ODER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Oder (Odra en polonais et en tchèque) est un fleuve de 854 kilomètres de longueur, au bassin versant de 124 700 kilomètres carrés. À l'instar de la Vistule à l'est, de la Weser, de l'Ems et du Rhin à l'ouest, l'Oder coule du sud vers le nord ; elle rejoint aussi la grande plaine du Nord. Enfin, comme la Vistule, elle se jette dans la Baltique. Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, le bassin de l'Oder s'étendait principalement en Allemagne. Le fleuve, avec son affluent de rive gauche, la Neisse, marque la frontière entre la Pologne et l'Allemagne.

Tchèque (République) : carte physique

Tchèque (République) : carte physique

carte

Carte physique de la République tchèque. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

L'Oder naît en République tchèque, à 634 mètres d'altitude dans le massif des Oderské Vrchy (en allemand, la Gesenke), qui fait partie du massif des Sudètes. Elle s'en échappe par la porte de Moravie, arrose la ville d'Ostrava et pénètre alors en Silésie, où son cours adopte la direction nord-ouest. À partir de là s'étend la grande plaine germano-polonaise, et le fleuve y emprunte d'anciens chenaux proglaciaires (les Urstromtäler des Allemands, les Pradoliny des Polonais). Ce phénomène entraîne des conséquences généralement peu favorables à l'homme : la configuration du bassin est dissymétrique, le seul affluent notable de rive gauche est la Neisse, qui rejoint le fleuve peu avant Francfort-sur-l'Oder, tandis que la Warthe, qui arrose Poznań, a un bassin d'une grande étendue. La platitude générale rend le drainage difficile, la pente moyenne étant de 0,7 p. 1 000, de 0,01 p. 1 000 seulement en aval de Kostrzyn (Küstrin), située au confluent de la Warthe. La large vallée est marécageuse (Oderbruch) et facilement inondée lors des hautes eaux de printemps. En revanche, ce cours de plaine continentale médiocrement arrosée vaut à l'Oder des maigres très prononcés en été. Le débit annuel moyen n'est que de 480 mètres cubes par seconde à l'embouchure. Afin de protéger les rives et de permettre une navigation ouverte, en dehors d'un mois de gel, aux péniches de 1 000 tonnes, on a construit, entre 1890 et 1918, un ensemble de digues et de canaux, notamment entre Breslau (aujourd'hui, Wrocław) et Cosel (Koźle), où débouche depuis 1939 le canal de la Haute-Silésie, puissante région industrielle fondée sur un bassin houiller. L'Oder est reliée au réseau fluvial européen par les canaux Oder-Havel, de Bydgoszcz, vers la Vistule, et Oder-Spree.

L'Oder, navigable sur 765 kilomètres, est l'axe majeur autour duquel s'organise la Silésie devenue tout entière polonaise par la signature d'un traité à Varsovie, en 1990, après la réunification allemande.

—  Pierre RIQUET

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ODER  » est également traité dans :

FRANCFORT-SUR-L'ODER

  • Écrit par 
  • Christophe QUÉVA
  •  • 570 mots
  •  • 1 média

Francfort-sur-l’Oder est une ville d’ Allemagne située dans l’est du Brandebourg , à la frontière avec la Pologne , face à la ville polonaise de Slubice qui était, jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, un faubourg de la ville. Sa population était de 58 000 habitants en 2017. La ville est issue d’un village marchand apparu au début du xiii e  siècle, le long de l’Oder. Depuis le Moyen Âg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francfort-sur-l-oder/#i_1448

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 233 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Un plat pays »  : […] Le terme « pole », d'où vient le nom de Pologne, signifie le champ et le plat pays en polonais. Plus des neuf dixièmes du territoire s'étendent à moins de 300 mètres d'altitude sur des espaces plats et monotones parcourus par les grands fleuves de la Vistule et de l'Oder, entre Carpates et massif de Bohême au sud, littoral de la Baltique au nord. Le climat présente des traits océaniques dégradé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_1448

SZCZECIN

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 317 mots
  •  • 1 média

Ville polonaise installée à quelque 60 kilomètres de la Baltique, au fond de sa lagune (Zalew Szczeciński), Szczecin (en allemand : Stettin) bénéficie d'un contexte portuaire exceptionnel. Port d'estuaire en eau profonde, il est bien abrité par les îles d'Uznam et de Wolin. Il dispose aussi de très vastes espaces d'accès facile le long du chenal maritime et en remontant le cours de l'Oder. Szczec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/szczecin/#i_1448

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 244 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les paysages naturels »  : […] Les pays tchèques s'étendent sur deux ensembles régionaux distincts : à l'ouest, la Bohême, qui couvre près des trois quarts de la superficie, appartient au domaine hercynien ; à l'est, la Moravie est formée d'un chapelet de bassins dessinant un couloir d'orientation méridienne, entre la bordure du massif de Bohême et les chaînes des Carpates Blanches. À ces divisions naturelles correspondent des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-tcheque/#i_1448

WROCŁAW, anc. BRESLAU

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 331 mots
  •  • 1 média

Ville martyre détruite à 70 p. 100 à la fin de la Seconde Guerre mondiale, aplanie sur plus de 800 hectares, Wrocław (anciennement Breslau), rattachée à la Pologne en 1945, est une des plus actives et des plus belles cités du pays. Située sur l'Oder, au centre de la plaine de basse Silésie, elle en est à la fois la capitale administrative (de la province homonyme) et culturelle, le grand centre in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wroclaw-breslau/#i_1448

Pour citer l’article

Pierre RIQUET, « ODER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oder/