FORÊTSLa forêt, un milieu naturel riche et diversifié

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Forêts climaciques

Forêts climaciques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Arbre-bouteille

Arbre-bouteille
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Baobab

Baobab
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Forêts pyrénéennes : aires ombrothermiques

Forêts pyrénéennes : aires ombrothermiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Tous les médias


Si les climats déterminent, à l'échelle planétaire, la distribution des grands types de forêts, des facteurs plus locaux interviennent pour expliquer leur diversité et la répartition de leurs essences.

La forêt n'est pas immuable : elle change, évolue ; cette évolution tend, par des stades successifs, vers une formation stable, le climax ; à cette évolution progressive, souvent cyclique, s'oppose une évolution régressive qui conduit à la dégradation des forêts et à l'installation de landes, de savanes, de garrigues... En dehors de son rôle économique, la forêt participe à la protection des sols contre le ruissellement et contrôle leur évolution pédologique. Elle est également un puits de carbone et une source d'oxygène indispensables. Elle contribue à entretenir le cycle de l'eau par effet d'évapotranspiration, à modérer le souffle des vents et à filtrer les poussières qu'ils véhiculent. Ce sont aussi des refuges, conservatoires de biodiversité, qui méritent donc d'être protégés en tant que réserves naturelles.

Répartition à l'échelle mondiale et régionale

Zonation des forêts en latitude

À l'échelle mondiale, la température et la pluviosité règlent la répartition des principales formations forestières naturelles. Ces deux facteurs interfèrent : la pluviosité du centre du Bassin parisien (600 mm) n'est suffisante que parce qu'elle est régulière, et surtout parce que les températures modérées n'entraînent pas une trop forte évapotranspiration. De nombreux procédés, chiffrés (indice d'aridité de Martonne ; quotient pluviothermique d'Emberger...) ou graphiques (diagrammes ombrothermiques de Gaussen), mettent en lumière ces corrélations.

Par exemple, la façade atlantique de l'Amérique du Nord présente, du sud au nord, diverses formations (fig. 1).

Forêts climaciques

Forêts climaciques

Dessin

Les forêts climaciques de la façade atlantique nord-américaine (d'après Birot et Rey) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Du bas Mississippi à la Caroline du Sud, les restes de la forêt naturelle renferment, à côté d'arbres à feuilles caduque [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages


Écrit par :

  • : docteur ès sciences, professeur agrégé en sciences naturelles
  • : ingénieur en chef du Génie rural des eaux et forêts, enseignant-chercheur

Classification


Autres références

«  FORÊTS  » est également traité dans :

FORÊTS - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Yves BASTIEN
  •  • 545 mots
  •  • 1 média

À l'échelle mondiale, la forêt couvre à peu près 31 p. 100 des terres émergées. Schématiquement, on distingue deux grands types de formations : les forêts tempérées, qui se développent sous des climats contrastés, caractérisées par une croissance discontinue, en relation avec les saisons ; les forêts tropicales, localisées sous un climat chaud et humide, qui, elles, présentent une croissance conti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-vue-d-ensemble/

FORÊTS - Les forêts tempérées

  • Écrit par 
  • Yves BASTIEN
  •  • 5 130 mots
  •  • 4 médias

Les forêts tempérées, aujourd'hui, sont de plus en plus sollicitées par les nouveaux besoins d'une société urbaine qui modifie de façon profonde et rapide ses rapports avec la nature. Les diverses demandes sociétales correspondent à trois grandes fonctions de la forêt : la production de bois, la fonction sociale (chasse, accueil du public, paysage...), la fonct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-les-forets-temperees/

FORÊTS - Les forêts tropicales

  • Écrit par 
  • Jean-Paul LANLY, 
  • Henri-Félix MAÎTRE
  •  • 4 380 mots
  •  • 3 médias

Deux grands ensembles de formations végétales naturelles arborées, constituées le plus souvent d'espèces feuillues, dominent dans la bande intertropicale : les forêts denses tropicales, situées plus fréquemment dans les zones équatoriales et tropicales humides ; les formations forestières tropicales « ouvertes », telles que les formations mixtes forestières et graminéennes d'Afrique (« forêts clai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-les-forets-tropicales/

FORÊTS - Dépérissement des forêts

  • Écrit par 
  • Maurice BONNEAU, 
  • Guy LANDMANN
  •  • 5 648 mots

Au début des années 1980, les médias se font l'écho d'un dépérissement inquiétant affectant les forêts européennes et dont la pollution atmosphérique serait la cause principale. D'ambitieux programmes de recherches sont alors lancés et des réseaux de surveillance mis en place. Les données acquises depuis lors ont montré qu'il n'y a pas « un » dépérissement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-deperissement-des-forets/

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Milieux et sociétés rurales »  : […] Les milieux de savanes de la zone soudanienne correspondent à l'Afrique des mils : la « boule » constitue la base des repas enrichis de « sauces » à la viande ou au poisson, le sorgho est en partie destiné à la fabrication de la bière ou dolo . Cette partie du continent peut se définir comme « l'Afrique des greniers » : dans les villages, les nombreux greniers se signalent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_10341

AFRIQUE (Structure et milieu) - Biogéographie

  • Écrit par 
  • Théodore MONOD
  •  • 5 800 mots
  •  • 15 médias

Suspendue aux flancs de l'Ancien Monde comme un « gigantesque point d'interrogation » – selon la pittoresque formule de Weulersse – l'Afrique représente le quart de la surface des terres émergées. De tous les continents c'est à la fois le plus massif (1 400 km 2 pour 10 km de côtes, contre 300 pour l'Europe) mais surtout le plus tropical et, par conséquent, le plus chaud. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-biogeographie/#i_10341

AGRICULTURE - Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 6 077 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Les origines et l'expansion de l'agriculture  »  : […] Il y a moins de dix mille ans, des sociétés de chasseurs-cueilleurs-pêcheurs se sont transformées d'elles-mêmes en sociétés d'agriculteurs dans quelques rares régions d'Asie et d'Amérique. Ces zones peu étendues et très éloignées les unes des autres, appelées « foyers d'origine de l'agriculture » , étaient riches en ressources végétales et animales sauvages comestibles. Leurs habitants étaient des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-histoire-des-agricultures-jusqu-au-xixe-siecle/#i_10341

ALASKA

  • Écrit par 
  • Claire ALIX, 
  • Yvon CSONKA
  •  • 6 018 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Secteurs économiques »  : […] La pêche commerciale s'est développée à la fin du xix e  siècle, lorsque les premières conserveries ont été construites. Malgré des périodes difficiles (raréfaction des poissons ou engorgement des marchés mondiaux), la pêche a fourni une source de revenu constante qui, à la fin des années 1990, entrait pour 4 p. 100 dans le P.I.B. Les forêts humi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alaska/#i_10341

ALLEMAGNE (Géographie) - Aspects naturels et héritages

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 8 231 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La végétation et les sols »  : […] Sur le plan de la nature et de la répartition de la végétation, l'Allemagne présente tous les caractères d'une zone de transition. Climat, relief, roches, sols, activités humaines expliquent sa répartition. À l'origine, la forêt domine presque partout. La fin des glaciations a provoqué une conquête forestière quasi générale, mais avec un nombre de formations moins riches qu'à l'époque tertiaire. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-geographie-aspects-naturels-et-heritages/#i_10341

ALPES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Bernard DEBARBIEUX, 
  • Paul OZENDA, 
  • Thomas SCHEURER
  •  • 13 207 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Alpes occidentales »  : […] Dans les Préalpes du Nord (secteurs delphino-jurassien et savoyard au sens large), les premières pentes sont occupées par une chênaie où domine le chêne pubescent, concurrencé par des éléments médio-européens, le charme notamment. Plus haut (étage montagnard) se trouve une grande formation à base de hêtre, de sapin et d’épicéa, formant une forêt presque continue sur le plateau du Vercors ou dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alpes/#i_10341

AMAZONIE

  • Écrit par 
  • Martine DROULERS
  •  • 3 262 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Un potentiel immense encore mal connu »  : […] Les fleuves sont les grandes voies de pénétration, c'est par eux que l'Amazonie a été explorée, conquise et exploitée. Ils sont le symbole et la fierté de ses habitants. Les études hydrologiques se développent pour mieux calculer les apports des fleuves à l'océan et mettre au point des modèles de prévision des crues. Il s'agit de la plus grande masse d'eau douce de la planète et le débit moyen a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amazonie/#i_10341

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Biogéographie

  • Écrit par 
  • Marston BATES
  •  • 4 974 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Taïga »  : […] La grande forêt de conifères ou taïga s'étend du sud de l'Alaska et du Canada jusqu'au littoral nord-occidental des États-Unis. Les arbres sont surtout des sempervirents, épicéas et pins. Saules et bouleaux croissent au bord des eaux, et des peupliers caractérisent en général les zones brûlées. Vers la toundra, les arbres deviennent chétifs, alors qu'au sud, la taïga se mêle à la forêt caducifol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-biogeographie/#i_10341

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 35 811 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Argentine humide et Argentine sèche »  : […] Cet obstacle combiné avec l'étirement du pays sur 34 degrés de latitude donne naissance à des milieux climatiques fortement contrastés dont les oppositions sont accusées par l'irrégularité et, parfois, la violence des types de temps. La succession des saisons froide et chaude, chacune plus ou moins longue selon la latitude, permet certes de classer l'Argentine parmi les pays tempérés. Mais le mot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/argentine/#i_10341

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 833 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les formations végétales »  : […] La Chine, la Corée, le Japon ont, du moins jusqu'aux régions septentrionales où apparaît la forêt tempérée de conifères et bientôt la taïga, une végétation originale caractérisée par une très grande richesse des espèces tant tropicales que tempérées ; le monde extrême-oriental n'a pas connu en effet la glaciation quaternaire qui a éliminé dans nos pays les espèces tropicales. Une forêt « pénétropi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geographie-physique/#i_10341

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'Asie polyculturale »  : […] Plusieurs auteurs ont parlé de « civilisation du riz » à propos de l'Asie orientale et méridionale. Mais la progression du front rizicole n'a pas été continue – il a par exemple stagné en Chine du iii e au début du x e  siècle. Il ne faut pas oublier qu'il existe également d'autres céréales (blé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_10341

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Diversité biogéographique »  : […] Située essentiellement en zone intertropicale, l'Asie du Sud-Est était jadis couverte de vastes forêts, dont la diversité biogéographique n'a d'égale que celle des grandes forêts amazoniennes. Une ligne imaginaire, tracée par le naturaliste Alfred Russel Wallace au xix e  siècle, oppose les terres reposant sur la plate-forme continentale asiatiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-dynamiques-regionales/#i_10341

AULNAIES

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 2 234 mots
  •  • 1 média

Il existe une quinzaine d'espèces d'aulnes. Ce sont des arbres ou arbustes des régions froides de l'Ancien et du Nouveau Monde, surtout de l'hémisphère Nord. Les peuplements denses de ces végétaux, ou aulnaies, occupent les sols humides ou frais, calcaires ou non. Les aulnaies forment des forêts plus ou moins mélangées en plaine, alors qu'en haute montagne ou à proximité de l'Arctique il s'agit d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aulnaies/#i_10341

AZERBAÏDJAN

  • Écrit par 
  • Raphaëlle MATHEY, 
  • Ronald Grigor SUNY
  • , Universalis
  •  • 6 516 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une grande diversité climatique et un fort potentiel agricole »  : […] L'Azerbaïdjan présente une grande variété climatique avec neuf zones différentes, allant d'un climat de haute montagne au nord et à l'ouest, à un climat subtropical humide au sud, en passant par des zones tempérées, des zones de steppes humides, des steppes semi-arides. Le pays est donc caractérisé par une grande variété de paysages. La forêt s'étend sur plus de 900 000 hectares, soit 11 p. 100 d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azerbaidjan/#i_10341

BALKANS ou PÉNINSULE BALKANIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 507 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le cœur : montagnes et bassins »  : […] Du point de vue du relief, les montagnes s'organisent en deux ensembles correspondant à peu près aux deux branches du système alpin précédemment décrites. Le premier s'étend des Alpes orientales à la Grèce péninsulaire en passant par les chaînes dinariques et albanaises ; le second comprend les Carpates méridionales, la Stara Planina et le Rhodope. Entre les deux, le couloir méridien constitué pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-balkanique/#i_10341

BIÉLORUSSIE

  • Écrit par 
  • Yann RICHARD, 
  • Ioulia SHUKAN
  •  • 7 677 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un morceau de la grande plaine d'Europe du Nord »  : […] La Biélorussie est un pays de faible altitude, caractérisé par l'abondance des lacs (environ 4 000) et des collines modelées par les glaciers de l'ère quaternaire. Elle forme un trait d'union entre la plaine germano-polonaise et la plaine russe. Elle se trouve sur le plus court chemin entre la mer Baltique et la mer Noire, en suivant la vallée du Dniepr. Son altitude moyenne n'excède pas 159 mètre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bielorussie/#i_10341

BIOCARBURANTS ou AGROCARBURANTS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET, 
  • Anthony SIMON
  •  • 6 491 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Biocarburants et gestion de l’environnement »  : […] Les bilans en termes d’émissions de CO 2 deviennent un peu moins favorables lorsque l’on intègre l’ensemble des éléments intervenant dans les filières de production et de transport des biocarburants tels que la production d’engrais chimiques, l’énergie consommée par les machines agricoles, par l’irrigation éventuelle des cultures et le séchage éventuel des grains, l’énergie consommée par des tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biocarburants-agrocarburants/#i_10341

BIOCÉNOSES

  • Écrit par 
  • Paul DUVIGNEAUD, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 9 782 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Variations cycliques »  : […] Il n'est guère de milieu où les facteurs physiques et chimiques restent constants dans le temps. L'alternance du jour et de la nuit introduit ainsi dans la vie des végétaux, et même dans celle des animaux, un rythme dont l'importance est essentielle. La succession des saisons entraîne également des variations considérables de la température, de la luminosité, de la pluviosité et, corrélativement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biocenoses/#i_10341

BIODIVERSITÉ

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 4 698 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Vers une sixième crise d'extinction »  : […] Avec le succès écologique et économique de l'espèce humaine, on est entré dans la sixième crise d'extinction d'espèces. Les cinq précédentes furent la conséquence de catastrophes géologiques (éruptions volcaniques...) ou astronomiques (chutes de météores), généralement suivies et amplifiées par des changements climatiques et, donc, écologiques. La crise actuelle s'en distingue parce qu'elle est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biodiversite/#i_10341

BIOGÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Pierre DANSEREAU, 
  • Daniel GOUJET
  •  • 11 054 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Forêt ombrophile tropicale »  : […] Dans la forêt ombrophile tropicale (forêt dense, forêt tropicale humide, selva, hylea, Regengehölze, tropical rainforest, pluviilignosa), les arbres sempervirents à feuilles larges occupent plusieurs strates. La régularité de la strate supérieure est parfois perturbée par des arbres plus élevés. Les troncs, parfois arc-boutés par des contreforts, se ramifient surtout dans le tiers ou le quart sup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biogeographie/#i_10341

BRÉSIL - Géographie

  • Écrit par 
  • Martine DROULERS
  •  • 9 977 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La haute Amazonie »  : […] Cet espace, situé au nord des fleuves Amazone et Purus, correspond au domaine presque intact de la forêt équatoriale à très basse densité de peuplement et où sont expérimentés différents modes de gestion de conservation forestière par les populations traditionnelles amérindiennes ou cabocles. Les terres indigènes, officiellement délimitées en 2000, totalisent un million de kilomètres carrés, soi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-geographie/#i_10341

BRÉSIL - Économie

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 6 366 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le redressement politique et économique des années 1990 »  : […] Le Brésil réussira finalement à sortir de l'hyperinflation dans les années 1990, au moment même où il parvient à stabiliser la situation politique. Une alchimie de confiance à la fois économique et politique est enfin à l'œuvre après les années troublées. C'est avec Fernando Henrique Cardoso – ministre des Finances du nouveau président Itamar Franco (après la destitution de Fernando Collor de Mel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-economie/#i_10341

BRÛLIS CULTURE SUR

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 345 mots
  •  • 1 média

La culture sur brûlis appartient à la famille des techniques agricoles primitives utilisant le feu comme moyen de création du champ (écobuage, essartage, feux de brousse). Cette technique est particulièrement utilisée comme moyen de défrichement et de fertilisation dans la zone tropicale et équatoriale où elle prend des noms divers : ladang (Indonésie), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-sur-brulis/#i_10341

CAMEROUN

  • Écrit par 
  • Maurice ENGUELEGUELE, 
  • Jean-Claude FROELICH, 
  • Roland POURTIER
  •  • 12 061 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Population et économie »  : […] Depuis l'indépendance, la population camerounaise a plus que triplé, passant de 4 300 000 habitants en 1960 à près de 17 000 000 en 2006. Avec un taux de croissance de 2,3 p. 100 par an et une fécondité de 5 enfants par femme, au début du xxi e  siècle, le rythme de croissance amorce un ralentissement. Inégalement répartie sur le territoire, la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cameroun/#i_10341

CANADA - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Pierre DANSEREAU, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 5 731 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les forêts du Pacifique »  : […] Les forêts pacifiques, où dominent les conifères sempervirents, conservent une allure boréale : vers le nord, l'épinette de Sitka, le sapin de Douglas et, vers le sud surtout, la pruche ( Tsuga heterophylla ) et le thuya ( Thuja plicata ). La forte humidité de l'atmosphère favorise une végétation sempervirente d'arbustes latifoliés comme le shallon ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-cadre-naturel/#i_10341

CARBONIFÈRE

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 1 167 mots

C'est dès le xviii e  siècle que Richard Kirwan a introduit le terme carbonifère pour désigner des roches productrices de charbon et le mot a désigné les dépôts houillers de Grande-Bretagne et d'Europe occidentale à partir du xix e  siècle. Aujourd'hui, le Carbonifère représente un système de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carbonifere/#i_10341

CENTRAFRICAINE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Apolline GAGLIARDI, 
  • Jean-Claude GAUTRON, 
  • Jean KOKIDE, 
  • Jean-Pierre MAGNANT, 
  • Roland POURTIER
  •  • 10 224 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Milieux naturels et population »  : […] La République centrafricaine est constituée de plateaux de 600 à 700 mètres d'altitude dont le bombement central, la « dorsale centrafricaine », d'orientation est-nord-est à ouest-sud-ouest forme la ligne de partage des eaux entre les bassins du Congo et du Chari. Aux deux extrémités, des reliefs montagneux dépassent les 1 000 mètres : les massifs de Dar Challa au nord-est, près de la frontière so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-centrafricaine/#i_10341

CHANGEMENT CLIMATIQUE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 794 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Effets sur la biosphère »  : […] L'enrichissement en CO 2 stimulera la photosynthèse dans certains végétaux, améliorant le rendement de leur utilisation de l'eau. La diminution de la fréquence de gel, l'adoucissement des hivers, l'allongement de la saison de croissance pourront également favoriser la production de biomasse. Certains calculs indiquent que la biosphère continentale pourra, entre 2000 et 2050, incorporer ainsi de 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/changement-climatique/#i_10341

CHÊNAIES

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 3 689 mots
  •  • 3 médias

Les chênaies sont des forêts constituées en totalité ou en grande partie de chênes, ce qui exclut les peuplements arbustifs, tels que les « brousses » à chêne kermès du Midi méditerranéen. La distinction est quelquefois subtile, ainsi Quercus calliprinos atteint de grandes dimensions en Méditerranée orientale, alors qu'il est considéré comme spécifiquement indistinct du Kermè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chenaies/#i_10341

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 735 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les massifs orientaux »  : […] On désigne souvent par Changbaishan l'ensemble de massifs orientaux qui s'allongent entre la Corée et les plaines du Nord-Est. Le Changbaishan n'en constitue en fait qu'un élément. Il s'agit là de toute une série d'alignements nord-est-sud-ouest, séparés par de larges et profondes vallées longitudinales. Le plus considérable de ces alignements n'est d'ailleurs pas le Changbaishan mais le Zhangg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/#i_10341

CLIMAX

  • Écrit par 
  • Yolande LUBIN
  •  • 660 mots

Emprunté à la phytosociologie, le terme « climax » désigne l'ensemble sol-végétation caractérisant un milieu donné et parvenu, en l'absence de perturbations extérieures, à un état terminal d'évolution. Le climax du sol ou pédoclimax est constitué par le profil pédologique en équilibre, par l'intermédiaire de l'humus, avec la végétation stable ou climacique, non modifiée par l'homme. Dans le cas d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/climax/#i_10341

COLOMBIE BRITANNIQUE PROVINCE DE

  • Écrit par 
  • J. Lewis ROBINSON
  •  • 1 109 mots
  •  • 2 médias

Trois caractères fondamentaux distinguent la Colombie-Britannique (4 707 000 hab. en 2016) des autres provinces canadiennes : son relief montagneux, son climat océanique, la répartition particulière de sa population. La plus grande partie de cette province s'étend sur la cordillère de l'Ouest, complexe de terrains plissés et soulevés qui borde le continent nord-américain du Mexique à l'Alaska. Nu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/province-de-colombie-britannique/#i_10341

CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jules GÉRARD-LIBOIS, 
  • Henri NICOLAÏ, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Benoît VERHAEGEN, 
  • Crawford YOUNG
  • , Universalis
  •  • 24 758 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les aspects physiques »  : […] La structure physique isole de l'océan le centre du pays. Le bord occidental de la cuvette est suffisamment relevé pour imposer au fleuve Congo la traversée de hauts plateaux accidentés, où sa vallée en gorge s'encombre de violents rapides. De Kinshasa à Matadi, le fleuve cesse d'être navigable. Malgré sa façade maritime, la R.D.C. serait économiquement enclavé si, dès 1898, un chemin de fer n'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-democratique-du-congo/#i_10341

CONGO RÉPUBLIQUE DU

  • Écrit par 
  • Philippe DECRAENE, 
  • Roland POURTIER, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Gilles SAUTTER
  •  • 12 267 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Une économie de rente dominée par le pétrole »  : […] Depuis l'indépendance , l'exploitation pétrolière a été le principal moteur des transformations économiques, et la cause première de l'afflux de population vers les villes, lieux de redistribution de la rente. Ces changements se sont faits au détriment d'autres secteurs de l'économie, principalement l'agriculture. Le Congo ne manque pourtant pas d'atouts : réserves foncières considérables, bonne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-du-congo/#i_10341

CÔTE D'IVOIRE

  • Écrit par 
  • Richard BANÉGAS, 
  • Jean-Fabien STECK
  •  • 13 468 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les milieux de la Côte d'Ivoire »  : […] La diversité des paysages de la Côte d'Ivoire repose davantage sur des considérations bioclimatiques que sur le relief. Situé sur le socle précambrien avec seulement quelques dépôts sédimentaires tertiaires le long du littoral lagunaire du sud-est, le pays est essentiellement plat. Plaines et plateaux (littoral échancré du sud-ouest, régions nord) alternent, surmontés d'inselbergs ou creusés de va […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cote-d-ivoire/#i_10341

CUBA

  • Écrit par 
  • Marie Laure GEOFFRAY, 
  • Janette HABEL, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT, 
  • Victoire ZALACAIN
  •  • 24 403 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Climat, végétation, sols »  : […] Le climat de Cuba réunit les caractéristiques des climats de la zone tropicale humide. En janvier, mois frais et sec, presque tout le territoire, y compris un ample secteur montagnard, connaît une moyenne supérieure à 20  0 C (pour Köppen, l'isotherme 18  0 C pour le mois le moins chaud établit la limite de la zone tropicale humide). En juillet, m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuba/#i_10341

DANEMARK

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN, 
  • Jean Maurice BIZIÈRE, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  • , Universalis
  •  • 19 538 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Une agriculture restructurée et exportatrice »  : […] Du fait de la croissance de l'industrie amorcée dans les années 1960, bientôt relayée par celle des services, l'importance relative de l'agriculture dans l'économie nationale est en baisse (environ 3 p. 100 du P.I.B. dans les années 2000). L'agriculture continue toutefois d'occuper une place importante en raison du nombre d'emplois qu'elle génère – directement et indirectement – et de sa producti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danemark/#i_10341

DÉFORESTATION

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GRUNDMANN
  •  • 4 960 mots
  •  • 3 médias

La déforestation est devenue l'un des fléaux du xxi e  siècle. Sensibiliser chacun sur le rôle et la richesse des forêts est essentiel pour préserver ces milieux menacés qui ont fourni ou fournissent encore à l'homme refuge, nourriture, combustibles, matières premières... Si l'utilisation de leurs ressources a évolué au cours du temps, les forêts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deforestation/#i_10341

ÉCOLOGIE

  • Écrit par 
  • Patrick BLANDIN, 
  • Denis COUVET, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 20 598 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Exploitation de la production biologique »  : […] Bien qu'ils soient souvent en régression rapide, les écosystèmes naturels et semi-naturels jouent encore, au total, un rôle important. C'est le cas tout d'abord des écosystèmes aquatiques, qu'ils soient lacustres, fluviatiles et surtout marins, le cas aussi des écosystèmes forestiers, des garrigues et maquis, des savanes, des marécages et des déserts. Dans les milieux aquatiques marins l'homme pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecologie/#i_10341

ÉNERGIES RENOUVELABLES

  • Écrit par 
  • Bernard CHABOT
  •  • 18 505 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Des précautions à prendre pour un développement pérenne de la biomasse »  : […] Si le développement à grande échelle des usages énergétiques de la biomasse n'est donc pas limité globalement par les ressources naturelles, des facteurs qualitatifs influeront fondamentalement sur ce développement à moyen et à long terme : – La compétition entre les usages alimentaires et non alimentaires des ressources naturelles (sol arable, eau...) sera très forte dans des zones à haute densit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/energies-renouvelables/#i_10341

ÉQUATORIAL MILIEU

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Yves GAUTIER, 
  • Emmanuelle GRUNDMANN
  •  • 6 366 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les écosystèmes »  : […] Le milieu équatorial se caractérise biologiquement par la prédominance des forêts spontanément qualifiées de luxuriantes. En effet, ces écosystèmes, regroupés par les botanistes sous le terme global de forêts tropicales humides, forment trois grands ensembles particulièrement remarquables qui sont, par ordre d'importance : la forêt amazonienne, le bassin du Congo et les forêts d'Asie du Sud-Est. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-equatorial/#i_10341

EURASIE, biogéographie

  • Écrit par 
  • Pierre PFEFFER
  •  • 6 502 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Climat et végétation »  : […] Toute l'Asie tropicale est soumise à l'influence des moussons dont le mécanisme bien connu (vents d'été chargés d'humidité, venant de la mer, et vents d'hiver secs, d'origine continentale) se traduit par une alternance des saisons pluvieuse et sèche. Dans les zones équatoriales, ces alternances s'estompent sous l'action des alizés et le climat devient pluvieux. Le total des précipitations annuell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eurasie-biogeographie/#i_10341

EUROPE, préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Gérard BAILLOUD, 
  • Jean GUILAINE, 
  • Michèle JULIEN, 
  • Bruno MAUREILLE, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Alain TURQ
  • , Universalis
  •  • 21 345 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La chasse à l'arc dans la forêt d'Europe »  : […] C'est pendant la période qui a succédé aux grands froids de la dernière glaciation et qui a précédé les défrichements de l'époque néolithique que s'est formée l'Europe telle que nous la connaissons. Cette image se précise entre 10000 et 5000 avant J.-C. : submersion du plateau continental et isolement progressif de l'Irlande et de l'Angleterre, disparition des glaciers de basse altitude, extensi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-prehistoire-et-protohistoire/#i_10341

FAUNE SAUVAGE

  • Écrit par 
  • Romain JULLIARD, 
  • Pierre PFEFFER, 
  • Jean-Marc PONS, 
  • Dominique RICHARD, 
  • Alain ZECCHINI
  •  • 14 135 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le marché intérieur illégal »  : […] Les prélèvements non autorisés pour satisfaire le marché intérieur sont généralisés en Afrique, en Asie, en Amérique latine et en Océanie. La faune est surtout demandée pour sa chair, d'où l'expression – née en Afrique – de « viande de brousse » qui qualifie ces prélèvements. Elle peut être aussi chassée pour les marchés de la collection, de l'artisanat (peaux, griffes, cornes, défenses, œufs, pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faune-sauvage/#i_10341

FINLANDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Yvette VEYRET-MEKDJIAN
  •  • 22 473 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Contraintes et atouts d'un pays nordique »  : […] La Finlande, qui s'étend entre 59 0  48′ 30″ et 70 0  5′ 30″ de latitude Nord, couvre 338 127 kilomètres carrés. Les paysages finlandais sont très largement marqués par les lacs qui occupent 33 474 kilomètres carrés et par le couvert forestier largement représenté (57 p. 100 de la surface totale), qui correspond à la forêt de conifères ou forêt bo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/finlande/#i_10341

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Données naturelles

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Estelle DUCOM
  •  • 4 871 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les milieux forestiers »  : […] La France est le troisième pays européen (hors Russie) pour sa surface forestière, après la Suède et la Finlande. En 2012, le pays comptait 15,3 millions d’hectares de forêt en métropole, soit 28,3 p. 100 du territoire, dont 10,6 millions d’hectares de forêts privées et 4,7 millions d’hectares de forêts publiques, pour les deux tiers composées de feuillus. La surface des forêts en France a doublé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-donnees-naturelles/#i_10341

GHANA

  • Écrit par 
  • Monique BERTRAND, 
  • Anne HUGON
  •  • 7 191 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'organisation zonale des milieux géographiques et ses nuances »  : […] Situé entre 4  0  30' et 11  0 de latitude nord, le milieu tropical ghanéen présente un dégradé pluviométrique caractéristique d'un relief peu différencié constitué sur les structures précambriennes pénéplanées. La moitié du pays est à moins de 150 mètres d'altitude. Cette organisation se trouve toutefois perturbée dans l'est, moins humide que l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ghana/#i_10341

GUYANES BOUCLIER DES

  • Écrit par 
  • Emmanuel LÉZY
  •  • 5 373 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La géographie sacrée du « Pays des mille eaux » »  : […] Au début du xx e  siècle, on recensa plus de quatre-vingt-quatorze étymologies pour le terme Guyane (Williams, 1904), dont les plus courantes décrivent un « pays des mille eaux », « une planète » ou un « pays sans nom ». Les cultures les plus anciennes identifiées en Guyane ne sont pas situées en marge du territoire mais en son cœur. Les chasseurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouclier-des-guyanes/#i_10341

HERBACÉS GROUPEMENTS

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 5 036 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Groupements herbacés des séries forestières »  : […] Chaque série de végétation aboutissant à la forêt comporte des stades où prédominent des végétaux herbacés. Ces groupements, transitoires, sont dits progressifs quand ils résultent de l'implantation normale de la végétation sur un sol nu : tels sont par exemple les peuplements herbacés colonisant les alluvions d'une rive convexe de fleuve, un éboulis, une coulée volcanique ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupements-herbaces/#i_10341

HÊTRAIES

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 2 506 mots
  •  • 6 médias

Peu de forêts décidues égalent, dans le monde, la splendeur des hêtraies normandes, dont les fûts gris et lisses portent d'un seul jet, à plus de trente mètres du sol, un feuillage dense, d'où tombent, à la belle saison, quelques rayons parcimonieux, et que l'automne pare de ses plus somptueuses couleurs. Peu d'arbres des pays européens, en revanche, peuvent avoir un port aussi insolite que le hê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hetraies/#i_10341

HUMUS

  • Écrit par 
  • Philippe DUCHAUFOUR
  •  • 4 679 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Fonctions de l'humus »  : […] Dans les sols agricoles, c'est surtout la matière organique transformée (humus au sens strict) qui joue le rôle fondamental : d'abord elle assure la structure en agrégats, donc l'aération du sol, et favorise une économie favorable de l'eau et de l'air ; elle rend ainsi perméables les sols à granulométrie déséquilibrée (sols argileux ou limoneux, souvent tassés, dits battants) ; inversement, elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/humus/#i_10341

INCENDIES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc CARTAULT, 
  • Benoit CLAIR, 
  • David KAPP
  •  • 8 276 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La prévention »  : […] La prévention consiste à éviter l'apparition d'une combustion en agissant sur un ou plusieurs éléments du triangle du feu. Agir sur le comburant (l'oxygène) signifie réduire le taux d'oxygène de l'air. C'est ainsi qu'on réalise l'inertage de cuves ou de réservoirs. Les actions sur le ou les combustibles consistent à limiter la quantité des matériaux et substances inflammables ou à les remplacer pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incendies/#i_10341

INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Georges MASCLE
  •  • 16 372 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Types de milieux naturels »  : […] On peut distinguer en Inde neuf types de milieux naturels . Les moyennes montagnes très humides sont groupées en deux ensembles. À l'ouest de la péninsule, l'axe étroit des Ghāts proprement dits est formé de laves au nord, et, au sud, de terrains granito-gneissiques fortement soulevés. Il se prolonge dans les parties les plus méridionales par une série […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_10341

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 13 244 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Un archipel montagneux »  : […] Outre la disposition allongée de ses îles, l'archipel japonais est caractérisé par un relief accidenté, tourmenté, et par une topographie morcelée, extrêmement découpée. Ces facteurs physiques ont rendu cruciales les voies de communication. Ajoutés à une érosion intense ainsi qu'aux aléas naturels dont il faut se protéger, ils ont historiquement justifié des aménagements nombreux, et de plus en pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_10341

LA FORÊT DE FONTAINEBLEAU : UN ATELIER GRANDEUR NATURE (exposition)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 1 092 mots

Le musée d'Orsay, en consacrant au printemps de 2007 une importante exposition à la forêt de Fontainebleau et l'art du xix e  siècle, a apporté un élément important à l'histoire de la peinture de paysage. Non que l'on n'ait, depuis un siècle, compris l'importance du lieu dans le développement du genre, ne serait-ce que par le concept d'« école de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-foret-de-fontainebleau-un-atelier-grandeur-nature/#i_10341

LIBERIA

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  • , Universalis
  •  • 5 445 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le cadre physique »  : […] État côtier, le Liberia jouit d'une façade atlantique de 570 kilomètres. D'une superficie totale de 111 370 kilomètres carrés, il a pour voisins la Sierra Leone à l'ouest, la Guinée au nord et au nord-ouest, et la Côte d'Ivoire à l'est et au nord-est. Du sud au nord, quatre régions sont à distinguer : une bande côtière de 20 à 30 kilomètres de largeur, succession de lagunes entrecoupées de promont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberia/#i_10341

MADAGASCAR

  • Écrit par 
  • Marie Pierre BALLARIN, 
  • Chantal BLANC-PAMARD, 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Bakoly DOMENICHINI-RAMIARAMANANA, 
  • Paul LE BOURDIEC, 
  • David RASAMUEL
  • , Universalis
  •  • 35 096 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les paysages végétaux »  : […] Les différences régionales sont suffisantes pour faire de Madagascar un ensemble où se juxtaposent des paysages végétaux très dissemblables. Le versant oriental correspond au domaine de la forêt dense à feuilles persistantes. Le versant occidental, au contraire, correspond au domaine de la forêt claire à feuilles caduques. Le Sud-Ouest, enfin, est caractérisé par une brousse adaptée à la sécheres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madagascar/#i_10341

MANGROVES

  • Écrit par 
  • Frédéric BALTZER, 
  • Georges MANGENOT, 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 3 133 mots
  •  • 2 médias

Les mangroves sont des communautés biotiques d'animaux et de végétaux , d'aspect très particulier, caractéristiques de vases littorales marines soumises au flux et au reflux des marées. Elles n'existent que dans les régions tropicales et subtropicales humides, arides ou même désertiques (l'eau nécessaire à la vie est fournie par la mer) : elles atteignent la Floride, le sud du Japon et le nord d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mangroves/#i_10341

MÉDITERRANÉENNE AIRE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Henri GAUSSEN, 
  • Hervé HARANT
  • , Universalis
  •  • 8 277 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Données floristiques »  : […] L'occupation humaine du pourtour méditerranéen a considérablement modifié la végétation primaire ; la forêt sempervirente ne forme plus que des massifs isolés dans lesquels la flore associée s'est, par contre-coup, considérablement appauvrie (forêt de chêne-liège de la Mamora au nord de Rabat ; les grandes forêts de chêne vert ont en général disparu ; en revanche, les forêts de pin d'Alep sont im […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aire-mediterraneenne/#i_10341

MICROCLIMATS

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 2 986 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les conséquences des microclimats »  : […] Chaque microclimat définit un milieu original, et c'est à lui que sont adaptées les espèces vivantes, animales ou végétales. L'écologie doit donc se soucier au premier chef des influences microclimatiques. Celles-ci ont trois types de conséquences. La multiplication des microclimats permet d'abord l'existence côte à côte d'espèces qui ont des exigences très différentes. L'exemple le plus connu es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microclimats/#i_10341

MONTAGNES - Le milieu montagnard

  • Écrit par 
  • Pierre BARRERE
  •  • 2 856 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les étages biogéographiques en montagne »  : […] L'étagement des paysages montagnards correspond à la zonation climatique altitudinale, comme le montre, par exemple, la montagne alpine . L'homme a installé les cultures dans les vallées et sur les premières pentes (étage collinéen) ; il a défriché une forêt de feuillus, assez voisine de celle des plaines, mais où les espèces mieux adaptées aux fortes précipitations comme divers chênes l'emporten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-le-milieu-montagnard/#i_10341

MOUSSON

  • Écrit par 
  • René CHABOUD, 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 6 608 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Ligne de partage des maladies »  : […] Les figures que nous commenterons pour conclure relèvent a priori d'autres disciplines que l'anthropologie. Les premières sont empruntées à des ouvrages d'écologie des forêts, la troisième à un livre de médecine tropicale. La démarche anthropologique consiste précisément à rapprocher et à comparer toutes ces figures. De plus, en ne découvrant ces données « scientifiques » qu'au terme d'un long dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousson/#i_10341

NORVÈGE

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 24 720 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La forêt »  : […] Depuis des siècles, le bois occupe une place de choix parmi les produits d'exportation de la Norvège. Son importance relative a toutefois diminué. Ce secteur d'activité ne représentait plus que 0,3 p. 100 du P.N.B. en 2005 (0,75 p. 100, si on ajoute l'industrie forestière), alors que ce pourcentage était de 2,5 en 1950. La forêt couvre 33 p. 100 du territoire norvégien, mais seuls 24 p. 100 de ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norvege/#i_10341

NOUVELLE-ZÉLANDE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE
  •  • 12 861 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Végétation »  : […] La douceur des températures et l'abondance des pluies sont également favorables au développement de la forêt : le «  bush » néo-zélandais est très original par sa flore et par sa faune, car la plupart des espèces sont endémiques et ne se trouvent nulle part ailleurs, pas même en Australie. Au nord, où les températures sont relativement chaudes, la forêt est de type subtropical, avec de grands coni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-zelande/#i_10341

OCÉANIE - Géographie humaine

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 8 725 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Les transformations de la vie rurale »  : […] Là encore, on ne peut qu'être frappé par la diversité des situations suivant les archipels. Dans bon nombre d'entre eux, la population rurale reste très largement prépondérante : 86,6 p. 100 du total en Papouasie - Nouvelle-Guinée en 2005, 83,5 p. 100 aux Salomon, 77,7 p. 100 aux Samoa. C'est que l'agriculture vivrière y emploie encore la majorité de la population. Presque partout, les cultures d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geographie-humaine/#i_10341

ORÉNOQUE

  • Écrit par 
  • Dieter BRUNNSCHWEILER, 
  • William M. DENEVAN, 
  • Mercedes Fermín GÒMEZ
  •  • 3 382 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Flore et faune »  : […] Les llanos sont essentiellement recouverts d'une savane presque dépourvue d'arbres. Dans les zones basses, la végétation est constituée de pâturin palustre, de carex et de Trachypogon (graminée). Les graminées à longue tige dominent la savane sèche, où elles se mêlent à des Axonopus affinis , seules graminées naturelles qui fournissent du fourrage vert p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orenoque/#i_10341

PALÉOZOÏQUE ou ÈRE PRIMAIRE

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 10 606 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les plantes (Plantae) »  : […] Le reste le plus ancien qui ait été attribué à une plante est Aldanophyton du Cambrien de Sibérie, mais il est douteux. De ce fait, les restes les plus anciens qui sont reconnus aujourd'hui comme appartenant aux plantes sont des microfossiles dispersés (des cryptospores, une catégorie particulière de spores, et des phytodébris) interprétés comme provenant d'embryophytes (bry […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleozoique-ere-primaire/#i_10341

PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 4 744 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  La prépondérance de l'agriculture vivrière »  : […] L'écrasante majorité, soit les trois quarts au moins de la population, vit de l'agriculture vivrière de subsistance, c'est-à-dire une horticulture toujours fondée sur la patate douce dans les hautes terres, mais aussi sur l'igname, le taro, le manioc, le cocotier et le bananier, auxquels peuvent s'ajouter le sagoutier et le pandanus, plus quelques cultures commerciales (cacaoyers, caféiers) et l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papouasie-nouvelle-guinee/#i_10341

PLANTES

  • Écrit par 
  • Marie POTAGE, 
  • Arnaud VAN HOLT
  •  • 6 774 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Relations des plantes avec leur biotope (relations abiotiques) »  : […] Les plantes occupent quasiment tous les milieux terrestres, certaines étant même retournées au mode de vie aquatique, comme les zostères ou les posidonies qui comptent parmi les rares plantes sous-marines. Chaque espèce se définit par son aire de répartition, c’est-à-dire la zone géographique qu’elle occupe en accord avec ses exigences climatiques et de substrat. En premier lieu, on distingue les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plantes/#i_10341

POITOU-CHARENTES

  • Écrit par 
  • Yves JEAN
  •  • 2 632 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Diversité des sols et des paysages »  : […] Terre de transition, le Poitou-Charentes couvre un espace naturellement très diversifié, constitué à la fois des plateaux du Limousin à l'est et du massif vendéen au nord-ouest, du Bassin parisien au nord et de l'Aquitaine au sud. L'ouverture sur l'Atlantique par la zone littorale laisse largement pénétrer les influences océaniques. La carte des types de sols reflète cette diversité avec des terr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poitou-charentes/#i_10341

POLLUTION

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 20 844 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Dérivés du soufre, de l'azote, du fluor »  : […] L' anhydride sulfureux (SO 2 ) constitue le polluant atmosphérique dont l'impact sur l'ensemble des êtres vivants est de loin le plus préoccupant. Ce gaz se transforme rapidement dans l'air en acide sulfurique, très hygroscopique, qui joue un rôle essentiel dans la formation des smogs acides, brouillards propres aux milieux urbains des régions à climat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution/#i_10341

PORT, botanique

  • Écrit par 
  • Christian BOCK
  •  • 1 190 mots

On désigne sous le nom de port l'aspect général d'une plante. La diversité du monde végétal se manifeste notamment par la diversité du port des différentes espèces contribuant, en participant à des formations végétales différentes, à caractériser les paysages naturels et ceux qu'a créés l'homme. Vis-à-vis du fonctionnement de la biosphère, le port des végétaux intervient dans l'efficacité de capt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/port-botanique/#i_10341

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « La région Centre »  : […] Cette région de transition entre le nord et le sud du Portugal a une superficie comparable à la précédente (23 668 km 2 ) et associe, comme elle, régions littorales et régions intérieures. Elle correspond, en partie, à l'ancienne province des Beiras ordonnée autour du môle de la Serra da Estrela, point culminant du Portugal, (1 991 m) qui conserve des traits du modelé glac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_10341

PRIMATES

  • Écrit par 
  • Bertrand L. DEPUTTE
  •  • 23 052 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Dégradation des habitats »  : […] Le phénomène s'amplifie de jour en jour aussi bien en Amérique du Sud qu'en Afrique (et Madagascar) et en Asie (Chine et Asie du Sud-Est) : de nombreux habitats composés autrefois de forêts continues sont réduits de plus en plus à des îlots conditionnant dramatiquement la densité potentielle des espèces qu'ils abritent. De plus, l'exploitation des forêts est généralisée et constitue souvent la pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/primates/#i_10341

PROTECTION DE LA NATURE - Mesures de conservation des espèces

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 8 846 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les listes rouges »  : […] Actuellement, deux organisations internationales définissent le statut des espèces animales et végétales du globe : l'U.I.C.N. (Union internationale pour la conservation de la nature, devenue Union mondiale pour la nature), qui s'occupe de toutes les espèces, et la Convention sur le commerce international des espèces en danger (C.I.T.E.S.) . Le système actuel de classification des espèces en dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protection-de-la-nature-mesures-de-conservation-des-especes/#i_10341

QUÉBEC

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Henri ROUGIER, 
  • Antony SORON
  •  • 14 454 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le rôle du Bouclier dans la géographie québécoise »  : […] Couvrant pratiquement la moitié de la superficie du Canada, le vaste Bouclier est un monde en soi et, pour sa partie québécoise tout au moins, une terre riche de promesses. L'abondance et la variété des ressources minières, qui font dire qu'il y a « de tout et en masse et de tout et partout », ont transformé ces vastitudes en un authentique trésor. En ces lieux, l'expression de front pionnier, as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quebec/#i_10341

RÉSINEUX FORÊTS DE

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 2 116 mots
  •  • 2 médias

Les résineux sont, pour les forestiers, les Gymnospermes arborescents, et spécialement les Coniférales, par opposition aux essences d'Angiospermes dites « feuillues ». Leurs peuplements sont généralement sempervirents ; on trouve cependant de notables exceptions ( Taxodium et surtout mélèzes). Les forêts résineuses ont une grande ancienneté : déjà, les versants de la chaîne h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-de-resineux/#i_10341

RIO CONFÉRENCE DE (1992)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 2 870 mots

Dans le chapitre « La Déclaration sur la protection des forêts »  : […] La question de la protection des forêts fit l'objet de vifs débats entre les pays du Nord et ceux du Sud, les premiers s'attachant à défendre les grandes forêts équatoriales de façon à préserver leur rôle écologique (comme régulateur climatique et comme patrimoine mondial de la biodiversité), les seconds cherchant avant tout à exploiter ces biens nationaux. L'Inde, le Brésil, l'Indonésie et la Ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rio-conference-de/#i_10341

ROCHEUSES MONTAGNES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT
  • , Universalis
  •  • 2 691 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les différentes parties des montagnes Rocheuses »  : […] Au nord, la partie canadienne des Rocheuses est formée de couches sédimentaires plissées et soulevées ; elle présente de grandes dislocations et des formes extrêmement variées. Les points culminants sont le mont Columbia (3 747 m) et le mont Robson (3 954 m). Les sommets ont souvent un aspect aplani ; l'érosion glaciaire a puissamment imprimé sa marque, laissant de vastes cirques et des auges pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-rocheuses/#i_10341

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Pascal MARCHAND
  •  • 8 550 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les contraintes de la continentalité »  : […] La continentalité marque climat et végétation de plus en plus durement à mesure qu'on va vers l'est, c'est-à-dire qu'on s'éloigne de l'Atlantique. En effet, dans l'hémisphère Nord, la circulation atmosphérique, vecteur des transferts d'énergie et d'humidité, se fait d'ouest en est. Pour l'essentiel, la Russie se situe au nord du 50 e  parallèle, celui de Vancouver et de Te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_10341

SAHEL

  • Écrit par 
  • François BOST
  •  • 3 528 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La végétation »  : […] Les contraintes climatiques expliquent la relative pauvreté de la flore sahélienne (1 500 espèces seulement). Cette dernière se caractérise également par un très faible endémisme des espèces (3 p. 100) et la remarquable adaptation de la végétation. Les plantes sont notamment très espacées afin de mieux capter l'humidité grâce à leurs racines profondes. Les feuilles des arbres ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahel/#i_10341

SALOMON ÎLES

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 1 911 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « D'importantes ressources, mais un État faible »  : […] Depuis cette date, et jusqu'à aujourd'hui, le jeune État s'est fondé sur trois caractères essentiels. En premier lieu, la population s'accroît rapidement du fait d'une remarquable vitalité démographique. Le taux de fécondité est de 3,8 enfants par femme en 2009, avec un excédent naturel qui dépasse 2,6 p. 100 par an. Les Salomon sont en fait en pleine première phase de la transition démographique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-salomon/#i_10341

SASKATCHEWAN, Canada

  • Écrit par 
  • J. H. RICHARDS
  •  • 989 mots
  •  • 1 média

Bordée par l'Alberta à l'ouest et par le Manitoba à l'est, la Saskatchewan est située au cœur du Canada occidental intérieur, mais n'a pas réussi à tirer un avantage économique notable de sa position géographiquement centrale dans la région des Prairies. Le petit nombre des habitants de la province (968 157 hab. en 2006), la régression quantitative constante de sa population et la situation de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saskatchewan-canada/#i_10341

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 138 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le pays de l'hiver »  : […] Dès l'Oural, la moyenne interannuelle du mois de janvier s'établit à — 16  0 C, et tout le tiers nord-ouest de la Sibérie connaît même des moyennes de — 32  0 C. La durée de la période sans gel est partout inférieure à quatre mois, à l'exception des vallées de l'Amour et de l'Oussouri. Conséquence de ce froid intense et des températures encore plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siberie/#i_10341

SOLS - Biodynamique

  • Écrit par 
  • François TOUTAIN
  •  • 4 644 mots

Dans le chapitre « Principaux types d'humus »  : […] La morphologie des humus varie selon le milieu dans lequel ils se développent : dans les milieux forestiers, les humus sont constitués de couches de litière superposées à des horizons organo-minéraux A1 ; dans les milieux cultivés ou les milieux herbacés, les humus correspondent uniquement aux horizons organo-minéraux A1. Les litières étant absentes ou quasi inexistantes, l'essentiel des apports […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sols-biodynamique/#i_10341

SOLS - Microbiologie

  • Écrit par 
  • Yvon DOMMERGUES
  •  • 7 159 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Influence des plantes sur les micro-organismes »  : […] La microflore du sol est, pour une grande part, constituée d'organismes hétérotrophes, c'est-à-dire d'organismes exigeant la fourniture de composés organiques qui leur servent de source énergétique et de source de carbone. Étant donné que ces composés constituent le principal facteur limitant de l'activité microbienne et qu'ils sont apportés au sol essentiellement par la végétation, on comprend l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sols-microbiologie/#i_10341

TEMPÊTES EN FRANCE (1999 et 2009)

  • Écrit par 
  • Christian BARTHOD
  •  • 968 mots
  •  • 1 média

Des tempêtes de grande ampleur ont touché la France depuis la fin des années 1990. La tempête du 26 décembre et celle de la nuit du 27 au 28 décembre 1999 , nommées respectivement Lothar et Martin, ont causé des dégâts sans précédent, tout en affectant sévèrement les forêts suisses, allemandes (Bade-Wurtemberg) et danoises, marquant durablement les paysages et les mémoires ; la tempête du 23 au 25 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tempetes-en-france/#i_10341

TERRE - Le système Terre et sa transformation

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 2 176 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La transformation de la couverture végétale : déforestation, irrigation, salification ... »  : […] On situe les débuts de l'agriculture il y a environ une dizaine de millénaires avant le présent, c'est-à-dire au cours de la déglaciation et de la transition du Pléistocène vers l'Holocène. Le défrichement et la déforestation ont sans doute commencé à une échelle modeste, affectant aussi les conditions atmosphériques locales, comme par exemple la quantité de poussières piégées dans certaines tour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-le-systeme-terre-et-sa-transformation/#i_10341

TIMOR ORIENTAL

  • Écrit par 
  • Françoise CAYRAC-BLANCHARD, 
  • Frédéric DURAND, 
  • Universalis
  •  • 4 716 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des ressources non négligeables dans un environnement sensible »  : […] La surexploitation des forêts jusqu'au début du xx e  siècle et les années de guerre liées à l'occupation indonésienne de 1975 à 1999 ont mis une forte pression sur l'environnement. La forêt couvre aujourd'hui moins de 20 p. 100 du territoire. Parallèlement, l'agriculture traditionnelle s'est diversifiée avec l'essor du café depuis les années 188 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/timor-oriental/#i_10341

TROPICAL MILIEU

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 7 709 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Géomorphologie »  : […] Tel qu'il a été délimité au début de cet article, le domaine tropical s'étend sur quelque 20 p. 100 des terres émergées, de part et d'autre de l'équateur. Une aussi vaste étendue ne saurait constituer une unité morphodynamique et morphoclimatique. Il convient, en particulier, de différencier les régions forestières et celles de savanes , tant du point […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-tropical/#i_10341

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 40 595 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Diversité et fragilité des formations végétales »  : […] Les formations végétales sont, elles aussi, très variées, allant de la steppe ( bozkir ) à la végétation subtropicale. Deux tendances majeures peuvent être relevées : il existe un recul de la couverture végétale, sous l'effet des cultures et de l'urbanisation, et une forte dégradation, doublée d'un appauvrissement des sols. Les surfaces cultivées ont, en effet, fortement prog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turquie/#i_10341

VÉGÉTATION

  • Écrit par 
  • Henri GAUSSEN
  •  • 2 812 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Étude dynamique »  : […] L'étude du dynamisme de la végétation est particulièrement importante pour comprendre les possibles évolutions. La végétation, perturbée par l'action de l'homme, les incendies, ou par les catastrophes telles qu'éboulements, avalanches, volcanisme, etc., se transforme pour chercher un état d'équilibre avec les conditions de l'environnement ; cet état d'équilibre est appelé climax […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vegetation/#i_10341

Voir aussi

Pour citer l’article

Marcel BOURNÉRIAS, Yves BASTIEN, « FORÊTS - La forêt, un milieu naturel riche et diversifié », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-la-foret-un-milieu-naturel-riche-et-diversifie/