Personnages de la chrétienté antique


AETIUS (IVe s.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 344 mots

Évêque syrien du ive siècle considéré comme hérétique pour ses théories sur le mystère de la Trinité. Aetius est le fondateur de la secte arianiste radicale des anoméens. Son nom est devenu synonyme d'hérésie radicale.Probablement né près d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aetius-ive-s/#i_0

APOLLINAIRE DE LAODICÉE (310 env.-env. 390)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 539 mots

Originaire de Laodicée en Syrie, Apollinaire reçut une formation philosophique et rhétorique qui lui permit de jouer dans l'Église un rôle important comme porte-parole auprès des païens et comme théologien. Lorsqu'il fut élu à l'épiscopat en 361, l'empereur Julien commençait son œuvre de restauration religieuse et allait interdire bientôt aux chrétiens l'enseignement des lettres classiques (loi sc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apollinaire-de-laodicee/#i_0

ARNOBE (260?-? 327)

  • Écrit par 
  • Élizabeth BINE
  •  • 308 mots

Vivant à l'époque de l'empereur Dioclétien, Arnobe se range parmi les apologistes chrétiens. Après avoir longtemps enseigné la rhétorique à Sicca Veneria, en Afrique proconsulaire, il se convertit tardivement au christianisme, vers soixante ans. L'évêque dont il dépendait conçut quelques doutes sur la foi de ce nouveau-venu ; pour prouver sa sincérité, Arnobe composa un ouvrage, en sept livres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnobe/#i_0

ARSÈNE saint (354 env.-env. 455)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 414 mots

Moine d'Égypte né vers 354 à Rome et mort vers 455 à Toura dans le désert de Scété, saint Arsène aussi appelé Arsenius le Romain, est réputé pour son ascétisme parmi les ermites chrétiens du désert de Libye. Ainsi compté au nombre des fameux Pères du désert, il servit de modèle au développement de la vie monastique et contemplative dans la chrétienté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arsene/#i_0

BASILE D'ANCYRE (IVe s.)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 455 mots

Évêque cappadocien, Basile fut élu au siège d'Ancyre (métropole de la Galatie) par les antinicéens afin de remplacer Marcel, qui avait été déposé par le synode de Constantinople. De 344 (réhabilitation de Marcel par le concile de Sardique) à 350 (mort de Constant), il fut écarté de son siège. Une fois rétabli, il devint le principal animateur de la branche modérée de l'opposition au dogme de Nicée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basile-d-ancyre/#i_0

BASILIDE (IIe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 273 mots

Écrivain gnostique qui enseignait, entre 120 et 145 environ, à Alexandrie au temps d'Hadrien et d'Antonin le Pieux. Il avait été l'élève, à Antioche, de Ménandre, disciple de Simon le Mage. Il composa un Évangile, dont on a un fragment, un commentaire, Exegetica (peut-être sur cet Évangile), des Psaumes ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basilide/#i_0

CASSIEN JEAN (350 env.-apr. 432)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 441 mots

Malgré les très nombreuses études qui lui ont été consacrées, Cassien est mal connu. On ne sait si le nom de Jean lui fut donné à son baptême ou quand il devint moine, ni s'il naquit en Dobroudja (Roumanie) ou en Provence. Il est certain que, très jeune, il fut moine à Bethléem. Vers 385 — il devait avoir environ trente-cinq ans —, il partit pour l'Égypte avec un fidèle compagnon, le prêtre Germai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-cassien/#i_0

CASSIODORE (485 env.-env. 580)

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 1 600 mots
  •  • 2 médias

Cassiodore eut le génie de la médiation. Les hautes fonctions qu'il exerça dans le royaume ostrogoth d'Italie firent de lui l'interprète de la culture classique à la cour de Théodoric et le porte-parole du souverain germanique auprès de ses sujets romains. Retiré à Vivarium, dans le monastère qu'il avait fondé, il consacra les trente dernières années de sa vie à préparer la transmission de l'hérit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cassiodore/#i_0

CÉLESTIUS (Ve s.)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 286 mots

Disciple de Pélage. Originaire sans doute d'Italie, Célestius rencontra celui-ci à Rome vers 405 et se mit à son école. Il le suivit en Afrique vers 410. Condamné par le concile de Carthage (411) à cause de sa position sur la baptême des enfants, il passe d'abord en Sicile, puis en Orient : à Éphèse, où il se fait ordonner prêtre ; à Constantinople, d'où il se fait expulser par l'évêque Atticus. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/celestius/#i_0

CÉRINTHE (fin Ier s.)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 127 mots

Hérétique judéo-chrétien qui aurait enseigné en Asie Mineure à la fin du ier siècle. Autant qu'on puisse la reconstituer, la théologie de Cérinthe est une forme de l'hétérodoxie judéo-chrétienne d'Asie Mineure, que déjà combat saint Jean, et elle reflète le dualisme courant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerinthe/#i_0

CHENOUTÉ ou SCHENOUDI D'ATRIPÉ (mort en 451 env.)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 143 mots

Abbé du « Monastère blanc » (Deir-el-Abiad) en Haute-Égypte, Chenouté ou Schenoudi d'Atripé est l'écrivain le plus considérable du christianisme copte et, après saint Pacôme, le plus puissant organisateur du cénobitisme égyptien. Malgré son caractère passionné et violent (on rapporte qu'il tua de sa main un moine désobéiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chenoute-schenoudi-d-atripe/#i_0

COSMAS INDICOPLEUSTÈS CONSTANTIN D'ANTIOCHE dit (1re moitié VIe s.)

  • Écrit par 
  • Wanda WOLSKA-CONUS
  •  • 934 mots

De son vrai nom Constantin d'Antioche, Cosmas Indicopleustès, Grec de Syrie établi à Alexandrie, signe simplement « Chrétien ». Adepte de Théodore de Mopsueste et disciple de Mar Aba, katholikos de l'Église nestorienne de Perse, Cosmas dissimule ainsi une identité qui aurait pu faire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cosmas-indicopleustes-constantin-d-antioche-dit/#i_0

DENYS ou PSEUDO-DENYS L'ARÉOPAGITE (Ve-VIe s.)

  • Écrit par 
  • René ROQUES
  • , Universalis
  •  • 2 293 mots

La pensée de Denys exerça au Moyen Âge une véritable fascination. Le fait qu'on tienne Denys pour un converti de Paul et pour un témoin de quelque enseignement apostolique secret y contribuait. Mais la raison de la profonde influence de l'Aréopagite est à chercher dans la richesse de sa doctrine mystique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denys-pseudo-denys-l-areopagite/#i_0

ÉTIENNE DU MONT AUXENCE, dit LE JEUNE (715 env.-765)

  • Écrit par 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 147 mots

Né à Constantinople, disciple de l'anachorète Jean, puis reclus au mont Auxence près de Chalcédoine, où il fonde un monastère. Après le synode iconoclaste de Hiereia en 754, Étienne mène la résistance, laïque et monastique, à la politique religieuse de Constantin V. Il refuse de contresigner le décret synodal. On brûle son couvent et on le déporte dans l'île de Proconnèse. Par la suite, l'empereur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-du-mont-auxence/#i_0

EUSÈBE DE CÉSARÉE (265 env.-av. 341)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 756 mots

Né probablement à Césarée de Palestine, Eusèbe restera fidèle à cette ville jusqu'à sa mort, d'abord comme collaborateur du prêtre Pamphile, qui avait recueilli et enrichi la bibliothèque léguée par Origène à Césarée, puis comme évêque de cette cité après la persécution déclenchée par Dioclétien. D'origine modeste, il doit à son immense érudition le succès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eusebe-de-cesaree/#i_0

EUSÈBE DE NICOMÉDIE (280 env.-env. 342)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 269 mots

Évêque qui fut chef du parti arien dans la première moitié du ive siècle. Eusèbe avait été, avec Arius, élève de Lucien d'Antioche. Il fut nommé au siège de Béryte en Phénicie, puis passa à celui de la ville impériale de Nicomédie.Lorsque, vers 320, Alexandre d'Alexandrie attaqua le prêtre Arius, Eusèbe prit parti pour son ancien condisciple ; grâce à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eusebe-de-nicomedie/#i_0

EUTYCHÈS ou EUTUKHÈS (370 env.-apr. 454)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 136 mots

Moine de Constantinople, condamné comme hérétique et mort en exil, Eutychès se veut adversaire du nestorianisme condamné à Éphèse en 431 et il défend la théologie alexandrine de Cyrille, qui insiste sur la réalité de l'union de la divinité et de l'humanité dans le Christ. Cette lutte farouche contre tout ce qui fleure le nestorianisme pousse Eutychès à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eutyches-eutukhes/#i_0

ÉVAGRE LE PONTIQUE (346-399)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 739 mots

Originaire du Pont, ordonné lecteur par saint Basile de Césarée, diacre par saint Grégoire de Nazianze, qu'il suivit à Constantinople, où sa prédication connut un grand succès, Évagre, « pour le salut de son âme », quitta cette capitale (382) et se retira d'abord à Jérusalem, puis en Égypte, où i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evagre-le-pontique/#i_0

IRÉNÉE DE LYON (130 env.-env. 208)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 1 889 mots

Originaire d'Asie Mineure, Irénée avait passé sa jeunesse à Smyrne où il avait été en relations avec l'évêque de cette ville, Polycarpe, lequel avait reçu l'enseignement de Jean « qui avait vu le Seigneur ». Devenu évêque de Vienne et de Lyon en Gaule, vers 175, il fut mêlé à certaines controverses ecclésiastiques entre Ég […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irenee-de-lyon/#i_0

JACQUES DE SAROUG (451 env.-521)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 82 mots

Évêque de Batna près d'Édesse, Jacques de Saroug est l'auteur (en syriaque) d'homélies en vers (Memré) et d'hymnes (Madresché), qui ne sont pas tous d'une authenticité assurée, et de lettres où sont exprimées ses tendances monophysites. On notera qu'au sujet de Marie il enseigne qu'elle a, par sa maternité, coopéré au salut, qu'elle n'était pas exempte de pé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-de-saroug/#i_0

JÉSUS FRÈRES DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 358 mots

Dans le Nouveau Testament, on parle à plusieurs reprises des frères (ou des frères et sœurs) de Jésus : dans Jean, ii, 12, et Actes, i, 14, on les trouve en compagnie de Marie, sa mère, et même de ses disciples ; dans I Corinthiens, ix, 5, ils sont à côté des Apôtres. Quatre frères sont ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/freres-de-jesus/#i_0

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 209 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre «  Le problème historique »  : […] Devant l'indigence et le caractère incertain des documents païens ou juifs concernant Jésus, notre seule source est constituée par les quatre Évangiles. Encore ne sont-ils pas unanimes. Ils sont une prédication, une annonce de la foi, et chaque Évangile, par la manière dont il rapporte tel fait ou telle parole, par le cadre dans lequel il les insère, peut lui donner un sens et une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/1-le-probleme-historique/

LUCIFER DE CAGLIARI (mort en 370/71)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 164 mots

Évêque de Carales (Cagliari) en Sardaigne, fidèle défenseur de la foi de Nicée, Lucifer refusa de condamner Athanase au Synode de Milan (355) et fut envoyé en exil par Constance. Par la suite, il rejeta toute tentative de conciliation avec les homéousiens et mourut séparé de l'Église. Dans son exil, il écrivit, dans une langue originale et vigoureuse, des pamphlets adressés à l'empereur Constance, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucifer-de-cagliari/#i_0

MARCEL D'ANCYRE (mort en 374 env.)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 508 mots

Évêque cappadocien ; présent au concile de Nicée (325), Marcel d'Ancyre est, aux côtés d'Athanase, un ardent défenseur de la consubstantialité du Père et du Fils contre la doctrine arienne. Il écrit en 335, contre l'arianisant Astérius le Sophiste, un traité dont Eusèbe de Césarée a transmis des fragments dans les deux réfutations (Contra Marcellum et De ecclesia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-d-ancyre/#i_0

MARCION (85 env.-env. 160)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 625 mots

Hérétique chrétien, né à Sinope (Pont). Marcion vint à Rome vers 140, eut des démêlés avec l'Église locale et en fut chassé en 144. Influencé par le gnostique Cerdon, Marcion fonda une Église fortement hiérarchisée, qui regroupa un grand nombre de fidèles en Orient au moins jusqu'au ve siècle. L'historien allemand Adolf von Harnack a donné de l'œuvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcion/#i_0

MARIE

  • Écrit par 
  • Hébert ROUX
  •  • 3 027 mots

Marie, la mère de Jésus de Nazareth, n'est mentionnée que de façon très discrète et épisodique dans l'ensemble de la littérature néo-testamentaire. En revanche, en tant que personne faisant l'objet de culte et de vénération, elle occupe progressivement une place singulière et éminente dans la foi et la spiritualité chrétienn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie/#i_0

NESTORIUS (apr. 381-env. 451)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 463 mots

Évêque de Constantinople de 428 à 431, condamné comme hérétique au concile d'Éphèse (431). Né à Germanicie (Syrie euphratéenne), Nestorius fut probablement l'élève de Théodore de Mopsueste ; il choisit la vie monastique et fut ordonné prêtre. Sa renommée d'orateur amena Théodose II à l'appeler en 428 au siège épiscopal vacant de Constantinople.Nestorius sout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nestorius/#i_0

NOVATIEN (200?-? 258)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 322 mots

Prêtre de l'Église de Rome, Novatien y tenait un rôle important durant la vacance du siège qui suivit le martyre du pape Fabien (janv. 250). Au nom du clergé romain, il écrivit deux lettres à Cyprien au sujet de la conduite à tenir à l'égard des chrétiens qui avaient apostasié (les lapsi) durant la persécution de Dèce. Il y préconise la même attitude de prudence et de miséricor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/novatien/#i_0

ORIGÈNE (185-253/54) & ORIGÉNISME

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 5 535 mots

On appelle origénisme le système théologique attribué à Origène dans certains conflits doctrinaux qui ont divisé l'Église grecque au ive et au ve siècle. Les thèses condamnées par différents conciles et par l'empereur Justinien se rapportent à la préexistence des âme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origene-et-origenisme/#i_0

OSSIUS DE CORDOUE (256 env.-357/58)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 145 mots

Évêque de Cordoue, confesseur de la foi durant la persécution de Maximien (303-305), Ossius (et non pas Osius ni Hosius) devint le conseiller théologique de Constantin, qui l'envoya en Orient pour tenter de régler l'affaire d'Arius. Il joua un rôle de premier plan au concile de Nicée (325), où il fit définir le « consubstantiel » (homoousios […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ossius-de-cordoue/#i_0

PRÉDICATION ET PROCÈS DE JÉSUS

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 210 mots
  •  • 1 média

Les Évangiles de l'enfance (Matthieu et Luc) situant la naissance de Jésus au temps du roi Hérode, mort en 4 avant notre ère, conduisent à placer cette naissance en 7 ou 5 avant le comput chrétien officiel. L'Évangile de Luc (III, 1) date la prédication de Jean-Baptiste de la quinzième année de Tibère (27-28 de notre è […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/predication-et-proces-de-jesus/#i_0

RUFIN D'AQUILÉE (340 env.-410)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 374 mots

Né à Concordia aux environs d'Aquilée (Vénétie), Tyrannius Rufinus étudia à Rome, puis, attiré par la vie monastique, il se retira dans un couvent près d'Aquilée, où vint le rejoindre Jérôme, qui avait été son condisciple. Il effectua ensuite en compagnie d'une noble Romaine, Mélanie l'Ancienne, une visite des déserts d'Égypte où vivaient les plus célèbres as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rufin-d-aquilee/#i_0

SATURNIN D'ARLES (IVe s.)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 126 mots

Huitième évêque d'Arles, chef du parti arien en Gaule. Saturnin présida le synode de cette ville en 353. Ce synode, tenu en présence de l'empereur Constance, condamna Athanase et exila Paulin de Trèves. Saturnin, qui bénéficiait de l'appui de l'empereur, ainsi que des évêques Ursace et Valens, dut cependant subir les attaques d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saturnin-d-arles/#i_0

SIMON LE MAGE ou LE MAGICIEN (Ier s.)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 288 mots
  •  • 2 médias

Selon les Actes des Apôtres (viii, 9-24), Simon était un magicien, qui opérait en Samarie et se faisait appeler la Puissance de Dieu, la Grande. Converti par la prédication de Philippe, il reçut le baptême. Mais, quand il offrit de l'argent à Pierre pour o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simon-le-mage-le-magicien/#i_0

SYNÉSIUS DE CYRÈNE (entre 370 et 375-apr. 413)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 495 mots

Rhéteur, philosophe néo-platonicien, puis, après sa conversion, évêque chrétien. Synésius, né à Cyrène en Libye, fut initié à la philosophie et à la science (astronomie et mathématiques) par la célèbre Hypatie, à Alexandrie. Il conserva toute sa vie une double fidélité, typiquement platonicienne, à la vie intérieure et à l'engagement politique. Personnalité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synesius-de-cyrene/#i_0

TATIEN, grec TATIANOS (120 env.-apr. 173)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 356 mots

Disciple de Justin, apologiste établi à Rome au iie siècle, Tatien se convertit au christianisme et devient à son tour apologiste de la religion chrétienne. Il rejette les auteurs grecs classiques et leurs valeurs morales, qu'il juge dépravées, et dénonce leur intellectualisme, auquel il préfère la philosophie « barbare » des chrétiens. Il est acquis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tatien-tatianos/#i_0

THÉODOTE D'ANCYRE (mort en 446 env.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 267 mots

Théologien byzantin, écrivain et évêque d'Ancyre (aujourd'hui Ankara), Théodote fut l'un des principaux défenseurs de l'orthodoxie en matière christologique au concile d'Éphèse (431) au cours duquel il s'opposa très fermement à l'enseignement de Nestorius, le patriarche de Constantinople, qu'il avait auparavant soute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodote-d-ancyre/#i_0

THÉOPHILE D'ALEXANDRIE (mort en 412)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 284 mots

Patriarche d'Alexandrie de 384 à 412, Théophile a tenu un rôle de premier plan dans la politique civile et ecclésiastique de son temps. Avec le consentement tacite de l'empereur, il parvint, au prix de luttes sanglantes, à extirper d'Égypte le paganisme en détruisant les temples païens (Sérapéion, 391) et en les remplaçant par des constructions chrétiennes. Le rôle qu'il joua dans la querelle orig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theophile-d-alexandrie/#i_0

VIGILE (fin Ve s.-555) pape (537-555)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 625 mots

Né à la fin du ve siècle à Rome, Vigile, de famille noble, devient diacre romain. En mars 536, il part en mission à Constantinople aux côtés du pape Agapet Ier (535-536), dans une vaine tentative pour dissuader l'empereur Justinien de se lancer à la reconquête de l'Italie. Agapet I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vigile-pape/#i_0


Affichage 

Le Repas chez Simon le Pharisien avec Marie-Madeleine aux pieds du Christ, C. Le Brun

 Le Repas chez Simon le Pharisien avec Marie-Madeleine aux pieds du Christ , C. Le Brun

photographie

Charles Le Brun Le Repas chez Simon le Pharisien avec Marie-Madeleine aux pieds du Christ», 1653. Huile sur toile, 385 cm × 316 cm. Galleria dell'Accademia, Venise. 

Crédits : Cameraphoto/ AKG

Afficher

Descente de croix, Duccio Di Buoninsegna

 Descente de croix , Duccio Di Buoninsegna

photographie

Duccio di Buoninsegna: «Descente de croix», vers 1310. Détrempe sur bois. Museo dell'Opera Metropolitana, Sienne. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le Christ bénissant, basilique Saint-Marc

 Le Christ bénissant , basilique Saint-Marc

photographie

«Le Christ bénissant», mosaïque de la basilique Saint-Marc, vers 1230. 

Crédits : Cameraphoto/ AKG

Afficher

Crucifix, Cimabue

Crucifix, Cimabue

photographie

Cimabue, Crucifix. Tempera sur bois. 336 cm x 267 cm. Église Saint-Dominique, Arezzo, Italie. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Christ à la colonne, D. Bramante

Christ à la colonne, D. Bramante

photographie

Donato Bramante, Christ à la colonne. 1490 env. Huile sur bois, 93 cm X 62 cm. Pinacothèque de Brera, Milan, Italie. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Adoration des Mages, P. P. Rubens

Adoration des Mages, P. P. Rubens

photographie

Pierre Paul Rubens, Adoration des Mages. Vers 1617-1618. Huile sur toile. 251 cm x 328 cm. Musée des Beaux-Arts, Lyon. 

Crédits : Musée des Beaux-Arts, Lyon

Afficher

L'Entrée du Christ à Jérusalem, Duccio di Buoninsegna

 L'Entrée du Christ à Jérusalem , Duccio di Buoninsegna

photographie

L'Entrée du Christ à Jérusalem, panneau de la Maesta (Vierge en Majesté) de l'Italien Duccio di Buoninsegna (1255 env.-env. 1318). Museo dell'Opera del Duomo, Sienne, Italie. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Crucifixion, A. Altdorfer

La  Crucifixion , A. Altdorfer

photographie

Albrecht Altdorfer (1480 env.-env. 1538), La Crucifixion. Musée de Budapest. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Noli me tangere, Corrège

 Noli me tangere , Corrège

photographie

Antonio Allegri Corrège (1489 env.-1534), Noli me tangere ("Ne me touche pas", paroles du Christ ressuscité à Marie-Madeleine), huile sur bois transposée sur toile au XIXe siècle. Vers 1534. Musée du Prado, Madrid. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Christ et la Femme adultère, L. Cranach l'Ancien

 Le Christ et la Femme adultère , L. Cranach l'Ancien

photographie

Lucas Cranach l'Ancien (1472-1553), Le Christ et la Femme adultère. Museo e Gallerie Nazionali di Capodimonte, Naples. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Mise au tombeau, Michel-Ange

 La Mise au tombeau , Michel-Ange

photographie

Michel-Ange (1475-1564), La Mise au tombeau, huile sur panneau, œuvre inachevée. National Gallery, Londres. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Pietà d'Avignon, attribué à Enguerrand Quarton

 La Pietà d'Avignon , attribué à Enguerrand Quarton

photographie

Attribué à Enguerrand Quarton (av. 1419-1466), La Pietà d'Avignon, huile sur bois, entre 1455 et 1460. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

La Cène, Luca Signorelli

 La Cène , Luca Signorelli

photographie

Luca Signorelli (1450 env.-1523), La Cène, panneau de prédelle. Galleria degli Uffizi, Florence, Italie. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Diptyque, H. Van der Goes

Diptyque, H. Van der Goes

photographie

Hugo Van der Goes (1440 env.-1482), La Tentation d'Adam et Ève et La Déploration du Christ, panneaux d'un diptyque. Vers 1470. Chaque panneau : 35 cm X 23 cm. Kunsthistorisches Museum, Vienne, Autriche. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Déposition de Croix, A. Van Dyck

 La Déposition de Croix , A. Van Dyck

photographie

Antoine Van Dyck (1599-1641), La Déposition de Croix, huile sur toile. Ashmolean Museum, Oxford, Grande-Bretagne. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Les Noces de Cana, Véronèse

 Les Noces de Cana , Véronèse

photographie

Véronèse (1528-1588), Les Noces de Cana, huile sur toile, 1562 et 1563. Hauteur : 6,66 m. Largeur : 9,90 m. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Jérusalem, Jérusalem, J. J. J. Tissot

Jérusalem, Jérusalem, J. J. J. Tissot

photographie

James Jacques Joseph TISSOT, Jérusalem, Jérusalem, illustration pour La Vie du Christ, gouache. Brooklyn Museum of Art, New York, États-Unis. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Déploration sur le Christ mort, W. Huber

 Déploration sur le Christ mort , W. Huber

photographie

Wolf HUBER, Déploration sur le Christ mort, 1524, huile sur bois. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Calvaire, A. Janssens

 Calvaire , A. Janssens

photographie

Abraham JANSSENS, Calvaire, huile sur toile. Musée des Beaux-Arts, Valenciennes, France. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Descente de Croix, J. Jouvenet

  Descente de Croix , J. Jouvenet

photographie

Jean Jouvenet, Descente de Croix. 1697. Huile sur toile. 424 cm X 312 cm. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Sainte Anne avec la Vierge, l'Enfant Jésus et saint Jean-Baptiste, L. de Vinci

 Sainte Anne avec la Vierge, l'Enfant Jésus et saint Jean-Baptiste , L. de Vinci

photographie

Sainte Anne avec la Vierge, l'Enfant Jésus et saint Jean-Baptiste par Léonard de Vinci. Fusain et craie sur papier préparé. The National Gallery, Londres. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Cassiodore

Cassiodore

tableau

 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

 Le Repas chez Simon le Pharisien avec Marie-Madeleine aux pieds du Christ , C. Le Brun

Le Repas chez Simon le Pharisien avec Marie-Madeleine aux pieds du Christ, C. Le Brun
Crédits : Cameraphoto/ AKG

photographie

 Descente de croix , Duccio Di Buoninsegna

Descente de croix, Duccio Di Buoninsegna
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

 Le Christ bénissant , basilique Saint-Marc

Le Christ bénissant, basilique Saint-Marc
Crédits : Cameraphoto/ AKG

photographie

Crucifix, Cimabue

Crucifix, Cimabue
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Christ à la colonne, D. Bramante

Christ à la colonne, D. Bramante
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Adoration des Mages, P. P. Rubens

Adoration des Mages, P. P. Rubens
Crédits : Musée des Beaux-Arts, Lyon

photographie

 L'Entrée du Christ à Jérusalem , Duccio di Buoninsegna

L'Entrée du Christ à Jérusalem, Duccio di Buoninsegna
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La  Crucifixion , A. Altdorfer

La Crucifixion, A. Altdorfer
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Noli me tangere , Corrège

Noli me tangere, Corrège
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Le Christ et la Femme adultère , L. Cranach l'Ancien

Le Christ et la Femme adultère, L. Cranach l'Ancien
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 La Mise au tombeau , Michel-Ange

La Mise au tombeau, Michel-Ange
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 La Pietà d'Avignon , attribué à Enguerrand Quarton

La Pietà d'Avignon, attribué à Enguerrand Quarton
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

 La Cène , Luca Signorelli

La Cène, Luca Signorelli
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Diptyque, H. Van der Goes

Diptyque, H. Van der Goes
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 La Déposition de Croix , A. Van Dyck

La Déposition de Croix, A. Van Dyck
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Les Noces de Cana , Véronèse

Les Noces de Cana, Véronèse
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Jérusalem, Jérusalem, J. J. J. Tissot

Jérusalem, Jérusalem, J. J. J. Tissot
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Déploration sur le Christ mort , W. Huber

Déploration sur le Christ mort, W. Huber
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

 Calvaire , A. Janssens

Calvaire, A. Janssens
Crédits : Bridgeman Images

photographie

  Descente de Croix , J. Jouvenet

Descente de Croix, J. Jouvenet
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

 Sainte Anne avec la Vierge, l'Enfant Jésus et saint Jean-Baptiste , L. de Vinci

Sainte Anne avec la Vierge, l'Enfant Jésus et saint Jean-Baptiste, L. de Vinci
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Cassiodore

Cassiodore
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau