CLIENTÉLISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le clientélisme est un rapport entre des individus de statuts économiques et sociaux inégaux (le « patron » et ses « clients »), reposant sur des échanges réciproques de biens et de services et s'établissant sur la base d'un lien personnel habituellement perçu dans les termes de l'obligation morale. Envisagé de cette manière, il s'agit d'un phénomène attesté dans des contextes sociaux très divers. Dans la Rome antique, les patriciens entretenaient une vaste clientèle d'affidés à laquelle, en contrepartie de son allégeance et de son soutien politique, ils apportaient leur protection économique et prodiguaient leurs largesses (Paul Veyne). À l'époque féodale, la relation unissant un vassal à son seigneur supposait des engagements de nature privée impliquant la fidélité et l'assistance mutuelles (Marc Bloch). Dans la plupart des sociétés traditionnelles, les détenteurs de l'autorité se devaient de justifier leur pouvoir et leur prestige en distribuant une partie de leurs richesses à leurs subordonnés, sous la forme de dons, de prébendes ou d'assistance.

Les liens de clientèle n'ont pas disparu, loin s'en faut, avec la constitution des États modernes puis leur démocratisation durant le xixe siècle. Mais ils ont été doublement transformés au cours de ces processus. D'un côté, ils ont acquis une dimension spécifiquement politique en étant insérés dans les institutions des régimes représentatifs ; de l'autre, ils ont été de plus en plus fréquemment dénoncés comme faisant obstacle au bon fonctionnement de ces institutions et à la réalisation effective de valeurs et des idéaux de la démocratie.

Le clientélisme des notables

La mise en place de procédures de sélection du personnel politique à travers le suffrage populaire a renforcé, au moins dans un premier temps, le pouvoir des notables traditionnels. Les aristocrates ou les bourgeois possédants de la France de la IIIe République ou, à la même époque, certains patrons d'industries manufacturières dans des villes ouvrières ont accédé aux charges politiques en mobilisant à des fins électorales les biens matéri [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CLIENTÉLISME  » est également traité dans :

ANCIEN RÉGIME

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 19 084 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Moyens de gouvernement : clientèles, gouverneurs, intendants »  : […] lesquels Louis le Grand, qui ne dédaignait nullement les petits moyens, machiavéliquement, les oppose les unes aux autres. On a bien moins défini la clientèle royale elle-même. Elle est au moins double. D'une part, la mise au pas de la famille royale, du clan des Bourbons à celui des Condés, éparpille sur l'ensemble du territoire français un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ancien-regime/#i_22098

BOURBONS

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 6 452 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Bourbons de France aux XVIIe et XVIIIe siècles »  : […] e siècle connaît un autre type de lien d'homme à homme : les clientèles et les fidélités. De haut en bas de la pyramide sociale, des hommes se donnent à d'autres plus puissants, dont ils sont les « dévoués » ou les « domestiques ». Les « maîtres » procurent des avantages à leurs dévoués, des places, des gouvernements, des pensions. Ils les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourbons/#i_22098

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 690 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Expansion de la civilisation du Bronze »  : […] des petits nobles sans ressources et en quête de protecteurs amène le développement des clientèles. Les clients sont le principe de la puissance, source de prestige et de force, car ils sont à la fois hommes d'armes et conseillers. Avec l'avènement des clientèles, les relations d'homme à homme, de protecteur à protégé tendent à prendre le pas sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_22098

COLOMBIE

  • Écrit par 
  • Marcel NIEDERGANG, 
  • Olivier PISSOAT, 
  • Clément THIBAUD
  • , Universalis
  •  • 13 650 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Du monde agraire à la prédominance urbaine »  : […] Le FN renforça un type d'autorité fondé sur le patronage et la cooptation clientéliste des secteurs populaires. Ces réseaux de pouvoir, souvent appuyés sur les liens familiaux, organisaient la sphère économique, notamment au sein des corporations patronales (Association nationale des chefs d'entreprise de Colombie, Association bancaire et d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colombie/#i_22098

CÔTE D'IVOIRE

  • Écrit par 
  • Richard BANÉGAS, 
  • Jean-Fabien STECK
  •  • 13 470 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La fin du régime d'Houphouët-Boigny et la radicalisation de l'ivoirité »  : […] Le modèle reposait surtout sur un clientélisme institutionnalisé, qui était étroitement lié aux ressources du cacao, via la Caisse de stabilisation des produits agricoles (Caistab, organisme en place de 1963 à 1998). Ce sont les fondations de ce système qui, à partir de la fin des années 1980, se sont effondrées sous l'effet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cote-d-ivoire/#i_22098

DÉMOCRATIE

  • Écrit par 
  • Daniel GAXIE
  •  • 10 277 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Évolution de la démocratie représentative »  : […] sont des notables (propriétaires fonciers, capitaines d'industrie) qui puisent dans leur patrimoine pour s'attacher les électeurs en distribuant des biens souvent privatifs et non spécifiques. Les mobilisations électorales reposent principalement sur des obligations et loyautés non spécifiquement politiques. Comme l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democratie/#i_22098

ÉLECTIONS - Histoire des élections

  • Écrit par 
  • Christophe VOILLIOT
  •  • 5 782 mots

Dans le chapitre « La fabrication d'un rituel »  : […] Très souvent, les compétitions électorales sont marquées par l'omniprésence des pratiques clientélaires. Au Bénin, lors des premières élections pluralistes qui ont suivi la fin de la dictature, en 1991, les électeurs se voient proposer une bière, un tee-shirt ou un billet de 500 francs CFA pour garnir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elections-histoire-des-elections/#i_22098

HASSAN II (1929-1999) roi du Maroc (1961-1999)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude SANTUCCI
  •  • 1 016 mots
  •  • 1 média

Dans le même temps, il réactive les ressources symboliques et politiques du makhzen, fondé sur la constitution de réseaux d'influence personnels, familiaux ou régionaux et sur la maîtrise des ressources économiques et financières du royaume. Face à l'emprise souterraine mais réelle d'un islamisme susceptible de menacer les bases de son pouvoir, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hassan-ii/#i_22098

ITALIE - La vie politique depuis 1945

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES, 
  • Marc LAZAR
  • , Universalis
  •  • 31 397 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La chute des partis gouvernementaux »  : […] Nord (et 5,4 à Milan), mais connaît un net succès dans le Midi continental (+ 3 points). Le vote d'échange – vote contre des faveurs individuelles – continue ainsi à fonctionner au profit des partis gouvernementaux dispensateurs de ressources, qui se méridionalisent d'autant plus qu'ils perdent le soutien des régions les plus modernes et les plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-la-vie-politique-depuis-1945/#i_22098

KAZAKHSTAN

  • Écrit par 
  • Isabelle OHAYON, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ
  • , Universalis
  •  • 8 778 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Clientélisme et contrôle des oppositions »  : […] secteurs de l'économie. Ces pratiques ont permis d'atténuer les blocages engendrés par le clientélisme politique de type strictement « clanique » dans le monde des affaires. Dans le cas kazakh, le soutien ou l'opposition des hommes d'affaires à l'égard du pouvoir repose tout autant sur les capacités du régime à assurer les conditions de leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kazakhstan/#i_22098

LIBAN

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Elizabeth PICARD, 
  • Éric VERDEIL
  •  • 26 459 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La montée des périls (1966-1975) »  : […] police et de l'armée accélèrent la succession de gouvernements éphémères. L'enjeu de cette agitation est moins le triomphe du libéralisme ou celui du réformisme d'État que le partage des positions de pouvoir qui, dans le système clientéliste, sont une source essentielle d'enrichissement. Marchandages et intérêts privés dominent l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liban/#i_22098

LOYAUTÉ

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD
  •  • 3 711 mots

Dans le chapitre « Loyauté et distance »  : […] On peut encore parler de clientélisme dans un contexte urbain. Les observations de Merton sur le boss américain qui, en échange de leur vote, protège les immigrés sont classiques. Mais le boss à la Merton n'est pas un patron comme le gamonal péruvien. Il s'en distingue au moins par deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loyaute/#i_22098

NIGERIA

  • Écrit par 
  • Daniel C. BACH
  •  • 11 722 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La IVe République (1999- ) »  : […] ’expansion de l'insurrection armée dans le nord-est du pays ni à réduire la pauvreté. Les promesses présidentielles d'améliorer l'accès à l'électricité restent sans lendemain, plus de 55 p. 100 de la population nigériane n'ayant toujours pas accès à l'électricité selon la Banque mondiale. De plus, corruption et clientélisme atteignent des sommets […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nigeria/#i_22098

NOTABLES

  • Écrit par 
  • Christophe CHARLE
  •  • 2 364 mots

Dans le chapitre « Le temps des notables triomphants (1800-1848) »  : […] progressif avec les nouvelles couches émergentes et l'élite des classes populaires. Dans une société rurale, aux communications lentes et incertaines, à l'économie cloisonnée, les divers groupes de notables sont le principal lien social entre les régions françaises. La logique d'un tel système divise en quelque sorte l'autorité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notables/#i_22098

OUZBÉKISTAN

  • Écrit par 
  • Edward ALLWORTH, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Julien THOREZ, 
  • Anne TOURNEVILLE
  • , Universalis
  •  • 7 650 mots

Dans le chapitre « Des réformes entravées par le clanisme et la corruption »  : […] et de promotion de l'initiative privée se heurte à un obstacle majeur en Ouzbékistan : la répartition clientéliste régionalisée ou familiale des espaces socio-économiques et politiques par le pouvoir central. Ce système, commun à l'ensemble des pays centrasiatiques et hérité de la période soviétique, a été renforcé depuis l'indépendance. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouzbekistan/#i_22098

PALESTINIENNE AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Aude SIGNOLES
  • , Universalis
  •  • 28 722 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Un pouvoir hégémonique »  : […] tôt, des voix s'élèvent au sein de la société palestinienne pour protester contre le mode clientéliste de contrôle des populations. En 1996-1997, elles s'en prennent plus particulièrement aux modalités de gestion des fonds publics et font peser des soupçons de corruption sur l'Autorité palestinienne. Le Conseil législatif diligente même une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite-palestinienne/#i_22098

PARTIS POLITIQUES - Théorie

  • Écrit par 
  • Michel OFFERLÉ
  •  • 7 098 mots

Dans le chapitre « Les partis contre la démocratie ? »  : […] sur des promesses, des valeurs, des programmes et sur des biens publics indivisibles. Les échanges clientélaires, échanges très personnalisés ou mobilisation de réseaux familiaux et sociaux profonds sont appelés à disparaître. Ce type de transactions a pu accompagner voire permettre la mobilisation et la démocratisation électorales. Certaines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/partis-politiques-theorie/#i_22098

PHILIPPINES

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Manuelle FRANCK, 
  • William GUÉRAICHE, 
  • Lucila V. HOSILLOS, 
  • Jean-Louis VESLOT
  • , Universalis
  •  • 21 397 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Un pays colonisé de l'intérieur »  : […] de cette colonisation intérieure, il ne faut pas oublier qu'une partie de l'argent collecté est réinjectée localement. Les patrons entretiennent une clientèle qui ne cesse de leur demander des faveurs, en l'occurrence de l'argent. En sollicitant financièrement leur patron pour les événements familiaux « K.B.L. » (kasal : « mariage » ; binyag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippines/#i_22098

SPORTULE

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 93 mots

Don quotidien, en nature à l'origine, puis en argent, fait, dans la Rome antique, par le patron à son client. C'était, sous la République, la rémunération du temps consacré par le client à escorter son patron sur le forum, le prix d'achat de la voix du client dans les assemblées populaires. Sous l'Empire, l'institution dégénéra en une mendicité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sportule/#i_22098

TADJIKISTAN

  • Écrit par 
  • Isabelle OHAYON, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ
  • , Universalis
  •  • 5 830 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Contexte de développement de la guerre civile »  : […] et logico-administratif, ont toujours été largement manipulés par les autorités soviétiques sur le principe d'un clientélisme régionalisé. Par exemple, les terres des kolkhozes mises en exploitation pendant la période soviétique dans les nouvelles zones d'irrigation regroupaient des communautés paysannes par origine régionale. Les différentes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadjikistan/#i_22098

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Michel CAMAU, 
  • Roger COQUE, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN
  •  • 19 914 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Une transition difficile »  : […] une vie politique qu’ils ont pourtant contribué à transformer. Exclus de la vie politique, excédés par l’aggravation de la crise économique et sociale, nombreux sont les Tunisiens qui considèrent le clientélisme d’Ennahda – que ne freinent ni ne dénoncent les deux autres partis de la troïka au pouvoir – comme la prolongation du népotisme de Ben Ali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_22098

UKRAINE

  • Écrit par 
  • Annie DAUBENTON, 
  • Iryna DMYTRYCHYN, 
  • Lubomyr A. HAJDA, 
  • Georges LUCIANI, 
  • Yann RICHARD
  •  • 37 640 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Réformes économiques en dents de scie »  : […] de faire l'objet de blocages ou d'opérations frauduleuses, rendues possibles par la politique de « favoritisme » de Koutchma, qui distribue les fleurons de l'industrie aux acteurs économiques les plus loyaux à son égard. Les trois principaux clans politico-financiers de Donetsk, de Dnipropetrovsk et de Kiev voient leur influence renforcée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ukraine/#i_22098

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Louis BRIQUET, « CLIENTÉLISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/clientelisme/