Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AGENTS ÉCONOMIQUES

Articles

  • IMPÔT - Économie fiscale

    • Écrit par Jacques LE CACHEUX
    • 4 375 mots
    • 1 média
    ...certains cas, la somme due au titre de l'impôt est calculée sur une base forfaitaire, ou sur la base d'un montant par unité physique de l'assiette imposable. Le contribuable est l'agent privé qui reçoit notification de la liquidation et sur lequel repose l'obligation légale du paiement de l'impôt. Il peut être...
  • INFLATION

    • Écrit par Jacques LE CACHEUX
    • 10 079 mots
    • 7 médias
    ...l'autre, l'idée était que la pente négative de la courbe de Phillips de court terme provenait d'erreurs d'interprétation des signaux de prix de la part des agents économiques ou d'erreurs d'anticipation de ces mêmes agents : dès qu'ils auraient réalisé leur méprise et bien intégré l'existence des hausses...
  • INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS

    • Écrit par Najat EL MEKKAOUI DE FREITAS
    • 1 379 mots

    Depuis le milieu des années 1980, on assiste à une « institutionnalisation » croissante de l'épargne des ménages. Cette dernière est, en effet, dans une proportion de plus en plus grande, collectée et gérée par des investisseurs institutionnels, c'est-à-dire des intermédiaires financiers...

  • KAHNEMAN DANIEL (1934-2024)

    • Écrit par Françoise PICHON-MAMÈRE
    • 1 197 mots

    En attribuant le prix Nobel 2002 conjointement à un économiste, Vernon Smith, et à un psychologue, Daniel Kahneman, l'Académie royale des sciences de Suède confirmait une tendance, amorcée avec la distinction d'Amartya Sen en 1997 : récompenser des travaux interdisciplinaires qui rapprochent l'économie...

  • LUCAS ROBERT EMERSON Jr. (1937-2023)

    • Écrit par Universalis, Françoise PICHON-MAMÈRE
    • 865 mots
    • 1 média

    Robert Lucas est un économiste américain, chef de file de la nouvelle école classique dans les années 1970 et dont les travaux ont notamment porté sur les modèles d’anticipations rationnelles. La pensée libérale est très souvent mise à l'honneur par les membres du jury de l'Académie royale des sciences...

  • MACROÉCONOMIE - Croissance économique

    • Écrit par Jean-Olivier HAIRAULT
    • 9 705 mots
    • 1 média
    Traiter du niveau d'accumulation optimal ne peut se faire sans étudier les comportements individuels qui en sont à l'origine. L'optimalité se définit par rapport aux préférences des agents, en particulier leurs préférences intertemporelles. En outre, il est crucial de savoir si les décisions individuelles...
  • MACROÉCONOMIE - Politique économique

    • Écrit par Antoine d' AUTUME
    • 4 902 mots
    ...politiques macroéconomiques sont inséparables du contexte microéconomique dans lequel elles s'inscrivent. Leurs objectifs ont trait à la situation des agents individuels. Leurs mécanismes mettent en jeu les comportements de ces individus. Cela amène à porter un nouveau regard sur les politiques macroéconomiques....
  • MICROÉCONOMIE - Théorie microéconomique

    • Écrit par Edmond MALINVAUD
    • 5 865 mots
    • 1 média

    La théorie microéconomique a pour objet l'étude des comportements économiques individuels et de leurs interactions dans les économies de marché, interactions analysées depuis Léon Walras dans le cadre de l'équilibre général. L'expression théorie microéconomique s'est imposée au milieu du...

  • MICROÉCONOMIE - Théorie de l'équilibre général

    • Écrit par Antoine d' AUTUME
    • 1 690 mots
    ...production : biens de consommation, biens d'équipement, travail, ressources naturelles, etc. Chacun a son marché et son prix. On distingue deux types d'agents, les producteurs et les consommateurs. Les producteurs sont les entreprises qui achètent des facteurs de production et vendent des biens...
  • MONDIALISATION - Globalisation financière

    • Écrit par Philippe MARTIN, Dominique PLIHON
    • 8 415 mots
    • 1 média
    L'équilibre politique se transforme après la Première Guerre mondiale avec la démocratisation progressive des pays industrialisés et l'émergence des syndicats comme force politique en contrepoids aux intérêts financiers favorables à l'étalon-or. Suivant ou anticipant l'exemple de la Grande-Bretagne,...
  • NASH JOHN FORBES (1928-2015)

    • Écrit par Françoise PICHON-MAMÈRE
    • 903 mots
    • 1 média

    Le prix Nobel 1994 est comme un cadeau d'anniversaire. Cinquante ans plus tôt, en 1944, John Von Neumann et Oskar Morgenstern publiaient la première édition d'un ouvrage fondateur, The Theory of Games and EconomicBehaviour. En 1994, trois des plus grands théoriciens des jeux sont récompensés...

  • LA NATURE DE LA FIRME, Ronald Harry Coase - Fiche de lecture

    • Écrit par Samuel FEREY
    • 989 mots
    Coase part d'une question faussement naïve : pourquoi la coordination entre agents économiques quant à l'usage des ressources se fait-elle tantôt par le marché, tantôt par les firmes, et donc, pourquoi existe-t-il des organisations telles que les firmes dans une économie de marché (partie I) ? Cela...
  • NÉO-LIBÉRALISME ou NÉOLIBÉRALISME

    • Écrit par Liêm HOANG NGOC
    • 7 283 mots
    • 4 médias
    ...L'hypothèse comportementale de rationalité parfaite est remplacée par celle d'une rationalité limitée, inspirée des travaux de Herbert A. Simon : les agents ont une capacité limitée à traiter l'information. Lors du déroulement des transactions, les imperfections informationnelles sont la règle :...
  • NOUVELLE ÉCOLE CLASSIQUE (NEC), économie

    • Écrit par François LANGOT
    • 2 433 mots
    • 1 média

    Née dans les années 1970 d'une réflexion sur les insuffisances des modèles keynésiens, la nouvelle école classique (N.E.C.) a pour objectif de fournir un cadre d'analyse à l'évolution de l'activité économique d'un pays. Elle est fondée sur une vision optimiste du capitalisme de ...

  • PRESCOTT EDWARD C. (1940-2022)

    • Écrit par Françoise PICHON-MAMÈRE
    • 1 147 mots

    Le 11 octobre 2004, Edward Prescott est devenu le trente-sixième Américain lauréat du prix Nobel d'économie. En attribuant la récompense à ce professeur de l'université de Tempe (Arizona), l'Académie royale des sciences de Suède confirmait la domination des États-Unis sur le prix qu'elle a créé...

  • PRIX

    • Écrit par Nathalie BERTA
    • 1 299 mots
    Pour l'économiste, les prix constituent la principale information nécessaire auxindividus pour agir, les signaux pertinents sur la base desquels se déterminent les décisions de production, d'investissement, de consommation. Il est donc indispensable qu'ils restent facilement prévisibles, toute...