LEFÈVRE D'ÉTAPLES JACQUES (1450 env.-1537)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Philosophe, mathématicien et théologien, Lefèvre d'Étaples fut l'une des figures les plus fortes du début du xvie siècle. Après des études en France, en Italie et sans doute dans divers pays, il se fixe à Paris.

Ses premiers ouvrages concernent la philosophie d'Aristote, qu'il veut débarrasser des erreurs, surcharges ou réductions que lui a apportées la tradition scolastique. Il reprend les traductions partielles ou complètes données par Boèce, Bessarion et l'Arétin, et commente les textes, souvent avec une grande acuité, parfois aussi avec une grande naïveté. Sans doute le goût des chiffres et l'arithmologie tiennent-ils chez lui une place qu'un moderne juge outrancière ; reste que, de la Physique aux Politiques en passant par la Logique, le texte d'Aristote se retrouve nettoyé et difficilement utilisable dans le sens où l'avait pris jusqu'alors la tradition thomiste. Ce travail énorme accomplit ce que Rabelais définit comme : « débarrasser des gloses tant sales », c'est-à-dire ce qui caractérise la Renaissance.

En même temps, vers 1508, Lefèvre se consacre plus directement à la théologie et en particulier à la Bible. Il donne en 1509 un psautier en cinq langues, osant employer une technique philologique pour étudier un texte biblique. Il poursuit dans cette voie en étudiant les Épîtres de Paul (1512), dont on sait qu'elles ont constitué un des terrains de bataille pour la Réforme en général et pour Luther en particulier (« la foi et les œuvres » ou « la foi seule » comme voie de salut).

Les commentaires qu'il publie sont téméraires en temps d'Inquisition, notamment ceux qui concernent des prescriptions liturgiques dont on ne trouve pas mention dans les Écritures ; mais, pour l'essentiel, ils respectent les dogmes. En 1521, il donne un commentaire des quatre Évangiles et, à la suite d'une condamnation en Sorbonne (hérésie), il se réfugie auprès de son élève Briçonnet, évêque de Meaux. Il y entreprend de traduire la Bible en français et ne se contente pas pour cela [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, agrégé des lettres classiques, maître de conférences en littérature française à l'université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  LEFÈVRE D'ÉTAPLES JACQUES (1450 env.-1537)  » est également traité dans :

BRIÇONNET GUILLAUME (1472 env.-1534)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 436 mots

Ecclésiastique qui se trouva jouer un rôle important dans les questions religieuses du début du xvie siècle (les relations entre le pouvoir royal et la papauté, les querelles autour de l'humanisme et de la Réforme), Guillaume Briçonnet, évêque de Lodève […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-briconnet/#i_11164

HERMÉTISME

  • Écrit par 
  • Sylvain MATTON
  •  • 4 997 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'hermétisme à la Renaissance »  : […] En 1505, Lefèvre d'Étaples publia la traduction ficinienne du Pimandre avec l'Asclepius, auquel il joignit un commentaire où il se montre sensible à la valeur apologétique des Hermetica ; mais, préoccupé d'orthodoxie, il condamne certains de leurs aspects magiques. Il inclut dans le même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermetisme/#i_11164

HUMANISME

  • Écrit par 
  • André GODIN, 
  • Jean-Claude MARGOLIN
  •  • 11 428 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Humanisme et religion »  : […] humanistes chrétiens – comme Thomas More, Colet, Ximénès, Vives, Lefèvre d'Etaples, Érasme, Sadolet ou Wimpheling – admettent sans peine que l'étude des lettres et la fréquentation des grands auteurs du passé ont une finalité éthico-religieuse, et que le monde de la culture est un. Ce n'est pas par hasard que saint […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/humanisme/#i_11164

Pour citer l’article

Jean-Yves POUILLOUX, « LEFÈVRE D'ÉTAPLES JACQUES (1450 env.-1537) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-lefevre-d-etaples/