LOTH

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils de Haran et neveu d'Abraham (Genèse, xi, 27 ; xx, 12) dans la généalogie biblique des patriarches postdiluviens. Loth émigra avec Abraham en Canaan (xi, 31 ; xii, 4) avant de s'établir dans la région du Jourdain (xiii, 1-12). Le chapitre xiii de la Genèse contient la première des histoires de Loth mises en parallèle avec celles d'Abraham : xiii, 1-13 (Loth) et xiii, 14-18 (Abraham) sont symétriques et contrastent nettement ; le dénouement du drame de Sodome (xix) et, d'autre part, la fortune de la race d'Abraham s'y préparent d'une façon vigoureuse.

Le chapitre xix de la Genèse rapporte comment Dieu a détruit Sodome (et Gomorrhe) et épargné Loth et ses filles. Cette séquence est probablement le fragment d'un mythe de destruction de l'humanité, comme en témoigne le passage suivant (xix, 31) : « L'aînée dit à la cadette : « Notre père est âgé et il n'y a pas d'homme dans le pays pour s'unir à nous à la manière de tout le monde. » Loth et ses filles étaient les seuls survivants du désastre (universel), tout comme Noé et les siens l'avaient été du Déluge. Comme celle de Noé, la justice de Loth a été louée par la tradition postérieure : Sagesse, x, 6 ; Ecclésiastique, xvi, 8-9 ; II Pierre, ii, 6-8. Le récit de Genèse, xix, se termine par l'union incestueuse de Loth avec ses deux filles et par la naissance de deux fils qui seront les ancêtres éponymes des deux ennemis traditionnels d'Israël, Moab (expliqué de façon populaire par -ab, « issu du père ») et Ammon (jeu de mots entre Benê-Ammonxix, 38 — et ben-ammi, « fils de ma parenté », selon une signification ancienne du mot am).

Plusieurs textes appartenant à la littérature rabbinique établissent un lien entre la vocation de Ruth, la Moabite (reconnue par les juifs comme l'ancêtre du Messie, comme il apparaît dans la généalogie du Christ selon Matthieu, i, 5), et l'inceste relaté dans Genèse, xix, 31-37. Le midrash Béréshit Rabbah, à propos de Genèse, xix, 32, est, sur ce point, explicite ; il interprète la « semence issue du père » en ces termes : « Qu'est-ce ? Le roi messie issu de Ruth la Moabite. »

—  André PAUL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  LOTH  » est également traité dans :

ABRAHAM

  • Écrit par 
  • René Samuel SIRAT
  •  • 880 mots

Dans le chapitre « Le récit biblique »  : […] Son père, Terah, (descendant du fils aîné de Noé, Sem, d'où le nom de sémite) originaire d'Our en Chaldée, en route vers Canaan, s'était arrêté à Harran ( xi , 31) . Abraham reçoit de Dieu l'ordre de quitter Harran pour le pays de Canaan, qu'il parcourt du nord au sud. Il se rend d'abord à Sichem ( xii , 6) , Béthel ( xii , 8) , Hébron ( xii , 18) , Gérar ( xx , 1) , Beercheva ( xxi , 33) . Il con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham/#i_11188

Pour citer l’article

André PAUL, « LOTH », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/loth/