Jean-Yves POUILLOUX

ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, agrégé des lettres classiques, maître de conférences en littérature française à l'université de Paris-VII

BRIÇONNET GUILLAUME (1472 env.-1534)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 440 mots

Ecclésiastique qui se trouva jouer un rôle important dans les questions religieuses du début du xvie siècle (les relations entre le pouvoir royal et la papauté, les querelles autour de l'humanisme et de la Réforme), Guillaume Briçonnet, évêque de Lodève en 1504, abbé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-briconnet/#i_0

CONTEXTE, critique littéraire

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 318 mots

En critique littéraire, terme utilisé par plusieurs courants. La traditionnelle histoire littéraire s'est attachée, en particulier à la suite de Taine et de Lanson, à reconstituer une histoire de la littérature et des auteurs, parallèle à l'histoire proprement dite, dans l'intention d'expliquer ou en tout cas de comprendre les œuvres à partir de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contexte-critique-litteraire/#i_0

DES PÉRIERS BONAVENTURE (1510-1544)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 407 mots

La vie de Bonaventure des Périers nous est mal connue. On sait qu'il passa quelque temps à Lyon, où il aida Étienne Dolet à composer ses Commentaires de la langue latine, puis qu'il fut admis dans le cercle de Marguerite de Navarre, comme conseiller, puis comme secrétaire de la r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonaventure-des-periers/#i_0

DOLET ÉTIENNE (1509-1546)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 484 mots

Après avoir fait à Paris des humanités classiques très soignées, Étienne Dolet entreprend le traditionnel tour des universités européennes, notamment à Padoue, qui est l'un des centres les plus réputés de l'humanisme italien avec une forte coloration épicurienne. Après un passage à Toulouse (droit), où son éloquence fait des ravages dans les milieux estudi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-dolet/#i_0

DU VAIR GUILLAUME (1556-1621)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 470 mots

Considéré par un grand nombre de ses contemporains comme le magistrat le plus éloquent du siècle, Guillaume Du Vair fut un des représentants caractéristiques de son époque, de toute une tradition d'hommes de loi que leur culture latine et grecque amenait à une forme de philosophie du droit. Les charges qu'il occupa le placèrent toute sa vie à mi-chemin du juridique et du politique : conseiller au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-du-vair/#i_0

ÉNONCIATION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 1 229 mots

La « cure psychanalytique », ou plus exactement le travail analytique, tel que Freud en a conçu et formulé les règles, est un travail verbal. Prétendre intégrer dans le processus psychanalytique un redressement de comportements anormaux ou déviants fait partie d'une entreprise de dénaturation de la psychanalyse. L'analyste n'a d'autre matériau que ce qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enonciation-psychanalyse/#i_0

ESSAI, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 698 mots

Le terme d'« essai » implique une part sans doute trop grande faite à la liberté, pour que puissent se soumettre à un même titre des écrits dont la caractéristique commune est l'hétérogénéité. Or, on désigne ainsi un certain nombre de textes en prose, aux formes diverses, mais comme soumis à une inspiration analogue et pratiquant des styles souvent proches les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/essai-genre-litteraire/#i_0

GENTILLET INNOCENT (mort en 1595?)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 307 mots

Publiciste, originaire du Dauphiné. Gentillet grandit dans la Réforme. Avocat, puis parlementaire, il est au fait des affaires au moins provinciales et rédige un certain nombre de libelles comme il en foisonna : Remonstrance au roi Henri III (1574), Apologie ou Défense par les chrétiens de France de la religion réformée (1578). Il doit sa célébrité, qui fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/innocent-gentillet/#i_0

LA BOÉTIE ÉTIENNE DE (1530-1563)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 753 mots

Fils d'un lieutenant du sénéchal du Périgord, d'une famille de magistrats, Étienne de La Boétie appartient à cette bourgeoisie cultivée sur laquelle la monarchie s'est appuyée dans ses efforts pour affermir son pouvoir contre les restes de la féodalité. Après des humanités classiques, il étudie le droit à Orléans, où professait entre autres Anne du Bourg, protestant qui fut brûlé à Paris en 1559. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-de-la-boetie/#i_0

LAMBIN DENIS (1516 env.-1572)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 363 mots

Collègue et ami de Turnèbe, Lambin fut, de 1560 à 1572, l'un des plus remarquables professeurs de grec au Collège royal (Collège de France).Extrêmement érudit, il rejette le Moyen Âge dans les ténèbres extérieures avec le zèle d'un partisan décidé de l'Antiquité classique. Dans cette voie, il se plaît, comme son collègue Turnèbe, à écrire en latin plutôt qu'en français. Il traduit en latin et édit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-lambin/#i_0

LEFÈVRE D'ÉTAPLES JACQUES (1450 env.-1537)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 528 mots

Philosophe, mathématicien et théologien, Lefèvre d'Étaples fut l'une des figures les plus fortes du début du xvie siècle. Après des études en France, en Italie et sans doute dans divers pays, il se fixe à Paris.Ses premiers ouvrages concernent la philosophie d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-lefevre-d-etaples/#i_0

LE ROY LOUIS (1510 env.-1577)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 664 mots

L'un des personnages les plus méconnus d'un groupe d'« humanistes de la seconde génération ». Le Roy, dit Regius, traîne une existence difficile, matériellement si misérable qu'elle l'amène à adresser des suppliques aux grands, sous forme d'œuvres de circonstances sans originalité. Ce personnage falot, qui semble avoir vécu sur les bords de la célébrité, en particulier dans ses relations avec Du B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-le-roy/#i_0

MÉTAPHORE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 6 380 mots

Le terme « métaphore » appartient, à l'origine, au vocabulaire technique de la rhétorique et désigne une « figure de signification » par laquelle un mot se trouve recevoir dans une phrase un sens différent de celui qu'il possède dans l'usage courant. On remarque que, dans ce voc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaphore/#i_0

PASQUIER ÉTIENNE (1529-1615)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 419 mots

Juriste parisien, Étienne Pasquier entre dans la vie publique par le biais d'une charge d'avocat au Parlement de Paris, qui le mène, comme c'est souvent le cas, à la députation pour les états de Blois (1588). Il est conseiller de Henri III, puis de Henri IV (il prend parti pour ce dernier contre la Ligue) ; il se montre aussi adversaire des Jésuites contre lesquels il plaide en 1565 ; il publie su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-pasquier/#i_0

POINT DE VUE, littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 407 mots

L'usage du terme et de la notion de point de vue remonte probablement à l'œuvre de Henry James et aux préfaces qu'il écrivit pour un certain nombre de romans dans lesquels il fait un usage systématique et personnel d'un procédé littéraire déjà connu : raconter une histoire entière par le moyen d'un personnage fictif doté d'une existence à l'intérieur même du livre qu'il est en train de contribuer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/point-de-vue-litterature/#i_0

RÉCIT TECHNIQUES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 1 032 mots

Tout récit implique un pacte dans lequel opèrent quatre termes : auteur, lecteur, personnage, langage. Qu'un seul de ces termes fasse défaut et la confiance disparaît, le pacte est rompu. Pour maintenir la cohésion de ces éléments, le narrateur peut assumer plusieurs rôles.Les manières de faire un récit sont extrêmement diverses, de l'anecdote au roman, du pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/techniques-du-recit/#i_0

SCALIGER JULES CÉSAR (1484-1558)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 664 mots

Né en Italie d'une famille qu'il prétendait illustre et qui fut très vraisemblablement obscure, condottiere de l'épée avant de devenir « gladiateur des lettres » (Nisard), tour à tour étudiant et moine, Jules César Scaliger s'initie à la médecine, qu'il vient exercer en France : il se fixe à Agen, qu'il ne quittera pratiquement plus. Doué d'une force de travail et d'une mémoire exceptionnelles, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-cesar-scaliger/#i_0

SEBON ou SEBOND RAIMOND (mort en 1432)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 369 mots

Né à Barcelone, le théologien Sebon est mort à Toulouse où il professait la médecine et la théologie. L'œuvre qui le fit connaître, sa Théologie naturelle ou Livre des créatures (Theologia naturalis sive Liber creaturarum), publiée en latin en 1487 et traduite en français dès 1519, porte la trace de cette double orientation. Elle attire l'attention des human […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebon-sebond/#i_0

TURNÈBE ADRIEN TOURNEBŒUF ou TOURNEBOUS dit (1512-1565)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 239 mots

D'origine normande, Turnèbe fait de brillantes études à Paris et, grâce à la protection d'Odet de Châtillon, devient professeur à l'université de Toulouse, succède à Toussain au Collège royal (Collège de France) en 1547. Professeur de grec, puis de philosophie grecque, il enseigna à la plupart des « humanistes de la troisième génération » et eut un rôle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turnebe/#i_0