CHOMSKY NOAM (1928-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Noam Chomsky est le linguiste vivant le plus important et le plus connu. Son influence sur la linguistique contemporaine est déterminante. Né à Philadelphie en 1928, formé à la linguistique par Z. S. Harris – un des principaux théoriciens du distributionnalisme – au début des années 1950, il élabore dans sa thèse The Logical Structure of Linguistic Theory, écrite en 1955, les instruments formels qui permettent pour la première fois à la syntaxe et à la sémantique de rejoindre la phonologie dans le domaine des études rigoureuses et empiriquement motivées : y est développée l'idée fondamentale que la maîtrise d'une langue peut être simulée par le biais d'un ensemble de règles et de principes explicites, qui constituent une grammaire « générative », c'est-à-dire une procédure qui énumère et analyse mécaniquement tous les énoncés bien formés de la langue étudiée et rien qu'eux. Depuis lors, ses contributions techniques ont été à la source d'une multitude de travaux portant sur les langues les plus diverses. Ses thèses sur les rapports entre linguistique, psychologie et biologie, qui redonnent vie aux approches rationalistes du langage des xviie et xviiie siècles, ont été pour une part importante, à la source de la « révolution cognitive » des années 1950 et 1960. Le département de linguistique du Massachusetts Institute of Technology, où il a enseigné de 1956 au début des années 2000, a formé et accueilli des linguistes du monde entier. Par-delà les descriptions précises ainsi accumulées depuis cinquante ans, la grammaire générative fournit une caractérisation motivée et riche de ce qui, pour Chomsky, constitue l'objet ultime de la linguistique, à savoir la faculté de langage des hommes, une propriété biologique propre à notre espèce. Le programme de recherches « minimaliste » qu'il a fait naître il y a une quinzaine d'années tente d'esquisser dès maintenant des réponses à la question de savoir comment les propriétés de la faculté de langage telles qu'elles émergent des travaux linguistiques p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, université de Picardie-Jules-Verne, Amiens

Classification


Autres références

«  CHOMSKY NOAM (1928- )  » est également traité dans :

LA FABRIQUE DE L'OPINION PUBLIQUE (N. Chomsky et E. S. Herman)

  • Écrit par 
  • Jean BRICMONT
  •  • 1 106 mots

Des milliers de livres, d'articles, de cours, de films ont fermement ancré dans notre conscience un modèle de propagande « orwellien », où un Big Brother décide ce que le public doit savoir ainsi que l'interprétation souhaitable des faits, et où les journalistes rivalisent de servilité pour mettre en avant une vision du monde conforme à ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-fabrique-de-l-opinion-publique/#i_5818

STRUCTURES SYNTAXIQUES, Noam Chomsky - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel BERGOUNIOUX
  •  • 837 mots

Noam Chomsky est né en 1938 dans une famille d’universitaires (son père est professeur d’hébreu). Après à des recherches en phonologie qui aboutissent à la publication, en collaboration avec Morris Halle, de The Sound Pattern of English (1968), il oriente ses recherches vers la grammaire , en montrant un mélange de fascination […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structures-syntaxiques/#i_5818

ANALYSE & SÉMIOLOGIE MUSICALES

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 5 121 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les modèles linguistiques dans l'analyse musicale »  : […] importés dans l'analyse musicale, c'est la grammaire générative de Chomsky qui a le plus retenu l'attention, sans doute parce que, dès la fin des années soixante, elle est devenue le paradigme dominant de la linguistique moderne. Mais, pour explicite que soit sa démarche, son influence sur la musicologie s'est traduite par des travaux d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/analyse-et-semiologie-musicales/#i_5818

ANTHROPOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Arnaud HALLOY
  •  • 5 804 mots

Dans le chapitre « Quelques repères historiques »  : […] livre Syntactic Structures de Noam Chomsky (1957), dans lequel il affirme que les propriétés de surface du langage sont générées par des structures cognitives « profondes », c’est-à-dire potentiellement innées. En anthropologie, principalement en Grande-Bretagne, ces bouleversements épistémologiques vont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-cognitive/#i_5818

BEHAVIORISME

  • Écrit par 
  • Jean-François LE NY
  •  • 4 674 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Évolution, mise en cause et affaiblissement du behaviorisme »  : […] livre de Skinner, Verbal Behavior, et la critique acérée qu'en donne Noam Chomsky deux ans plus tard. Paradoxalement, l'ouvrage de Skinner est presque entièrement spéculatif ; Chomsky considère qu'il donne, en outre, des activités langagières une idée appauvrie et inexacte. D'une manière générale, toutes les recherches, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/behaviorisme/#i_5818

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 17 094 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Langage et pensée »  : […] – consciente ou inconsciente –, sont fonction de l'activité cérébrale. Nous n'y insisterons pas, pour considérer plutôt le problème langage-pensée, qui a tant préoccupé les grammairiens de Port-Royal et que N. Chomsky a remis à l'ordre du jour, sans que sa prise de position permette d'entrevoir clairement la solution, tout au moins actuellement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-humain/#i_5818

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 241 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Langage et communication »  : […] Ajoutons que le penseur qui a le plus contribué à cette clarification de l'objet de la linguistique, Noam Chomsky, est également celui dont les conceptions ont le plus marqué le cognitivisme depuis ses origines, vers le début des années 1950. Quelles que soient les critiques dont ses théories font l'objet dans certains milieux, Chomsky […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-cognitives/#i_5818

DISTRIBUTIONNALISME

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 964 mots

Dans le chapitre « Le débat avec la linguistique générative »  : […] inconnue), cette procédure empirique n'en a pas moins montré certaines limites et suscité des critiques, en particulier de la part de Noam Chomsky dès les années 1950. Selon ce dernier, un corpus – nécessairement fini – ne permet pas de rendre compte du mécanisme « génératif » qui sous-tend l'infinité des phrases possibles d'une langue. Un tel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/distributionnalisme/#i_5818

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La philosophie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 6 286 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le langage de la pensée »  : […] américaine a pris un nouvel essor, plus spécifiquement lié à des soucis scientifiques et à la mise en œuvre de moyens logiques, avec les travaux de Noam Chomsky dès les années 1960. Chomsky fut aussi au centre du mouvement contestataire dans le contexte de la guerre du Vietnam. Les idées qui lui ont assuré sa notoriété scientifique, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-la-philosophie/#i_5818

FORMANT, linguistique

  • Écrit par 
  • Michel BRAUDEAU
  •  • 216 mots

Terme utilisé par les linguistes de l'école chomskienne. On distingue en grammaire générative les formants des morphèmes : les morphèmes sont les éléments qui composent les suites syntagmatiques terminales engendrées par la base de la grammaire (soit l'ensemble des règles syntagmatiques et le lexique) avant l'application des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/formant-linguistique/#i_5818

GARRETT MERRILL (1935-    )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 367 mots

fonctionnelle d’un tel modèle a pour arrière-plan linguistique l’architecture structurale des premières versions des modèles de compétence avancés par Noam Chomsky dès la fin des années 1950. Elle est à l’origine des développements et raffinements ultérieurs, en particulier dans le modèle proposé par Pim Levelt (1989 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merrill-garrett/#i_5818

GRAMMAIRES (HISTOIRE DES) - Du Moyen Âge à la période contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean-Claude CHEVALIER, 
  • Jean STÉFANINI
  • , Universalis
  •  • 4 816 mots

Dans le chapitre « L'héritage du structuralisme : quelle science de la grammaire ? »  : […] de Marty, Bühler ou Gardiner, le heurt des idéologies enfin, la concurrence universitaire et le talent propre de l'auteur expliquent le succès des Structures syntaxiques (1957) de Chomsky et l'ampleur du débat historique sur la Linguistique cartésienne (1966). En plus de trente ans de travail, l'école chomskyenne a plusieurs fois changé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaires-histoire-des-du-moyen-age-a-la-periode-contemporaine/#i_5818

GRAMMATICALITÉ

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 317 mots

Une bonne grammaire doit être capable de « projeter le corpus fini et toujours plus ou moins aléatoire des énoncés observés sur l'ensemble, qu'on présuppose infini, des phrases grammaticales », écrit N. Chomsky (Structures syntaxiques). Ce passage de l'induction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaticalite/#i_5818

HARRIS ZELLIG SABBETAI (1909-1992)

  • Écrit par 
  • Morris SALKOFF
  •  • 1 063 mots

La recherche de Zellig Sabbetai Harris est intimement liée aux travaux de l'école américaine d'analyse distributionnelle qui a élaboré son programme pour la linguistique dans les années 1930 et 1940, sous l'impulsion de E. Sapir et L. Bloomfield. Ce dernier avait proposé d'abstraire de la phrase des unités définies […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zellig-sabbetai-harris/#i_5818

INFORMATIQUE - Principes

  • Écrit par 
  • Jacques HEBENSTREIT
  •  • 3 098 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Langages contexte-libres et automates à pile de mémoire »  : […] Les langages contexte-libres ou langages de Chomsky forment une classe très importante en pratique puisque la plupart des langages de programmation des ordinateurs sont, à peu de chose près, de ce type. Comme les langages réguliers, ils sont définis par un quadruplet L = {VT, V […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/informatique-principes/#i_5818

LANGAGE ACQUISITION DU

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 4 943 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les approches formelles : la grammaire universelle et les théories du « bootstrapping » »  : […] du langage humain proposée par Chomsky a bouleversé la linguistique et a durablement influencé les travaux des psycholinguistes. Selon Chomsky et ses disciples, l’enfant aurait une connaissance innée de la grammaire universelle (GU), constituée par des « principes », des propriétés invariantes très structurées (les universaux) et des « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acquisition-du-langage/#i_5818

LANGAGE (FONCTIONS DU)

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 510 mots

Dans le chapitre « L'approche cognitive »  : […] au même titre que les modules de perception, ou d'action motrice. Telle est la position de Noam Chomsky, qui s'inscrit dans le cadre de ce que l'on appelle le « paradigme computo-représentationnel » : la pensée et son expression par le langage fonctionneraient comme un calcul procédant sur des symboles dont la réalité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langage-fonctions-du/#i_5818

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 534 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Langage et pensée »  : […] : les développements de la psychologie et des sciences cognitives et les travaux de Noam Chomsky en linguistique. Dans le premier cas, les recherches en intelligence artificielle ont joué un rôle important en substituant au modèle logique hérité de Frege un modèle computationnel. Dans le second, la distinction de deux types de grammaires (les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_5818

LANGUE & PAROLE, linguistique

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 221 mots

Dans le chapitre « Une « linguistique de la langue » »  : […] bien que jouant un rôle méthodologique assez comparable, ont été proposées : « compétence /performance » chez Noam Chomsky, « schéma /usage » chez Hjelmslev, ou encore « langue /discours » chez Guillaume. Toutes ont ceci de commun qu'elles visent à épingler le « noyau dur » de la linguistique, et à isoler les règles du système en amont de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-parole-linguistique/#i_5818

LINGUISTIQUE - Théories

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 6 894 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les grammaires formelles »  : […] C'est en prenant le contre-pied de la démarche structuraliste que s'est constitué, vers la fin des années 1950, le courant le plus connu des grammaires formelles, la grammaire générative transformationnelle de l'américain Noam Chomsky […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-theories/#i_5818

MODÈLE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Hubert DAMISCH, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Sylvanie GUINAND, 
  • Bernard JAULIN, 
  • Noël MOULOUD, 
  • Jean-François RICHARD, 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 24 440 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les outils mathématiques »  : […] de phrases noyaux subissant une suite de manipulations algébriques. Mais très vite c'est Chomsky lui-même qui assoit définitivement la domination des modèles algébriques en syntaxe avec le programme générativiste. La plupart des modèles syntaxiques qui suivront emprunteront les caractéristiques de base du formalisme chomskyen, en particulier la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modele/#i_5818

PERMANENCE DE L'OBJET, psychologie

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 218 mots

L'expression « permanence de l'objet » est due à Jean Piaget. Il l'a proposée dans les années 1940 pour rendre compte de tout un ensemble d'observations que ses travaux relatifs à la psychogenèse de l'enfant lui avaient fait découvrir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/permanence-de-l-objet-psychologie/#i_5818

PHONÈME

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 421 mots

Dans le chapitre « Vers une phonologie générative »  : […] a ensuite connu un renouvellement théorique au sein de la grammaire générative : en 1968 paraît l'ouvrage de Noam Chomsky et Morris Halle intitulé La Phonologie générative. Celle-ci se démarque de la phonologie structuraliste sur plusieurs points. D'une part, pour permettre de rendre compte de la forme phonétique de la phrase, la composante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phoneme/#i_5818

PORT-ROYAL GRAMMAIRE DE

  • Écrit par 
  • Michel BRAUDEAU
  •  • 1 030 mots

De 1644 à 1660, Claude Lancelot, professeur aux Petites Écoles de Port-Royal des Champs rédige une série de grammaires (latine, grecque, italienne, espagnole) qui instaurent une importante réforme dans l'enseignement des langues et entraîneront un grand bouleversement épistémologique. Jusqu'alors les manuels d'enseignement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaire-de-port-royal/#i_5818

PRÉDICAT, linguistique

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 234 mots

Dans le chapitre « Sujet logique, sujet grammatical »  : […] proches de la tradition logique. Ainsi la grammaire générative de Noam Chomsky, qui décompose toute proposition en deux grands groupes : le groupe nominal (sujet) et le groupe verbal. Dans sa théorie, le terme prédicat désigne à la fois la fonction générale de ce groupe verbal et, plus spécifiquement, celle du groupe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/predicat-linguistique/#i_5818

PROPAGANDE

  • Écrit par 
  • Xavier LANDRIN
  •  • 7 631 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'hybridation du répertoire démocratique »  : […] mais pour des raisons et sous des formes différentes. Les analyses du linguiste Noam Chomsky montrent très bien comment s'opère aux États-Unis une réduction du pluralisme des opinions représentées dans les médias américains sous l'effet d'une concentration économique ordonnée par des multinationales de l'information. Celles- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propagande/#i_5818

ŠAUMJAN SÉBASTIEN KONSTANTINOVIČ (1916-    )

  • Écrit par 
  • Zlatka GUENTCHÉVA
  •  • 730 mots

Connu comme le créateur du modèle génératif applicationnel, S. K. Šaumjan (ou Chaoumian) a été membre du conseil scientifique de l'Académie des sciences de l'U.R.S.S. et chef de la section des méthodes structurales dans l'étude des langues à l'Institut de la langue russe à Moscou. À partir de 1975, il travaille aux États- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastien-konstantinovic-saumjan/#i_5818

SÉMANTIQUE

  • Écrit par 
  • Catherine KERBRAT-ORECCHIONI
  •  • 10 323 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sémantique et pragmatique »  : […] Selon Chomsky, la linguistique a pour but de rendre compte de la façon dont « les sens sont appariés aux sons ». Il s'agit bien, toujours, de faire l'anatomie d'un rapport. Mais cette entreprise s'accompagne aujourd'hui d'une double prise de conscience […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/semantique/#i_5818

SÈME, linguistique

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 377 mots

Dans le chapitre « Vers une description des univers sémantiques »  : […] de la grammaire générative, cette idée a-t-elle été avancée par Chomsky dès 1965 (Aspects de la théorie syntaxique), sur la base d'arguments syntaxiques : le comportement syntaxique de certains morphèmes nécessiterait qu'on leur associe certains traits sémantiques – inhérents ou contextuels, selon les cas ; par exemple [+ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seme-linguistique/#i_5818

SLOBIN DAN (1939-    )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 415 mots

de Roger Brown, Eric Lenneberg, George Miller et Jerome Bruner – tout en assistant à certains séminaires de Noam Chomsky au Massachusetts Institute of Technology (MIT) voisin –, il devient docteur en psychologie sociale au Centre d’études cognitives de l’université Harvard au moment de la « révolution cognitive ». Il a par la suite effectué l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dan-slobin/#i_5818

SOCIOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 810 mots

Dans le chapitre « La sociobiologie : une théorie de la sélection excessivement réductionniste  »  : […] et Wilson ne sembla pas avoir été nettement conservateur au plan politique. Il est intéressant de noter que Noam Chomsky, dans un débat de 1976 resté célèbre, estimait que la sociobiologie appliquée à l’homme permettait de définir la part réellement biologique de ce dernier, afin de s’appuyer sur elle pour revendiquer une meilleure société : l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociobiologie/#i_5818

SOUS-JACENTE STRUCTURE, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 292 mots

Aussi bien la Grammaire de Port-Royal que, plus tard, celle de Du Marsais ont reconnu la nécessité d'une description psychologique portant sur le passage des opérations prédicatives, porteuses d'un contenu sémantique, aux « constructions » réalisées dans l'énoncé terminal. Si ces dernières ne concernent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structure-sous-jacente-linguistique/#i_5818

SYNTAXE

  • Écrit par 
  • Michel BRAUDEAU
  •  • 1 030 mots

Traditionnellement, les grammairiens occidentaux envisagent l'étude de toute langue sous trois grands aspects : sémantique (ou lexical), morphologique (formation des mots et variations de leur forme), syntaxique (rapport entre les mots). Dans ce cadre, la syntaxe est essentiellement conçue comme l'étude de la combinaison des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syntaxe/#i_5818

TAXINOMIE, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 214 mots

En linguistique, la conception taxinomique de la grammaire caractérise la plupart des théories structurales qui veulent aboutir, selon l'expression de Z. Harris, à une « grammaire de listes » ayant pour souci d'inventorier les classes d'items et celles, plus complexes, des séquences d'items ; il est bien clair qu'à l'image […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taxinomie-linguistique/#i_5818

THÉORIE STANDARD ÉTENDUE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POLLOCK
  •  • 1 111 mots

Dans le cadre général de la grammaire générative, on peut caractériser de façon informelle la théorie standard étendue comme un effort visant à rendre aussi spécifiques et restrictifs que possible les outils descriptifs mis à la disposition du linguiste dans sa tâche d'analyse des différentes langues naturelles. Ainsi, par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-standard-etendue/#i_5818

UNIVERSAUX, linguistique

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 4 975 mots

Dans le chapitre «  Noam Chomsky et la grammaire universelle »  : […] À cette position extrême s'oppose de façon diamétrale celle de Noam Chomsky, qui affirme, quant à lui, qu'il n'existerait en définitive dans les langues « qu'un seul système et un seul lexique ». Dans le courant des années 1960, en effet, l'essor naissant de la linguistique formelle, en lien avec les premiers travaux en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universaux-linguistique/#i_5818

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Yves POLLOCK, « CHOMSKY NOAM (1928-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/noam-chomsky/