Pierre-Robert LECLERCQ

écrivain

BRASILLACH ROBERT (1909-1945)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 622 mots

Après le lycée de Sens où il a pour professeur Gabriel Marcel, Brasillach, élève à Louis-le-Grand, est attiré par la carrière littéraire ; ses amis s'appellent Maurice Bardèche, Jacques Talagrand (Thierry Maulnier), Roger Vailland et, bientôt, lorsqu'il est à l'École normale supérieure, Simone Weil, Jacques Soustelle, Henri Quéfellec.Son premier roman […] Lire la suite

DAUDET LÉON (1867-1942)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 406 mots

Après des études de médecine interrompues, qui lui inspirent Les Morticoles (1894), violente et savoureuse satire des milieux médicaux où apparaissent sa verve et sa causticité, Léon Daudet envisage une carrière littéraire que confirme bientôt Le Voyage de Shakespeare (1895), fresque fantastique sur les problèmes de la création esthétique. Journaliste-né, il […] Lire la suite

DROIT DIVIN

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 480 mots

Désigne tout d'abord la loi divine de l'Église telle qu'elle se trouve consignée dans les Écritures, fondement immuable puisque sacré à partir duquel, s'adaptant aux situations nouvelles, l'Église élabore le droit canonique.Le droit divin des rois exprime une certaine conception du pouvoir. Depuis l'époque caroling […] Lire la suite

DRUMONT ÉDOUARD (1844-1917)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 591 mots

Après de très irrégulières études, son père malade s'en remettant à lui des charges de la famille, le jeune Drumont est, à vingt ans, employé de l'Hôtel de Ville de Paris. Il y reste six mois et se lance aventureusement dans le journalisme : quelques chroniques au Moniteur du bâtiment. Ce départ modeste lui permet de se frayer un chemin parmi quelques-unes des innombrables publ […] Lire la suite

JE SUIS PARTOUT

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 291 mots

Fondé en 1930 par les éditions Arthème Fayard, l'hebdomadaire Je suis partout a pour vocation principale de donner un compte rendu des événements internationaux. Parmi les premiers collaborateurs, on relève Pierre Gaxotte, Miguel Zamacoïs, Jean Giraudoux, Lucien Rebatet, Robert Brasillac […] Lire la suite

LIT DE JUSTICE

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 287 mots

À l'origine, le lit de justice, ou lit de parement, était le lieu de la chambre royale où le roi recevait lors des séances solennelles. Plus tard, le terme a désigné à la fois le trône du roi au parlement de Paris, quand il y présidait une séance, et la séance elle-même.Au milieu du xiiie siècle, et sous l'influence de Saint Louis, le Conseil du roi s […] Lire la suite

MASSIS HENRI (1886-1970)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 340 mots

C'est par sa collaboration avec Alfred de Tarde, pour la publication d'enquêtes sur Les Jeunes Gens d'aujourd'hui, que Massis se fait connaître en 1911. Né à Paris, proche de Péguy de 1910 à 1914, il se rapproche de Maurras, à qui il restera fidèle toute sa vie. Mais il n'appartiendra jamais lui-même à l'Action française. En 1919 […] Lire la suite

MAURRAS CHARLES (1868-1952)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 1 416 mots

Arrivant à Paris, après de brillantes études au collège religieux d'Aix, le jeune Charles Maurras, d'une famille de petite bourgeoisie provençale, débute obscurément dans le journalisme. Quatre ans plus tard, dans la royaliste Gazette de France, il fera vraiment ses premières armes ; mais de dix-huit […] Lire la suite

O.A.S. (Organisation de l'armée secrète)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 694 mots

Tout au long des huit années de la guerre d'Algérie, tant du côté algérien que du côté français, et pour les innombrables tendances de chacune des parties, la multitude des sigles est une des particularités du conflit. Au combat armé répond le combat des slogans, des manifestes, des mouvements. C'est sur les trois lettres qui baptisent l'Organisation de l'ar […] Lire la suite

POISONS AFFAIRE DES

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 571 mots

Le 25 mars 1675, dans un couvent de Liège occupé par les troupes françaises, la marquise de Brinvilliers est arrêtée ; elle était recherchée, avec plus ou moins de zèle, depuis 1672. Cette année-là mourait à Paris un jeune officier, Godin de Sainte-Croix ; comme il était poursuivi pour dettes, la police inventorie ses affaires et découvre une cassette pleine d […] Lire la suite

PUJO MAURICE (1872-1955)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 202 mots

À vingt ans, Maurice Pujo fonde une revue d'art, L'Art et la Vie. L'affaire Dreyfus le jette dans la vie politique et, en 1898, il crée avec Henri Vaugeois un Comité d'action française, qui n'est d'abord qu'un banal comité à fins électorales. L'année suivante, rencontrant Maurras, i […] Lire la suite

PUTSCH DES GÉNÉRAUX (1961)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 381 mots

À la suite de la conférence de presse du 11 avril 1961 où le président de Gaulle précise ses intentions quant à l'Algérie, les généraux Challe, Jouhaud et Zeller quittent la France et prennent le pouvoir à Alger dans la nuit du 21 au 22 avril. Venant d'Espagne, le général Salan les rejoint le 23. L'une des premières actions des conjurés est de faire arrêter […] Lire la suite

RAIS, RAYS ou RETZ GILLES DE (1404-1440)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 954 mots

Arrière-petit-neveu de Du Guesclin, fils de Marie de Craon et de Guy de Laval de Blaison, Gilles de Rais appartient à l'une des plus hautes et des plus influentes familles du début du xve siècle. Orphelin à onze ans, il est élevé par son grand-père Jean de Craon, qui ne réfrène aucune des passions de l'enfant et lui enseigne au contraire la désobéissa […] Lire la suite

REBATET LUCIEN (1903-1972)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 397 mots

Après des études universitaires commencées à Lyon et poursuivies en Sorbonne, Lucien Rebatet, surveillant à Paris, accorde ses sympathies dès 1923, à l'Action française ; il tiendra dans le journal de Maurras, six ans plus tard, les rubriques musicale, littéraire et cinématographique. Sa véritable entrée en politique se fait par ses articles dans Je suis partout en 1932. En 193 […] Lire la suite

SAKIET SIDI YOUCEF AFFAIRE DE (1958)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 273 mots

Du 12 septembre 1957 au 7 février 1958, près de vingt incidents de frontière sont signalés dans la région du village tunisien de Sakiet Sidi Youcef. Le 8 février 1958 au matin, une escadrille française bombarde le village où le F.L.N. a ses cantonnements. L'on comptera soixante-dix morts et quatre-vingts blessés dans la population civile.Ce qu'on appelle alors « le coup de Sakiet » a trois conséqu […] Lire la suite

SANGNIER MARC (1873-1950)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 413 mots

Adolescent au collège Stanislas, jeune militaire à Versailles, étudiant à Polytechnique, toujours l'on retrouve Sangnier organisant des réunions dont le but est de rapprocher le favorisé et le démuni, l'ouvrier et l'étudiant, le gradé et le soldat, et de susciter la discussion.Abandonnant très vite la carrière militaire pour se consacrer à son idéal, qui n'est pas encore une idéologie, Sangnier pr […] Lire la suite

SILLON LE

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 840 mots

Contemporain des troubles dus à la politique anticléricale qui aboutira à la loi de séparation des Églises et de l'État, Le Sillon s'inspire des enseignements de l'encyclique Rerumnovarum et de la politique dite du ralliement, qui marqua le pontificat de Léon XIII. C'est le porte-parole d'une […] Lire la suite

TREIZE MAI 1958

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 602 mots

Le 15 avril 1958, accusé d'avoir trop cédé aux « bons offices » américains, le gouvernement présidé par Félix Gaillard est mis en minorité. Politiquement, le 13 mai, qui deviendra une date historique, commence ; il s'achèvera six semaines plus tard, le 1er juin, lorsque l'investiture sera accordée au ministère présidé par le général de Gaulle, le dernier de la IV […] Lire la suite