BEATLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

John Lennon dit un jour que les Beatles étaient devenus aussi célèbres que Jésus-Christ. Il n'exagérait guère, et l'on n'épuise pas les significations qui se sont attachées au nom du groupe musical le plus emblématique de son époque et le plus célèbre de la musique populaire.

Le quartet eut dix années de vie, de 1960, où il prend officiellement le nom de Beatles, au 10 avril 1970, où Paul McCartney annonce son départ à la stupéfaction générale. Au moment de la dissolution, le plus âgé des quatre musiciens – Ringo Starr, le batteur – a trente ans, et le plus jeune – George Harrison, le guitariste – vingt-sept. Symboles historiques des années 1960 dans le monde occidental, ils furent parmi les artisans et les acteurs les plus visibles des modes, des passions et des utopies de ces années créatrices. Cheveux longs, minijupes, sexe et drogues, révolte adolescente, rock'n'roll, insolence d'une jeunesse qui n'avait pas vécu la guerre : tout a traversé les Beatles et ils ont tout traversé.

Un mythe s'est forgé autour de ces quatre garçons, de la singularité de leur rencontre, de leurs talents vocaux et instrumentaux complémentaires, de l'image médiatique d'un juste équilibre entre leurs personnalités respectives et leur allure de jeunes gens sympathiques, drôles et à la vitalité débordante. Image qu'ont nourrie au fil du temps les films qui les ont présentés comme des adolescents farfelus, leur rencontre avec le Maharishi Mahesh Yogi, les allusions faussement obscures aux acides, le psychédélisme des paroles, des musiques ou de certaines pochettes d'album, les prêches sur l'amour universel... Les deux chefs, Lennon et McCartney, qui sont auteurs-compositeurs, chanteurs et musiciens, ont toujours affirmé que seuls ils auraient sans doute été de bons musiciens, mais que le succès des Beatles avait dépassé leurs talents individuels par la magie heureuse d'un concours de circonstances.

Les Beatles

Photographie : Les Beatles

Les Beatles, le groupe anglais créateur de la pop music, ici en 1963. De gauche à droite, Paul McCartney, George Harrison, John Lennon et Ringo Starr, quatre idoles des "sixties". 

Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Errances croisées

John et Paul se rencontrent en juillet 1957, tandis que les Quarrymen que dirige Lennon se produisent dans une fête (John Winston Lennon est né le 9 octobre 1940 à Liverpool, James Paul McCartney le 18 juin 1942, également à Liverpool). George Harrison (né à Liverpool le 25 février 1943) les rejoint peu après : avant la fin de 1958, trois des quatre futurs Beatles historiques jouent ensemble régulièrement. Ringo Starr (Richard Starkey, né à Liverpool le 7 juillet 1940) fait son entrée dans le groupe en 1962, le départ du précédent batteur, Pete Best (né à Madras le 24 novembre 1941), ayant été exigé par George Martin, leur producteur. Il est l'élément qui manquait au quartet pour prendre son visage de légende. Tous quatre ont en effet de forts points communs. Issus des milieux modestes ou pauvres de Liverpool, ils passent leur petite enfance dans cette ville lourdement détruite par les bombardements. L'école ne fut pas pour eux un moment heureux et leur passion pour la musique populaire d'outre-Atlantique, noire et blanche (rock, blues, country...), ne repose sur aucune connaissance de solfège ou de théorie musicale. Ils sont des garçons de la rue que l'establishment ennuie et que fascine Elvis Presley. Vestes de cuir, pantalons serrés et coiffures de rockers, ils ne prendront l'allure qu'on leur connaît que sous l'impulsion de Brian Epstein, qui devient leur impresario à partir de la fin de 1961. La coupe de cheveux qui les a rendus célèbres, le costume et la cravate sombres, leur aspect rangé de jeunes gens corrects : tout fut l'œuvre de ce riche homme d'affaires homosexuel et cultivé, que compléta la photographe Astrid Kirchherr. Epstein allia, jusqu'à sa mort subite en 1967, de terribles erreurs dans la conduite de la carrière des Beatles avec un génie certain de la publicité pour promouvoir ceux qu'on appellera très vite les fab four. Lorsqu'il les avait découverts au Cavern Club de Liverpool, les musiciens – parmi lesquels il faut alors compter Stuart Sutcliffe (né à Edimbourg le 23 juin 1940, mort à Hambourg le 10 avril 1962), qui quitta le groupe assez tôt – se partagaient entre plusieurs clubs de la ville, souvent mal famés, et menaient une vi [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Les Beatles

Les Beatles
Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, les Beatles, 1967

Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, les Beatles, 1967
Crédits : Album/ AKG

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  BEATLES  » est également traité dans :

LES BEATLES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 357 mots

7 juillet 1940 Ringo Starr (Richard Starkey) naît à Liverpool.9 octobre 1940 John Lennon (John Winston Lennon) naît à Liverpool.18 juin 1942 Paul McCartney (James Paul McCartney) naît à Live […] Lire la suite

LES BEATLES, QUARANTE ANS APRÈS

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 972 mots

Le 25 août 1969, les Beatles terminaient à Londres l'enregistrement de l'album Abbey Road, un titre qui était un hommage aux studios E.M.I. – situés au no 3 de cette rue de St. John's Wood –, qu'ils fréquentaient assidûment depuis 1962. Ils étaient bien conscients que c […] Lire la suite

SGT. PEPPER'S LONELY HEARTS CLUB BAND (les Beatles)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 342 mots
  •  • 1 média

Alors que les rumeurs de séparation vont bon train, les Beatles commencent en décembre 1966 l'enregistrement d'un concept-album (c'est-à-dire un album conçu comme un ensemble cohérent), le premier dans l'histoire de la musique populaire, Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, qui paraît le 1er ju […] Lire la suite

ASPINALL NEIL STANLEY (1941-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 281 mots

Manager des Beatles, considéré comme un « cinquième Beatle ». Neil Aspinall naît le 13 octobre 1941 à Prestatyn, au pays de Galles. Camarade d'école de Paul McCartney et de George Harrison à Liverpool, il entame en 1959 une carrière de comptable. Ami du batteur Pete Best, qui sera remplacé par Ringo Starr en 1962, Aspinall devient en 1961 chauffeur des Beatles. Il va progressivement prendre en ch […] Lire la suite

HARRISON GEORGE (1943-2001)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 818 mots

George Harrison meurt à Los Angeles d'un cancer du cerveau, à cinquante-huit ans, le 29 novembre 2001, vingt et un ans après l'assassinat à New York de John Lennon. Pris isolément, Harrison ne fut jamais une vedette de premier plan, mais sans lui l'histoire et le sound des Beatles auraient été profondément différents. Son tempérament en a fait le moins agité et le moins mégalomaniaque des fab fou […] Lire la suite

LENNON JOHN (1940-1980)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 861 mots
  •  • 2 médias

La vie de John Lennon s'est terminée le 8 décembre 1980 comme une tragédie banale : tragédie, puisqu'il a été abattu par Mark D. Chapman, un fan qui supportait mal de se voir refuser un autographe ; banale, puisque Lennon finit comme mythiquement finissent toutes les stars, dévoré par un public auquel sa définition même l'offre en holocauste. On a montré depuis longtemps l'ambivalence de la passio […] Lire la suite

MARTIN GEORGE (1926-2016)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 692 mots
  •  • 1 média

Le producteur et arrangeur de musique britannique George Martin fut surnommé le « cinquième Beatle » en raison de son étroite collaboration avec les « Fab Four », sur lesquels il exerça une influence majeure, notamment en participant de manière innovante aux travaux de composition de John Lennon et de Paul McCartney. Entre 1962 et 1970, année qui marque la séparation du groupe, il supervisa les e […] Lire la suite

McCARTNEY PAUL (1942- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 326 mots
  •  • 1 média

Bassiste et chanteur des Beatles, fondateur du groupe Wings, James Paul McCartney naît le 18 juin 1942 à Liverpool, dans un milieu modeste : son père, représentant en coton, est protestant ; sa mère, infirmière, est catholique. Enfant aimé de ses parents, il est un élève moyen, qui joue dans les zones bombardées de la ville. Son éducation religieuse lui fait apprécier les cantiques. Son père joue […] Lire la suite

POP ET ROCK

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 258 mots

Dans le chapitre « Essor de la pop music »  : […] Le développement rapide des modes de diffusion que constituent la radio et le disque microsillon vont favoriser l'essor de la pop music. Avant cela, les musiques populaires ne circulaient que sous forme de partitions, par exemple dans la rue, par des musiciens ambulants (en France, on parlait de « petits formats »). Les barber shops du sud des États-Unis, chansons chantées a cappella à quatre voix […] Lire la suite

POP MUSIC

  • Écrit par 
  • Paul ALESSANDRINI, 
  • Gérard JOURD'HUI, 
  • Philippe JUGÉ, 
  • Christian LEBRUN
  •  • 7 701 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La période anglaise »  : […] Liverpool injecte un sang neuf au rock and roll. La jeunesse ne s'y trompe pas : il est plus agréable de gratter la guitare dans un des nombreux petits clubs des bords de la Mersey que de travailler sur les docks. Les Beatles donnent à la Grande-Bretagne l'occasion de prendre une revanche sur son ancienne colonie : en 1965, leurs chansons occupent huit des dix premières places des classements amé […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « BEATLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/beatles/