Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ABRAHAM

Abraham dans la tradition juive

Abraham est une figure centrale dans les trois religions monothéistes. Le Midrash (commentaire traditionnel juif de la Bible) nous relate avec force détails la vie du patriarche : on le voit briser les idoles de son père Terah, résister à la tyrannie de Nemrod, être sauvé miraculeusement de la fournaise ardente où il fut jeté sur l'ordre de ce dernier ; on le voit toujours luttant et prêchant pour sa foi... Cette foi, c'est l'amour exclusif et ardent pour un Dieu unique éminemment juste – « le Dieu de toute la terre n'exercerait pas la justice ! » (Gen., xviii, 25). « Loin de toi, Seigneur, d'agir de la sorte, exterminant le juste avec le méchant, le juste subissant ainsi le sort du méchant, Loin de toi. » Dieu est aussi éminemment bon, Lui qui fait d'Abraham une bénédiction pour tous les peuples de la Terre (Gen., xii, 1 ; xviii, 18). Cet immense amour rend Abraham d'autant plus conscient de sa petitesse : « Je ne suis que poussière et cendre » (xviii, 27). Mais il ose parler avec Dieu, insister pour obtenir le pardon d'autrui, car lui-même veut avant tout la justice : il fait la guerre pour délivrer son neveu Loth captif, mais refuse toute part du butin ou même toute rétribution pour lui-même. Enfin, aussi bien dans la tradition juive que dans la tradition arabe, Abraham est l'image même de la loyauté (xxi, 23-24 ; xxiii, 11-16) et le plus bel exemple du respect absolu des règles de l'hospitalité (xviii).

— René Samuel SIRAT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ancien grand rabbin de France, professeur au centre universitaire des langues orientales vivantes

Classification

Pour citer cet article

René Samuel SIRAT. ABRAHAM [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • ALLIANCE, histoire biblique

    • Écrit par
    • 950 mots

    Nom donné, dans la Bible, à des contrats, à des promesses ou accords passés en forme rituelle et solennelle entre Dieu et des individus, entre Dieu et Israël, entre plusieurs individus ; ces alliances sont sanctionnées par un serment. Elles étaient, à l'origine, des instruments politiques...

  • ÉCHEC

    • Écrit par
    • 5 098 mots
    • 1 média
    ...l'histoire continuée du Peuple et de l'Homme. Le péril, les retombées, l'échec marquent en contrepoint chaque émergence arrachée au cycle des choses. Abraham a peut-être vaincu les fatalités œdipiennes en ne sacrifiant pasIsaac. Le miracle, comme le note Claude Vigée dans Moissons de Canaan, ce...
  • FOI

    • Écrit par
    • 10 465 mots
    ...plus comment rendre un culte à un dieu sans passions, sans émois. Une personnalité divine doit rester rituelle, typique, vivante dans un culte. Le Dieu d'Abraham avait une personnalité juridique : il était le Dieu de l'Alliance. C'est par là qu'on l'identifiait, par là que le Dieu des armées put devenir...
  • HAPIRU ou HABIRU

    • Écrit par
    • 894 mots

    Le terme Hapiru (ou, plus fréquemment, le vocable, de valeur équivalente, Sa.gaz) apparaît dans les textes cunéiformes, depuis le début du ~ IIe millénaire et sur des sites disséminés à travers tout le Proche-Orient pour désigner des hommes, auxquels il faut identifier aussi les ‘prm...

  • Afficher les 16 références