ROMAN NOIR ou ROMAN GOTHIQUE

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Les divers genres du roman »  : […] Les idéaux et la tendance de la bourgeoisie à l'analyse du caractère se manifestèrent aussi dans le roman. À la différence des narrateurs qui l'ont précédé, décrivant le monde d'une façon vague et générale, sans faire attention à l'aspect réel des choses, Daniel Defoe (1660-1731) parvient, le premier, à donner l'impression de la réalité, de la chose vécue, en insistant sur des détails qui ne sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_5676

BURNETT WILLIAM RILEY (1899-1982)

  • Écrit par 
  • Michel LEBRUN
  •  • 411 mots

Considéré comme l'un des pères du roman noir américain, William Riley Burnett, né à Springfield (Ohio), fait ses études à l'institut militaire de Germantown, puis à la State University de Columbus (1919-1920). Employé, de 1921 à 1927, au Bureau des statistiques industrielles de l'Ohio, il va s'installer à Chicago pour écrire. Il devient écrivain professionnel en 1927. Son premier roman, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-riley-burnett/#i_5676

DU MAURIER DAPHNÉ (1907-1989)

  • Écrit par 
  • Christine JORDIS
  •  • 881 mots
  •  • 1 média

Trouvée morte un matin dans son manoir de Cornouailles, à l'âge de quatre-vingt-un ans, Daphné Du Maurier fut sans nul doute l'une des romancières les plus lues du monde anglais. L'Auberge de la Jamaïque (1936), Rebecca (1938), Ma Cousine Rachel (1951) se sont emparées de l'imagination de millions de lecteurs. Tandis que le roman a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daphne-du-maurier/#i_5676

FANTASTIQUE

  • Écrit par 
  • Roger CAILLOIS, 
  • Éric DUFOUR, 
  • Jean-Claude ROMER
  •  • 21 074 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « En marge du fantastique »  : […] Les récits qui ont pour thème l'irruption du surnaturel dans le banal sont loin de reposer uniformément sur un parti pris aussi nettement tranché. Souvent l'auteur ne va pas jusqu'au bout du scandale et, par quelque artifice, résorbe le fantastique au moment de clore son récit. Plusieurs subterfuges sont couramment utilisés. En premier lieu, il arrive que l'événement fantastique ne soit qu'apparem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantastique/#i_5676

FRÉNÉTIQUES LES

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 492 mots

On appelle souvent frénétiques de nombreux écrivains français, vers 1830, que regroupe à proprement parler une tendance plutôt qu'une école. Cette tendance se ressent de l'influence du roman noir anglais de la fin du xviii e  siècle qui, traduit et imité à des milliers d'exemplaires, obtint un succès triomphant. Il s'agit principalement des romans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-frenetiques/#i_5676

GOTHIQUE LITTÉRATURE & CINÉMA

  • Écrit par 
  • Gilles MENEGALDO
  •  • 6 387 mots
  •  • 4 médias

Le terme « gothique » connaît de multiples acceptions. Outre le style bien connu et la référence au monde barbare, il permet de caractériser un ensemble d’œuvres romanesques publiées en Angleterre à la fin du xviii e  siècle et au début du xix e  siècle (1764-1820) qui ont connu une grande popular […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-et-cinema-gothique/#i_5676

LES HAUTS DE HURLEVENT, Emily Brontë - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claire BAZIN
  •  • 1 012 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un roman noir »  : […] Comme Jane Eyre , de Charlotte Brontë, Les Hauts de Hurlevent porte l'empreinte des romans gothiques, tant dans la peinture des lieux que des personnages. Heathcliff, par ses origines mystérieuses et son physique sombre, ressemble aux héros d'Ann Radcliffe, de même que la demeure solitaire où se déroule le roman favorise la violence et le déchaînement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-hauts-de-hurlevent/#i_5676

HISTOIRES EXTRAORDINAIRES, Edgar Allan Poe - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel FABRE
  •  • 987 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nouvelles d'amour et de mort »  : […] Les nouvelles gothiques sont celles de l'horreur subie ou infligée. Dans « Le Puits et le pendule », un prisonnier de l'Inquisition est sauvé d'un disque d'acier coupant par des rats qui rongent ses liens. Dans « Le Portrait ovale », le modèle s'étiole à mesure que la toile s'anime sous la main du peintre. D'autres figurations de l'œuvre d'art comme « Le Domaine d'Arnheim » où « Le Cottage Landor  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoires-extraordinaires/#i_5676

LEWIS MATTHEW GREGORY (1775-1818)

  • Écrit par 
  • Ann Daphné GRIEVE
  •  • 514 mots

Au risque de décevoir, on ne peut pas maintenir la légende qui, par une étrange assimilation du personnage central d'une œuvre à son créateur, abolissant ainsi l'écart entre le réel et l'imaginaire, fait de M. G. Lewis, auteur du Moine ( The Monk , 1796), Monk Lewis, un homme monstrueux, une figure satanique. Il faut plutôt voir en lui un homme cultivé, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthew-gregory-lewis/#i_5676

MATURIN CHARLES ROBERT (1782-1824)

  • Écrit par 
  • Ann Daphné GRIEVE
  •  • 332 mots

Personnage qui séduit les surréalistes par son extravagance : danseur, dandy, allant à la pêche en bas de soie ou portant une hostie rouge au front pour signaler qu'il se livre à la composition littéraire, Maturin débute pourtant dans la carrière ecclésiastique après de sérieuses études à Dublin, puis à Trinity College. D'impérieux besoins d'argent le poussent à écrire pour le théâtre, et sa premi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-robert-maturin/#i_5676

MISSAK (D. Daeninckx) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gérard STREIFF
  •  • 889 mots

Il y a la légende Manouchian, l'épopée des FTP-MOI (main-d'œuvre immigrée), le mythe, celui de l'Affiche rouge placardée par l'occupant sur les murs de Paris (« Des Libérateurs ? La Libération par l'armée du crime ! »), le martyre de ces immigrés arméniens, hongrois, polonais fusillés en février 1944, le poème d'Aragon, Strophes pour se souvenir (« Un grand soleil d'hiver éc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/missak/#i_5676

POE EDGAR ALLAN (1809-1849)

  • Écrit par 
  • Claude RICHARD
  •  • 3 760 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Symbolisme et savoir »  : […] De nombreuses recherches ont permis d'établir que l'extravagance apparente de certains contes grotesques relève en réalité d'une intention critique et de l'art parodique. Poe nourrit longtemps l'espoir de publier un recueil intitulé Les Contes du club de l'In-Folio, qui aurait été une série de récits censément composés par les membres d'un club de sots, incapables d'échapper […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-poe/#i_5676

PURDY JAMES (1923-2009)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 1 062 mots

James Purdy fut un maître du roman gothique échevelé tel qu'il est transporté de la lande anglaise des Hauts de Hurlevent jusque dans les enclaves rurales de l'Amérique profonde. Il s'inscrivait en cela dans une lignée qui, outre-Atlantique, remonte au moins à Hawthorne : comme chez le romancier de Salem, tout, dans son œuvre, se passe souvent entre chien et loup, à la lisi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-purdy/#i_5676

QUINCEY THOMAS DE (1785-1859)

  • Écrit par 
  • Diane de MARGERIE
  •  • 2 011 mots

Dans le chapitre « La hantise de la mort »  : […] L'enfance de Thomas De Quincey le destine à devenir un de ces artistes hantés par l'antérieur comme le furent Baudelaire et Proust. Il est né à Manchester d'un père tuberculeux obligé de plus en plus de s'éloigner des siens. Sa mère, autoritaire et remarquable, dut, seule, élever une famille de huit enfants. Thomas est le cinquième, chéri par trois sœurs aînées ; circonstance dont l'importance est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-de-quincey/#i_5676

RADCLIFFE ANN (1764-1823)

  • Écrit par 
  • Ann Daphné GRIEVE
  •  • 334 mots

Les cinq romans d'Ann Radcliffe sont un parfait reflet de l'esthétique de son époque : on y retrouve le goût des ruines, de l'architecture gothique et des paysages pittoresques ou sublimes, ainsi que des épanchements sentimentaux. Le Roman de la forêt ( The Romance of the Forest ), son premier livre, paraît en 1791 — la même année que la première […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ann-radcliffe/#i_5676

SHELLEY MARY GODWIN épouse (1797-1851)

  • Écrit par 
  • Ann Daphné GRIEVE
  •  • 397 mots
  •  • 1 média

De l'aveu même de Mary Shelley, fille unique de deux écrivains, William Godwin et Mary Wollstonecraft, sa vocation littéraire va de soi. On peut cependant admirer la précocité dont elle fait preuve dans la meilleure et la plus célèbre de ses réalisations littéraires, Frankenstein , publié en 1818 et commencé au cours de l'été 1816 qu'elle passe en Suisse en compagnie de son m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mary-shelley/#i_5676

WALPOLE HORACE (1717-1797)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 1 047 mots
  •  • 1 média

Fils du Premier ministre Robert Walpole, Horatio (que ses amis français appellent toujours Horace) est membre du Parlement de 1741 à 1768, mais son plus vif intérêt ne va pas à la politique. Il s'intéresse à l'histoire et publie quelques essais bien documentés et ingénieux, notamment une curieuse tentative de réhabilitation de Richard III. Il s'intéresse plus encore à la vie intellectuelle et cult […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horace-walpole/#i_5676