Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MECKLEMBOURG-POMÉRANIE OCCIDENTALE

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative

Le Mecklembourg–Poméranie-Occidentale (Mecklenburg-Vorpommern en allemand) est l’un des Länder les plus étendus d’Allemagne (23 313 km2), mais également l’un des moins peuplés (1,6 million d’habitants en 2019, 69 habitants au km2) avec Brême, la Sarre et Hambourg. Il possède la plus grande longueur de côtes du pays, avec 1 905 kilomètres d’un littoral découpé par des baies, caps et îles, dont Rügen, la plus grande île d’Allemagne. Situé entre l’Elbe, l’Oder et la mer Baltique, bordé par le Schleswig-Holstein, le Brandebourg et la Basse-Saxe, ainsi que par la Pologne (à l’est), le Land appartient à l’Europe médiane. Les Helpter Berge, points culminants, ne dépassent pas 179 mètres d’altitude, sur cette plaine germano-polonaise façonnée par la calotte glaciaire quaternaire offrant quelques collines morainiques et un grand nombre de lacs (notamment autour du lac Müritz).

Comme son nom l’indique, le Mecklembourg–Poméranie-Occidentale est constitué de deux territoires ayant connu une histoire relativement différente. Occupée depuis le vie siècle par les Slaves, la région dans son ensemble n’est passée sous domination germanique qu’au xiie siècle. Dès le xe siècle, les souverains polonais occupent une grande partie de la Poméranie occidentale. En 1160, le Mecklembourg est quant à lui conquis par Henri le Lion, duc de Saxe, qui, après sa victoire sur le prince des Obodrites Niklot, cède en 1167 une grande partie du territoire au fils de ce dernier, Pribislaw, converti au christianisme. Le 2 janvier 1170, l’empereur Frédéric Barberousse fait de Pribislaw un prince du Saint Empire romain germanique, marquant l’origine de la dynastie des ducs du Mecklembourg, au pouvoir jusqu’en 1918. Au cours du xiiie siècle, l’intégration des principales villes maritimes à la Hanse représente une étape importante du développement de la région. En 1280, Rostock et Wismar s’associent à Lübeck et Hambourg pour constituer le noyau dur de cette confédération, bientôt rejointes par des cités poméraniennes comme Stralsund, Greifswald ou Stettin. Ces villes côtières entretiennent une importante flotte commerciale qui regroupe vers 1400 plus de 300 bateaux. Au xvie siècle, la Réforme pénètre rapidement le territoire. D’un côté, la Poméranie divisée est aux mains des ducs de la dynastie des Griffons (descendants de la noblesse slave locale ou des Piast polonais) avant de devenir suédoise par les traités de Westphalie (1648), puis prussienne après le congrès de Vienne (1815). En 1701, le Mecklembourg est quant à lui partagé en deux entités territoriales (« partage de Hambourg ») : le duché de Mecklembourg-Schwerin et celui de Mecklembourg-Strelitz qui deviennent, en qualité de grands duchés, membres de l’Empire allemand en 1871. La fin de la Première Guerre mondiale et les soulèvements de la fin de l’année 1918 entraînent la proclamation de la république (État libre) dans les deux entités, finalement fusionnées le 13 octobre 1934 sous le régime nazi. En 1945, les forces d’occupation soviétiques réunissent la partie occidentale de la Poméranie avec le territoire de l’État de Mecklembourg. Le régime de la République démocratique allemande (RDA) divise en 1952 le territoire en trois districts, Rostock, Schwerin et Neubrandenburg. Lors de la réunification de 1990, le Land est reconstitué et une nouvelle Constitution entre en vigueur le 23 mai 1993.

Le Landest composé depuis la réforme de 2011 de six arrondissements (Landkreise) et de deux villes-arrondissements (kreisfreieStädte) : Rostock, plus grande ville et capitale économique, et Schwerin, capitale politique. Il est marqué par une triple disparité : une opposition entre centres urbains et semi-vides ruraux d’une part ; entre le Mecklembourg de l’ouest, proche des anciens Länder dynamiques, et la Poméranie occidentale à l’est, bordée par[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : maître de conférences à l'Institut d'études politiques, Rennes

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative

Autres références

  • POMÉRANIE

    • Écrit par Jean-Paul VOLLE
    • 329 mots

    Entre la Vistule et l'Oder, au nord du sillon du Notec, les croupes et le littoral de Poméranie (Pomorze, en polonais) s'étirent sur près de 300 kilomètres. Terre de vieille et brillante civilisation, la Poméranie oscilla, au cours de l'histoire, entre la fidélité à l'égard des souverains polonais...

  • ROSTOCK

    • Écrit par Nicolas ESCACH
    • 710 mots
    • 1 média

    Rostock est la capitale économique et la plus grande ville du Mecklembourg–Poméranie-Occidentale avec 208 880 habitants en 2019. Elle est située en position sublittorale, à 13 kilomètres de la mer Baltique, sur l’estuaire de la rivière Warnow, en amont de la station balnéaire de Warnemünde qui constitue...

  • SCHWERIN

    • Écrit par Nicolas ESCACH
    • 589 mots
    • 2 médias

    Plus petite capitale de Land d’Allemagne et deuxième ville du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale avec 95 818 habitants en 2019, Schwerin se situe au sud-ouest du lac éponyme, à seulement 37 kilomètres de la limite avec le Schleswig-Holstein. La ville est relativement à l’écart des principaux...

Voir aussi