Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SÉMITES

Articles

  • SÉMITES

    • Écrit par André CAQUOT
    • 4 797 mots

    L'adjectif « sémitique » a été forgé par l'orientaliste allemand A. L. Schlözel dans le tome VIII (1781) du Repertorium für biblische und morgenländische Literatur de J. G. Eichhorn, pour désigner des langues dont la parenté était perçue dès le Moyen Âge par les docteurs juifs...

  • AKKAD

    • Écrit par Gilbert LAFFORGUE
    • 2 890 mots
    • 3 médias

    Akkad (du sémitique Akkadû, forme à laquelle le scribe préférait Agadé) désigne à la fois une « ville de royauté » du IIIe millénaire avant J.-C. et la partie nord de la Babylonie. Du nom de la cité dérive le terme akkadien, qui sert à qualifier la dynastie royale d'Akkad, la population...

  • AMORRITES ou AMORRHÉENS

    • Écrit par Gilbert LAFFORGUE
    • 728 mots

    Amorrites, ou Amorrhéen, est un nom de peuple que les orientalistes ont tiré du mot akkadien Amourrou, par lequel les Mésopotamiens désignaient la région située à l'ouest de leur pays et aussi ses habitants.

    Comme les Amorrites n'ont pas écrit leur langue, nous ne les connaissons que par...

  • ARAMÉENS

    • Écrit par R.D. BARNETT
    • 1 910 mots
    • 1 média

    On groupe, sous le nom d'Araméens, une confédération de tribus qui parlaient un langage nord-sémitique et qui, entre le xie et le viiie siècle avant J.-C., occupèrent le pays d'Aram, région englobant des territoires assez étendus au nord de la Syrie. À la même époque, certaines...

  • ASSYRIE

    • Écrit par Guillaume CARDASCIA, Gilbert LAFFORGUE
    • 9 694 mots
    • 6 médias
    ...un temple « pour la vie de son maître », le roi d'Our, Amar-Souen (env. 2045). Puis, après l'effondrement de cet empire sous les coups des Amorrites ( Sémites venus de l'ouest), des inscriptions qui commencent vers 1970 indiquent qu'Assour est gouvernée par des princes indépendants qui portent des noms...
  • BABYLONE

    • Écrit par Guillaume CARDASCIA, Gilbert LAFFORGUE
    • 7 328 mots
    • 14 médias
    La Ire dynastie de Babylone est aussi appelée la dynastie amorrite, car elle est fondée par un de ces Sémites qui parcourent la steppe pastorale de l'Amourrou (l'Ouest en langue sémitique). La basse Mésopotamie a subi, vers la fin du xxe siècle, une nouvelle invasion de ces groupes...
  • DAGAN ou DAGON

    • Écrit par Daniel ARNAUD
    • 334 mots
    • 1 média

    D'origine inconnue et resté étranger à la culture sumérienne, le dieu Dagan appartient surtout à la religion des anciens sémites. Son nom, qui pourrait signifier « grain », donne une idée médiocre de son importance : il est en réalité à la Syrie ce qu'est Enlil à la Mésopotamie : la...

  • EXODE, histoire des Hébreux

    • Écrit par Marie GUILLET
    • 542 mots
    • 1 média

    L'exode des fils d'Israël de l'Égypte, où ils étaient tenus en esclavage, jusqu'au pays de Canaan, en passant par le désert du Sinaï, a une telle portée dans les théologies juive et chrétienne que l'événement historique lui-même retient habituellement moins l'attention que son interprétation....

  • HYKSÔS

    • Écrit par Jean VERCOUTTER
    • 1 975 mots

    Hyksôs est le nom donné par l'historien égyptien Manéthon (iiie s. av. J.-C.) aux envahisseurs asiatiques qui dominèrent l' Égypte de 1730 environ à 1560 avant J.-C. Flavius Josèphe, historien juif du ier siècle de notre ère, nous a conservé les passages où Manéthon mentionne l'invasion...

  • JUDAÏSME - La religion juive

    • Écrit par Georges VAJDA
    • 6 519 mots
    • 1 média
    ...spirituelles – ou de « révélations » pour le croyant –, dont les bénéficiaires furent les Hébreux (ou Israélites). Ces derniers étaient un groupement de tribus sémites, dont certaines avaient séjourné en Égypte et dans la péninsule sinaïtique, et qui se fixèrent sur la terre de Canaan (la Palestine) aux environs...
  • LIBAN

    • Écrit par Philippe DROZ-VINCENT, Universalis, Elizabeth PICARD, Éric VERDEIL
    • 26 514 mots
    • 18 médias
    Peu de régions au monde ont une histoire aussi riche et complexe que la côte et la montagne libanaises. Au IVe millénaire avant J.-C., les citadins de l'antique Byblos, ceux de Beyrouth, de Saïda et de Tyr, parlaient un dialecte sémitique et utilisaient déjà l'ancêtre de notre alphabet. Navigateurs...
  • PALESTINE

    • Écrit par Universalis, Ernest-Marie LAPERROUSAZ, Robert MANTRAN
    • 31 602 mots
    • 7 médias
    ...étrangers », que donnèrent à ces envahisseurs les Égyptiens, indique que ceux-ci ne connaissaient pas l'origine exacte de ces populations. Certainement sémites, les souverains hyksôs étaient probablement, pour la plupart, des princes cananéens ou amorrites venus de Palestine. En effet, il est peu vraisemblable...
  • PHÉNICIENS

    • Écrit par Hélène BENICHOU-SAFAR, Paul PETIT
    • 6 287 mots
    • 2 médias
    Les Phéniciens, dont le nom grec (Φόινικες) signifierait le « peuple des palmiers » (phénix), sont des Sémites, apparentés aux Araméens et surtout aux Cananéens. Leur origine est controversée, comme celle de tous les Sémites, peuples du désert, venus sans doute de l'Arabie, en passant...
  • PHILISTINS

    • Écrit par André PAUL
    • 697 mots

    Les Philistins (en hébreu : Pelishtīm) sont un peuple d'origine égéenne. Au ~ xiie siècle, ils occupèrent la côte sud et le littoral méridional de Canaan ainsi que la plaine de la Shéphéla, à l'ouest des monts de Juda, territoires que la Bible appela « Philistie » (Pelēshēt...

  • SACRÉ, religion

    • Écrit par Dominique CASAJUS, André DUMAS, Universalis
    • 10 236 mots
    • 2 médias
    ...gauchissement significatif, des travaux que l'anthropologue écossais William Robertson Smith a, à la fin du xixe siècle, consacrés à la religion des sémites. Cet auteur avait remarqué que, chez les anciens Hébreux et les Arabes de l'anté-islam, les objets ou les êtres consacrés à la divinité, tels...
  • SEM

    • Écrit par André PAUL
    • 286 mots

    Le premier, dans l'ordre biblique, des trois fils de Noé. Avec Cham et Japhet, il apparaît dans la Genèse (v, 32) au terme d'une longue généalogie qui relie Adam à Noé (v, 1-32). On retrouve les trois frères juste avant le déluge (vi, 10) et lors de l'entrée dans l'arche (...

  • TABOU

    • Écrit par Daniel de COPPET
    • 5 112 mots
    • 2 médias
    ...les religions sont marquées par l'observance d'un système d'interdits. Mais si William Robertson Smith, en 1889, dans son livre sur la religion des Sémites (Lectures on the Religion of the Semites), reconnaît qu'il est difficile de distinguer, à l'origine des tabous, des règles sacrées, délimitant...

Média

Inscription sémitique sur un clou de fondation provenant de Larsa - crédits : Erich Lessing/ AKG-images

Inscription sémitique sur un clou de fondation provenant de Larsa