POULENC FRANCIS(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • 7 janvier 1899 Francis Jean Marcel Poulenc naît à Paris, dans une famille bourgeoise et fortunée : son père, Émile Poulenc, dirige un laboratoire pharmaceutique, Poulenc Frères, qui fusionnera en 1928 avec la Société chimique des usines du Rhône pour donner naissance à Rhône-Poulenc.

  • 1914-1917 Poulenc est l'élève du pianiste Ricardo Viñes, qui l'initie à la musique de Gabriel Fauré, Claude Debussy, Maurice Ravel, Manuel de Falla, et le présente à Erik Satie et Georges Auric.

  • 11 décembre 1917 La Rapsodie nègre, pour baryton, flûte, clarinette, quatuor à cordes et piano, FP 3 (FP se réfère au catalogue des œuvres de Poulenc établi par Carl B. Schmidt), est créée au théâtre du Vieux-Colombier, à Paris ; dédiée à Satie, cette œuvre est le premier succès du compositeur.

  • 1921-1924 Poulenc étudie la composition auprès de Charles Koechlin.

  • 6 janvier 1924 Les Biches, ballet en un acte avec chœur, FP 36, commande de Serge de Diaghilev, est créé triomphalement à Monte-Carlo.

  • 3 mai 1929 Concert champêtre, pour clavecin ou piano et orchestre, FP 49, né de la rencontre de Poulenc avec la grande claveciniste Wanda Landowska, est créé à la salle Pleyel, avec Wanda Landowska et l'Orchestre symphonique de Paris sous la direction de Pierre Monteux.

  • 5 septembre 1932 Le Concerto pour deux pianos et orchestre, en mineur, FP 61, commande de la princesse Edmond de Polignac, est créé au festival international de musique de Venise, avec l'orchestre de la Scala de Milan sous la direction de Désiré Defauw ; Poulenc et Jacques Février tiennent les parties solistes.

  • 3 avril 1935 Poulenc et le baryton Pierre Bernac, qui sera un des interprètes favoris du compositeur, donnent à l'École normale de musique de Paris leur premier récital public, au cours duquel ils créent Cinq Poèmes de Paul Eluard, pour voix et piano, FP 77.

  • 1936 Poulenc compose les Litanies à la Vierge noire, pour chœur de femmes ou d'enfants et orgue, FP 82, écrites en l'honneur de Notre-Dame de Rocamadour.

  • 1937 Poulenc compose Sécheresses, cantate pour chœur mixte et orchestre, FP 90, sur des textes d'Edward James.

  • 3 février 1937 Poulenc et Pierre Bernac créent à la salle Gaveau, à Paris, le cycle de neuf mélodies Tel jour, telle nuit, pour voix et piano, FP 86, sur des poèmes de Paul Eluard.

  • 1943 Poulenc compose Figure humaine, cantate sur un texte de Paul Eluard pour double chœur mixte à six voix (traduction anglaise de Rollo Myers), FP 120, écrit en vue de la Libération ; l'œuvre sera créée à Londres en janvier 1945, avec les chœurs de la B.B.C.

  • 3 juin 1947 Les Mamelles de Tirésias, opéra bouffe en un prologue et deux actes, FP 125, sur un livret du compositeur d'après la pièce de Guillaume Apollinaire, est créée à l'Opéra-Comique de Paris (salle Favart), sous la direction d'Albert Wolff, avec, dans les rôles principaux, la soprano Denise Duval (Thérèse) et le baryton Paul Payen (son Mari).

  • 13 décembre 1951 Le Stabat Mater, pour soprano solo, chœur mixte à cinq voix et orchestre, FP 148, est créé au festival de Strasbourg, avec la soprano Geneviève Moizan, sous la direction de Fritz Münch.

  • 26 janvier 1957 Dialogues des Carmélites, opéra en trois actes sur un livret du compositeur d'après la pièce de Georges Bernanos, FP 159, est créé, en italien, à la Scala de Milan, sous la direction de Nino Sanzogno, avec, dans les rôles principaux, les sopranos Virginia Zeani (Blanche de La Force), Leyla Gencer (la Nouvelle Prieure), Gigliola Frazzoni (mère Marie de l'Incarnation), Eugenia Ratti (sœur Constance de Saint-Denis) e [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure et de Sciences Po Paris, assistant à l'université Marc Bloch (Strasbourg), critique musical

Classification

Autres références

«  POULENC FRANCIS (1899-1963)  » est également traité dans :

POULENC FRANCIS

  • Écrit par 
  • Jean ROY
  •  • 1 615 mots
  •  • 2 médias

Avec Arthur Honegger et Darius Milhaud, Francis Poulenc est l'un des trois compositeurs du groupe des Six dont l'œuvre a acquis aujourd'hui une renommée internationale. On ne saurait mieux caractériser cet artiste qu'en le disant « musicien français » par e […] Lire la suite

DIALOGUES DES CARMÉLITES (F. Poulenc)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 252 mots
  •  • 1 média

L’opéra Dialogues des carmélites de Francis Poulenc, en trois actes et douze tableaux reliés par de brefs interludes, connut une genèse singulière. En 1953, le compositeur est en voyage en Italie. Lors d’une rencontre avec le directeur de la maison d’édition italienne Ricordi, Guido Valcarenghi, ce dernier lui suggère d’écrire un […] Lire la suite

DIALOGUES DES CARMÉLITES (F. Poulenc), en bref

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 322 mots

Faire du mystère de la grâce et des exigences de la foi un sujet d'opéra, qui plus est un opéra ne faisant entendre majoritairement que des voix féminines n'allait pas de soi ; et pourtant ces Dialogues des carmélites, commandés par la Scala de Milan, ne posèrent de problème ni à Francis P […] Lire la suite

DUVAL DENISE (1921-2016)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 640 mots

Denise Duval ne disposait pas de moyens vocaux exceptionnels. Pourtant, celle que Francis Poulenc qualifiait de « rossignol à larmes » a gagné par la pureté de son timbre, la clarté de son élocution, sa présence dramatique et la finesse de sa sensibilité une place de choix parmi les étoiles de l’art lyrique français. Denise Duval naît à Paris le 23 octobre 1921. C’est au conservatoire de Bordeaux […] Lire la suite

LIED

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD
  •  • 3 235 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Poulenc »  : […] On trouve davantage de lieder caractérisés et de la meilleure encre chez Albert Roussel. Mais, dans le milieu du xx e  siècle, le compositeur qui s'est le mieux replacé dans la grande tradition du lied, telle que l'avaient établie les compositeurs allemands ou autrichiens du xix e  siècle, c'est Francis Poulenc . À propos des nombreux lieder qu'il a composés sur des poèmes de Guillaume Apollinaire […] Lire la suite

MUSIQUE SOUS L'OCCUPATION

  • Écrit par 
  • Myriam CHIMÈNES
  •  • 3 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’attitude des musiciens »  : […] Les perturbations qui modifient les conditions d’exercice de leur métier éclairent les comportements des musiciens. Leur conduite ne se révèle pas spécifique à leur profession : comme dans tous les milieux, une minorité fait de la résistance, une autre collabore, alors que la majorité s’accommode de la situation. Dans le milieu musical, les premiers regroupements de résistants datent de juin 1940. […] Lire la suite

SIX GROUPE DES, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 698 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Francis Poulenc »  : […] La musique de Francis Poulenc (1899-1963), tenu pour un poète frivole et charmant, bref un « petit maître », ne correspond guère cependant à cette image ; à preuve Litanies à la Vierge noire (1936), La Messe en sol (1937), Sécheresses (1937), le Stabat mater (1951), Sept Répons des ténèbres (1961), à côté de pages avec orchestre, telles que le Concerto pour deux pianos (1932) ou le Concerto […] Lire la suite

Pour citer l’article

Timothée PICARD, « POULENC FRANCIS - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/poulenc-reperes-chronologiques/