Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GRAMMAIRE GÉNÉRATIVE & TRANSFORMATIONNELLE

Articles

  • LINGUISTIQUE - Théories

    • Écrit par Catherine FUCHS
    • 7 713 mots
    • 1 média
    C'est en prenant le contre-pied de la démarche structuraliste que s'est constitué, vers la fin des années 1950, le courant le plus connu des grammaires formelles, la grammaire générative de l'Américain Noam Chomsky.
  • LINGUISTIQUE - Domaines

    • Écrit par Catherine FUCHS
    • 6 202 mots
    • 2 médias
    ...la phrase et d'en caractériser la structure syntaxique en termes d'emboîtements successifs de groupes de morphèmes, appelés syntagmes. Analyse que la grammaire générative reprend pour la formaliser en termes de règles de réécriture dans le cadre d'une grammaire syntagmatique ; le symbole...
  • MODALITÉ, linguistique

    • Écrit par Robert SCTRICK
    • 708 mots

    Terme de logique dont la linguistique fait deux emplois relativement distincts : pour A. Martinet, le mot désigne les déterminants grammaticaux du nom et renvoie à la classe des « actualisateurs » défini, indéfini, singulier, pluriel. Cette acception repose sur la distinction saussurienne...

  • MODÈLE

    • Écrit par Raymond BOUDON, Hubert DAMISCH, Jean GOGUEL, Sylvanie GUINAND, Bernard JAULIN, Noël MOULOUD, Jean-François RICHARD, Bernard VICTORRI
    • 24 464 mots
    • 2 médias
    ...C'est ainsi que, toujours en syntaxe, le programme de recherche que s'est fixé Noam Chomsky dès ses premiers travaux consiste à construire « une grammaire générative », c'est-à-dire un modèle de la syntaxe d'une langue qui soit capable d'engendrer tous les énoncés bien formés de cette langue, et...
  • MORPHÈME

    • Écrit par Louis-Jean CALVET
    • 950 mots

    Le terme morphème a au moins trois sens différents en linguistique.

    On l'a d'abord employé pour désigner l'unité repérable dans un complexe morphologique où se découpaient un élément porteur de sens (appelé lexème ; parfois, mais plus rarement, sémantème) et un autre, grammatical, signalant...

  • NORME ET USAGE (linguistique)

    • Écrit par Catherine FUCHS
    • 1 201 mots
    D'où la possibilité pour le linguiste de décrire la langue en termes d'un système de règles permettant, comme le fait la grammaire générative de Chomsky, de caractériser l'ensemble infini des phrases grammaticales – c'est-à-dire bien formées syntaxiquement –, par opposition à l'ensemble des phrases...
  • PARAPHRASE

    • Écrit par Catherine FUCHS
    • 537 mots

    Dès l'Antiquité, la paraphrase figure dans les manuels pédagogiques pour la formation des futurs orateurs, au titre des progymnasmata (« exercices préparatoires » à la rhétorique) : ainsi chez Quintilien, Hermogène ou Aphtonios ; c'est un exercice pratique de lecture et de reformulation...

  • PHONÈME

    • Écrit par Catherine FUCHS
    • 1 419 mots
    ...Si elle est née et s'est d'abord développée dans le cadre du structuralisme, la phonologie a ensuite connu un renouvellement théorique au sein de la grammaire générative : en 1968 paraît l'ouvrage de Noam Chomsky et Morris Halle intitulé La Phonologie générative. Celle-ci se démarque de...
  • PHONOLOGIE

    • Écrit par Jean Léonce DONEUX, Véronique REY, Robert VION
    • 7 462 mots
    • 1 média
    ...dernières organisent, en effet, leur analyse autour de ce que les Européens ont à traiter lorsque l'analyse fonctionnelle ne peut plus être conduite. Leur analyse est donc principalement distributionnelle et syntagmatique et non d'abord oppositionnelle et paradigmatique comme chez les Européens. Elle...
  • PORT-ROYAL GRAMMAIRE DE

    • Écrit par Michel BRAUDEAU
    • 1 031 mots

    De 1644 à 1660, Claude Lancelot, professeur aux Petites Écoles de Port-Royal des Champs rédige une série de grammaires (latine, grecque, italienne, espagnole) qui instaurent une importante réforme dans l'enseignement des langues et entraîneront un grand bouleversement épistémologique....

  • PRÉDICAT, linguistique

    • Écrit par Catherine FUCHS
    • 1 232 mots
    D'autres approches syntaxiques, au contraire, sont restées à certains égards très proches de la tradition logique. Ainsi la grammaire générative de Noam Chomsky, qui décompose toute proposition en deux grands groupes : le groupe nominal (sujet) et le groupe verbal. Dans sa théorie, le terme prédicat...
  • PRÉPOSITION

    • Écrit par Robert SCTRICK
    • 771 mots

    On appelle « préposition » une des parties du discours, invariable et toujours liée à un syntagme qu'elle régit et précède immédiatement (c'est le cas le plus général et le terme même de pré-position l'atteste), qu'elle peut suivre (certains lui réservent alors la dénomination de postposition...

  • RÉCURSIVITÉ, linguistique

    • Écrit par Robert SCTRICK
    • 441 mots

    Est dit récursif, dans la linguistique générative, tout élément qui présente la propriété de se reproduire dans l'algorithme d'une structure de phrase à la fois comme constituant et comme constitué, c'est-à-dire à droite et à gauche de la flèche de réécriture. C'est un langage artificiel qui servira...

  • ŠAUMJAN SEBASTIAN KONSTANTINOVIČ (1916-2007)

    • Écrit par Zlatka GUENTCHÉVA
    • 734 mots

    Connu comme le créateur du modèle génératif applicationnel, S. K. Šaumjan (ou Chaoumian) a été membre du conseil scientifique de l'Académie des sciences de l'U.R.S.S. et chef de la section des méthodes structurales dans l'étude des langues à l'Institut de la langue russe à Moscou. À partir...

  • SÉMANTIQUE

    • Écrit par Catherine KERBRAT-ORECCHIONI
    • 10 314 mots
    • 1 média
    Enfin, s'il est un modèle qui se veut « global » (ou « intégré »), c'est bien évidemment la grammaire générative.
  • SÈME, linguistique

    • Écrit par Catherine FUCHS
    • 1 377 mots
    ...de rechercher des traits sémantiques sous-jacents aux morphèmes de la langue se retrouve chez de nombreux linguistes. Ainsi, dans la perspective de la grammaire générative, cette idée a-t-elle été avancée par Chomsky dès 1965 (Aspects de la théorie syntaxique), sur la base d'arguments syntaxiques...
  • SOUS-JACENTE STRUCTURE, linguistique

    • Écrit par Robert SCTRICK
    • 291 mots

    Aussi bien la Grammaire de Port-Royal que, plus tard, celle de Du Marsais ont reconnu la nécessité d'une description psychologique portant sur le passage des opérations prédicatives, porteuses d'un contenu sémantique, aux « constructions » réalisées dans l'énoncé terminal. Si ces...

  • STRUCTURES SYNTAXIQUES, Noam Chomsky - Fiche de lecture

    • Écrit par Gabriel BERGOUNIOUX
    • 839 mots

    Noam Chomsky est né en 1938 dans une famille d’universitaires (son père est professeur d’hébreu). Après à des recherches en phonologie qui aboutissent à la publication, en collaboration avec Morris Halle, de The Sound Pattern of English (1968), il oriente ses recherches vers la grammaire...

  • STYLISTIQUE

    • Écrit par Georges MOLINIÉ
    • 6 198 mots
    ...sémantique, on a interprété la structure profonde, abstraite, des modèles essentiels de récits, avec leur cortège d'actants et leurs algorithmes de transformations. On a scruté les modèles fondamentaux de la structure de la signification, comme avec l'organisation possible, variablement rentable,...
  • SYNTAGME

    • Écrit par Robert SCTRICK
    • 372 mots

    Le concept de syntagme, dans les théories structurales de la linguistique, s'oppose à paradigme et renvoie à la succession chronologique des unités mises en œuvre dans l'énoncé réalisé : au sens étroit, « renverrons » est un syntagme, car il consiste en une suite de quatre morphèmes, à savoir...