Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SIMULATION

Articles

  • METROPOLIS ALGORITHME DE

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 359 mots

    Inventé en 1953 par Nicholas Metropolis et ses collaborateurs (dont Edward Teller, le « père » de la bombe H) du laboratoire de Los Alamos au Nouveau-Mexique, l'algorithme de Metropolis était d'abord destiné à faire calculer par des ordinateurs les équations d'états de mélanges de molécules en interactions....

  • MODÈLE

    • Écrit par Raymond BOUDON, Hubert DAMISCH, Jean GOGUEL, Sylvanie GUINAND, Bernard JAULIN, Noël MOULOUD, Jean-François RICHARD, Bernard VICTORRI
    • 24 464 mots
    • 2 médias
    Pour rendre compte du fonctionnement d'un système ou du déroulement d'un processus, on établit, à partir de diverses données et en faisant un certain nombre d'hypothèses, un schéma qui traduit la séquence des opérations réactionnelles : c'est l'ensemble des expressions mathématiques du schéma qui constitue...
  • MODÉLISATION, mathématique

    • Écrit par Jean-Paul DELAHAYE
    • 1 573 mots
    ...des informations sur la situation, l'objet ou les structures que vise le modèle. Ces informations peuvent provenir de l'étude mathématique du modèle, ou bien de son utilisation pour mettre au point des programmes informatiques qui, lorsqu'ils fonctionnent, simulent la situation, l'objet ou la structure...
  • MODÉLISATION DU CLIMAT

    • Écrit par Hélène GUILLEMOT, Frédéric HOURDIN
    • 9 548 mots
    • 8 médias
    En pratique, pour réaliser des simulations numériques, il faut introduire dans le modèle les conditions initiales, c’est-à-dire les valeurs de la température, de la pression, de l’humidité, de la direction et de la vitesse du vent en tous les points de la grille (ou maillage) du modèle au démarrage de...
  • MODÉLISATION ET PRÉVISION OCÉANOGRAPHIQUES

    • Écrit par Pascale DELECLUSE, Claire LÉVY
    • 7 881 mots
    • 9 médias
    Parallèlement aux observations in situ et satellitaires et aux expériences effectuées en laboratoire, la simulation numérique est donc de plus en plus utilisée pour intégrer cet ensemble de connaissances fragmentaires. Plus encore, elle est le seul outil permettant une expérimentation complète, au...
  • MONT-SAINT-MICHEL BAIE DU

    • Écrit par Jean Claude LEFEUVRE
    • 3 269 mots
    • 3 médias
    C'est dans ce contexte que le Laboratoire central d'hydraulique de France (L.C.H.F.) a conçu deux modèles réduits afin de définir les causes exactes du colmatage de la baie et de prévoir son évolution. Le premier modèle réalisé en janvier 1976, représentait l'ensemble de la baie, à l'échelle...
  • NUCLÉAIRE - Applications militaires

    • Écrit par Paul BOUÉ, Thierry MASSARD, François OLIVE
    • 8 644 mots
    • 5 médias
    Dèsles années 1950, la conception des armes a fait appel à la simulation mathématique la plus élaborée, au point de constituer depuis lors un des grands moteurs de développement du calcul scientifique. Cette simulation numérique est un modèle mathématique qui décrit les différents phénomènes physiques...
  • NUCLÉAIRE - Démantèlement des installations

    • Écrit par Francis LAMBERT
    • 3 169 mots
    • 2 médias
    Un domaine nouveau, résultant du développement de l'informatique, a connu un développement rapide : la simulation, c'est-à-dire la représentation en espace virtuel des scènes et des outils de démantèlement, qui permet de modéliser les projets d'opérations, de vérifier les possibilités d'intervention...
  • NUMÉRIQUE ART

    • Écrit par Edmond COUCHOT
    • 6 670 mots
    ...relevés de couleurs mais d'objets, de personnages et de décors en trois dimensions. Tandis que l'animation de son côté s'automatisait davantage. Or les programmes informatiques servant à la réalisation de ces images s'inspiraient tous de modèles scientifiques de simulation tendant à donner du monde une...
  • PERCOLATION

    • Écrit par Jean ROUSSENQ
    • 1 952 mots
    • 3 médias
    ...pour de petits échantillons et à l'extrapoler au moyen de développements mathématiques ; ensuite, la méthode de renormalisation ; enfin, et surtout, les simulations numériques par méthodes de Monte-Carlo. Ces dernières se sont diversifiées et ne se limitent plus à la détermination des statistiques d'amas....
  • PHÉBUS PF

    • Écrit par Michel SCHWARZ
    • 2 903 mots
    • 2 médias
    L'objectif est de reproduire à échelle réduite, mais avec tous les matériaux constitutifs d'un cœur de réacteur, notamment des crayons de combustible ayant fonctionné en centrale, l'enchaînement des processus physiques et chimiques essentiels survenant au cours d'un accident grave, à savoir :...
  • PHYSIQUE - Physique et informatique

    • Écrit par Claude ROIESNEL
    • 6 760 mots

    La révolution informatique est de nature technologique. Les physiciens sont associés à toutes les étapes de son développement. Les technologies incorporées dans les premiers ordinateurs avaient été inventées pour les besoins de la recherche en physique nucléaire. Le convertisseur analogue-digital,...

  • RÉSEAUX DE NEURONES

    • Écrit par Gérard DREYFUS
    • 5 122 mots
    • 7 médias

    Un réseau de neurones formel, couramment appelé réseau de neurones, est un calcul (ou algorithme), généralement réalisé à l'aide d'un ordinateur, dont le résultat reproduit ou prévoit aussi fidèlement que possible, le comportement de n'importe quel processus en fonction des facteurs qui déterminent...

  • ROBOTIQUE ET PSYCHOLOGIE

    • Écrit par Philippe GAUSSIER
    • 2 154 mots
    • 2 médias
    ...la gestion des récompenses ou les mécanismes émotionnels. Il est encore trop tôt pour conclure sur l’apport des modèles robotiques. Par rapport à des simulations sur ordinateur, les robots permettent surtout de se rendre compte de ce que l’on a oublié de simuler, voire de découvrir que certaines propriétés...
  • ROBOTS

    • Écrit par Philippe COIFFET
    • 14 080 mots
    • 1 média
    Le principe de la technique dite de réalité virtuelle s'appuie sur la simulation interactive de scènes. Ce sont, là encore, les progrès en matière d'informatique qui ont permis son émergence après 1990, sa maîtrise n'étant pas encore totale aujourd'hui.
  • SMITH VERNON L. (1927- )

    • Écrit par Françoise PICHON-MAMÈRE
    • 1 187 mots

    Professeur d'économie et de droit à l'université George-Mason (Virginie, États-Unis), au sein de laquelle il a fondé en 2001 le Centre interdisciplinaire pour la science expérimentale (I.C.E.S.), Vernon Smith reçoit le prix Nobel d'économie en 2002, conjointement avec Daniel...

  • SOCIOLOGIE - Les méthodes

    • Écrit par Frédéric LEBARON
    • 7 640 mots
    • 6 médias
    ...n'échappe pas à la nécessité de recourir à des dispositifs de connaissance, tels que la construction d'idéaux-types ainsi que les conçoit Max Weber. L'usage contemporain de méthodes de simulation peut, par exemple, être décrit comme un prolongement de cette démarche : une fois posés quelques principes...
  • SOUFFLERIES

    • Écrit par Bruno CHANETZ
    • 6 228 mots
    • 10 médias
    Cependantla simulation numérique repose sur la résolution des équations de Navier-Stokes (équations aux dérivées partielles) pour lesquelles il n’existe pas de solution théorique. Bien que leur écriture générale inclut l’ensemble des phénomènes, les codes de calculs industriels résolvent...
  • THERMONUCLÉAIRE ÉNERGIE

    • Écrit par Robert DAUTRAY, Pascal GARIN, Michel GRÉGOIRE, Guy LAVAL, Jean-Paul WATTEAU, Joseph WEISSE
    • 19 213 mots
    • 33 médias
    ...réduction d'un facteur de plusieurs dizaines de l'énergie laser à investir pour faire brûler la cible et la possibilité d'atteindre un gain de 100 recherché. Un exemple des profils de densité et de température du cœur avant combustion, obtenus en simulant l'implosion de la cible sur ordinateur, est donné sur...
  • TURBULENCE

    • Écrit par Fabien ANSELMET, Michel COANTIC, Gérard TAVERA
    • 23 989 mots
    • 43 médias
    Depuis une vingtaine d'années, des méthodes numériques permettant de résoudre les équations de bilan en instantané, sans avoir recours à des moyennes, ont été développées : il s'agit de la simulation numérique directe (ou S.N.D.). Les fermetures ne sont alors plus nécessaires : si par exemple...