POP MUSIC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La pop music, phénomène musical et phénomène social

Le terme de pop music, dans son usage européen, est impropre puisque, aux États-Unis, il s'applique à l'ensemble de la musique de variété ; en Europe, il remplace celui de rock music. On considérera ici que le rock and roll désigne la forme première de la pop music.

En 1963, le rock and roll semble oublié : les recettes diminuent, une métamorphose s'opère. Non seulement l'étiquette est rénovée, mais aussi la présentation, le chanteur solo faisant place au groupe de chanteurs-musiciens. La rentabilité de l'opération ne se limite pas à une réussite publicitaire, le prix de revient baisse sensiblement. Auparavant, des musiciens accompagnaient le chanteur et recevaient immédiatement leur cachet. La nouvelle formule est d'intéresser le groupe à sa réussite ; les compagnies limitent ainsi au minimum leurs risques financiers, et la plupart des marques possèdent leur propre studio d'enregistrement. Les paroles subissent une mutation : l'inspiration des compositeurs s'écarte des problèmes sentimentaux, des onomatopées, pour aborder le quotidien, voire devenir moralisatrice. Une ère nouvelle s'annonce.

La période anglaise

Liverpool injecte un sang neuf au rock and roll. La jeunesse ne s'y trompe pas : il est plus agréable de gratter la guitare dans un des nombreux petits clubs des bords de la Mersey que de travailler sur les docks. Les Beatles donnent à la Grande-Bretagne l'occasion de prendre une revanche sur son ancienne colonie : en 1965, leurs chansons occupent huit des dix premières places des classements américains ; leur leader, John Lennon, compare la popularité du groupe à celle de Jésus-Christ ; la reine Élisabeth II les décore. Outre leurs préoccupations musicales, les Beatles s'essayent au commerce, fondent leur propre maison de production (Apple), achètent plusieurs usines de boîtes de conserves en Allemagne de l'Ouest. La « beatlemania » rapporte gros. Comme pour Presley, l'artisanat créé autour du fait musical s'amplifie. Une mode vestimentaire nouvelle se dessine (Mary Quant lance la minijupe). Des magasins « pop » réservés aux jeunes ouvrent leurs portes un peu partout dans Londres. Les Beatles à leur tour font du cinéma. Ils ont compris la leçon donnée par les États-Unis et s'adjoignent un metteur en scène, Richard Lester, qui, le temps de tourner deux films (A Hard Day's Night, Help !), devient le cinquième Beatle. L'apport des Beatles à la musique est considérable : des chansons telles que Nowhere Man (1966), Eleanor Rigby (1966), Strawberry Fields forever (1967), I Am the Walrus (1967), Revolution (1968), Let It Be (1970) sont des classiques du genre.

Les Beatles

Photographie : Les Beatles

Les Beatles, le groupe anglais créateur de la pop music, ici en 1963. De gauche à droite, Paul McCartney, George Harrison, John Lennon et Ringo Starr, quatre idoles des "sixties". 

Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

En 1964, des petits clubs fourmillent dans le Grand Londres. Les Rolling Stones se présentent comme un groupe de rhythm and blues. Plus américains que les Américains eux-mêmes, ils vont, sur la trace des Beatles, conquérir le marché mondial. Carol (1964), Little Red Rooster (1965), Satisfaction (1965), Paint It Black (1966), Let's Spend the Night Together (1967), Street Fighting Man (1969), Gimme Shelter (1970), Brown Sugar (1971) marquent les étapes de leur gloire. Ils reprennent à leur compte le thème du mal en le poussant à son extrême : leur chanteur Mick Jagger chante « Je suis le diable » (Sympathy for the Devil). Contrairement aux Beatles, les Rolling Stones ne sont pas issus du milieu ouvrier ; ces combattants de rues (Street Fighting Man) s'installent sur la Riviera française. N'était-ce pas le vieux rêve des lords anglais très fin de siècle ?

Marianne Faithfull, vers 1980

Photographie : Marianne Faithfull, vers 1980

Marianne Faithfull au début des années 1980. Cette interprète fragile à la beauté angélique, icône du Swinging London de la seconde moitié des années 1960, saura aussi communiquer son désespoir grinçant à travers des interprétations de Kurt Weill. 

Crédits : David Corio/ Michael Ochs Archives/ Getty Images

Afficher

Les Rolling Stones, 1975

Photographie : Les Rolling Stones, 1975

Les Rolling Stones, groupe britannique de pop music, en 1975 : de gauche à droite, Charlie Watts, Mick Jagger, Keith Richards et Bill Wyman. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Sous l'influence du pop art, un groupe de la région londonienne redécouvre et illustre le mot « pop ». Vêtus de vestes taillées dans l'Union Jack, les Who inventent la guitare pop (où certaines cordes sonnent toujours à vide). Ils se localisent « géographiquement » dans le mouvement musical : les Who sont « The Best Shepherd's Bush Rock Band » (Shepherd's Bush est un quartier pauvre à l'ouest de Londres). Chacun de leurs passages sur scène sombre dans la plus totale démence, les guitares sont brisées, les amplificateurs démantelés ; les Who tournent en dérision leur propre musique. Ils créent en 1969 un opéra rock : Tommy. La gageure était de le jouer sur la scène des opéras ; ils y réussissent. Cet opéra ne fait auc [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Elvis Presley

Elvis Presley
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Bill Haley and his Comets

Bill Haley and his Comets
Crédits : Hulton Getty

photographie

Les Beatles

Les Beatles
Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Marianne Faithfull, vers 1980

Marianne Faithfull, vers 1980
Crédits : David Corio/ Michael Ochs Archives/ Getty Images

photographie

Afficher les 9 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  POP MUSIC  » est également traité dans :

POP ET ROCK

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 258 mots

La pop music ne constitue pas un genre musical bien précis. Elle naît dans les années 1960 avec le développement de la consommation de masse et des médias. Se confondant parfois avec le rock, la pop music désigne dans les années 1960 et 1970 une grande partie des musiques électriques populaires. L'esprit pop définit aussi une écriture caractérisée par un t […] Lire la suite

Ain't no woman (like the one I've got), FOUR TOPS

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 554 mots

Formé en 1956 par quatre camarades d'université, The Four Tops va constituer à partir du début des années 1960 le plus fameux groupe de rhythm and blues puis de soul pop de l'écurie Tamla Motown. Ce quatuor vocal de Detroit, caractérisé par une exceptionnelle longévité – il était toujours actif au début des années 2000 –, la stabilité de son effectif, inchangé depuis les origines, la grande qualit […] Lire la suite

ARTUR JOSÉ (1927-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 644 mots
  •  • 1 média

Après une carrière d’acteur d’une dizaine d’années, José Artur devint l’une des plus célèbres voix de la radio française, sur France Inter, avec son Pop Club, émission qu’il anima quasi sans interruption pendant quarante ans, de 1965 à 2005. José Artur est né le 20 mai 1927 à Saint-Germain-en-Laye dans une famille catholique. Son père, officier de marine, deviendra sous-préfet. Sa scolarité est ch […] Lire la suite

ASYLUM RECORDS

  • Écrit par 
  • Peter SILVERTON
  • , Universalis
  •  • 385 mots

Le New-Yorkais David (Lawrence) Geffen est à l'origine d'Asylum Records. Cette firme discographique, véritable incarnation musicale de la « décennie du moi » (selon l'expression forgée par l'écrivain américain Tom Wolfe dans son essai The « Me » Decade and the Third Awakening , pour décrire les années 1970), allait produire certains des plus grands noms de la vague des chanteurs-auteurs-compositeu […] Lire la suite

AVALON FRANKIE (1939- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 326 mots

Les chansons de l'Américain Frankie Avalon, chanteur et trompettiste de rock, mais aussi acteur, ont occupé la tête des hit-parades de la fin des années 1950 au tout début des années 1960. Francis Thomas Avallone naît à Philadelphie (Pennsylvanie) le 18 septembre 1939. Il manifeste dès l'enfance des dons exceptionnels pour la trompette et il est déjà un instrumentiste expérimenté lorsque, encore a […] Lire la suite

Bam, bam, CHAKA DEMUS & PLIERS

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 612 mots

Avec Shabba Ranks (Rexton Rawlston Fernando Gordon), les Jamaïcains Chaka Demus, le DJ qui toaste, et le chanteur Pliers sont sans doute les artistes les plus populaires du reggae digital, une des formes actuelle du reggae, apparue vers 1985. Chaka Demus (John Taylor) commence sa carrière au sein du Roots Majestic, un sound system de Kingston. Spécialiste des associations fructueuses, il obtient s […] Lire la suite

BARRETT SYD (1946-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 220 mots

Chanteur, guitariste et auteur-compositeur de folk-blues britannique, cofondateur du groupe de musique progressive Pink Floyd. De son véritable nom Roger Keith Barrett. Il suit des cours de peinture et d'architecture à l'Art School de Cambridge, avant de rejoindre en 1966 le groupe qui a été fondé à Londres en 1965 par Roger Waters (chanteur et bassiste), Nick Mason (Nicholas Mason, batteur) et […] Lire la suite

BEACH BOYS THE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 200 mots

Groupe américain de pop-rock qui est devenu l'idole de la jeunesse de la Californie du Sud grâce à ses mélodies suaves et à sa couleur vocale caractéristique. À l'origine, il se compose des frères Brian Douglas Wilson (chanteur, bassiste et pianiste, né le 20 juin 1942, à Hawthorne, en Californie), Dennis Carl Wilson (chanteur et batteur, né à Hawthorne le 4 décembre 1944, mort le 28 décembre 1 […] Lire la suite

BEATLES

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 815 mots
  •  • 2 médias

John Lennon dit un jour que les Beatles étaient devenus aussi célèbres que Jésus-Christ. Il n'exagérait guère, et l'on n'épuise pas les significations qui se sont attachées au nom du groupe musical le plus emblématique de son époque et le plus célèbre de la musique populaire. Le quartet eut dix années de vie, de 1960, où il prend officiellement le nom de Beatles, au 10 avril 1970, où Paul McCa […] Lire la suite

BERRY CHUCK (1926-2017)

  • Écrit par 
  • George LIPSITZ
  •  • 1 023 mots
  •  • 1 média

Chanteur, auteur-compositeur de chansons et guitariste américain, Chuck Berry a été l'un des interprètes les plus populaires et les plus influents de rhythm and blues et de rock and roll dans les années 1950, 1960 et 1970. Charles Edward Anderson Berry est né en janvier 1926 à San Jose (Californie). Élevé dans un quartier ouvrier afro-américain du nord de la ville de Saint Louis, où la ségrégati […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Paul ALESSANDRINI, Gérard JOURD'HUI, Philippe JUGÉ, Christian LEBRUN, « POP MUSIC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pop-music/