VENEZUELA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Venezuela : carte physique

Venezuela : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Venezuela : drapeau

Venezuela : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Caracas (Venezuela)

Caracas (Venezuela)
Crédits : Will & Deni McIntyre/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Venezuela : milieux, ressources et population

Venezuela : milieux, ressources et population
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tous les médias


Nom officielRépublique bolivarienne du Venezuela (VE)
Chef de l'État et du gouvernementNicolás Maduro (depuis le 19 avril 2013) 2
Note : Le 23 janvier 2019, le président de l'Assemblée nationale Juan Guaidó s'est proclamé président par intérim du Venezuela.
CapitaleCaracas
Langue officielleespagnol 3
Note : Les langues indiennes sont également des langues officielles.
Unité monétairele bolivar souverain (VES) 4
Note : Le bolivar fort a été renommé bolivar souverain le 20 août 2018 ; à cette date, le bolivar souverain valait 100 000 bolivars forts
Population31 828 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)916 445

Le Venezuela, devenu République bolivarienne du Venezuela avec la Constitution de 1999, en référence à Bolivar, héros national, est bordé par la mer des Caraïbes et par l'océan Atlantique. Il a des frontières, à l'est, avec la Guyana, au sud, avec le Brésil et, à l'ouest et au sud-ouest, avec la Colombie. Sa superficie est de 912 050 kilomètres carrés pour une population d'environ 28 millions d'habitants en 2012, dont 29 p. 100 ont moins de quinze ans. Une partie des territoires que l'on connaît sous le nom de Venezuela est découverte par Christophe Colomb en 1498, lors de son troisième voyage en Amérique. C'est en naviguant depuis l'île de Trinidad qu'il aborde la péninsule de Paria et trouve l'embouchure du fleuve Orénoque. L'année suivante, les navigateurs Juan de la Cosa et Alonso de Ojeda longent les côtes vénézuéliennes du golfe de Paria jusqu'au lac de Maracaibo où ils rencontrent des populations indigènes vivant sur des habitations lacustres. Cette vision inattendue serait à l'origine du nom Venezuela qui signifie « petite Venise ».

Devenu une république pétrolière avec la découverte d'importants gisements au début du xxe siècle, le Venezuela a connu un développement extrêmement rapide mais aussi très inégal. Fondée sur une économie rentière, la gestion du pays a, certes, permis une certaine expansion économique et l'avènement d'une classe moyenne dynamique, mais elle a aussi généré un certain attentisme dans la société.

La logique bipartiste qui a caractérisé le Venezuela depuis le retour de la démocratie en 1958 a volé en éclat avec la crise de la fin des années 1980 et le virage libéral pris par le président Carlos Andrés Pérez (1989-1993). C'est dans ce contexte de reconstitution du paysage politique et pour répondre aux attentes d'une population touchée par la crise qu'a émergé, entre autres, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 22 pages




Écrit par :

  • : docteur en histoire contemporaine, habilitée à diriger des recherches, ingénieur d'études de première classe au C.N.R.S.
  • : ancienne élève de l'École normale supérieure, agrégée de géographie, maître de conférences à l'université de Provence

Classification


Autres références

«  VENEZUELA  » est également traité dans :

VENEZUELA, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/venezuela/#i_1833

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 175 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le domaine marin caraïbe »  : […] Le bassin du Yucatán est un petit bassin à croûte océanique épaisse de 7 kilomètres environ. Sa partie centrale, profonde de 4 500 mètres, est plane et remplie localement par des sédiments d'une puissance de près de 2 kilomètres. Sa partie méridionale est moins profonde (3 000 m environ), mais accidentée de reliefs allongés nord-est - sud-ouest à nord-nord-est - sud-sud-oue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geologie/#i_1833

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 005 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les bourrelets montagneux orientaux »  : […] Du côté de l'océan Atlantique, les montagnes du continent forment des hauteurs morcelées et isolées. Elles ont en commun plusieurs caractères : elles n'ont pas de sommets très élevés et ne dépassent jamais 3 000 m d'altitude ; elles ne sont pas majestueuses comme les cordillères occidentales, mais ont le plus souvent des formes lourdes, des alignements géométriques de faible ampleur. On n'y conna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geographie/#i_1833

AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique espagnole

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 21 932 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La première phase du conflit (1808-1815) »  : […] En 1796, par le traité de San Ildefonso, Godoy scellait l'alliance paradoxale de la monarchie espagnole et de la France révolutionnaire. La première conséquence en est que, pour plus de dix ans, le blocus maritime anglais coupe l'Espagne de ses possessions d'outre-mer. L'Amérique est, en fait, livrée à elle-même et s'ouvre au commerce des neutres, c'est-à-dire avant tout aux navires des États-Uni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-amerique-espagnole/#i_1833

AMÉRIQUE LATINE - Évolution géopolitique

  • Écrit par 
  • Georges COUFFIGNAL
  •  • 7 468 mots

Dans le chapitre « Naissance de diplomaties autonomes »  : […] En 1982, la dictature militaire au pouvoir en Argentine cherche à reconquérir une légitimité contestée en envahissant les îles Malouines dont l'Argentine revendiquait la souveraineté depuis toujours. On connaît la réaction de Margaret Thatcher, qui envoya une véritable armada pour reconquérir ces îles inhospitalières. La plupart des pays européens et les États-Unis soutinrent la Grande-Bretagne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-evolution-geopolitique/#i_1833

AMÉRIQUE LATINE, économie et société

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 13 178 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Libéralisation, relance de l'intégration régionale et crises financières »  : […] Les stratégies économiques se sont ainsi orientées dans les années 1990, comme un peu partout dans le monde, vers une croissance plus extravertie, tirée par les exportations , plus en accord avec les avantages comparatifs des pays, moins protégée de la concurrence internationale, vers un recul de l'État producteur avec les privatisations, vers une extension des mécanismes de marché. Cette nouvelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-economie-et-societe/#i_1833

ANDES CORDILLÈRE DES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELER, 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 10 947 mots
  •  • 5 médias

La cordillère des Andes étend ses reliefs en bordure de l'océan Pacifique, entre la mer des Caraïbes et la Terre de Feu sur environ 2,5 millions de kilomètres carrés – une superficie très proche de celle formée par les Himalayas et le plateau du Tibet –, et elle est présente sur les territoires de sept pays ( Venezuela, Colombie, Équateur, Pérou, Bolivie, Chili et Argentine). La continuité m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cordillere-des-andes/#i_1833

ANDINE CHAÎNE

  • Écrit par 
  • François MÉGARD
  •  • 5 715 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La tectogenèse et l'orogenèse andines »  : […] À l'Albien, les premiers signes du passage d'un régime où la distension est dominante à un régime marqué par la compression se font sentir. En Colombie, à cette époque, se réalise la collision d'une partie des blocs exotiques à substratum océanique avec le continent. Dans le nord de la Cordillère centrale, des ophiolites chevauchent des roches continentales, avant d'être recoupées par un granito […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaine-andine/#i_1833

ARAWAKS & KARIBS

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 3 307 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les données de l'anthropologie »  : […] Tous les groupements arawaks et karibs subsistent sur le continent mais ils furent détruits dans le domaine insulaire, sauf en Dominique où une réserve ( Carib Reserve ) fut créée en 1903. Dirigés par un chef ( ubutu ), les Karibs de la Dominique subsistent grâce à un artisanat (objets de fil, de corde, fabrication des paniers caraïbes et de petite vanne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arawaks-et-karibs/#i_1833

BETANCOURT RÓMULO (1908-1981)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude BUHRER
  •  • 743 mots

Toute la vie de Rómulo Betancourt, politicien habile, est étroitement liée à l'Action démocratique (A.D.) vénézuélienne, parti dont il est le fondateur. Né en 1908 à Guatire dans le Miranda, Betancourt entame des études de droit à l'université de Caracas, bientôt interrompues par ses activités politiques. Il prend en effet la tête d'un mouvement étudiant contre la dictature de Juan Vicente Gómez. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romulo-betancourt/#i_1833

BOLÍVAR SIMÓN (1783-1830)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 1 673 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La formation »  : […] Simón Bolívar est né à Caracas, d'une riche famille créole qui, originaire de Biscaye, s'était établie en Amérique dès le milieu du xvi e siècle. Ses ancêtres avaient possédé des encomiendas , exercé des charges municipales et des emplois de la Couronne et réussi à se constituer de grands domaines fonciers. Cette aristocrat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simon-bolivar/#i_1833

CALDERA RAFAEL (1916-2009 )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 340 mots

Président du Venezuela de 1969 à 1974 et de 1994 à 1999. Rafael Antonio Caldera Rodríguez commence sa carrière politique dans les années 1930 avant d'obtenir un doctorat en sciences politiques à l'Université centrale du Venezuela en 1939. Il est élu au Congrès en 1941 et, en 1947, après avoir fondé le Parti social-chrétien Copei (Comité d'organisation politique des élections indépendantes), il se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rafael-caldera/#i_1833

CARACAS

  • Écrit par 
  • Virginie BABY-COLLIN
  •  • 710 mots
  •  • 2 médias

Caracas, petite ville « aux toits rouges », est devenue au cours du xx e  siècle la capitale d'un pays pétrolier dont la forte croissance est directement liée à la rente de l'or noir. La ville est située dans la vallée étroite (4 kilomètres de largeur) et étirée (une vingtaine de kilomètres) du rio Guaire, à environ 900 mètres d'altitude, séparée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caracas/#i_1833

CHÁVEZ HUGO (1954-2013)

  • Écrit par 
  • Frédérique LANGUE
  •  • 1 248 mots
  •  • 1 média

Président de la République bolivarienne du Venezuela de 1999 à 2013. On ne peut évoquer le président vénézuélien Hugo Chávez sans faire référence aux « nouvelles gauches » latino-américaines et, plus encore, à l'opposition entre gauches de rejet et gauches de gouvernement, entre régimes autoritaires et gouvernements démocratiques. L'une des caractéristiques majeures du personnage est en effet la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugo-chavez/#i_1833

CIUDAD GUAYANA, anc. SANTO TOMÉ DE GUAYANA

  • Écrit par 
  • Bernard MARCHAND
  •  • 334 mots

Ville et port du Venezuela. L'exploitation des immenses gisements de fer guyanais du bas Orénoque (CiudadPiar, El Pao), l'équipement hydro-électrique du bas Caroní (en particulier, à Guri) et l'implantation d'un complexe sidérurgique sur les bords du fleuve ont entraîné, en 1961, la planification et le développement, sur l'emplacement d'un petit village de pêcheurs, de deux villes jumelles, Puerto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ciudad-guayana-santo-tome-de-guayana/#i_1833

COMMUNAUTÉ ANDINE DES NATIONS (C.A.N.)

  • Écrit par 
  • Liliana GALVEZ
  •  • 597 mots
  •  • 1 média

Héritière du Pacte andin de 1969, la Communauté andine est une organisation internationale fondée en 1997 qui associait à l'origine la Bolivie, la Colombie, l'Équateur, le Pérou, le Venezuela dans un cadre institutionnel rénové appelé Système andin d'intégration . Depuis le départ du Venezuela en avril 2006, la Communauté andine représente une superficie de 3,7 millions de kilomètres carrés, une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communaute-andine-des-nations/#i_1833

CUBA

  • Écrit par 
  • Marie Laure GEOFFRAY, 
  • Janette HABEL, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT, 
  • Victoire ZALACAIN
  •  • 24 403 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Le tournant monétaire de 2004 : la fin de la dollarisation »  : […] En novembre 2004, le dollar qui circule sur l'île depuis onze ans est remplacé par le peso convertible. Utilisé, désormais, pour les transactions en espèces dans l'île, celui-ci – qui s'échange au taux de un peso pour un dollar – n'est toutefois pas convertible hors du pays. Quant au peso, utilisé comme monnaie courante (notamment pour les salaires), il s'échange au taux de 26 pesos pour un dolla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuba/#i_1833

DÉMOCRATIE CHRÉTIENNE

  • Écrit par 
  • Pierre LETAMENDIA
  • , Universalis
  •  • 6 251 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Amérique latine, l'Afrique et l'Asie »  : […] L' Amérique latine comptait deux partis démocrates-chrétiens avant la guerre (Chili, Uruguay) ; démocratisation des systèmes politiques aidant, ils sont aujourd'hui plus de vingt. Pourtant, le bilan d'ensemble reste mitigé : de poids électoral secondaire au Mexique, le mouvement est faiblement représenté dans les deux autres grands pays de la zone, le Brésil et l'Argentine. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democratie-chretienne/#i_1833

ÉCONOMIE MONDIALE - 2015 : entre reprise et crise des matières premières

  • Écrit par 
  • Axel MARMOTTANT
  •  • 3 289 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L’Amérique latine face à l’inflation et à la chute du prix des matières premières »  : […] À la fin de 2015, la présidente argentine Cristina Kirchner, tenante d’une économie péroniste (planification, protectionnisme, relance de l’économie par les investissements publics), laisse sa place à Mauricio Macri, d’orientation libérale. Celui-ci met fin à un contrôle des changes qui, instauré en 2011, n’a ni endigué l’inflation (toujours très élevée : – 19 p. 100 en 2015), ni la fuite des capi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2015-entre-reprise-et-crise-des-matieres-premieres/#i_1833

FONDATION DE LA GRANDE-COLOMBIE PAR BOLIVAR

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 189 mots
  •  • 2 médias

Proclamée par le Vénézuélien Simón Bolívar en septembre 1819 à Angostura, la République de Grande-Colombie est une invention politique qui découle des révolutions d'indépendance hispano-américaines du début du xix e  siècle. Regroupant le Venezuela et la Colombie, puis l'Équateur (en 1822), cette entité illustre les rêves d'unification des ancienn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-de-la-grande-colombie-par-bolivar/#i_1833

GALLEGOS RÓMULO (1884-1969)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 371 mots
  •  • 1 média

Romancier vénézuélien, Rómulo Gallegos se consacra d'abord à des tâches pédagogiques en même temps qu'à la littérature. En 1925, son roman La Trepadora ( La Plante grimpante ) le fait connaître parmi les intellectuels ; dans ce livre, il se montre partisan du croisement des races. Ensuite, il fait de la politique, vit en exil pendant quelques années à Ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romulo-gallegos/#i_1833

GÓMEZ JUAN VICENTE (1857-1935)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 333 mots

Juan Vicente Gómez fut dictateur du Venezuela de 1908 à 1935. Né le 24 juillet 1857 à San Antonio del Táchira (région andine près de la frontière colombienne) dans une famille d'origine indienne, Juan Vicente Gómez, qui a reçu une éducation succinte, devient une figure locale dans la région. Rejoignant la milice privée du général Cipriano Castro en 1899, il est nommé vice-président lorsque ce dern […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-vicente-gomez/#i_1833

GUYANA

  • Écrit par 
  • Françoise BARTHELEMY, 
  • Michel DEVÈZE, 
  • Universalis
  •  • 3 907 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Privatisations et mesures d'ajustement »  : […] Avec le président Desmond Hoyte (1985-1992), la Guyana décide de partir à la « redécouverte » du capitalisme. En même temps que presque tous ses voisins latino-américains, elle se met à appliquer des mesures à caractère néo-libéral. Ce phénomène s'accompagne d'un rapprochement avec les États-Unis et surtout avec le Venezuela, en dépit du litige territorial qui oppose les deux pays. Depuis le trai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guyana/#i_1833

GUZMÁN BLANCO ANTONIO (1829-1899)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 379 mots

Homme d'État vénézuélien, né le 28 février 1829 à Caracas, mort le 20 juillet 1899 à Paris. Le général Antonio Guzmán Blanco est le fils d'un homme politique et journaliste réputé, Antonio Leocadio Guzmán (1801-1884), que son mariage a introduit dans une famille aristocratique de Caracas, les Blanco. Il commence sa carrière en s'assurant un soutien renforcé des caudillos de province, ce qui augme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-guzman-blanco/#i_1833

HERRERA CAMPÍNS LUIS (1925-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 352 mots

Luis Herrera Campíns fut le président du Venezuela de 1979 à 1984. Né le 4 mai 1925 à Acarigua, dans les llanos (grandes plaines consacrées à l'élevage), Luis Herrera Campíns est issu de la classe moyenne. Après des études de droit à l'université de Caracas, il fonde en janvier 1946, avec Rafael Caldera, le Parti C.O.P.E.I. (Comité de organización política electoral indepen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-herrera-campins/#i_1833

LUSINCHI JAIME (1924-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 362 mots

Jaime Lusinchi, homme politique vénézuélien, fut président de son pays (1984-1989) pendant une période de crise économique. Sa réputation de défenseur de la démocratie fut ternie par la hausse de l’inflation et par des accusations de corruption, provenant notamment de sa relation personnelle controversée avec Blanca Ibáñez, sa secrétaire, laquelle joua un rôle politique de premier plan, au point […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jaime-lusinchi/#i_1833

MARACAIBO

  • Écrit par 
  • Bernard MARCHAND
  •  • 368 mots
  •  • 1 média

Troisième ville du Venezuela, Maracaibo — fondée en 1574 — a servi de débouché aux produits agricoles des régions bordant le lac qui porte son nom et même à tout l'Est colombien : café surtout, grains, fourrage et produits de l'élevage. La barre fermant le lac obligeait à un transbordement dont la ville a profité. La croissance a été lente jusqu'en 1920 : 50 000 habitants seulement au début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maracaibo/#i_1833

MARACAIBO BASSIN DE

  • Écrit par 
  • Bernard MARCHAND
  •  • 388 mots
  •  • 1 média

Vaste cuvette d'effondrement encastrée à l'intérieur de la chaîne andine, entre les Andes de Mérida et la Sierra de Goajira. Zone de subsidence récente (extrême fin du Tertiaire et Quaternaire), des milliers de mètres de sédiments s'y sont accumulés, contenant l'un des plus grands gisements pétrolifères du monde. L'État vénézuélien de Zulia, qui correspond à peu près au bassin de Maracaibo, compta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bassin-de-maracaibo/#i_1833

MERCOSUR ou MERCOSUL (Marché commun du Sud)

  • Écrit par 
  • Liliana GALVEZ
  •  • 1 102 mots
  •  • 2 médias

Le traité d'Asunción, signé le 26 mars 1991 dans la capitale paraguayenne par les présidents d'Argentine, du Brésil, du Paraguay et de l'Uruguay, par lequel ces quatre pays de l'Amérique du Sud décidaient de constituer un marché commun, instaurait un processus d'intégration économique. Il est entré en vigueur le 31 décembre 1994. Ce Marché commun du Sud (Mercado común del Sur – Mercosur, en espag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercosur-mercosul/#i_1833

MEXIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Henri ENJALBERT, 
  • Roland LABARRE, 
  • Cécile LACHENAL, 
  • Jean A. MEYER, 
  • Marie-France PRÉVÔT-SCHAPIRA, 
  • Philippe SIERRA
  •  • 32 124 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Les vicissitudes de la politique étrangère »  : […] Le sexennat de Fox se caractérise par une politique étrangère originale, qui rompt avec les principes traditionnels, en particulier celui de non-ingérence. Le Mexique a multiplié les provocations à l'égard de Cuba, et a notamment exigé le départ de Fidel Castro, avant la venue de George W. Bush, au sommet des Amériques (Monterrey, mars 2002) alors que le leader cubain était tenu d'y assister en ta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mexique/#i_1833

MIRANDA FRANCISCO (1750 env.-1816)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 460 mots

Révolutionnaire vénézuélien, né vers 1750 à Caracas, mort le 14 juillet 1816 à Cadix (Espagne). Après une enfance passée à Caracas, Francisco Miranda achète une charge de capitaine dans l'armée espagnole à l'âge de 22 ans. Emprisonné pour désobéissance, il est libéré en 1780 et envoyé à Cuba pour combattre les Britanniques. Il est alors accusé de détournement de fonds et, tout en clamant son innoc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-miranda/#i_1833

ORÉNOQUE

  • Écrit par 
  • Dieter BRUNNSCHWEILER, 
  • William M. DENEVAN, 
  • Mercedes Fermín GÒMEZ
  •  • 3 382 mots
  •  • 2 médias

Grand fleuve d'Amérique du Sud, l'Orénoque s'écoule en formant un croissant géant sur plus de 2 740 kilomètres depuis sa source, dans le massif des Guyanes, jusqu'à son embouchure, dans l'océan Atlantique. Il traverse ainsi le Venezuela et forme, sur une section, la frontière entre ce pays et la Colombie. Le fleuve tire son nom d'une expression warao qui signifie « lieu où l'on peut pagayer ». L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orenoque/#i_1833

PÁEZ JOSÉ ANTONIO (1790-1873)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 450 mots

José Antonio Páez fut l'un des plus importants chefs du mouvement indépendantiste du Venezuela de 1810 à 1830, avant de devenir le premier président de la nouvelle république. Né le 13 juin 1790 à Curpa, près d'Acarigua, dans la vice-royauté de Nouvelle-Grenade (auj. Venezuela), José Antonio Páez est un métis originaire des llanos (grandes plaines d'élevage). Il travaille, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-antonio-paez/#i_1833

PÉREZ CARLOS ANDRÉS (1922-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 517 mots

Carlos Andrés Pérez fut le président du Venezuela de 1974 à 1979, puis de 1989 à 1993. Né le 27 octobre 1922 à Rubio (État du Táchira), Carlos Andrés Pérez Rodríguez débute sa carrière politique au sein du parti libéral Action démocratique (A.D.), dirigé par Rómulo Betancourt. Lorsque ce dernier prend le pouvoir à la tête de la junte qui chasse le président Isaías Medina Angarita en octobre 1945, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlos-andres-perez/#i_1833

PÉREZ JIMÉNEZ MARCOS (1914-2001)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 333 mots

Marcos Pérez Jiménez fut président du Venezuela de 1952 à 1958. Il imposa un régime dictatorial corrompu, marqué par la répression policière et la montée du chômage. Marcos Pérez Jiménez naît le 25 avril 1914 à Michelena, au Venezuela. Diplômé de l'Académie militaire du Venezuela, il prend part aux coups d'État d'octobre 1945 puis de novembre 1948. À la suite de ce second putsch, il devient membre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcos-perez-jimenez/#i_1833

PÉTROLE - Géographie du pétrole

  • Écrit par 
  • Christophe BÉLORGEOT
  •  • 5 062 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Amérique latine »  : […] L'Amérique latine occupait, en 2006, le deuxième rang mondial, derrière le Moyen-Orient, par le niveau de ses réserves pétrolières, évalué à 22,6 Gt ; la moitié de ces réserves sont concentrées au Venezuela (10,9 Gt). Suivaient le Mexique et le Brésil dont les réserves s'élevaient pour chacun à 1,7 Gt, après une très forte réévaluation à la baisse à la fin des années 1990, alors qu'elles avoisinai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petrole-geographie-du-petrole/#i_1833

PÉTROLE - Économie pétrolière

  • Écrit par 
  • Jean-Marie BOURDAIRE
  •  • 7 217 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La formation de l'O.P.E.P. (1960) »  : […] L'abondance et le faible coût du pétrole du Moyen-Orient favorisèrent la baisse des prix et le remplacement de la production américaine, plus onéreuse, par des importations. Comme la Texas Rail-Road Commission, ainsi que les commissions des autres États producteurs, contrôlait les niveaux de production pour soutenir les prix depuis 1928, les États-Unis furent conduits à limiter leur extraction do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petrole-economie-petroliere/#i_1833

PRÉCOLOMBIENS - Amérique du Sud

  • Écrit par 
  • Jean-François BOUCHARD, 
  • André DELPUECH, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Dominique LEGOUPIL, 
  • Stéphen ROSTAIN
  • , Universalis
  •  • 23 161 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Pêcheurs-cueilleurs des origines »  : […] Si l'Amazonie est habitée depuis au moins 10 000 ans, le premier peuplement des Antilles semble un peu plus récent. Les sites les plus précoces sont localisés dans les Grandes Antilles, à Cuba et à Hispaniola (Haïti-République dominicaine), où quelques assemblages lithiques, avec de grandes lames de silex, sont datés du V e au IV […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-amerique-du-sud/#i_1833

USLAR PIETRI ARTURO (1906-2001)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 728 mots

Une étroite alliance entre la vie intellectuelle et l'action politique marque la destinée de l'écrivain Arturo Uslar Pietri, considéré comme une haute conscience civique dans son pays natal, le Venezuela. Né à Caracas le 16 mai 1906, il éprouve, très jeune, une vocation pour le journalisme. Étudiant en droit, il se déclare „libéral progressiste, non révolutionnaire“, ligne dont il ne s'écartera p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arturo-uslar-pietri/#i_1833

VALENCIA-MARACAY

  • Écrit par 
  • Bernard MARCHAND
  •  • 316 mots
  •  • 1 média

Valencia (agglomération : 1 420 000 hab., estimation de 2005) et sa voisine Maracay (1 370 000 hab., estimation de 2005) contrôlent le principal bassin agricole et industriel du Venezuela. Cette cuvette fermée entre deux chaînes d'orientation est-ouest est occupée par un lac sans liaison avec la mer (endoréisme). Valencia (capitale de l'État de Carabobo) est entourée d'une ceinture d'horticulture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valencia-maracay/#i_1833

YANOMAMI

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 378 mots
  •  • 2 médias

L'un des derniers grands groupes d'Indiens de la forêt amazonienne , les Yanomami sont au nombre de vingt-sept mille environ dans les années 2000. Ils habitent un vaste territoire partagé entre le Brésil, dans l'État de Roraima (où ils sont environ 12 000), et le Venezuela (où ils sont 15 700). Les relations permanentes avec les Blancs sont postérieures à 1960 ; aussi les Yanomami ont-ils pu prése […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yanomami/#i_1833

Voir aussi

Pour citer l’article

Véronique HÉBRARD, Virginie BABY-COLLIN, « VENEZUELA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/venezuela/