentiellement en milieu juif. Le principal document concernant cette époque est constitu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-histoire-de-l-eglise-catholique-des-origines-au-pontificat-de-jean-paul-ii/#i_86888

CHANOINES RÉGULIERS

  • Écrit par 
  • Patrice SICARD
  •  • 1 611 mots
  •  • 1 média

Dès les premiers siècles de l'Église, certains évêques, soucieux de mener avec leur clergé une vie de renoncement et de perfection évangéliques, groupèrent autour d'eux les clercs attachés au service de leur église. Dans la pauvreté volontaire, ils célébraient la liturgie et s'adonnaient au ministère pastoral. Ainsi saint Augustin (mort en 431), devenu évêque d'Hippone, voulut-il « avoir avec lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chanoines-reguliers/#i_86888

DIDACHÈ ou DIDAKHÈ

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 627 mots

La Doctrine des Apôtres , ou Didachè , n'est connue dans son texte original que depuis 1873 (par la découverte à Constantinople d'un manuscrit du xi e siècle, maintenant à la bibliothèque du patriarcat grec de Jérusalem). Dès la publication de ce texte (1883), la Didachè a suscité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/didache-didakhe/#i_86888

DOUZE LES

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 313 mots

L'appellation « les Douze » a été conférée de façon elliptique par les Évangiles à douze disciples privilégiés de Jésus-Christ, que Luc a appelés Apôtres (Luc, vi , 13). Leur liste nominative est donnée quatre fois dans le Nouveau Testament, de deux façons légèrement différentes. Pour Matthieu, x , 1-4, et Marc, iii , 3 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-douze/#i_86888

FOI

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 468 mots

Dans le chapitre « La source de la foi chrétienne »  : […] Le christianisme, à la différence de l'islam, s'est formé lentement. Jésus n'a pas fondé d'Église, il fallait attendre la venue de l'Esprit sur les Apôtres, ainsi que le rappelle la liturgie de la Pentecôte. Au cours du i er siècle se sont affrontées, puis mêlées, des tendances judaïsantes et hellénisantes. Le résultat de cette évolution complexe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foi/#i_86888

FONDATION DE LA COMPAGNIE DE JÉSUS

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 209 mots
  •  • 1 média

La Compagnie de Jésus s'inscrit dans le mouvement de fondation des sociétés de clercs réguliers qui associent l'apostolat de tous les jours à la régularité de la vie religieuse encadrée par des vœux mais sans les obligations de la vie conventuelle. Ignace de Loyola transcrit son expérience personnelle dans ses Exercices spirituels qu'il propose aux compagnons rassemblés à Par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-de-la-compagnie-de-jesus/#i_86888

IRÉNÉE DE LYON (130 env.-env. 208)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 1 882 mots

Dans le chapitre « Traditions gnostiques et tradition apostolique »  : […] La Pseudo-Gnose démasquée et réfutée , tel est le titre de l'ouvrage en cinq livres (écrit vers 180-185) dans lequel Irénée réfute le gnosticisme. Appelé traditionnellement Adversus haereses , il ne nous est parvenu que dans des traductions latine et arménienne. Le premier intérêt de cette œuvre est de conserver des documents gnostiques authentiques, cit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irenee-de-lyon/#i_86888

JACQUES LE MINEUR saint (Ier s.)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 209 mots

L'un des « frères du Seigneur » (Matthieu, xxvii , 56), Jacques le Mineur est probablement l'un des douze apôtres ; on l'appelle ainsi pour le distinguer de Jacques le Majeur, choisi avant lui. La plupart des exégètes protestants le distinguent cependant de l'apôtre Jacques, fils d'Alphée (Matthieu, x , 3), tandis que, généralement, les exégètes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-le-mineur-saint/#i_86888

JEAN L'ÉVANGÉLISTE saint (mort en 100 env.)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 308 mots

Personnage connu par les évangiles canoniques, les Actes des Apôtres et la première tradition patristique (Irénée), l'apôtre Jean, fils de Zébédée et de Salomé, né à Bethsaïde, était le frère de saint Jacques le Majeur et exerçait le métier de pêcheur. Avant le ministère de Jésus, il semble probable (d'après Jean, i , 25-40) qu'il ait été d'abord disciple du Baptiste. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-l-evangeliste/#i_86888

MANICHÉISME

  • Écrit par 
  • Henri-Charles PUECH
  •  • 15 291 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les missions au temps de Mani »  : […] Les débuts de ce vaste mouvement d'apostolat remontent aux origines mêmes du manichéisme. Dès 240, Mani, s'étant rendu dans les régions adjacentes à la rive droite du bas Indus, y avait notamment converti à sa foi un souverain local, qui voit en lui « le nouveau Buddha ». Les traditions bien postérieures, rapportées par les auteurs musulmans, qui le font séjourner dans l'Inde, au Tibet, en Chine, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manicheisme/#i_86888

MATTHIEU saint (Ier s.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 402 mots

Selon la tradition, Matthieu est l'un des douze apôtres, auteur du premier Évangile synoptique, ayant vécu au i er  siècle apr. J.-C. en Galilée, dans le nord de la Palestine. D'après les Évangiles de Matthieu ( ix , 9) et de Marc ( ii , 14), Matthieu est assis au bureau de la douane de Caphar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthieu-saint/#i_86888

MISSIONS

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Antonin-Marcel HENRY, 
  • Anastasios YANNOULATOS
  •  • 17 270 mots
  •  • 6 médias

Dans le vocabulaire religieux qui était courant au xix e - xx e siècle, le terme « mission » désigne essentiellement l'envoi, par une communauté, de représentants ou de délégués, qui sont mandatés pour propager sa foi et implanter ses institutions. Dans ce sens, il n'y a mission que vers l'extéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/missions/#i_86888

ŒCUMÉNISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Georges CASALIS, 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 6 378 mots
  •  • 1 média

Marqué à son origine d'une visée planétaire, le mot « œcuménisme » a pris depuis le début du xx e  siècle une signification plus étroite : il désigne les efforts divers, parfois institutionnellement structurés, pour redonner à la famille chrétienne divisée une unité profonde et visible, conforme à l'enseignement de Jésus. Selon le témoignage apos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oecumenisme/#i_86888

PAUL saint (entre 5 et 15-67)

  • Écrit par 
  • Pierre BONNARD
  •  • 6 985 mots
  •  • 1 média

Dans sa personne comme dans sa pensée, Paul fut et demeure encore aujourd'hui la figure la plus discutée du christianisme. Son autorité d'apôtre elle-même fut âprement contestée jusqu'au sein des communautés chrétiennes qu'il venait de fonder (surtout Gal., i et ii  ; II Cor., x à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-saint-entre-5-et-15-67/#i_86888

PRÊTRES-OUVRIERS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 821 mots

On donne volontiers le titre de prêtre-ouvrier à tout prêtre qui sait se faire proche et compréhensif, attentif à la vie ordinaire et aux difficultés des petites gens, même s'il n'exerce pas un emploi salarié. Pourtant, nombre de prêtres au travail ne souhaitent pas s'appeler ainsi, soit qu'ils travaillent dans d'autres secteurs d'activité, soit qu'ils veuillent garder leur indépendance personnell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pretres-ouvriers/#i_86888

VOCATION

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 422 mots

Le sens du terme « vocation » tel qu'il était employé naguère dans le langage chrétien est dévié par rapport à son origine biblique. Le mot qui appartient en réalité au langage de la révélation est « appel » ( klêsis ), qui rejoint le verbe « appeler » ( kaléo ) et le participe « appelé » ( klêtos ). D'après le Nouveau Testament, c' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vocation/#i_86888

Voir aussi

Pour citer l’article

Yves CONGAR, « APÔTRES & APOSTOLAT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/apotres-et-apostolat/