ŠAUMJAN SEBASTIAN KONSTANTINOVIČ (1916-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Connu comme le créateur du modèle génératif applicationnel, S. K. Šaumjan (ou Chaoumian) a été membre du conseil scientifique de l'Académie des sciences de l'U.R.S.S. et chef de la section des méthodes structurales dans l'étude des langues à l'Institut de la langue russe à Moscou. À partir de 1975, il travaille aux États-Unis (Yale University).

La linguistique structurale européenne, dont il fut en U.R.S.S. l'un des défenseurs les plus chaleureux, marque très fortement toute l'activité de Šaumjan en tant que chercheur. Les articles de 1952 aux années 1960 défendent le courant structuraliste. Il intervient vivement dans les débats linguistiques avec son article Le Problème du phonème (1952), où il traite du phonème et de ses traits pertinents et s'attaque en même temps aux linguistes (notamment les disciples de Nikolaï Marr (1864-1934), qui négligent certains principes scientifiques dans leurs activités de recherche. Aussi, cette attitude lui vaut-elle des attaques virulentes auxquelles il répond par d'autres articles.

Parallèlement, Šaumjan met en pratique les principes structuralistes qu'il a préconisés et, s'inspirant des travaux de R. Jakobson, G. Fant et M. Halle, il publie Histoire du système des traits différentiels en polonais (1958). Cependant, les difficultés qu'il rencontre dans les oppositions phonologiques de Jakobson, Fant et Halle lui font postuler deux niveaux d'abstraction dans la recherche linguistique : le niveau des « observables » et celui des « construits ». Il propose alors une théorie phonologique à deux niveaux (Problemy teoretičeskoj fonologii, 1962) et suggère l'introduction en linguistique des concepts de « génotype » et de « phénotype ».

Dès 1961, Šaumjan exige que les transformations linguistiques soient des construits, et non traités comme de simples observables, qu'elles soient données une fois pour toute et non ajoutées au fil des exemples, qu'elles n'admettent aucune exception.

Dans son activité de chercheur, Šaumjan recourt souvent à la [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  SAUMJAN SEBASTIAN KONSTANTINOVIC (1916-2007)  » est également traité dans :

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le marxisme et les problèmes philosophiques du langage »  : […] Le marxisme a été longtemps hostile, et à certains égards le reste, à l'idée d'une philosophie séparée où le langage serait traité comme une réalité se suffisant à elle-même. La liaison du langage avec d'autres phénomènes non linguistiques y est plus fortement soulignée qu'ailleurs ; c'est pourquoi les problèmes classiques du marxisme demeurent ceux du rapport de la praxis et de la théorie, de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_80349

Pour citer l’article

Zlatka GUENTCHÉVA, « ŠAUMJAN SEBASTIAN KONSTANTINOVIČ - (1916-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastian-konstantinovic-saumjan/