LA NATURE DE LA FIRME, Ronald Harry CoaseFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le destin de The Nature of The Firm (La Nature de la firme) est assez singulier dans l'histoire de la pensée économique. Écrit en 1937 par Ronald Harry Coase, dans un style littéraire, sans mathématique, cet article court ne fut pleinement exploité qu'au cours des années 1970. Il justifiera de plus l'attribution à Coase du prix Nobel d'économie 1991. L'article aborde la question essentielle des modalités de coordination entre les agents économiques. Certes, un certain nombre de prédécesseurs, comme John Bates Clark ou Franck Knight, ont reconnu le rôle de coordination de l'entrepreneur, mais Coase veut aller plus loin et entend expliquer pourquoi le marché et la firme sont deux modes de coordination économique coexistants.

Penser le système économique implique de penser les organisations, les institutions, les multiples arrangements contractuels, les règles juridiques. Ces préoccupations, transmises en héritage par l'article de Coase, pénètrent au cœur de la théorie économique, avec le courant d'analyse économique du droit ou la théorie des coûts de transaction.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : enseignant-chercheur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Samuel FEREY, « LA NATURE DE LA FIRME, Ronald Harry Coase - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-nature-de-la-firme/