MECKLEMBOURG

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sur le plan physique, le Mecklembourg, ancienne unité politique de l'Allemagne du Nord, correspond au plateau lacustre entre l'Oder (à l'est) et le canal Elbe-Lübeck (à l'ouest) et à ses abords immédiats.

La zone lacustre est située entre deux alignements de moraines, distants de 30 à 40 kilomètres l'un de l'autre. Celui du sud correspond au stade de Francfort, celui du nord au stade de Poméranie, les deux appartenant à l'époque glaciaire de la Vistule. Entre les deux alignements morainiques qui culminent à 179 mètres (Helpter Berg à l'est) s'étend une zone de collines ne dépassant pas 80 mètres d'altitude et parsemée de lacs. Les plus grands sont ceux de Schwerin, de Müritz, de Plau, de Kölpin, de Kummerow. C'est au Pléistocène que le paysage a pris son caractère actuel. Les lacs occupent soit des formes en creux provenant de la fusion de sa glace, soit des chenaux glaciaires, soit des barrages morainiques.

La côte est complexe. À l'ouest, la baie de Mecklembourg est délimitée par la baie de Lübeck. Cordons littoraux, plages de sable, pouliers, musoirs et îles présentent des variantes différentes. Vers le nord-ouest, la baie s'ouvre par le Fehmarnbelt. Vers l'est, à partir de Rostock, les lagunes côtières prennent de l'importance. L'île de Rügen résulte de la fusion de plusieurs éléments. C'est à peu près la seule région à présenter des falaises crayeuses. Tout à l'est, l'estuaire de l'Oder, la lagune de l'Oderhoff et l'île d'Usedom, avec ses flèches et ses rentrants, forment un littoral complexe où l'interpénétration de l'eau et des terres est un phénomène dominant. Le Mecklembourg est une zone de transition sur le plan climatique. Les précipitations diminuent d'ouest en est (de 650 à 550 mm) ; les influences continentales augmentent vers l'est. La forêt mixte de chênes et de hêtres est mêlée de pins. Les sols sont variés, mais les limons sableux sont fréquents.

Greifswald a obtenu le droit urbain de Lübeck en 1250, l'université est créée en 1456 (Ernst Moritz Arndt a été professeur à l'université de Greifswald). Le traité de Vienne de 1815 attribue Greifswald à la Prusse qui domine alors tout le Mecklembourg. Les propriétaires terriens ralentissent l'essor industriel pour garder leur prééminence. Ainsi s'explique la structure essentiellement agricole et rurale d'une région située tout de même à proximité de la capitale de l'ancien Reich.

—  François REITEL

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Metz, doyen honoraire de la faculté des lettres

Classification


Autres références

«  MECKLEMBOURG  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 146 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Allemagne des principautés »  : […] Avec la fin des Hohenstaufen, l'idée d'empire universel cessa d'apparaître comme projet réalisable, et l'Empire se restreignit territorialement à l'Allemagne. En effet, à la fin du xiii e  siècle, la plupart des territoires liés à l'Allemagne à l'ouest (royaume de Bourgogne-Provence) et au sud (royaume d'Italie) avaient cessé d'en dépendre. Seuls lui étaient demeurés les pays colonisés, à l'est ju […] Lire la suite

MECKLEMBOURG-POMÉRANIE OCCIDENTALE

  • Écrit par 
  • Nicolas ESCACH
  •  • 1 064 mots
  •  • 1 média

Le Mecklembourg–Poméranie-Occidentale ( Mecklenburg- Vorpommern en allemand) est l’un des Länder les plus étendus d’Allemagne (23 313 km 2 ), mais également l’un des moins peuplés (1,6 million d’habitants en 2019, 69 habitants au km 2 ) avec Brême, la Sarre et Hambourg. Il possède la plus grande longueur de côtes du pays, avec 1 905 kilomètres d’un littoral découpé par des baies, caps et îles, d […] Lire la suite

ROSTOCK

  • Écrit par 
  • Nicolas ESCACH
  •  • 708 mots
  •  • 1 média

Rostock est la capitale économique et la plus grande ville du Mecklembourg–Poméranie-Occidentale avec 208 880 habitants en 2019. Elle est située en position sublittorale, à 13 kilomètres de la mer Baltique, sur l’estuaire de la rivière Warnow, en amont de la station balnéaire de Warnemünde qui constitue son avant-port et lui est rattaché administrativement . Le premier noyau urbain de Rostock naî […] Lire la suite

Les derniers événements

1er septembre 2019 • Allemagne • Élections régionales en Saxe et dans le Brandebourg.

autres Länder de l’Est, la Saxe-Anhalt depuis 2015 et le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale depuis 2016. Le parti Die Grünen (Les Verts) est la seule autre formation à améliorer son score, tandis que celui des partis traditionnels s’effrite. En Saxe, la CDU est en fort recul avec 32,1 p. 100 [...] Lire la suite

2-26 juin 2019 • Allemagne • Assassinat du préfet de Cassel.

pouvoir envisager « aucune coopération » avec la formation d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD). Le 24, la presse régionale révèle que trois conseillers municipaux CDU de la petite ville de Penzlin (Mecklembourg–Poméranie-Occidentale) ont passé une alliance avec un élu AfD [...] Lire la suite

4-19 septembre 2016 • Allemagne • Défaites électorales de la CDU lors de scrutins régionaux.

Le 4, lors des élections dans le Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, ancienne circonscription de la chancelière Angela Merkel, l’Union chrétienne-démocrate (CDU) au pouvoir à Berlin est pour la première fois devancée par l’extrême droite dans un scrutin. L’Alternative pour l’Allemagne (AfD [...] Lire la suite

4-18 septembre 2011 • Allemagne • Victoires électorales des sociaux-démocrates.

Le 4, le Parti social-démocrate (S.P.D.) du ministre-président Erwin Sellering remporte les élections dans le Land du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale avec 35,7 p. 100 des suffrages. Son alliée au sein de la coalition au pouvoir, l'Union chrétienne-démocrate (C.D.U.), est en recul avec 23,1 p [...] Lire la suite

17-29 septembre 2006 • Allemagne • Progrès de l'extrême droite aux élections régionales dans le Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale.

Le 17, le Parti national démocrate, principale formation néo-nazie d'Allemagne, effectue une forte percée aux élections régionales dans le Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (nord-est du pays) en recueillant 7,3 p. 100 des suffrages. L'extrême droite est aussi représentée dans les länder [...] Lire la suite

3-14 octobre 1990 • Allemagne • Le chancelier Helmut Kohl bénéficiaire de l'unification.

régionales sont organisées dans les cinq Länder de l'ancienne R.D.A. Dans quatre d'entre eux (Mecklembourg, Saxe-Anhalt, Saxe et Thuringe), le Parti chrétien-démocrate (C.D.U.) du chancelier Kohl obtient, avec des scores allant de 38,3 à 53,8 p. 100 des suffrages exprimés, un très net succès sur les sociaux [...] Lire la suite

1er-24 juillet 1990 • Allemagne • Union économique et accord avec Moscou sur l'appartenance à l'O.T.A.N.

, elle sera garantie par un traité conclu entre l'Allemagne et la Pologne après l'unification. Le 22, le Parlement est-allemand, abandonnant le système centralisé établi par les communistes en 1952, vote le rétablissement des Länder : le Mecklembourg, le Brandebourg, la Saxe-Anhalt, la Thuringe et la Saxe [...] Lire la suite

Pour citer l’article

François REITEL, « MECKLEMBOURG », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecklembourg/