Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MORGENSTERN OSKAR (1902-1977)

Économiste américain d'origine autrichienne, professeur à Vienne entre 1935 et 1938, puis à Princeton jusqu'en 1971, Morgenstern devient à cette date directeur du Centre de théorie économique appliquée de l'Université de New York. Ses ouvrages les plus importants — Théorie des jeux et du comportement économique (Theory of Games and Economic Behavior), en collaboration avec von Neumann, 1944 et 1947, et Précision et incertitude des données économiques (On Accuracy of Economic Behavior), 1950 — convergent en un remaniement, le plus profond sans doute, de la théorie économique issue du marginalisme. Sans revenir sur son orientation — l'étude des comportements économiques —, il en renouvelle méthode et applications grâce à l'usage du modèle des jeux de stratégie, dont l'apport est double : introduction, nouvelle, de la méthode axiomatique ; introduction des probabilités. En outre, l'outil mathématique de la théorie économique se diversifie : l'algèbre ensembliste et la combinatoire prennent place aux côtés du traditionnel calcul différentiel, auquel échappe, par exemple, la recherche des stratégies optimales, irréductibles à de simples maxima de fonctions. En théorie de la valeur, Morgenstern prend le contre-pied de l'utilité-ordre parétienne, et élabore un concept d'utilité espérée numériquement déterminable, grâce à l'association d'une « opération naturelle » telle que la comparaison de deux probabilités, a et (I — a). Les champs d'application qu'il a lui-même en partie explorés (prévisibilité des marchés financiers, stratégie nucléaire, établissement des données économiques...) s'étendent aux variables économiques discontinues, soumises aux effets du temps, ou soumises à des décisions économiques et politiques. Ils s'étendent également aux interactions individuelles en situation d'information imparfaite ou en l'absence d'autorité centrale : l'économie d'entreprise a été une des premières à utiliser les ressources de cette formalisation des situations complexes dans lesquelles des décisions doivent être prises, compte tenu de l'opposition ou de la coopération entre partenaires ainsi que d'autres facteurs d'incertitude.

— Jean MATHIOT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • THEORY OF GAMES AND ECONOMIC BEHAVIOR, John von Neumann et Oskar Morgenstern - Fiche de lecture

    • Écrit par Philippe MAMAS
    • 1 045 mots

    En 1944, deux émigrés européens installés aux États-Unis, John von Neumann (1903-1957), mathématicien de génie d’origine hongroise, qui deviendra plus tard l’un des inventeurs de l’ordinateur, et Oskar Morgenstern (1902-1977), économiste d’origine autrichienne, publient un impressionnant...

  • CONTINGENCE

    • Écrit par Bertrand SAINT-SERNIN
    • 4 900 mots
    ...s'est pas implanté dans le vocabulaire de la théorie des jeux. La raison en est simple, et elle apparaît en toute clarté chez Johann von Neumann et Oskar Morgenstern : pour démontrer le théorème de l'équilibre (ou du minimax) dans les jeux de stratégie à deux personnes et à somme nulle, le mathématicien...
  • JEUX THÉORIE DES

    • Écrit par Bernard GUERRIEN
    • 7 940 mots
    • 1 média
    ...seule utilisation de symboles mathématiques est particulièrement lourde, surtout si le jeu comporte plusieurs coups et admet l'existence de coalitions : l'ouvrage fondateur de la théorie des jeux, Game Theory and Economic Behavior, de John von Neumann et Oskar Morgenstern (1944), le fait en partie...
  • MATHÉMATIQUE ÉCOLE ÉCONOMIQUE

    • Écrit par François ETNER
    • 2 776 mots
    ...jeux est une autre méthode progressivement commune aux applications micro et macroéconomiques de l'économie mathématique. John von Neumann et Oskar Morgenstein sont ses initiateurs en 1944, avec la publication de Theory of Games and Economic Behavior. On caractérise directement le résultat des...