Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

VÉGÉTATION

Articles

  • VÉGÉTATION

    • Écrit par Henri GAUSSEN
    • 2 805 mots
    • 1 média

    Dans les divers pays, le langage a toujours distingué certains types de végétation. On n'a pas besoin de connaître le nom des plantes pour parler de forêt, de lande, de maquis, de savane, de steppe, de pelouse. Étudier la végétation revient à décrire le « paysage végétal ».

    On confond...

  • ADVENTICES

    • Écrit par Marcel BOURNÉRIAS
    • 804 mots

    Étymologiquement, une plante qui s'ajoute à un peuplement végétal auquel elle est initialement étrangère est une plante adventice (lat. adventicium, supplémentaire). On distingue les adventices réellement étrangères (exotiques), spontanées dans des régions éloignées (érigéron du Canada),...

  • AFRIQUE (Structure et milieu) - Biogéographie

    • Écrit par Théodore MONOD
    • 5 702 mots
    • 19 médias

    Suspendue aux flancs de l'Ancien Monde comme un « gigantesque point d'interrogation » – selon la pittoresque formule de Weulersse – l'Afrique représente le quart de la surface des terres émergées.

    De tous les continents c'est à la fois le plus massif (1 400 km2 pour...

  • AGRICULTURE URBAINE

    • Écrit par Jean-Paul CHARVET, Xavier LAUREAU
    • 6 273 mots
    • 8 médias
    ...urbains manifestent également, au travers de leurs associations, le souhait de voir se développer des « îlots de fraîcheur » à l’intérieur des villes – la végétation permettant de réguler la température en absorbant d’une part une partie du rayonnement solaire et en dissipant d’autre part la chaleur par...
  • ALLEMAGNE (Géographie) - Aspects naturels et héritages

    • Écrit par François REITEL
    • 8 281 mots
    • 6 médias
    Sur le plan de la nature et de la répartitionde la végétation, l'Allemagne présente tous les caractères d'une zone de transition. Climat, relief, roches, sols, activités humaines expliquent sa répartition. À l'origine, la forêt domine presque partout. La fin des glaciations a provoqué une conquête...
  • ANTARCTIQUE

    • Écrit par Pierre CARRIÈRE, Edmond JOUVE, Jean JOUZEL, Gérard JUGIE, Claude LORIUS
    • 16 481 mots
    • 24 médias
    ...morainiques qui provoquent la fonte de la neige par-dessous, ou encore les abords des sites fréquentés par les manchots (rookeries). Tous sont colonisés par des lichens qui forment une croûte adhérant à la roche. La péninsule antarctique en a fourni plus de 200 espèces et aucun autre secteur du continent n'en compte...
  • AULNAIES

    • Écrit par Marcel BOURNÉRIAS
    • 2 226 mots
    • 1 média

    Il existe une quinzaine d'espèces d'aulnes. Ce sont des arbres ou arbustes des régions froides de l'Ancien et du Nouveau Monde, surtout de l'hémisphère Nord. Les peuplements denses de ces végétaux, ou aulnaies, occupent les sols humides ou frais, calcaires ou non. Les aulnaies forment des forêts...

  • BIOCÉNOSES

    • Écrit par Paul DUVIGNEAUD, Maxime LAMOTTE, Didier LAVERGNE, Jean-Marie PÉRÈS
    • 9 774 mots
    • 8 médias
    ...Cryptogames vasculaires), des botanistes ont élaboré tout un système, la phytosociologie, qui permet une description relativement précise d'un peuplement végétal. À la notion de formation végétale, définie essentiellement par sa physionomie (forêt, maquis, steppe, savane), s'est ajoutée...
  • BIOGÉOGRAPHIE

    • Écrit par Pierre DANSEREAU, Daniel GOUJET
    • 11 072 mots
    • 18 médias
    ...est donc son « foyer » métabolique. Elle dépend à son tour d'un milieu, organisé à une échelle plus grande, et dont la structure et le dynamisme présentent des caractères propres.L' association végétale se composera ainsi d'une ou de plusieurs strates, chacune pouvant abriter plusieurs écotopes.
  • CHÊNAIES

    • Écrit par Marcel BOURNÉRIAS
    • 3 675 mots
    • 3 médias

    Les chênaies sont des forêts constituées en totalité ou en grande partie de chênes, ce qui exclut les peuplements arbustifs, tels que les « brousses » à chêne kermès du Midi méditerranéen. La distinction est quelquefois subtile, ainsi Quercus calliprinos atteint de grandes dimensions...

  • CLIMAX

    • Écrit par Yolande LUBIN
    • 661 mots

    Emprunté à la phytosociologie, le terme « climax » désigne l'ensemble sol-végétation caractérisant un milieu donné et parvenu, en l'absence de perturbations extérieures, à un état terminal d'évolution. Le climax du sol ou pédoclimax est constitué par le profil pédologique en équilibre, par l'intermédiaire...

  • COLONISATION DES PLANTES AU DÉVONIEN ET CLIMAT

    • Écrit par Guillaume LE HIR
    • 431 mots
    • 1 média

    Si les premiers indices de l'existence de plantes remontent à plus de 470 millions d'années (Ma), ce n'est que durant le Dévonien (de 416 à 359 Ma) que les plantes sont devenues suffisamment abondantes pour transformer le paysage désertique des continents en un couvert végétal...

  • DÉSERTS

    • Écrit par Roger COQUE, François DURAND-DASTÈS, Huguette GENEST, Francis PETTER
    • 20 885 mots
    • 16 médias
    À l'exception de quelques espèces situées près des points d' eau, les végétaux du désert sont obligés de recourir à un ensemble d'adaptations pour lutter contre l'évaporation que tendent à accroître la sécheresse atmosphérique, les températures élevées et les vents souvent violents. Ceux-ci jouent...
  • DINOSAURES

    • Écrit par Eric BUFFETAUT
    • 7 341 mots
    • 16 médias
    L' environnement végétal des dinosaures a fortement changé au cours du temps. Au Trias et au Jurassique, ces animaux ont vécu dans des paysages dominés par des fougères, des cycas et des conifères. Les plantes à fleurs (angiospermes) n'ont fait leur apparition qu'au cours du Crétacé inférieur (entre...
  • ÉCOLOGIE

    • Écrit par Patrick BLANDIN, Denis COUVET, Maxime LAMOTTE, Cesare F. SACCHI
    • 20 635 mots
    • 15 médias
    ...thérophytes, enfin, sont des plantes annuelles qui passent la saison hostile sous forme de graines ou de spores. Cette classification permet de comparer la végétation d'une région à une autre en établissant des spectres biologiques, tableaux précisant la répartition des espèces entre les différents...
  • ÉCOSYSTÈMES

    • Écrit par Luc ABBADIE
    • 6 409 mots
    • 7 médias
    ...de photosynthèse mais de production primaire. Celle-ci, encore appelée productivité, représente l'ensemble des molécules organiques produites par un couvert végétal par unité de surface et par unité de temps. Une partie de la production primaire initiale, dite brute, est très rapidement dégradée par...
  • ÉQUATORIAL MILIEU

    • Écrit par François DURAND-DASTÈS, Yves GAUTIER, Emmanuelle GRUNDMANN
    • 6 377 mots
    • 5 médias
    Sous ce climat chaud et moite,la végétation se développe en formant des couches successives. On y rencontre, du haut vers le sol : des émergents, arbres de 30 à plus de 70 mètres de hauteur qui, telles des sentinelles, dominent l'océan vert ; puis, la majorité des arbres – dont les houppiers, se juxtaposant,...
  • EAU (notions de base)

    • Écrit par Jean-Paul DELÉAGE
    • 6 238 mots
    • 5 médias
    ...précipitations s'évalue en hauteur d'eau sur une période donnée. Une fraction de la pluie est directement évaporée, une autre est interceptée par la végétation, une autre enfin frappe directement le sol. Dans ce dernier cas, une partie s'infiltre, une autre peut stagner en surface, une dernière est...
  • ENVIRONNEMENT GLOBAL

    • Écrit par Robert KANDEL
    • 8 114 mots
    • 10 médias
    ...précipitations, humidité des sols. Prévoir la carte des changements de ces paramètres reste une gageure, et pourtant cette carte va déterminer si tel ou tel type de végétation va prospérer ou dépérir. Au cours d'un siècle, le niveau de la mer ne changera guère (peut-être de 30 cm avec la dilatation thermique de...
  • EXTINCTION DE MARSUPIAUX EN AUSTRALIE AU QUATERNAIRE

    • Écrit par Jean-Louis HARTENBERGER
    • 703 mots
    • 1 média

    Depuis le début du xxie siècle, une controverse agite les spécialistes du Quaternaire d'Australie : l'homme est-il le premier et seul responsable de la disparition des grands mammifères de cette île-continent ? N'est-ce pas plutôt les variations climatiques qui ont entraîné la disparition...

  • FORÊTS - La forêt, un milieu naturel riche et diversifié

    • Écrit par Yves BASTIEN, Marcel BOURNÉRIAS
    • 8 183 mots
    • 16 médias

    Si les climats déterminent, à l'échelle planétaire, la distribution des grands types de forêts, des facteurs plus locaux interviennent pour expliquer leur diversité et la répartition de leurs essences.

    La forêt n'est pas immuable : elle change, évolue ; cette évolution tend, par des stades...

Médias

Aulnaies : principaux types d'aulnaies du Bassin parisien

Aulnaies : principaux types d'aulnaies du Bassin parisien

Faune sauvage du Ngorongoro (Tanzanie)

Faune sauvage du Ngorongoro (Tanzanie)

Montagnes : végétations

Montagnes : végétations