SOCIOLOGIE HISTORIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Herbert Spencer

Herbert Spencer
Crédits : AKG

photographie

Auguste Comte

Auguste Comte
Crédits : Hulton Getty

photographie


La genèse des catégories de perception du monde social

Du reste, la sociologie historique ne constitue pas seulement un horizon épistémologique ; elle permet aussi de proposer des analyses convaincantes du monde social tel qu'il existe aujourd'hui en reconstituant la genèse des manières contemporaines de se représenter la société et de se penser soi-même dans le monde social. Les travaux de sociologie historique peuvent ainsi permettre de pratiquer une forme de sociologie de la connaissance profane de l'environnement social et symbolique des individus, qu'il s'agisse d'expliquer la mise en place des formes de socialisation ou de repérer la naissance des catégories de perception et de compréhension du monde.

Ainsi, depuis la naissance de la sociologie, l'analyse des processus de socialisation a sans cesse été redevable de l'analyse socio-historique. Durkheim, qui étudie la manière dont la société est « incorporée », en particulier à l'école, reconstitue, dans L'Évolution pédagogique en France (1938), les manières, différentes selon les époques, dont les contraintes sociales s'imposent dans le cadre des structures scolaires. Mais si chaque époque connaît une socialisation particulière, Norbert Elias montre qu'une évolution générale peut être perçue à travers le temps, celle de l'intériorisation progressive des contraintes externes. Cette perspective très générale permet de penser des phénomènes plus microscopiques, par exemple, au xixe et au xxe siècle, les progrès d'une identification des individus à une classe sociale, l'intégration de l'État dans les esprits ou encore le développement d'une socialisation nationale. Ces dernières recherches tentent de mettre au jour les aspects à la fois matériels et symboliques de ces socialisations, comme l'invention de la carte d'identité ou celle de l'état-civil, étudiées par Gérard Noiriel, la mise en place de techniques de gouvernement des hommes, reconstituée par Michel Foucault, ou l'inscription [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en sociologie à l'université de Poitiers, chercheur au C.U.R.A.P.P., C.N.R.S., université d'Amiens

Classification


Autres références

«  SOCIOLOGIE HISTORIQUE  » est également traité dans :

AGULHON MAURICE (1926-2014)

  • Écrit par 
  • Quentin DELUERMOZ
  •  • 1 328 mots
  •  • 1 média

Historien, professeur au Collège de France, spécialiste d’histoire de la France des xix e et xx e  siècles. Né à Uzès (Gard) en 1926 dans une famille d’instituteurs républicains, Maurice Agulhon effectue ses études à Avignon puis à Lyon, avant d’être reçu à l’École normale supérieure en 1946. A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-agulhon/#i_42947

CASTEL ROBERT (1933-2013)

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 1 415 mots

Dans le chapitre « Le primat du social »  : […] C'est dans cette perspective que Robert Castel, dont la femme était psychiatre, ami de Franco Basaglia et investi dans le réseau « Alternative à la psychiatrie », écrit sa thèse, une généalogie du traitement social de la folie ( L'Ordre psychiatrique , 1976), puis une analyse du modèle américain ( La Société psychiatrique avancée , 1979), concluant ce cy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-castel/#i_42947

ELIAS NORBERT (1897-1990)

  • Écrit par 
  • Alain GARRIGOU
  •  • 1 796 mots

À la fin de sa vie, Norbert Elias avait trop attendu la reconnaissance publique pour se croire enfin compris. Si la qualité de l'œuvre en était la seule clé, cette reconnaissance eût dû venir plus tôt. Nul ne dénierait en tout cas son ambition. La théorie de la civilisation forgée par Elias se frotte à des faits empiriques selon une posture méthodologique obstinée. Il fallait de l'originalité p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norbert-elias/#i_42947

NUDITÉ ET PUDEUR (H. P. Duerr) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 054 mots

Publiées à Bâle à la veille de la Seconde Guerre mondiale, les grandes études de Norbert Elias sur La Civilisation des mœurs et La Dynamique de l'Occident ont été accessibles au public français au cours des années 1970. Complétée par La Société de cour (1969, trad. franç. 1974), cette contribution capitale à l'anthropologie histo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nudite-et-pudeur/#i_42947

TRANSFERTS CULTURELS

  • Écrit par 
  • Michel ESPAGNE
  •  • 4 517 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Comparatisme, influence, transfert culturel »  : […] Dans l’analyse de ce qui constitue un transfert culturel, il importe d’éviter un certain nombre d’écueils. Le premier d’entre eux est celui de la comparaison et du comparatisme. La comparaison implique la mise en parallèle de deux entités dont on se limite à observer les ressemblances et les différences. Les deux éléments ainsi opposés sont définis par le sujet qui les compare. Le découpage du ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transferts-culturels/#i_42947

Voir aussi

Pour citer l’article

Laurent WILLEMEZ, « SOCIOLOGIE HISTORIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-historique/