Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MALI

Nom officiel

République du Mali (ML)

    Chef de l'État et du gouvernement

    Président de la transition : Assimi Goïta (par intérim depuis le 26 mai 2021). Premier ministre : Choguel Kokalla Maïga (depuis le 7 juin 2021)

      Chef de l'État et du gouvernement

      Président de la transition : Assimi Goïta (par intérim depuis le 26 mai 2021). Premier ministre : Choguel Kokalla Maïga (depuis le 7 juin 2021)

        Capitale

        Bamako

          Langue officielle

          Français

            Unité monétaire

            Franc CFA

              Population (estim.) 22 335 000 (2023)
                Superficie 1 241 238 km²

                  Le Mali est l'un des plus vastes États d'Afrique de l'Ouest. Sa population, aux langues et aux cultures très diversifiées, est estimée à 20 millions d'habitants (2020), et sa capitale, Bamako (3 millions environ en 2023), connaît une très rapide expansion.

                  Par sa position géographique, centrale en Afrique de l'Ouest, saharien au nord, tropical-soudanien au sud, le pays traversé par le fleuve Niger et son delta intérieur, présente une grande variété de paysages et de productions, de l'élevage à la culture céréalière en passant par la pêche. Enclavé, sans accès à la mer, peu industrialisé, il est également situé dans la bande sahélienne et en connaît les sécheresses récurrentes. Son économie, essentiellement fondée sur les productions agricoles, s'en ressent, et, malgré une croissance en hausse régulière, il reste l'un des pays les plus pauvres du monde selon le classement des Nations unies.

                  Issu de l'éclatement, en septembre 1960, de l'éphémère fédération du Mali avec le Sénégal, le Soudan français accède à l'indépendance et adopte le nom du prestigieux empire médiéval du Mali. Son premier président, Modibo Keita, place le pays dans le camp socialiste. Il est renversé, en 1968, par le coup d'État du général Moussa Traoré, qui impose un pouvoir dictatorial à parti unique durant vingt-deux ans. En 1990, la population malienne se soulève et réussit à instaurer la démocratie avec l'aide d'une partie de l'armée. Durant les décennies qui suivent, les difficultés économiques, la rébellion touarègue dans le nord du pays et le terrorisme islamique fragilisent le pouvoir démocratique et entraînent plusieurs coups d’États militaires.

                  Mali : carte physique

                  Mali : carte physique

                  Mali : drapeau

                  Mali : drapeau

                  Géographie

                  Un pays immense et enclavé

                  Doté d'une superficie de 1 240 190 kilomètres carrés, le Mali est le second plus grand pays d'Afrique de l'Ouest, après le Niger. Étiré entre 100 et 250 de latitude nord, des savanes soudaniennes au sud aux marges désertiques sahariennes au nord, le Mali présente un relief peu marqué, composé de plaines et de bas plateaux dépassant rarement les 350 mètres. Son point culminant est le mont Hombori Tondo (1 155 m), situé non loin de la frontière avec le Burkina Faso. La disposition zonale du climat permet de distinguer trois sous-ensembles bien marqués.

                  L'extrême nord du pays appartient au domaine saharien. Les pluies sont rares et très irrégulières, peu efficaces du fait de l'évaporation intense, donnant, au mieux, un éphémère tapis herbacé très recherché par les troupeaux des tribus nomades. Dans sa partie au sud-est, cette frange saharienne s'appuie sur un massif ancien, l'Adrar des Ifoghas (ou Iforas), composé de roches volcaniques et culminant à 890 mètres (Ad Esseli).

                  Village dogon (Mali)

                  Village dogon (Mali)

                  Le centre du pays relève du domaine sahélien. La pluviométrie est faible (de 200 à 700 mm/an), concentrée durant la période d'hivernage (entre juin et septembre) et surtout très variable. La saison sèche est longue et très chaude, accentuée par le souffle de l'harmattan (un vent très sec chargé de poussière et de sable), ce qui explique l'adaptation de la végétation (steppe boisée ou buissonneuse). Cette bande sahélienne est le domaine de l'élevage pastoral (bœufs, moutons, chèvres) principalement mené par les Peuls et de l'agro-pastoralisme plus au sud (agriculture vivrière). Entaillés par l'érosion, les terrains d'âge primaire situés au sud-est de cette zone (frontière avec le Burkina Faso) offrent un paysage grandiose de buttes, de plateaux (pays dogon) et de falaises, à l'instar de celle de Bandiagara, très visitée par les ethnologues et les touristes.

                  L'extrême sud du pays appartient au domaine nord-soudanien. Tributaires du passage du front intertropical, les précipitations s'étendent de mai à octobre et culminent[...]

                  La suite de cet article est accessible aux abonnés

                  • Des contenus variés, complets et fiables
                  • Accessible sur tous les écrans
                  • Pas de publicité

                  Découvrez nos offres

                  Déjà abonné ? Se connecter

                  Écrit par

                  • : professeur d'histoire contemporaine de l'Afrique, université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, directeur du C.E.M.A.F. (Centre d'études des mondes africains, U.M.R. 8171)
                  • : agrégé de géographie, maître de conférences à l'université Paris-X-Nanterre
                  • : docteure en science politique
                  • : directeur de recherche au C.N.R.S.
                  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

                  . In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

                  Médias

                  Mali : carte physique

                  Mali : carte physique

                  Mali : drapeau

                  Mali : drapeau

                  Village dogon (Mali)

                  Village dogon (Mali)

                  Autres références

                  • MALI, chronologie contemporaine

                    • Écrit par Universalis
                  • ADRAR DES IFORAS

                    • Écrit par Isabelle CRUCIFIX
                    • 308 mots

                    Situé au sud-ouest du massif du Hoggar, l'Adrar des Iforas, ou Ifoghas, occupe le nord-est de la république du Mali, entre 21 et 18 degrés de latitude nord. Plateau cristallin aux nombreuses aspérités, il présente une surface brunâtre et chaotique. L'altitude moyenne est voisine de 600 mètres,...

                  • AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

                    • Écrit par Claire BOULLIER, Geneviève CALAME-GRIAULE, Michèle COQUET, Universalis, François NEYT
                    • 15 151 mots
                    • 2 médias
                    Le site grandiose des falaises de Bandiagara au Mali abrite la vieille civilisation des Dogon, qui a depuis longtemps frappé les visiteurs par la hardiesse de son architecture, la vitalité de ses rites, la beauté de son art et de ses manifestations culturelles. Leur « découverte » scientifique en 1931...
                  • BAMAKO

                    • Écrit par François BOST
                    • 555 mots
                    • 1 média

                    Capitale du Mali (du bambaraBammakô qui signifie le « marigot du caïman »), Bamako a été fondée à la fin du xvie siècle, sur la rive gauche du fleuve Niger. Longtemps gros village fortifié où se tenait un important marché (bétail, cola, sel, riz), la ville connaît un vigoureux essor commercial...

                  • BAMBARA

                    • Écrit par Jean BAZIN
                    • 2 611 mots
                    • 2 médias
                    Aujourd'hui, Bambara est l'une des grandes catégories ethniques grâce auxquelles les habitants de la république du Mali s'identifient mutuellement. Les Bambara sont majoritaires dans la moitié occidentale du territoire, approximativement de Bamako à Djenné. On nomme aussi couramment...
                  • Afficher les 27 références

                  Voir aussi