Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SOCIOLINGUISTIQUE

Articles

  • AMÉNAGEMENT LINGUISTIQUE

    • Écrit par Loïc DEPECKER
    • 4 745 mots

    La réflexion sur le concept d'aménagement des langues est récente. Heinz Kloss fut l'un des premiers à en poser les fondements, en 1969, par la distinction restée à ce jour opératoire entre language corpus planning et language status planning. La “planification” du corpus concerne toute...

  • ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Langue

    • Écrit par Guy Jean FORGUE, Hans KURATH
    • 6 289 mots
    • 2 médias
    La présence en Amérique du Nord d'importantes minorités non anglophones a rendu nécessaire pour la cohésion nationale une américanisation passant par l'enseignement obligatoire de l'anglais. La survivance de langues étrangères demeure en général limitée à la première et à la deuxième générations, ou...
  • ARABE (MONDE) - Langue

    • Écrit par David COHEN
    • 9 385 mots
    • 3 médias
    La situation linguistique dans le monde arabophone est donc complexe. On note toujours une coexistence « horizontale » de divers parlers (parfois juxtaposés à l'intérieur d'un centre unique), qu'on pourrait opposer à la coexistence « verticale » chez le même sujet d'un dialecte et d'une langue littéraire...
  • ARGOT

    • Écrit par Pierre GUIRAUD
    • 4 088 mots

    L'argot est la langue spéciale de la pègre ou plus exactement, à l'origine, celle des gueux ou mendiants professionnels, puis celle des voleurs, tricheurs, escrocs de tout genre.

    L'argot – on a dit d'abord le jargon – est la langue d'une confrérie secrète. Mendiants et voleurs étaient,...

  • BILINGUISME INDIVIDUEL

    • Écrit par François GROSJEAN
    • 4 284 mots
    Le bilinguisme d'une personne est un processus dynamique influencé par les événements de la vie. La configuration linguistique du bilingue évoluera à la suite de mutations importantes telles que des changements au niveau scolaire, l'entrée dans la vie active, le début de la vie en couple, les déménagements...
  • COHEN MARCEL (1884-1974)

    • Écrit par C.-H. VEKEN
    • 615 mots

    L'ampleur, la variété et l'intérêt de l'œuvre du grand linguiste que fut Marcel Cohen sont à la mesure d'une vie qui recouvre près d'un siècle. Né à Paris, il fit ses études au lycée Condorcet, où naquit l'inaltérable amitié qui devait le lier à Jean-Richard Bloch. Agrégé de ...

  • COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

    • Écrit par Roland LOMME
    • 21 116 mots
    • 6 médias
    ...de destin ». Karl Kautsky récuse la notion de caractère national, qui ne recouvre à son avis aucune réalité tangible, et lui préfère celle de communauté de langues : « Le rôle puissant de la langue dans la vie sociale peut nous faire comprendre pour une bonne part la force du sentiment national....
  • COMPÉTENCE & PERFORMANCE, linguistique

    • Écrit par Louis-Jean CALVET
    • 389 mots

    Dans la terminologie de la grammaire générative, le comportement linguistique d'un locuteur est défini par un couple de concepts : compétence, ou savoir linguistique du locuteur, et performance, ou réalisation concrète de ce savoir linguistique dans des actes de communication, qu'il...

  • CRÉOLE LANGUE

    • Écrit par Oruno D. LARA
    • 1 627 mots
    La question : qu'est-ce qu'un langage créole ? demeure un problème complexe. Les spécialistes s'accordent pour l'instant à caractériser le créole comme système linguistique comprenant trois éléments essentiels : une histoire liée à la colonisation ; une structure socio-linguistique évoquant la genèse...
  • DIACHRONIE ET SYNCHRONIE, linguistique

    • Écrit par Catherine FUCHS
    • 1 199 mots
    • 1 média
    Pour la linguistique, la distinction saussurienne entre synchronie et diachronie a été méthodologiquement féconde. En revanche, pour lasocio-linguistique, l'homogénéité de la langue, telle qu'elle est appréhendée dans les « coupes » synchroniques, reste problématique. Aux yeux des chercheurs qui...
  • DIALECTES ET PATOIS

    • Écrit par Pierre ENCREVÉ
    • 2 889 mots
    Le second emploi du mot « langue » intervient dans le classement sociolinguistique. En effet, l'analyse en systèmes permet bien de distinguer une structure linguistique d'une autre, mais non de mener un examen suffisant de la différenciation linguistique qui se présente plus souvent comme un continuum...
  • DICTIONNAIRE

    • Écrit par Bernard QUEMADA
    • 7 965 mots
    • 1 média
    Toutes les langues n'ont pas été « dictionnarisées », toutes les communautés n'ont pas réalisé leur propre dictionnaire, mais plus une société se développe et se complexifie, plus ses connaissances sont étendues et diversifiées, plus les dictionnaires jouent un rôle important.
  • FRANCE (Arts et culture) - Les langues régionales

    • Écrit par Jean SIBILLE
    • 3 702 mots
    • 1 média

    Depuis des siècles, la France est un État centralisé ; l'identification de la langue à la nation y est particulièrement nette. Elle est pourtant plurilingue et pluriculturelle. C'est même l'un des pays d'Europe occidentale qui présente la plus grande diversité linguistique....

  • GRAMMAIRE

    • Écrit par Jean-Claude MILNER
    • 8 586 mots
    ...elles pourront accepter ou ne pas accepter que la norme grammaticale soit une norme sociale ; elles pourront utiliser ou ne pas utiliser le vocabulaire de la faute, le style prescriptif de la règle, etc. Au niveaudes données, elles pourront proposer des réponses différentes aux questions suivantes :
  • ISLAM (La religion musulmane) - L'étude de l'islam et ses enjeux

    • Écrit par Mohammed ARKOUN, Universalis
    • 6 975 mots
    • 1 média
    ...groupes compétents, tels que écrivains, essayistes, journalistes, universitaires, prédicateurs... Ainsi, pour atténuer ou voiler les contradictions de l' arabisation, par exemple, on soutient officiellement que les dialectes arabes (les autres devant naturellement disparaître) s'élèveront à la dignité de...
  • LANGAGE PHILOSOPHIES DU

    • Écrit par Jean-Pierre COMETTI, Paul RICŒUR
    • 23 538 mots
    • 9 médias
    ...humaines, en raison du caractère social du code linguistique lui-même. On passe d'ailleurs, par degrés, d'une psycholinguistique à une sociolinguistique, si l'on considère le jeu complexe des codes et des sous-codes dans une même collectivité linguistique. On a vu comment Jakobson proteste...
  • LANGUE REGISTRES DE

    • Écrit par Catherine FUCHS
    • 842 mots

    On appelle « registres de langue » les usages que font les locuteurs des différents « niveaux de langue » disponibles, en fonction des situations de communication. Ces usages relèvent de la « parole » telle que la définit Ferdinand de Saussure (1857-1913), c'est-à-dire de l'utilisation...

  • LINGUISTIQUE - Le langage au carrefour des disciplines

    • Écrit par Catherine FUCHS
    • 10 063 mots
    • 6 médias
    ...antisaussurienne instaurée par A. Meillet). On distingue parfois deux types d'approches, qualifiées respectivement de « sociologie du langage » et de « sociolinguistique ». La première serait une branche de la sociologie qui interrogerait les pratiques langagières à partir d'une étude de la société,...
  • MEILLET ANTOINE (1866-1936)

    • Écrit par Louis-Jean CALVET
    • 652 mots

    Linguiste français. Antoine Meillet étudie le sanskrit, les langues romanes, les langues slaves, l'irlandais, l'iranien, l'arménien (qu'il enseignera aux Langues orientales de 1902 à 1906). Après avoir suivi les cours de Ferdinand de Saussure à l'École pratique des hautes...

  • NORME ET USAGE (linguistique)

    • Écrit par Catherine FUCHS
    • 1 201 mots
    C'est précisément le postulat de l'homogénéité de la langue que rejette la sociolinguistique, qui cherche à caractériser au sein de la langue les points de variabilité non aléatoires – au niveau de la phonie, de la morphologie, de la syntaxe, du lexique –, c'est-à-dire à inscrire...