Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DEBUSSY CLAUDE (repères chronologiques)

22 août 1862 Achille-Claude Debussy naît à Saint-Germain-en-Laye.

Debussy, L'Enfant prodigue - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, L'Enfant prodigue

1884 Debussy remporte le prix de Rome avec sa cantateL'Enfant prodigue, « scène lyrique pour soprano, baryton et ténor avec orchestre » (L 57).

Debussy, Quatuor à cordes - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, Quatuor à cordes

29 décembre 1893 Le Quatuor à cordes en sol mineur (opus 10, L 85) est créé à Paris, à la Société nationale de musique, par le Quatuor Ysäye.

Debussy, Prélude à l'après-midi d'un faune - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, Prélude à l'après-midi d'un faune

22 décembre 1894 Prélude à l'après-midi d'un faune, pour orchestre (L 86), librement inspiré d'un poème de Stéphane Mallarmé, est créé à Paris, à la Société nationale de musique, sous la direction de Gustave Doret ; cette œuvre ouvre une nouvelle ère de l'écriture pour orchestre où le raffinement des timbres et la sensualité harmonique supplantent les formes et les développements classiques.

Debussy, Trois Chansons de Bilitis - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, Trois Chansons de Bilitis

17 mars 1900 Les Trois Chansons de Bilitis (L 90), sur des poèmes de Pierre Loüys (La Flûte de pan : Pour le jour des Hyacinthies ; La Chevelure : Il m'a dit « Cette nuit j'ai rêvé » ; Le Tombeau des Naïades : Le long du bois couvert de givre) sont créées à Paris, à la Société nationale de musique (ancienne salle Pleyel), par Blanche Marot et le compositeur. Dans ce triptyque, Debussy commence à cultiver l'art du non-dit, de la suggestion : c'est ici qu'il se montre le plus proche du courant symboliste.

Debussy, Pelléas et Mélisande - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, Pelléas et Mélisande

30 avril 1902 Pelléas et Mélisande (L 88), drame lyrique en cinq actes de Debussy sur un texte de Maurice Maeterlinck (1892), est créé à l'Opéra-Comique (salle Favart) à Paris, sous la direction d'André Messager, avec la cantatrice écossaise Mary Garden dans le rôle de Mélisande. Par l'absence d'airs et d'ensembles obligés, l'osmose parfaite entre le texte et la musique, la continuité ininterrompue du discours, quasi parlando, cet unique opéra achevé de Debussy a bouleversé le genre aussi profondément que les ouvrages de Wagner, à leur manière. La création a donné lieu à un des chahuts les plus retentissants de l'histoire de l'opéra.

Debussy, La Mer, De l'aube à midi sur la mer - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, La Mer, De l'aube à midi sur la mer

15 octobre 1905 La Mer (L 109), trois esquisses symphoniques (De l'aube à midi sur la mer ; Jeux de vagues ; Dialogue du vent et de la mer), est créée à Paris, aux Concerts Lamoureux, sous la direction de Camille Chevillard.

Debussy, La Mer, Jeux de vagues - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, La Mer, Jeux de vagues

Debussy, La Mer, Dialogue du vent et de la mer - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, La Mer, Dialogue du vent et de la mer

Debussy, Children's Corner, Docteur Gradus ad Parnassum - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, Children's Corner, Docteur Gradus ad Parnassum

18 décembre 1908 Children's Corner, petite suite pour piano (L 113), est créé à Paris par Harold Bauer. Ces six pièces enfantines ont été écrites à l'intention de la fille du compositeur, Chouchou. Reflet de l'anglomanie alors à la mode dans la bonne société parisienne, chaque pièce comporte, à l’exception de la première, un titre en anglais : Docteur Gradus ad Parnassum, Jumbo's Lullaby, Serenade for the Doll, The Snow is Dancing, The Little Sheppherd, Golliwog's Cake Walk.

Debussy, Children's Corner, Jumbo's Lullaby

Debussy, Children's Corner, Jumbo's Lullaby

Debussy, Children's Corner, Serenade for the Doll

Debussy, Children's Corner, Serenade for the Doll

Debussy, Children's Corner, The Snow is Dancing

Debussy, Children's Corner, The Snow is Dancing

Debussy, Children's Corner, The Little Sheppherd

Debussy, Children's Corner, The Little Sheppherd

Debussy, Children's Corner, Golliwog's Cake Walk

Debussy, Children's Corner, Golliwog's Cake Walk

25 mai 1910 Quatre Préludes pour piano (premier livre) sont créés à Paris, à la Société nationale de musique, par le compositeur. Les autres préludes des deux livres (douze chacun, L 117, L 123) seront créés séparément par Ricardo Viñes et par Debussy entre 1911 et 1913. Rompant avec la tradition de la musique pure, chaque prélude évoque une scène plus qu'il ne la décrit, et Debussy a pris soin de n'indiquer le titre qu'après la dernière mesure.

Debussy, La Fille aux cheveux de lin - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, La Fille aux cheveux de lin

Debussy, Les fées sont d'exquises danseuses - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, Les fées sont d'exquises danseuses

Debussy, Jeux - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, Jeux

15 mai 1913 Jeux (L 126), poème dansé de Debussy sur un argument et une chorégraphie de Vaslav Nijinski, est créé au théâtre des Champs-Élysées, à Paris, par la compagnie des Ballets russes de Serge de Diaghilev, sous la direction de Pierre Monteux.

Debussy, Études pour piano, Pour les tierces - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, Études pour piano, Pour les tierces

14 décembre 1916 Les Études pour piano (L 136) sont créées à Paris par Walter Rummel. L'idée d'écrire des études est venue à Debussy en préparant une nouvelle édition de celles de Chopin. Les douze études, réparties en deux livres, s'adressent à des difficultés spécifiques de la technique pianistique : Pour les tierces, Pour les octaves, Pour les notes répétées...

Debussy, Études pour piano, Pour les octaves - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, Études pour piano, Pour les octaves

Debussy, Études pour piano, Pour les notes répétées - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, Études pour piano, Pour les notes répétées

Debussy, Sonate pour violon et piano - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, Sonate pour violon et piano

5 mai 1917 La[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer cet article

Alain PÂRIS. DEBUSSY CLAUDE - (repères chronologiques) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 28/08/2017

Médias

Debussy, L'Enfant prodigue - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, L'Enfant prodigue

Debussy, Quatuor à cordes - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, Quatuor à cordes

Debussy, Prélude à l'après-midi d'un faune - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Debussy, Prélude à l'après-midi d'un faune

Autres références

  • DEBUSSY, LA MUSIQUE ET LES ARTS (exposition)

    • Écrit par
    • 1 050 mots
    • 2 médias

    L'attirance pour l'art pictural et, plus globalement, pour tout ce qui relève du visuel est particulièrement manifeste chez le compositeur Claude Debussy (1862-1918), qui s'est référé à l'univers de peintres comme Botticelli pour sa suite symphonique Printemps (1887), Velázquez...

  • PELLÉAS ET MÉLISANDE (C. Debussy)

    • Écrit par
    • 1 471 mots
    • 1 média

    Publié en mai 1892, le drame en cinq actes de Maurice Maeterlinck Pelléas et Mélisande est créé à Paris, au théâtre des Bouffes-Parisiens, le 17 mai 1893. Claude Debussy (1862-1918) assiste à une des premières représentations mais il a déjà lu l'œuvre et, fasciné par celle-ci, décidé d'en...

  • ANALYSE & SÉMIOLOGIE MUSICALES

    • Écrit par
    • 5 124 mots
    • 1 média
    ...d'une pièce aussi courte, et apparemment aussi simple, que Densité 21,5 de Varèse (J.-J. Nattiez, 1982). Mais c'est probablement l'œuvre de Debussy qui a fait l'objet d'une attention toute particulière en sémiologie musicale : un article initial de Nicolas Ruwet où il analysait le prélude de...
  • BAIRD TADEUSZ (1928-1981)

    • Écrit par
    • 999 mots

    Moins connu en France que Penderecki ou Lutosławski, Baird fait partie, comme eux, des figures marquantes de la musique polonaise contemporaine, à laquelle il a apporté un langage nouveau dans un style authentiquement slave qui lui valut d'emblée l'adhésion populaire.

    Tadeusz Baird...

  • CAPLET ANDRÉ (1878-1925)

    • Écrit par
    • 806 mots

    Compositeur et chef d'orchestre français qui occupe une place essentielle dans la musique du début du xxe siècle, bien que son œuvre ne connaisse pas la diffusion qui devrait être la sienne. D'origine normande, André Caplet restera toujours profondément attaché à ses racines : cautèle, humour,...

  • COLORATION, musique

    • Écrit par
    • 1 059 mots
    ...Gabriel Fauré, Claude Debussy ou Maurice Ravel, toutes les recherches se portent sur les nouvelles alliances de timbres et la coloration orchestrale. Debussy a inauguré cette nouvelle façon de penser la musique en abandonnant le mode narratif pour le rêve et l'imagination : « Je veux chanter les paysages...
  • Afficher les 30 références