DIALECTES ET PATOIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La différenciation linguistique est une caractéristique générale des parlers humains : aucune langue n'est parfaitement homogène et, sous le nom commun d'anglais ou de français, se cachent, selon les usagers, de grandes différences dans tous les aspects de la langue – syntaxe, lexique et phonologie. Aussi la dialectalisation est-elle une tendance normale de toute langue vivante répandue sur un territoire assez vaste et parmi une population assez nombreuse : le français de Lille a des caractéristiques qui ne sont pas celles du français de Lyon ou de Nancy, l'anglo-américain de Chicago est différent de celui de Boston ; mais ces formes régionales que prend une langue commune à toute une nation ne nient pas son unité, qui se compose de leur ensemble. Car les langues se parlent par communautés, à l'intérieur desquelles on est accoutumé à faire abstraction des divergences qui n'affectent pas l'intelligibilité. Mais communauté nationale et communauté locale n'emploient pas nécessairement le même véhicule linguistique. Aussi peut-on rencontrer sur un même territoire des parlers concurrents.

Or les langues ne sont pas des organismes naturels et autonomes : phénomènes sociaux, elles dépendent étroitement des cadres politiques dans lesquels elles sont inscrites. En France, par exemple, le pouvoir politique national a tendu constamment depuis la Révolution à imposer l'unification linguistique ; se heurtant à l'existence d'idiomes différents de la langue officielle, son action a consisté à créer les conditions de leur élimination en les privant de l'« oxygène » indispensable à leur « vie » normale. Mais les langues ne meurent pas vite car, même reléguées à un rang secondaire de dialecte ou à l'état, plus proche de l'extinction définitive, de patois, elles continuent à tenir une place très importante dans la vie d'un nombre considérable d'hommes qui résistent, souvent inconsciemment, à l'agression dont leurs parlers maternels sont victimes.

La différenciation linguistique

Le problème

On pourrait estimer, à première vue, q [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification


Autres références

«  DIALECTES ET PATOIS  » est également traité dans :

ARABE (MONDE) - Langue

  • Écrit par 
  • David COHEN
  •  • 9 438 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Phonologie »  : […] De manière générale, les systèmes dialectaux se distinguent de celui de l'arabe littéraire par les traits suivants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabe-monde-langue/#i_6358

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 018 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « « Nationalisme offensif » et « nationalisme défensif » »  : […] autorités s'enorgueillissent aujourd'hui encore d'avoir élevé plus d'une cinquantaine de dialectes au rang de langue littéraire, gratifié d'une langue propre une douzaine d'ethnies qui en étaient dépourvues avant la révolution et d'avoir ainsi érigé plus d'une soixantaine de communautés ethniques en nationalités. Le progrès de la culture et par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-mouvement-communiste-et-question-nationale/#i_6358

COUTÉ GASTON (1880-1911)

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 448 mots

Poète « mineur » puisque chansonnier montmartrois, Gaston Couté, né à Beaugency sur la frange beauceronne, mort à trente et un ans dans un hôpital parisien, de la misère et de tous les excès qui ont dévoré sa santé, fut un vrai poète maudit et un authentique créateur. Moins connu qu'Aristide Bruant (il n'eut pas son Toulouse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-coute/#i_6358

FRANCE (Arts et culture) - La langue française

  • Écrit par 
  • Gérald ANTOINE, 
  • Jean-Claude CHEVALIER, 
  • Loïc DEPECKER, 
  • Françoise HELGORSKY
  •  • 15 783 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du langage révolutionnaire à l'académisme de l'Empire »  : […] de la bourgeoisie parisienne qui s'imposera définitivement un peu plus tard, vers 1830. Les barrières sociales étant renversées au moins théoriquement, la langue populaire, pour la première fois depuis le Moyen Âge, exerce une influence notable sur la langue commune. Pour la première fois aussi, l'historien dispose de documents rédigés en langue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-arts-et-culture-la-langue-francaise/#i_6358

FRANCE (Arts et culture) - Les langues régionales

  • Écrit par 
  • Jean SIBILLE
  •  • 3 695 mots
  •  • 1 média

L'établissement d'une hiérarchie entre langues, dialectes, patois ne relève pas de la linguistique descriptive mais de la sociolinguistique, et est de l'ordre des représentations. Toute variété linguistique, tout « patois » est un système linguistique à part entière et constitue en soi une langue. Pour autant, il ne forme pas forcément une langue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-arts-et-culture-les-langues-regionales/#i_6358

ISLAM (La religion musulmane) - L'étude de l'islam et ses enjeux

  • Écrit par 
  • Mohammed ARKOUN, 
  • Universalis
  •  • 6 982 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Nécessité d'une rupture épistémologique »  : […] , par exemple, on soutient officiellement que les dialectes arabes (les autres devant naturellement disparaître) s'élèveront à la dignité de la lugha, la langue noble, à mesure que l'instruction et l'action culturelle (l'une et l'autre « officielles ») gagneront toutes les couches de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-l-etude-de-l-islam-et-ses-enjeux/#i_6358

LINGUISTIQUE - Le langage au carrefour des disciplines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 8 258 mots

Dans le chapitre « La dialectologie et la géolinguistique  »  : […] dite « diatopique ») dans l'espace géographique. À la langue nationale (ou officielle) s'ajoutent en effet les dialectes et patois, c'est-à-dire les parlers régionaux : ainsi, sur le territoire de la France, l'alsacien (dialecte de l'allemand) ou le picard (dialecte du français) sont des parlers régionaux, par opposition par exemple au basque ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-le-langage-au-carrefour-des-disciplines/#i_6358

MOMMSEN THEODOR (1817-1903)

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 971 mots

Historien allemand de l'Antiquité, Theodor Mommsen est originaire de l'État du Schleswig-Holstein, où son père était pasteur. Il reçut chez les siens une excellente éducation littéraire. Sujets danois, les Mommsen étaient allemands d'origine et de cœur. Theodor Mommsen, dès son adolescence, deviendra, comme la génération romantique de son pays, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodor-mommsen/#i_6358

ORTHOGRAPHE

  • Écrit par 
  • Liselotte BIEDERMANN-PASQUES, 
  • Fabrice JEJCIC
  •  • 4 754 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'orthographe, système de représentation écrite des variétés de français et des variétés d'auteurs »  : […] Des variétés de français, liées aux diverses aires géographiques, ont coexisté, au cours de l'histoire, avec des formes communes de la langue. Ce sont les différentes évolutions linguistiques jointes à des facteurs socioéconomiques qui sont à l'origine des formes dialectales enregistrées dans les littératures périphériques. Les parlers d'auteurs de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orthographe/#i_6358

PLURILINGUISME

  • Écrit par 
  • Penelope GARDNER-CHLOROS, 
  • Andrée TABOURET-KELLER
  •  • 9 199 mots

Dans le chapitre « Diversité et complexité »  : […] allemand qui rejette le verbe en fin de proposition) ; ou encore celle de l'absence d'une différenciation phonologique : le même enfant alsacien prononcera « beau » et « pot » avec la même consonne douce sourde à l'initiale, appliquant ainsi au français le système phonologique du dialecte alsacien d'où l'opposition sourde-sonore est absente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plurilinguisme/#i_6358

VOCABULAIRE

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 264 mots

La linguistique, qui appelle plutôt « lexique » ce que le sens commun entend généralement derrière le terme de vocabulaire, laisse à des disciplines spécialisées le soin d'analyser, statistiquement ou par des procédures descriptives, les différents problèmes qui se posent au moment de décrire les « lexèmes » d'une langue (le français), d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vocabulaire/#i_6358

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre ENCREVÉ, « DIALECTES ET PATOIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialectes-et-patois/