DOUZE LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'appellation « les Douze » a été conférée de façon elliptique par les Évangiles à douze disciples privilégiés de Jésus-Christ, que Luc a appelés Apôtres (Luc, vi, 13). Leur liste nominative est donnée quatre fois dans le Nouveau Testament, de deux façons légèrement différentes. Pour Matthieu, x, 1-4, et Marc, iii, 3-19, les Douze sont Simon, dit Pierre, André, son frère, Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, Philippe, Barthélemy, Thomas, Matthieu, Jacques, fils d'Alphée, et Thaddée, Simon le Cananéen et Judas l'Iscariote. Pour Luc, vi, 12-16, et Actes, i, 13, les Douze sont Pierre et André, son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques, fils d'Alphée, Simon, appelé le zélote, Jude « de Jacques », et Judas l'Iscariote.

Les deux variantes portent donc sur le surnom de Simon (« Cananéen » indique son pays d'origine et « zélote » le groupe spirituel auquel il a appartenu, peut-être une des communautés du désert) et sur l'alternance : Thaddée et Jude, de Jacques. On peut admettre que les deux noms désignent le même personnage, Thaddée étant un surnom (non expliqué) et « de Jacques » devant sans doute exceptionnellement signifier « frère de Jacques » et non « fils de Jacques », car Jacques, fils d'Alphée, proche parent du Seigneur, premier évêque de Jérusalem, était un personnage de très grande importance dans la toute première Église. L'Évangile de Jean, qui ne donne aucune liste complète des Douze, les mentionne pourtant tous, sauf Barthélemy, et cite un Nathanaël qui ne paraît ni dans les synoptiques ni dans les Actes. Barthélemy (Bar Tolomaï, le fils de Tolomaï) pourrait-il être le patronyme de Nathanaël, « l'Israélite en qui il n'y a pas de ruse » ?

—  Jacques PONS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DOUZE LES  » est également traité dans :

APÔTRES & APOSTOLAT

  • Écrit par 
  • Yves CONGAR
  •  • 4 345 mots

L'apostolat est l'activité qu'exercent les chrétiens à la suite de Jésus-Christ, Envoyé du Père – en vertu de la mission donnée par lui à son Église – en mettant en œuvre les énergies qu'il leur communique dans les domaines et pour les fins pour lesquels il est venu lui-même sur terre. Selon la révélation judéo-chrétienne, Dieu a un dessein sur le monde, qu'il poursuit dans l'histoire des hommes d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apotres-et-apostolat/#i_30708

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 419 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'Église de Jérusalem »  : […] Le mot « église » (en hébreu qahal ) désigne dans l'Ancien Testament le peuple de Dieu rassemblé dans le désert après l'Exode et, dans le Nouveau Testament, le nouvel Israël. Cette Église, au jour de la Pentecôte de l'an 30, est constituée par un petit groupe d'hommes et de femmes qui ont vécu avec Jésus durant les trois années de sa vie publique, qui ont été les témoins de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-histoire-de-l-eglise-catholique-des-origines-au-pontificat-de-jean-paul-ii/#i_30708

CHRISTIANISME

  • Écrit par 
  • Pierre LIÉGÉ
  • , Universalis
  •  • 7 122 mots

Dans le chapitre « Révélation et Évangile »  : […] Un grand nombre de religions s'affirment d'origine divine et appuient cette affirmation sur une révélation reçue par des hommes privilégiés. Pour les chrétiens, Jésus fut, dès le départ, beaucoup plus qu'un intermédiaire divin, chargé d'un message et prenant, en vertu de ce message, l'initiative d'une nouvelle fondation religieuse. Jésus ne veut entretenir aucune continuité avec les religions du p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christianisme/#i_30708

CONCILE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 5 669 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Origine et formes diverses des conciles »  : […] La communauté de Jérusalem s'est comprise d'abord comme le « reste d'Israël », annoncé par les prophètes, à partir duquel Dieu accomplit les événements du salut décisifs pour son peuple. La réunion de nombreux frères le jour de la Pentecôte apparut aux disciples de Jésus comme la reprise de l'assemblée du désert autour de Moïse, lors de l'Exode. L'assemblée du peuple de Dieu se trouvait en effet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile/#i_30708

ECCLÉSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 5 742 mots

Dans le chapitre « La fondation de l'Église »  : […] Aussi les exégètes admettent-ils généralement aujourd'hui que la constitution de la communauté primitive remonte à la personne et à l'activité de Jésus. Pour certains, il est vrai (ainsi W. G. Kümmel, R. Bultmann), ce n'est pas la personne de Jésus, mais l'action divine en lui qui est à l'origine historique de l'Église : Jésus lui-même n'aurait pas procédé à son institution ; il n'aurait fait que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecclesiologie/#i_30708

JACQUES LE MINEUR saint (Ier s.)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 209 mots

L'un des « frères du Seigneur » (Matthieu, xxvii , 56), Jacques le Mineur est probablement l'un des douze apôtres ; on l'appelle ainsi pour le distinguer de Jacques le Majeur, choisi avant lui. La plupart des exégètes protestants le distinguent cependant de l'apôtre Jacques, fils d'Alphée (Matthieu, x , 3), tandis que, généralement, les exégètes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-le-mineur-saint/#i_30708

JEAN L'ÉVANGÉLISTE saint (mort en 100 env.)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 308 mots

Personnage connu par les évangiles canoniques, les Actes des Apôtres et la première tradition patristique (Irénée), l'apôtre Jean, fils de Zébédée et de Salomé, né à Bethsaïde, était le frère de saint Jacques le Majeur et exerçait le métier de pêcheur. Avant le ministère de Jésus, il semble probable (d'après Jean, i , 25-40) qu'il ait été d'abord disciple du Baptiste. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-l-evangeliste/#i_30708

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Jésus et son ministère »  : […] La date et le lieu de la naissance de Jésus ne sont pas connus avec une grande précision. Les nombreux problèmes posés par les Évangiles de l'enfance laissent bien des incertitudes. La tradition le fait naître « dans les jours d'Hérode », c'est-à-dire quelques années avant notre ère, dont le point de départ ne fut fixé qu'au vi e  siècle. Ses cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/#i_30708

JUDAS L'ISCARIOTE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 300 mots

L'un des douze premiers sectateurs de Jésus, mentionné à plusieurs reprises par les évangiles canoniques et les Actes des apôtres. Judas vient le dernier dans la liste du groupe constitué (Matthieu, x , 4 ; Marc, iii , 19 ; Luc, vi , 16), avec l'étiquette « qui le trahit » (Matthieu et Marc) ou « le traître » (Luc). On s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judas-l-iscariote/#i_30708

MISSIONS

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Antonin-Marcel HENRY, 
  • Anastasios YANNOULATOS
  •  • 17 270 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'apostolat dans la primitive Église »  : […] Le judaïsme rabbinique connaît l'institution d'envoyés officiels, les shelîḥîm (Actes, xxviii , 21) . Paul aurait été l'un d'eux lorsqu'il demanda des lettres de créance pour les synagogues de Damas en vue de persécuter les disciples de Jésus (Actes, ix , 2) . L'É […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/missions/#i_30708

PIERRE saint (mort en 64)

  • Écrit par 
  • Félix CHRIST
  •  • 1 698 mots

Dans le chapitre « Le problème historique »  : […] Ce n'est qu'en procédant avec la plus grande prudence que l'on peut tenter d'évaluer le rôle joué par Simon Barjona avant Pâques. D'après les Évangiles, Jésus lui-même aurait donné à ce pêcheur galiléen – qui apparaît partout comme le porte-parole des disciples – le nom de « Pierre » (c'est-à-dire « Rocher », en araméen Képha, en grec Petros). On se trouve sur un terrain un peu plus sûr lorsqu'on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre/#i_30708

PIERRE & DES DOUZE APÔTRES ACTES DE

  • Écrit par 
  • Michel PEZIN
  •  • 163 mots

Assez bien conservé dans la bibliothèque gnostique de Nag Hammadi (Codex VI), le texte intitulé Actes de Pierre et des douze Apôtres est différent des Actes de Pierre . Il relate la mission de Pierre et des Apôtres, qui les entraîne dans une certaine ville où un marchand de perles, nommé Lithargoël, invite les pauvres à se rendre dans sa propre cité. Re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actes-de-pierre-et-des-douze-apotres/#i_30708

SIMON LE ZÉLOTE saint (Ier s.)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 269 mots

Un homme dénommé Simon est mentionné dans le groupe des disciples de Jésus ; il est surnommé « le Cananéen » chez Marc ( iii , 18) et chez Matthieu ( x , 4), et « le zélote » dans l'évangile de Luc ( vi , 15) et dans les Actes ( i , 13). Comme d'autres apôtres du Christ, ce Simon devait être un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simon-le-zelote-saint/#i_30708

Pour citer l’article

Jacques PONS, « DOUZE LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-douze/