Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉLITES

Articles

  • ÉLITE, notion d'

    • Écrit par Bernard VALADE
    • 1 434 mots

    Ancien participe passé d'élire, le vocable « élite » est en usage en France à partir du xive siècle pour désigner les personnes qui sont considérées comme les meilleures ou les plus remarquables au sein d'un ensemble social déterminé. Ce groupe « choisi » – la « fleur » de la société –...

  • ACADÉMIES

    • Écrit par Nathalie HEINICH
    • 5 952 mots
    Autant dire que toute académie est, foncièrement, un processus élitaire, un instrument de sélection et de regroupement des « meilleurs » (selon les critères en vigueur). Ainsi, on ne s'étonnera pas d'y trouver à l'œuvre divers principes de sélection, tel le sexe : les femmes étant soit exclues, comme...
  • AFRIQUE (conflits contemporains)

    • Écrit par René OTAYEK
    • 4 953 mots
    • 4 médias
    Seules les élites, traditionnelles ou modernes, ont les compétences nécessaires (maîtrise de la « grammaire » et des techniques de mise en forme) à la fabrication du récit ethnique ; ce sont donc elles, souvent passées par l'école européenne et qui ont occupé des postes subalternes dans l'administration...
  • BICAMÉRISME ou BICAMÉRALISME

    • Écrit par Raymond FERRETTI
    • 5 328 mots
    • 2 médias
    Si le plus souvent c'est le monde économique qui est représenté, il arrive que ce soit plutôt desélites sociales, culturelles, voire traditionnelles. C'est notamment le cas en Afrique où celles-ci ont souvent été exclues du pouvoir au moment de l'indépendance ce qui a engendré des conséquences parfois...
  • BOURGEOISIE FRANÇAISE

    • Écrit par Universalis, Régine PERNOUD
    • 7 659 mots
    ...à l'enseignement supérieur ; cette situation ne sera modifiée que très lentement au milieu du xxe siècle. Le souci est alors manifeste de créer une élite intellectuelle à laquelle sera réservée l'entrée dans les grands corps de la nation : Conseil d'État, Cour des comptes, inspection générale des Finances,...
  • BURNHAM JAMES (1905-1987)

    • Écrit par François BURDEAU
    • 611 mots

    Né à Chicago, Burnham devient, après des études à Princetown, puis en Angleterre (Oxford), professeur de philosophie à l'université de New York. De 1930 à 1933, il dirige avec P. Weelright la revue The Symposium. Affilié au groupe trotskiste américain, qui devient le Socialist Workers...

  • CHINOISE (CIVILISATION) - Bureaucratie, gouvernement, économie

    • Écrit par Pierre-Étienne WILL
    • 10 991 mots
    ...amitiés intellectuelles, les relations de maître à disciple, les obligations contractées entre examinateurs et lauréats ou les simples échanges de services. Carriérisme ou désir de faire triompher un idéal, le but recherché par ces groupes, à qui les Qing dénient sévèrement tout droit à l'existence formelle,...
  • CHINOISE CIVILISATION - Les arts

    • Écrit par Corinne DEBAINE-FRANCFORT, Daisy LION-GOLDSCHMIDT, Michel NURIDSANY, Madeleine PAUL-DAVID, Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, Pierre RYCKMANS, Alain THOTE
    • 54 368 mots
    • 37 médias
    Désignant une élite, la classe dirigeante des fonctionnaires-lettrés, la notion d'amateur en Chine s'attache à tous les aspects de la création artistique et implique un éventail de sensibilité beaucoup plus large qu'en Occident. La jouissance esthétique ne vient pas de la vue seule, mais aussi du toucher...
  • CLASSES SOCIALES - Classe dominante

    • Écrit par Gérard MAUGER
    • 2 474 mots
    ...pouvoir, les écarts de prestige, etc. Selon que ces critères sont ou non ordonnés, la hiérarchie sociale comportera un ou plusieurs « sommets » : « l'élite » ou « les élites ». Ainsi Vilfredo Pareto définit d'abord « les élites » comme l'ensemble de ceux qui ont obtenu, dans leur...
  • CLIENTÉLISME

    • Écrit par Jean-Louis BRIQUET
    • 1 856 mots
    La mise en place de procédures de sélection du personnel politique à travers le suffrage populaire a renforcé, au moins dans un premier temps, le pouvoir des notables traditionnels. Les aristocrates ou les bourgeois possédants de la France de la IIIe République ou, à la même époque, certains patrons...
  • CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

    • Écrit par Universalis, Jules GÉRARD-LIBOIS, Henri NICOLAÏ, Patrick QUANTIN, Benoît VERHAEGEN, Crawford YOUNG
    • 24 917 mots
    • 13 médias
    Le statut de l'élite congolaise urbaine fut au centre des préoccupations des réformateurs. Ceux-ci ne purent cependant tomber d'accord sur un plan de réforme cohérent. À défaut de droits politiques et d'un nouveau statut, l'administration coloniale adopta une série de mesures partielles à caractère...
  • CULTURE - Sociologie de la culture

    • Écrit par Vincent DUBOIS
    • 4 267 mots
    ...sociaux et formes culturelles qui a été questionnée. Richard Peterson et, à sa suite, d'autres sociologues américains ont tenté de montrer que l'équation « élite sociale + stratégie de distinction = culture d'élite » n'avait rien d'évident, les pratiques culturelles de l'élite se caractérisant davantage...
  • ENA (École nationale d'administration)

    • Écrit par Jean-Claude MAITROT
    • 1 120 mots

    La vive attention dont l'École nationale d'administration est l'objet est sans doute un signe éclatant de la réussite de cette institution : ses anciens élèves dirigent l'Administration, sont à la tête des entreprises publiques, s'intègrent dans le secteur privé, et surtout ont investi la classe...

  • ÉSOTÉRISME

    • Écrit par Serge HUTIN
    • 7 479 mots
    • 1 média
    ...moderne » à éviter soigneusement. L'auteur d'Orient et Occident écrit, s'interrogeant sur le problème de la reconstitution d'une véritable élite traditionnelle : « L'élite n'a pas à se mêler à des luttes qui, quelle qu'en soit l'importance, sont forcément étrangères à son domaine propre ;...
  • ESTABLISHMENT

    • Écrit par Roland MARX
    • 614 mots

    L'usage de ce terme s'est répandu à la fin des années 1950. L'establishment désigne habituellement l'élite dirigeante de la Grande-Bretagne, mais cette élite est loin d'être restreinte aux responsables officiels de la vie politique : souveraine, cabinet, Parlement. L'...

  • FAMILLE - Sociologie

    • Écrit par Rémi LENOIR
    • 5 325 mots
    • 3 médias
    ...d'entreprise, des hommes d'affaires, des chefs d'industrie, des officiers de l'armée, des agents de l'Église, ou des responsables d'organisations religieuses, mais des représentants de l'élite d'une république laïque et patriotique, celle qui, en France, a pris le pouvoir dans le champ politique...
  • FRANCE (Le territoire et les hommes) - Un siècle de politique économique

    • Écrit par Pascal GAUCHON, Philippe LÉGÉ
    • 21 153 mots
    • 3 médias
    Ces relations étroites entre administrations et entreprises se fondent sur une grande unité de la classe dirigeante, même si elle présente deux visages différents. À l'ère des notables et des patrons succède la période des technocrates et des managers. Ils ont souvent connu les mêmes écoles, fréquenté...
  • HIÉRARCHIE

    • Écrit par Raymond BOUDON
    • 3 998 mots
    ...modèle du marché représente le meilleur paradigme général pour l'explication des phénomènes de hiérarchisation sociale dans les sociétés industrielles. La théorie de la circulation des élites de Pareto peut être facilement raccordée à ce modèle : les organisations sociales particulières adressent à leur...
  • INÉGALITÉS - Analyse et critique

    • Écrit par Alain BIHR, Roland PFEFFERKORN
    • 9 558 mots
    Une telle définition multidimensionnelle pourrait servir de base et de fil conducteur à l'étude des catégories privilégiées, et notamment des plus privilégiées d'entre elles, celles appartenant à la grande bourgeoisie et à l'aristocratie fortunée, formant ce qu'on pourrait nommer l'élite de l'élite....
  • KOWEÏT

    • Écrit par Philippe DROZ-VINCENT, Universalis, Ghassan SALAMÉ
    • 7 199 mots
    • 4 médias
    La société koweïtienne est très élitiste et hiérarchisée, le symbole en étant la citoyenneté à plusieurs niveaux (loi de 1959), entre les Koweïtiens de souche (asli, descendants de ceux qui sont arrivés dans les murs de la cité de Koweït avant 1920) dotés de tous les droits (vote, État-providence),...
  • LA PEUR. HISTOIRE D'UNE IDÉE POLITIQUE (C. Robin)

    • Écrit par Stéphanie WOJCIK
    • 968 mots

    Traduit de l'anglais par Christophe Jaquet et préfacé par Philippe Braud, l'ouvrage La Peur : Histoire d'une idée politique (2006) questionne les fondements de l'ordre politique libéral en vigueur aux États-Unis. Son auteur, Corey Robin, professeur de science politique à ...