CLIENTÉLISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le clientélisme est un rapport entre des individus de statuts économiques et sociaux inégaux (le « patron » et ses « clients »), reposant sur des échanges réciproques de biens et de services et s'établissant sur la base d'un lien personnel habituellement perçu dans les termes de l'obligation morale. Envisagé de cette manière, il s'agit d'un phénomène attesté dans des contextes sociaux très divers. Dans la Rome antique, les patriciens entretenaient une vaste clientèle d'affidés à laquelle, en contrepartie de son allégeance et de son soutien politique, ils apportaient leur protection économique et prodiguaient leurs largesses (Paul Veyne). À l'époque féodale, la relation unissant un vassal à son seigneur supposait des engagements de nature privée impliquant la fidélité et l'assistance mutuelles (Marc Bloch). Dans la plupart des sociétés traditionnelles, les détenteurs de l'autorité se devaient de justifier leur pouvoir et leur prestige en distribuant une partie de leurs richesses à leurs subordonnés, sous la forme de dons, de prébendes ou d'assistance.

Les liens de clientèle n'ont pas disparu, loin s'en faut, avec la constitution des États modernes puis leur démocratisation durant le xixe siècle. Mais ils ont été doublement transformés au cours de ces processus. D'un côté, ils ont acquis une dimension spécifiquement politique en étant insérés dans les institutions des régimes représentatifs ; de l'autre, ils ont été de plus en plus fréquemment dénoncés comme faisant obstacle au bon fonctionnement de ces institutions et à la réalisation effective de valeurs et des idéaux de la démocratie.

Le clientélisme des notables

La mise en place de procédures de sélection du personnel politique à travers le suffrage populaire a renforcé, au moins dans un premier temps, le pouvoir des notables traditionnels. Les aristocrates ou les b [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  CLIENTÉLISME  » est également traité dans :

ANCIEN RÉGIME

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 19 083 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Moyens de gouvernement : clientèles, gouverneurs, intendants »  : […] L'incapacité, ou la difficulté, d'abstraire – obstacle majeur à toute conception rationnelle de l'administration – rend indispensable le recours à l'utilisation des liens humains. C'est aussi une évidente survie de l'esprit féodal, au sens le plus rigoureux du terme. Ainsi se constituent, se font et se défont les clientèles. Elles ne s'affaiblissent guère qu'au xviii e  siècle. Louis XIII, puis Lo […] Lire la suite

BOURBONS

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 6 451 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Bourbons de France aux XVIIe et XVIIIe siècles »  : […] L'histoire intérieure du royaume est marquée pendant ces deux siècles par le développement de la monarchie absolue, dont le règne de Louis XIV constitue l'apogée, et par les crises qui modifient au xviii e  siècle le fonctionnement de ce système de gouvernement. Les juristes du xvii e  siècle ont défini cette monarchie absolue ou « monarchie royale ». Le roi possède la puissance parfaite et entièr […] Lire la suite

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Expansion de la civilisation du Bronze »  : […] En 1111, suivant la tradition la plus courante, mais plus vraisemblablement dans le courant du xi e  siècle, les Shang, qui menaient des guerres difficiles contre les tribus du Shānxi et du Shǎnxi, et surtout contre celles de la vallée de la Huai au sud-est de leur domaine, succombèrent aux assauts d'une cité fondée par des colons Shang au Shǎnxi alors qu'ils étaient en opération dans la région de […] Lire la suite

COLOMBIE

  • Écrit par 
  • Marcel NIEDERGANG, 
  • Olivier PISSOAT, 
  • Clément THIBAUD
  • , Universalis
  •  • 13 648 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Du monde agraire à la prédominance urbaine »  : […] Le FN renforça un type d'autorité fondé sur le patronage et la cooptation clientéliste des secteurs populaires. Ces réseaux de pouvoir, souvent appuyés sur les liens familiaux, organisaient la sphère économique, notamment au sein des corporations patronales (Association nationale des chefs d'entreprise de Colombie, Association bancaire et d'organismes financiers de Colombie, etc.). Parallèlement, […] Lire la suite

CÔTE D'IVOIRE

  • Écrit par 
  • Richard BANÉGAS, 
  • Jean-Fabien STECK
  •  • 13 468 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La fin du régime d'Houphouët-Boigny et la radicalisation de l'ivoirité »  : […] Le modèle d'intégration des allogènes va fonctionner tant bien que mal jusqu'à la fin des années 1970, date à laquelle il entre en crise, sous l'influence de divers facteurs tels que l'augmentation de la pression sur la terre ; la baisse des prix agricoles et la crise de l'économie de plantation ; la crise fiscale et la réduction des ressources publiques qui huilaient ce système ; les mesures d'aj […] Lire la suite

DÉMOCRATIE

  • Écrit par 
  • Daniel GAXIE
  •  • 10 277 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Évolution de la démocratie représentative »  : […] La démocratie est une construction historique. C'est au xix e  siècle que se mettent en place les divers éléments de son organisation représentative. Après l'élargissement du droit de suffrage à tous les citoyens de sexe masculin, diverses forces politiques vont s'efforcer de persuader certaines fractions des milieux populaires d'exprimer leurs doléances par le suffrage plutôt que par l'insurrect […] Lire la suite

ÉLECTIONS - Histoire des élections

  • Écrit par 
  • Christophe VOILLIOT
  •  • 5 782 mots

Dans le chapitre « La fabrication d'un rituel »  : […] L'organisation régulière d'élections, quelles qu'en soient les modalités, contribue à la fabrication d'un rituel électoral, variations autour de la forme particulière que prend l'élection dans un pays ou une région donnée. Il y a en effet des différences dans les pratiques électorales qui ne doivent rien aux modes de scrutin ou aux règles de droit contrairement aux croyances des juristes, mais qui […] Lire la suite

HASSAN II (1929-1999) roi du Maroc (1961-1999)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude SANTUCCI
  •  • 1 015 mots
  •  • 1 média

Né à Rabat le 9 juillet 1929, Moulay Hassan reçoit une éducation orientale et européenne, puis obtient une licence et un diplôme des hautes études de droit à la faculté de Bordeaux. Associé dès son plus jeune âge à la cause du nationalisme marocain, il partage avec son père les vicissitudes de son engagement politique et l'énorme prestige populaire conquis dans cette épreuve. Désigné en 1957, puis […] Lire la suite

ITALIE - La vie politique depuis 1945

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES, 
  • Marc LAZAR
  • , Universalis
  •  • 31 392 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La chute des partis gouvernementaux »  : […] Les partis gouvernementaux sont dans une situation encore plus difficile. Certes, globalement les résultats des élections régionales de 1990 et législatives de 1992 n'indiquent encore qu'un léger fléchissement par rapport à 1987 pour les deux principaux partis gouvernementaux : la D.C. passe de 34,3 à 33,4 p. 100 et à 29,7 p. 100, et le P.S.I. de 14,3 à 15,3 p. 100 et à 13,6 p. 100. Mais leur cart […] Lire la suite

KAZAKHSTAN

  • Écrit par 
  • Isabelle OHAYON, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ
  • , Universalis
  •  • 8 815 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Clientélisme et contrôle des oppositions »  : […] Le passage à l'économie de marché et la retombée de l'exploitation des ressources minières ont permis une activité diversifiée et un réel développement économique à partir des années 2000. Durant cette période de transition, le président a fait office d'arbitre de la distribution des ressources économiques entre rivaux locaux. Cette distribution est restée relativement ouverte et moins fondée qu' […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Mexique. Élection d’Andrés Manuel López Obrador à la présidence. 1er juillet 2018

est de 63,4 p. 100. Les électeurs rejettent le clientélisme et la corruption qui ont marqué les mandats du PRI de 1929 à 2000, puis de 2012 à 2018, ainsi que du PAN de 2000 à 2012. AMLO, qui doit prendre ses fonctions le 1er décembre, promet d’agir « pour le bien […] Lire la suite

République centrafricaine. Offensive des rebelles de la Seleka. 10-31 décembre 2012

dénonce également la « mal gouvernance » du pouvoir, ainsi que « l'exclusion de l'opposition, le clientélisme et le tribalisme ». Le 27, le président français François Hollande déclare que les soldats français stationnés à Bangui dans le cadre de la Mission de consolidation de la paix en Centrafrique […] Lire la suite

Kirghizstan. Réélection de Kourmanbek Bakiev à la présidence. 23 juillet 2009

internationaux déplorent de nombreuses irrégularités et l'opposition dénonce des fraudes massives. Arrivé au pouvoir avec la « révolution des tulipes » en 2005, Kourmanbek Bakiev incarnait la possible fin du clientélisme et de l'autoritarisme de son prédécesseur Askar Akaïev. Malgré l'absence […] Lire la suite

Timor oriental. Départ du Premier ministre et fin de la crise politique. 26 juin 2006

son Premier ministre ni celui de dissoudre le Parlement où la formation de Mari Alkatiri, le Fretilin, est majoritaire. Critiqué pour son autoritarisme, ses tendances marxisantes et son clientélisme, le Premier ministre est surtout accusé d'avoir armé des civils appartenant à son camp lors […] Lire la suite

Turquie. Victoire des islamistes modérés aux élections législatives. 3-16 novembre 2002

de participation s'élève à 78,9 p. 100. Le scrutin marque la fin du système traditionnel de clientélisme caractérisé par l'existence de liens entre les milieux politiques et financiers, liens que des réformes de la procédure électorale interdisent désormais. Cette recomposition du paysage politique […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Louis BRIQUET, « CLIENTÉLISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/clientelisme/