MECKLEMBOURG

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sur le plan physique, le Mecklembourg, ancienne unité politique de l'Allemagne du Nord, correspond au plateau lacustre entre l'Oder (à l'est) et l'Elbe-Lübeck-Kanal (à l'ouest) et à ses abords immédiats.

La zone lacustre est située entre deux alignements de moraines, distants de 30 à 40 kilomètres l'un de l'autre. Celui du sud correspond au stade de Francfort, celui du nord au stade de Poméranie, les deux appartenant à l'époque glaciaire de la Vistule. Entre les deux alignements morainiques qui culminent à 179 mètres (Helpter Berg à l'est) s'étend une zone de collines ne dépassant pas 80 mètres d'altitude et parsemée de lacs. Les plus grands sont ceux de Schwerin, de Müritz, de Plau, de Kölpin, de Kummerow. C'est au Pléistocène que le paysage a pris son caractère actuel. Les lacs occupent soit des formes en creux provenant de la fusion de sa glace, soit des chenaux glaciaires, soit des barrages morainiques.

La côte est complexe. À l'ouest, la baie de Mecklembourg est délimitée par la baie de Lübeck. Cordons littoraux, plages de sable, pouliers, musoirs et îles présentent des variantes différentes. Vers le nord-ouest, la baie s'ouvre par le Fehmarnbelt. Vers l'est, à partir de Rostock, les lagunes côtières prennent de l'importance. L'île de Rügen résulte de la fusion de plusieurs éléments. C'est à peu près la seule région à présenter des falaises crayeuses. Tout à l'est, l'estuaire de l'Oder, la lagune de l'Oderhoff et l'île d'Usedom, avec ses flèches et ses rentrants, forment un littoral complexe où l'interpénétration de l'eau et des terres est un phénomène dominant. Le Mecklembourg est une zone de transition sur le plan climatique. Les précipitations diminuent d'ouest en est (de 650 à 550 mm) ; les influences continentales augmentent vers l'est. La forêt mixte de chênes et de hêtres est mêlée de pins. Les sols sont variés, mais les limons sableux sont fréquents.

Greifswald a obtenu le droit urbain de Lübeck en 1250, l'université est créée en 1456 (Ernst Moritz Arndt a été professeur à l'université de Greifswald). Le traité de Vienne de 1815 attribue Greifswald à la Prusse qui domine alors tout le Mecklembourg. Les propriétaires terriens ralentissent l'essor industriel pour garder leur prééminence. Ainsi s'explique la structure essentiellement agricole et rurale d'une région située tout de même à proximité de la capitale de l'ancien Reich.

—  François REITEL

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Metz, doyen honoraire de la faculté des lettres

Classification


Autres références

«  MECKLEMBOURG  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 146 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Allemagne des principautés »  : […] Avec la fin des Hohenstaufen, l'idée d'empire universel cessa d'apparaître comme projet réalisable, et l'Empire se restreignit territorialement à l'Allemagne. En effet, à la fin du xiii e  siècle, la plupart des territoires liés à l'Allemagne à l'ouest (royaume de Bourgogne-Provence) et au sud (royaume d'Italie) avaient cessé d'en dépendre. Seuls lui étaient demeurés les pays colonisés, à l'est ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-medievale/#i_10714

MECKLEMBOURG-POMÉRANIE OCCIDENTALE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 501 mots
  •  • 1 média

Créé après la Seconde Guerre mondiale par la réunion de l'ancien Land de Mecklembourg et de la partie occidentale de l'ancienne province prussienne de Poméranie, le Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (en allemand Mecklenburg-Vorpommern) a été démembré en 1952 pour former les trois districts de Schwerin, de Rostock et de Neubrandenburg. Il est rétabli en 1990 à la suite de la réunification […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecklembourg-pomeranie-occidentale/#i_10714

ROSTOCK

  • Écrit par 
  • Pierre RIQUET
  •  • 299 mots
  •  • 1 média

Principale ville du Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, Rostock est située sur la Warnow à 12 kilomètres de la côte de la Baltique. Membre modeste de la Hanse au Moyen Âge, Rostock reste effacée jusqu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. L'arrêt des relations avec Hambourg et le retour de Stettin (Szczecin) à la Pologne imposaient à la République démocratique allemande de privilégie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rostock/#i_10714

Pour citer l’article

François REITEL, « MECKLEMBOURG », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecklembourg/