TIBESTI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Imposant massif montagneux du Sahara oriental, le Tibesti occupe le nord - nord-ouest du Tchad, avec des prolongements dans le sud de la Libye et le nord-est du Niger (mont Toummo 1 022 m).

Tchad : carte physique

Tchad : carte physique

carte

Carte physique du Tchad. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Deux chaînes de cônes volcaniques, surgis au Tertiaire et au Quaternaire, dominent une série de plateaux étagés, séparés et entaillés de vallées, que l'on appelle enneris. Des sources thermales chaudes et des fumerolles témoignent d'une activité des volcans relativement récente.

Cinq sommets avoisinent 3 000 mètres : l'Emi Koussi, volcan éteint dont le cratère atteint 35 kilomètres de circonférence, culmine au sud-est à 3 415 mètres. Les autres sommets sont, à l'ouest, le pic Toussidé (3 265 m) ; au nord, le Tarso Emissi (3 150 m) ; au centre, le Tarso Tieroko (2 919 m) et le Tarso Taho (3 225 m).

Le massif du Tibesti s'abaisse régulièrement du nord au sud et d'est en ouest. Au nord, des falaises abruptes dominent en arc de cercle le Serir Tibesti, et de petits cours d'eau s'écoulent par les vallées encaissées. Au sud-ouest, le plateau gréseux s'abaisse de 1 000 mètres à 500 mètres, formant une zone déprimée empruntée par les caravanes.

Le climat du Tibesti est aride et désertique, les précipitations n'atteignent que 200 millimètres par an. Les écarts de température très importants et les vents froids qui soufflent du nord-ouest d'octobre à mars accentuent encore ce caractère d'aridité. Une végétation pauvre subsiste dans les lits des oueds et dans le fond des cratères. Le massif montagneux est habité par le mouflon à manchette ; dans la plaine on trouve l'addax, l'oryx et les gazelles, et le chameau reste l'animal par excellence.

Le Tibesti est peuplé par les Toubou, peuple nomade, musulman, probablement originaire d'Égypte. Les tribus sont dirigées par un seul chef, le derdé, et la plupart des litiges sont réglés par un droit coutumier.

Seuls quelques sédentaires, probablement d'anciens captifs des Toubou, vivent dans les oasis. Ils cultivent le blé, entretiennent les palmeraies et récoltent les dattes. Le chef-lieu du Tibesti est Bardai, les autres bourgs sont Zouar, Wour et Aozour.

Dans les années 1956-1957, des traces de tungstène et d'autres minerais rares ont été découvertes, mais leur utilisation sur place s'avère difficile. Des peintures rupestres, très nombreuses, témoignent d'une présence humaine dès le Néolithique ainsi que d'une faune et d'une flore abondantes à cette époque : L'Homme de Gonoa est l'une des plus célèbres peintures.

—  Isabelle CRUCIFIX

Écrit par :

Classification


Autres références

«  TIBESTI  » est également traité dans :

SAHARA

  • Écrit par 
  • Ali BENSAÂD, 
  • Jeffrey Allman GRITZNER
  •  • 7 605 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques générales »  : […] Le Sahara comprend plusieurs grands types de topographies : des bassins peu profonds, temporairement inondés (chotts et dayas) et de grandes cuvettes formant des oasis ; de vastes plaines rocailleuses (serirs ou regs) ; des plateaux rocheux (hamadas) ; des montagnes abruptes ; ainsi que des étendues de sable, des dunes et des mers de sable (ergs). Le point culminant du Sahara est l'Emi Koussi (3  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahara/#i_33135

TCHAD

  • Écrit par 
  • Marielle DEBOS, 
  • Jean-Pierre MAGNANT, 
  • Roland POURTIER
  • , Universalis
  •  • 9 759 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Diversité physique et humaine »  : […] Les frontières tchadiennes avec la R.C.A. et le Niger résultent de l'organisation territoriale des colonies françaises d'A.E.F. et d'A.O.F. Les frontières avec le Cameroun et le Soudan en revanche ont été définies par des traités internationaux franco-allemands et franco-britanniques. La frontière nord, objet d'un contentieux avec la Libye, fut un des enjeux de la guerre entre les deux pays voisin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchad/#i_33135

VOLCANISME ET VOLCANOLOGIE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • Jean-François LÉNAT, 
  • Haroun TAZIEFF, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 516 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « Volcanisme et tectonique »  : […] Les fissures par lesquelles les volcans sont alimentés depuis les profondeurs doivent être ouvertes assez largement pour permettre aux magmas, dont la viscosité est toujours élevée, de s'y injecter jusqu'à la surface. Cela signifie que le volcanisme ne peut exister que dans des régions où l'écorce terrestre est soumise à des efforts divergents (tension), car ni les failles de compression ni celles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcanisme-et-volcanologie/#i_33135

Pour citer l’article

Isabelle CRUCIFIX, « TIBESTI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tibesti/