Guy BELOUET

auteur

BOFFRAND GABRIEL GERMAIN (1667-1754)

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 692 mots

Architecte et décorateur français, Germain Boffrand est, avec Robert de Cotte, le plus fécond créateur des styles Régence de Louis XV. Élève d'Hardouin-Mansart, dont il a saisi la portée de l'évolution finale vers un classicisme moins austère, plus ouvert, plus exubérant même (la chapelle de Versailles, 170 […] Lire la suite

COUTÉ GASTON (1880-1911)

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 444 mots

Poète « mineur » puisque chansonnier montmartrois, Gaston Couté, né à Beaugency sur la frange beauceronne, mort à trente et un ans dans un hôpital parisien, de la misère et de tous les excès qui ont dévoré sa santé, fut un vrai poète maudit et un authentique créateur. Moins connu qu'Aristide Bruant (il n'eut pas son Toulouse-Lautrec) son aîné, bien q […] Lire la suite

MARAIS LE, quartier parisien

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 993 mots

L'ancien lit de la Seine avait délimité une zone de marais, de terrains mous qui avaient longtemps découragé toute construction jusqu'à ce que les Templiers y établissent, vers le milieu du xiie siècle, leur maison de campagne, englobant dans leur domaine les anciens marai […] Lire la suite

MOTIF, peinture

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 688 mots

Dans le langage de métier, le motif désigne pour les peintres le sujet d'un tableau : « travailler sur le motif », c'est se placer en présence d'un modèle, la toile vierge devant en principe devenir le miroir, plus ou moins fidèle, du spectacle contrôlé par le peintre. « Les miroirs devraient apprendre à réfléchir avant de nous renvoyer notre image », disait Jean Cocteau. Boutade d'un « surréalisa […] Lire la suite

MUSÉE IMAGINAIRE

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 834 mots

« J'ai dit à Picasso que le vrai lieu du Musée imaginaire est nécessairement un lieu mental » (La Tête d'obsidienne, Paris, 1974) : paraphrasant à son insu sans doute Léonard de Vinci pour qui « la peinture est chose mentale » (cosa mentale), Malraux se plaît à rappeler cette phrase au détour d'un long entretien qu'il eu […] Lire la suite

NON FINITO, art

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 913 mots

Expression italienne qui désigne l'état d'inachèvement d'une œuvre d'art. Ce côté négatif de l'œuvre ne mérite l'attention que dans la mesure où il est fortuit ou volontaire, regretté ou apprécié par l'artiste ou par son public. Les sculptures de Michel-Ange et de Rodin illustrent parfaitement cette notion : Michel-Ange parce qu'un grand nombre de ses sc […] Lire la suite

PLACES ROYALES

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 988 mots

Les places royales sont une création française originale née d'une rencontre et d'un programme : la rencontre d'une statue royale et d'une place enclose dans un ensemble de maisons ou d'hôtels, tous identiques, dits à programme. L'Italie, certes, avait érigé depuis longtemps des statues de bronze ou de marbre, équestres généralement, à la gloire des princes locaux, des condottieres (le […] Lire la suite

PRIMITIFS, peinture

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 275 mots

Au début du xxe siècle, l'histoire de l'art occidental a fait un sort malheureux à cet adjectif devenu nom (étymologiquement : les premiers) en assignant une place chronologique bien définie aux « primitifs de la peinture ». Si le terme est parfois étendu aujourd'hui à la sculpture ou à toute période considérée comme une « enfance » de l'art, d'une te […] Lire la suite

RUBÉNISTES & POUSSINISTES QUERELLE ENTRE

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 445 mots

La fameuse querelle littéraire des Anciens et des Modernes qui se termina à la fin du xviie siècle par la « victoire » des Modernes — et qui préfigure d'autres batailles littéraires (bataille d'Hernani, 1830) ou artistiques opposant quelques novateurs enthousiastes aux gloires « académiques » ou « classiques » de toutes les réussit […] Lire la suite

RUCHE LA

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 817 mots

La Ruche est à Montparnasse ce que le Bateau-Lavoir fut à Montmartre : un foyer d'artistes (souvent misérables) rassemblés pendant la première moitié du xxe siècle dans des ateliers improvisés. Le Bateau-Lavoir a été détruit par un incendie en 1972 alors qu'il venait d'être classé par les Monuments histori […] Lire la suite

SAINT-AUBIN GABRIEL DE, dit L'AÎNÉ (1724-1780)

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 678 mots

« Un Monsieur de Saint-Aubin vient de mourir : c'était le plus fécond dessinateur qu'on ait peut-être jamais vu. On ne le rencontrait que le crayon à la main », écrivait un mémorialiste le 13 février 1780. Gabriel de Saint-Aubin, fils d'un brodeur du roi et le plus connu de quinze enfants, tous plus ou moins doués pour le dessin, fut un extravagant personnage […] Lire la suite

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE CHÂTEAU ET MUSÉE DE

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 814 mots

Le château de Saint-Germain, reconstruit par Charles V en 1367, devient, à dater de ce règne et jusqu'à celui de Louis XIV, la principale demeure royale des environs de Paris. Sous l'Ancien Régime, l'attrait de Saint-Germain était double : on y goûtait la proximité d'une forêt giboyeuse (la Laye) et la grande beauté de la vue que l'on avait de la vaste terrass […] Lire la suite

SAINT-LOUIS ÎLE, Paris

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 614 mots

La réalisation rapide au xviie siècle (à peine une trentaine d'années) d'une opération immobilière explique la très grande unité de l'île Saint-Louis et sa place toute particulière parmi les quartiers conservés du Paris ancien. Jusqu'alors, plusieurs îlots semblaient à la remorque du vaste navire de la Cité, domin […] Lire la suite

TARASQUE LA

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 594 mots

La Bête de Noves, monstre hideux aux griffes plantées sur deux têtes humaines dégoulinantes de sang (annexe du musée Calvet, Avignon) peut-elle être considérée comme l'ancêtre de la tarasque rhodanienne ? (Noves est une localité située au bord de la Durance, pas très loin du confluent de celle-ci avec le Rhône, et de Tarascon qui tient son nom de cet animal fantastique). […] Lire la suite

TOULOUSE ROGER (1918-1994)

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 616 mots

En 1936, Max Jacob dépose un petit mot chez le libraire orléanais qui expose quelques toiles à sa devanture, à l'intention de leur auteur : « Monsieur, votre peinture m'intéresse, venez à Saint-Benoît ». Il venait à l'instant même de découvrir Roger Toulouse. Le choc de la rencontre entre les deux hommes fut décisif, et durable l'amitié complice entre le j […] Lire la suite

VALEUR, peinture

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 240 mots

Terme apparu en 1792 à une époque où règne l'académisme davidien le plus strict, la valeur n'a cessé, depuis lors, d'être opposée en peinture à la couleur ou d'être associée à celle-ci pour exprimer des rapports aussi ambigus que mal définis. C'est par rapport aux tons que peut se déterminer la notion de valeur : les tons sont en effet plus ou moins chargés de violence expressive, agressive parfoi […] Lire la suite

VENDÔME PLACE

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 788 mots

L'une des cinq places royales de Paris. Réalisée sous le règne de Louis XIV à un moment où la formule se révèle parfaitement au point (place Dauphine, place Royale — l'actuelle place des Vosges —, place des Victoires), cette quatrième place est le résultat d'une opération spéculative et le fait d'un courtisan (la […] Lire la suite

VOLLARD AMBROISE (1868-1939)

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 446 mots

Le flair de ce marchand de tableaux parisien, né à Saint-Denis de la Réunion, qui, après des études de droit, sut découvrir quelques-uns parmi les plus grands artistes de l'art moderne et assurer leur renom en même temps que sa fortune, fait d'Ambroise Vollard le symbole d'une réussite exceptionnelle dans un métier hasardeux et difficile. Dans ses piquants Souvenirs d'un marchand de […] Lire la suite